CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Robert Arnoux
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Suzy Carrier



Date et Lieu de naissance : 13 novembre 1922 (Moulins, France)
Date et Lieu de décès : 29 novembre 1999 (Grasse, France)
Nom Réel : Susy Carrier

ACTRICE
Image
1942 Pontcarral, colonel d’Empire – de Jean Delannoy avec Pierre Blanchar, Annie Ducaux & Jean Marchat
Image
1946 Pas si bête – de André Berthomieu avec Bourvil, Bernard Lancret, Yves Deniaud & Mona Goya
Image
1950 Dakota 308 – de Jacques Daniel-Norman avec Jean Pâqui, Louis Seigner, Kitty Kerviel & Jacques Charon
Image
1952 Les vacances finissent demain – de Yvan Noé avec Michel Barbey, Pierrette Caillol & Claire Maurier

Suzy Carrier est née à Moulins le 13 novembre 1922. Laissée à la garde de sa tante et de sa grand-mère, elle grandit dans cette ville de l’Allier. À la fin de l’adolescence, elle rejoint ses parents à Paris. Attirée d’abord par la musique et des études de piano, elle bifurque vers la comédie et suit les cours de Denis d’Inès, grand sociétaire de la Comédie-Française, et de Solange Sicard, qui a fait une grande partie de sa carrière dans l’illustre Maison. Et, à deux reprises, elle monte sur les planches, pour jouer dans la pièce de Jean de Létraz, «La dame de minuit», en 1943 au Théâtre de l’Apollo, et dans «La grande Pauline et les petits chinois» (1950), de René Aubert, au théâtre de l’Etoile.

Quand elle débute au cinéma, en 1942, dans l’éclat de ses vingt ans, Suzy Carrier est une fraîche jeune fille au visage lumineux, couronné d’un casque blond. Son sourire rayonnant attire l’attention de Jean Delannoy, qui lui confie, dans «Pontcarral, colonel d’Empire» (1942), le rôle de Sybille de Ransac, qui, comme sa sœur, Annie Ducaux, tombe sous le charme du baron de Pontcarral, alias Pierre Blanchar. Ce dernier la retrouve, mais comme réalisateur cette fois, en la dirigeant dans «Secrets» (1942), où elle incarne Claire, qui rivalise avec sa marraine, Marie Déa, pour conquérir l’amour du jeune précepteur Gilbert Gil.

D’autres jolis rôles viennent jalonner le parcours de la ravissante Suzy Carrier, dans des films d’une qualité variable. Dans «L’escalier sans fin» (1943), mélo lacrymal de Georges Lacombe sur le sacrifice de soi et la charité, elle vole à sa sœur, Madeleine Renaud en assistante sociale dévouée, l’amour de Pierre Fresnay, puis la voilà enlevée par des gangsters dans «L’aventure est au coin de la rue» (1943), de Jacques Daniel-Norman, un ersatz assez réussi de comédie à l’américaine, où Raymond Rouleau se prend pour Cary Grant, pour finir, dans «Dorothée cherche l’amour» (1945) de Edmond T. Gréville, sous la protection pateline de Jules Berry, qui, crésus sans cœur, vient de mourir et doit faire le bonheur de Dorothée - Suzy Carrier - pour gagner le paradis. C’est encore Nicole, la cousine du naïf et matois Léon Ménard, Bourvil dans sa période «normande» qui, dans «Pas si bête» (1946) de André Berthomieu, l’aide à conquérir le cœur d’un aristocrate séduisant, incarné par Bernard Lancret, ou bien cette jeune Suzy, dans la jolie comédie fantastique de Yvan Noé, «Une mort sans importance» (1947), que Jean-Pierre Kérien, dédaigné par la Mort, désigne à sa place pour lui épargner les bassesses de la vie ou encore Christine, dans «Trois garçons, une fille» (1948) de Maurice Labro, avec Gaby Morlay, qui réconcilie ses parents au bord du divorce.

Bien sûr, il y a un peu trop de films médiocres, de «Bichon» (1947) ou de «Mémoires de la vache Yolande» (1950) et trop de tâcherons sans imagination, les René Jayet ou autres Maurice Labro, Jacques Séverac et Pierre Cardinal, pour diriger Suzy Carrier, mais on pardonne tout à son frais minois. En juillet 1957, c’est le drame: un terrible accident de la route interrompt sa carrière. Suzy Carrier se retire à Grasse et se consacre aux affaires. Elle se marie trois fois dont une, cela ne s’invente pas, avec un certain prince Alexandre Borgia à la fin des années 1950. C’est dans sa ville de Grasse qu’elle décède le 29 novembre 1999, après plusieurs opérations pour soigner un cancer.

© Jean-Pascal LHARDY

copyright
1942Pontcarral, colonel d’Empire – de Jean Delannoy avec Pierre Blanchar
Secrets – de Pierre Blanchar avec Jacques Dumesnil
CM Etoiles de demain – de René Guy-Grand avec Raymond Rouleau
1943L’escalier sans fin – de Georges Lacombe avec Pierre Fresnay
L’aventure est au coin de la rue – de Jacques Daniel-Norman avec Raymond Rouleau
1945Dorothée cherche l’amour – de Edmond T. Gréville avec Claude Dauphin
Les clandestins – de André Chotin avec Georges Rollin
1946Gringalet – de André Berthomieu avec Charles Vanel
Pas si bête – de André Berthomieu avec Bourvil
Désarroi – de Robert-Paul Dagan avec Jules Berry
1947Un flic – de Maurice de Canonge avec Lucien Coëdel
Le diamant de cent sous – de Jacques Daniel-Norman avec René Dary
Bichon – de René Jayet avec Armand Bernard
Halte… police ! – de Jacques Séverac avec Roland Toutain
Une mort sans importance – de Yvan Noé avec Jean Tissier
1948La vie est un rêve – de Jacques Séverac avec Paul Demange
Cinq tulipes rouges – de Jean Stelli avec Jean Brochard
Trois garçons, une fille – de Maurice Labro avec Gaby Morlay
1949Histoires extraordinaires – de Jean Faurez avec Fernand Ledoux
1950Les mémoires de la vache Yolande – de Ernst Neubach avec Rellys
Dakota 308 / L’étrange aventure du Dakota 308 – de Jacques Daniel-Norman avec Jacques Charon
1952Les vacances finissent demain – de Yvan Noé avec Michel Barbey
1953Le père de mademoiselle – de Marcel L’Herbier & Robert-Paul Dagan avec Jacques François
1954Fantaisie d’un jour – de Pierre Cardinal avec Philippe Nicaud
CM L’invitation à la valse – de Jean Faurez avec Paul Frankeur
1955Marie-Antoinette / Marie-Antoinette reine de France – de Jean Delannoy avec Michèle Morgan
1973Na ! – de Jacques Martin avec Henri Crémieux
1974Seul le vent connaît la réponse ( die antwort kennt nur der wind ) de Alfred Vohrer avec Maurice Ronet
Fiche créée le 29 avril 2009 | Modifiée le 9 octobre 2014 | Cette fiche a été vue 4714 fois
PREVIOUSPedro Carrasco || Suzy Carrier || Anne-Marie CarrièreNEXT