CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jeanne Brindeau
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Suzanne Flon



Date et Lieu de naissance : 28 janvier 1918 (Le Kremlin-Bicêtre, France)
Date et Lieu de décès : 15 juin 2005 (Paris, France)
Nom Réel : Suzanne Flon

ACTRICE
Image
1961 Tu ne tueras point – de Claude Autant-Lara avec Laurent Terzieff, Horst Frank & Mica Orlovic
Image
1963 La porteuse de pain – de Maurice Cloche avec Philippe Noiret, Jean Rochefort & Michel Bardinet
Image
1970 Teresa – de Gérard Vergez avec Anne Doat, Robert Rimbaud, Jean Allard & Pierre Richard
Image
2002 La fleur du mal – de Claude Chabrol avec Benoît Magimel, Nathalie Baye & Bernard Le Coq

Suzanne Flon naît le 28 janvier 1918, au Kremlin-Bicêtre, en région parisienne. Son père est cheminot et sa mère couturière. C’est une élève studieuse qui, fait rare pour les jeunes filles des années trente, poursuit ses études jusqu’au baccalauréat. Elle travaille d’abord comme traductrice au Printemps. Elle est un temps au service de la grande Edith Piaf. Elle suit des cours d’art dramatique. Raymond Rouleau la remarque et la fait députer sur les planches, en 1943. C’est le début d’une carrière pour laquelle elle va se donner passionnément. Elle joue «Antigone» de Jean Anouilh, Anton Tchékhov, André Roussin, Marguerite Duras, etc…. Malgré sa silhouette frêle et une personnalité apparemment effacée, elle subjugue son public et ses partenaires. Elle est portée par une volonté de fer, une voix étonnement profonde et un regard pénétrant mais qui sait le moment voulu pétiller de malice.

Suzanne Flon est presque déjà «une vieille fille» quand elle prend le chemin des studios en 1947 pour tourner «Le capitaine Blomet» réalisée par l’une des rares femmes cinéastes de l’époque, l’ancienne monteuse Andrée Feix. Elle va ensuite poursuivre pendant soixante ans ses incursions cinématographiques à raison d’une à deux apparitions annuelles et une cinquantaine de films.

Suzanne Flon obtient, en 1962, un prix au festival de Venise pour son interprétation dans «Tu ne tueras point» (1961) de Claude Autant Lara. La même année, elle arrive à imposer son personnage face au cabotinage de Jean Gabin et à ses souvenirs d’Indochine dans «Un Singe en hiver» de Henri Verneuil. Elle retrouve l’acteur pour «Le soleil des voyous» (1967), également interprété par Robert Stack, et pour «Sous le signe du taureau» (1968) de Gilles Grangier. Elle est aussi la partenaire de Lino Ventura et bien d’autres. Jean-Claude Brialy, la met en scène dans «Un amour de pluie» (1973) aux côtés de Romy Schneider. Elle est la voix de Frédéric Rossif pour ses célèbres documentaires dont «Mourir à Madrid» (1962) sur la guerre civile espagnole. Elle travaille pour la télévision («Le dialogue des carmélites»). Le cinéma international ne l’oublie pas. Elle tourne «Moulin Rouge» (1952) de John Huston avec José Ferrer dans le rôle de Toulouse-Lautrec. Orson Welles la dirige pour «Monsieur Arkadin» (1954) et «Le procès» (1962) d’après Franz Kafka. Elle côtoie Burt Lancaster dans «Le train» (1963) de John Frankenheimer. Joseph Losey la filme en concierge dans «Monsieur Klein» (1976) avec Alain Delon.

À la soixantaine passée, elle est récompensée par deux César du meilleur second rôle féminin pour «L’été meurtrier» (1983) de Jean Becker qui en fait une de ses actrices favorites, et «La Vouivre» (1988) de Georges Wilson. Elle fait confiance à la nouvelle génération comme le très original cinéaste d’origine rom Tony Gatlif. Elle donne aussi la réplique au regretté Jacques Villeret dans «Effroyables jardins» (2002). Pour Danièle Thompson, elle campe une lumineuse aïeule dans «Fauteuil d’orchestre» (2004) au nom prédestiné pour notre grande dame de la scène. Enfin à quatre-vingt-sept ans, elle est la très patriotique propriétaire du château occupé en 1914 par le Kronprinz, dans «Joyeux Noël». Elle décède à Paris, des suites d’une gastro-entérite quelques jours après la fin du tournage, le 15 juin 2005. Suzanne Flon, une étonnante vieille dame qui par sa seule volonté et son immense talent, est restée en scène près de soixante-dix ans. Un exemple à suivre pour tous les futurs comédiens.

© Caroline HANOTTE

copyright
1947Le capitaine Blomet – de Andrée Feix avec Fernand Gravey
1948Suzanne et ses brigands – de Yves Ciampi avec René Dary
Dernier amour – de Jean Stelli avec Georges Marchal
1949Rendez-vous avec la chance – de Emil Edwin Reinert avec Jean Brochard
La cage aux filles – de Maurice Cloche avec Noël Roquevert
1950La belle image – de Claude Heymann avec Franck Villard
1951Procès au Vatican / La vie de Sainte Thérèse de Lisieux – de André Haguet avec Jean Debucourt
1952Moulin Rouge – de John Huston avec José Ferrer
1954Monsieur Arkadin : Dossier secret / Dossier secret ( Mr. Arkadin / confidential report ) de Orson Welles avec Michael Redgrave
1961Les amours célèbres – de Michel Boisrond avec Pierre Brasseur
Tu ne tueras point / L’objecteur – de Claude Autant-Lara avec Laurent Terzieff
    Coupe Volpi de la meilleure actrice au festival du cinéma de Venise, Italie
1962Un singe en hiver – de Henri Verneuil avec Jean-Paul Belmondo
Le procès ( the trial ) de Orson Welles avec Anthony Perkins
DO Mourir à Madrid – de Frédéric Rossif
    Seulement voix & narration
1963Château en Suède – de Roger Vadim avec Curd Jürgens
La porteuse de pain – de Maurice Cloche avec Philippe Noiret
Le train ( the train ) de John Frankenheimer avec Burt Lancaster
1967Si j’étais un espion / Breakdown – de Bertrand Blier avec Bernard Blier
Le soleil des voyous – de Jean Delannoy avec Robert Stack
Tante Zita – de Robert Enrico avec Bernard Fresson
Le franciscain de Bourges – de Claude Autant-Lara avec Hardy Kruger
DO Révolution d’octobre – de Frédéric Rossif
    Seulement voix et narration
1968Sous le signe du taureau – de Gilles Grangier avec Jean Gabin
1969La chasse royale – de François Leterrier avec Claude Brasseur
Jeff – de Jean Herman avec Alain Delon
1970Teresa – de Gérard Vergez avec Pierre Richard
Aussi loin que l’amour – de Frédéric Rossif avec Michel Duchaussoy
1972Le silencieux – de Claude Pinoteau avec Lino Ventura
Les volets clos – de Jean-Claude Brialy avec Jacques Charrier
1973Un amour de pluie – de Jean-Claude Brialy avec Romy Schneider
1974Docteur Françoise Gailland – de Jean-Louis Bertucelli avec Annie Girardot
DO Le cantique des créature : Georges Braque ou le temps différent– de Frédéric Rossif
    Seulement voix et narration
1975Monsieur Albert – de Jacques Renard avec Philippe Noiret
Comme un boomerang – de José Giovanni avec Charles Vanel
1976Black-out – de Philippe Mordacq avec Julien Bertheau
Monsieur Klein / Mr. Klein – de Joseph Losey avec Alain Delon
1979 DO Le cantique des créature : Pablo Picasso pintor – de Frédéric Rossif
    Seulement voix et narration
1980 CM Une voix – de Dominique Crèvecœur avec Pascal Bonitzer
1981Quartet – de James Ivory avec Alan Bates
1983L’été meurtrier – de Jean Becker avec Isabelle Adjani
    César du meilleur second rôle féminin, France
1985 CM Triple sec – de Yves Thomas avec Pierre Arditi
1986Le journal d’un vieux fou ( dagboek van een oude dwaas / diary of a mad old man ) de Lili Rademakers avec Derek de Lint
1987Noyade interdite – de Pierre Granier-Deferre avec Guy Marchand
En toute innocence – de Alain Jessua avec Michel Serrault
1988La Vouivre – de Georges Wilson avec Lambert Wilson
    César du meilleur second rôle féminin, France
1990Gaspard et Robinson – de Tony Gatlif avec Gérard Darmon
1992Voyage à Rome – de Michel Lengliney avec Gérard Jugnot
1998Les enfants du marais – de Jean Becker avec Michel Serrault
1999Je suis né d’une cigogne – de Tony Gatlif avec Romain Duris
DO Daniel Gélin, mon père… – de Manuel Gélin avec Daniel Gélin
    Seulement apparition
2000Un crime au paradis – de Jean Becker avec Josiane Balasko
2001Mille millièmes / Mille millièmes, fantaisie immobilière – de Rémi Waterhouse avec Jean-Pierre Darroussin
2002La fleur du mal – de Claude Chabrol avec Benoît Magimel
Effroyables jardins – de Jean Becker avec Jacques Villeret
2003La demoiselle d’honneur – de Claude Chabrol avec Laura Smet
2004Fauteuils d’orchestre – de Danièle Thompson avec Albert Dupontel
2005Joyeux Noël – de Christian Carion avec Guillaume Canet
Fiche créée le 26 mars 2006 | Modifiée le 2 août 2017 | Cette fiche a été vue 10736 fois
PREVIOUSPatrick Floersheim || Suzanne Flon || FlorelleNEXT