CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Ángel de Andrés-López
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Sydney Chaplin



Date et Lieu de naissance : 31 mars 1926 (Los Angeles, Californie, USA)
Date et Lieu de décès : 3 mars 2009 (Rancho Mirage, Californie, USA)
Nom Réel : Sydney Earl Chaplin

ACTEUR
Image
1955 Piège pour une canaille (confession) de Ken Hughes avec Audrey Dalton, John Bentley & Pat McGrath
Image
1957 Quantez, leur dernier repaire (Quantez) de Harry Keller avec Dorothy Malone & Fred MacMurray
Image
1966 La comtesse de Hong Kong (a countess from Hong Kong) de Charles Chaplin avec Sophia Loren
Image
1967 Un par un, sans pitié (uno a uno sin piedad) de Rafael Romero Marchent avec Peter Lee Lawrence

Sydney Chaplin naît le 31 mars 1926 à Los Angeles. Il est le second fils de Charles Chaplin et de Lita Grey et le frère cadet de Charles Jr.. Il est baptisé Sydney comme son oncle, le demi-frère de son père, le comédien Syd Chaplin. Un an après sa naissance, ses parents divorcent après une longue bataille juridique qui alimenta copieusement les journaux à sensation. Il passe son enfance ballottée dans plusieurs pensionnats et les vacances dans la maison de son père où il côtoie tous les grands noms de son temps. En 1932, profitant d’un voyage à l’étranger de Charles Chaplin, sa mère Lita Grey signe un contrat avec David Butler pour faire tourner ses deux fils dans «The little teacher». Dès son retour aux USA, Chaplin entame un procès pour empêcher que le film se fasse et que ses enfants puissent vivre normalement. Le tribunal statue en sa faveur et le film ne sera jamais tourné. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, Sydney sert dans l’armée de terre en Europe. À cette époque, il épouse puis divorce de Susan magnes, mère de son fils unique Stephen.

De retour à Hollywood, Sydney Chaplin décide lui aussi de devenir comédien. Il intègre une petite troupe théâtrale spécialisée dans la danse classique et les pièces d’avant-garde. C’est sous la direction de son père qu’il fait ses débuts au cinéma, en 1952, dans «Les feux de la rampe». L’année suivante, en France, il joue un petit rôle dans «Un acte d’amour» de Anatole Litvak auprès de Kirk Douglas, Dany Robin et Brigitte Bardot débutante. En 1954, les cinéastes allemands Alexander Paal et Ulrich Erfurth réunissent les frères Chaplin dans «Columbus entdeckt Krähwinkel» puis, Sydney tourne dans «La terre des pharaons» (1955) de Howard Hawks, «Abdulla le grand» (1955) de et avec Gregory Ratoff, «Les piliers du ciel» (1956) de Georges Marshall et «Quantez» (1957) de Harry Keller.

Mais il est difficile d’être le fils du grand Chaplin et sa carrière a du mal à décoller, il se dirige alors vers la scène. C’est à Broadway que Sydney Chaplin va enfin se faire un prénom avec la comédie musicale «Bells are ringing» de 1956 à 1958, où il partage l’affiche avec Judy Hollyday. D’autres succès vont suivre, tels que «Subways are for sleeping» (1961/62) de Betty Comden et Adolph Green et surtout «Funny girl» (1966/67) avec Barbra Streisand. Il poursuit son parcours cinématographique en travaillant à nouveau avec son père pour «La comtesse de Hong Kong» (1966) avec Sophia Loren et Marlon Brando, où apparaissent également ses demi-sœurs Josephine et Geraldine Chaplin. Il tourne en Espagne «Tierra Brava» (1968) de León Klimovsky et en Italie pour Gianfranco Parolini, Riccardo Freda et Bruno Corbucci. En France il est, entre-autre, le partenaire de Jean Marais («Sept hommes et une garce» – 1966), de Jean-Paul Belmondo («Ho !» – 1968), de Jean Gabin, Lino Ventura, Alain Delon («Le clan des siciliens» – 1969) et de Noëlle Adam, sa seconde épouse, dans «L’homme qui vient de la nuit» (1971).

Sydney Chaplin travaille aussi pour la télévision et à la fin des années quatre-vingts, il abandonne sa carrière d’acteur pour ouvrir le «Chaplin’s» dans la vallée de Coachella, un restaurant et boite de nuit très fréquenté par le gratin hollywoodien et de grandes personnalités internationales. En 1998, il épouse Margaret Beebe, sa compagne depuis de longues années. Il meurt le 3 mars 2009, à son domicile californien de Rancho Mirage, des suites d’un accident vasculaire cérébral.

© Philippe PELLETIER

copyright
1952Les feux de la rampe ( limelight ) de Charles Chaplin avec Claire Bloom
1953Un acte d’amour / Quelque part dans le monde ( act of love ) de Anatole Litvak avec Kirk Douglas
1954Columbus entdeckt Krähwinkel / Sechstausend kilometer liebe – de Ulrich Erfurth & Alexander Paal avec Charles Chaplin Jr.
La terre des pharaons ( land of the pharaohs ) de Howard Hawks avec Joan Collins
1955Abdulla le grand ( Abdullah the great / Abdullah’s harem ) de Gregory Ratoff avec Kay Kendall
Piège pour une canaille / Le secret qui tue ( confession / the deadliest sin ) de Ken Hughes avec Audrey Dalton
1956Les piliers du ciel / Le cavalier des monts perdus ( pillars of the sky / the tomahawk and the cross ) de George Marshall avec Jeff Chandler
1957Quantez, leur dernier repaire / Quantez, le dernier repaire ( Quantez ) de Harry Keller avec Dorothy Malone
Quatre filles ravissantes ( four girls in town ) de Jack Sher avec Julie Adams
1960Follow that man – de Jerome Epstein avec Dawn Addams
1966Sept hommes et une garce – de Bernard Borderie avec Marilù Tolo
La comtesse de Hong Kong ( a countess from Hong Kong ) de Charles Chaplin avec Sophia Loren
1967Qui êtes-vous inspecteur Chandler? ( troppo per vivere… poco per morire ) de Michele Lupo avec Claudio Brook
Un par un, sans pitié ( uno a uno sin piedad / ad uno ad uno... pietatamente / one against one... No mercy / one by one) de Rafael Romero Marchent avec Peter Lee Lawrence
1968Ho ! – de Robert Enrico avec Jean-Paul Belmondo
Sartana ( se incontri Sartana prega per le tua morte / Sartana – Bete um deinen tod ) de Gianfranco Parolini avec Klaus Kinski
Autour de lui, que des cadavres / Tierra Brava ( pagó cara su muerte / ...e intorno a lui fu morte / death knows no time ) de León Klimovsky avec Agnès Spaak
1969The adding machine – de Jerome Epstein avec Billie Whitelaw
Le clan des siciliens – de Henri Verneuil avec Jean Gabin
Liz et Helen / Chaleur et jouissance ( a doppia faccia / double face / desicht im dunkeln / puzzle of horror ) de Riccardo Freda avec Christiane Krüger
1970Nel giorno del signore – de Bruno Corbucci avec Ira von Fürstenberg
La saignée – de Claude Mulot avec Françoise Prévost
1971Papa, les petits bateaux – de Nelly Kaplan avec Judith Magre
L’homme qui vient de la nuit ( das lied der balalaika ) de Jean-Claude Dague avec Noëlle Adam
La grande maffia – de Philippe Clair avec Francis Blanche
1972So evil, my sister / Psycho sisters / The sibling – de Reginald LeBorg avec Faith Domergue
1973Des goûts et des couleurs ( el encanto del amor prohibido ) de Juan Battle Planas avec Elisabeth Wiener
1977Satan’s cheerleaders – de Greydon Clark avec Yvonne De Carlo
2002 DO Charlie : The life and art of Charles Chaplin – de Richard Schickel avec Geraldine Chaplin
    Seulement apparition
Fiche créée le 6 mars 2009 | Modifiée le 19 mars 2017 | Cette fiche a été vue 6544 fois
PREVIOUSCharles Chaplin || Sydney Chaplin || Graham ChapmanNEXT