CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Ralph Meeker
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Tallulah Bankhead



Date et Lieu de naissance : 31 janvier 1902 (Huntsville, Alabama, USA)
Date et Lieu de décès : 12 décembre 1968 (New York, New York, USA)
Nom Réel : Tallulah Brockman Bankhead

ACTRICE
Image
1932 La foudre d’en bas (thunder below) de Richard Wallace avec Paul Lukas & Charles Bickford
Image
1932 Le démon du sous-marin (devil and the deep) de Marion Gering avec Gary Cooper & Charles Laughton
Image
1944 Lifeboat – de Alfred Hitchcock avec John Hodiak, William Bendix, Walter Slezak & Hume Cronyn
Image
1944 Scandale à la cour (a royal scandal) de Otto Preminger & Ernst Lubitsch avec Charles Coburn

Tallulah Bankhead est née le 31 janvier 1902 à Huntsville en Alabama. Bankhead est le patronyme d’une influente famille politique du sud des Etats-Unis et plus particulièrement de l’Alabama, devenue une dynastie démocrate. Son grand-père, John H. Bankhead, est Sénateur de l’état de 1907 à 1920; son oncle, John H. Bankhead deuxième du nom, sert la même fonction de 1931 à 1946; sa tante, Marie Bankhead Owen, est la première femme à occuper un poste à la tête du gouvernement de l’Alabama; son père, William Brockman Bankhead, est membre de la Chambre des Représentants avant d’en devenir le Président de 1936 à 1940. Peu après sa naissance, sa mère meurt d’un empoisonnement du sang, la petite Tallulah et sa sœur ainée sont alors placées chez leur grand-mère paternelle à Jasper, une femme très puritaine qui va s’occuper de l’éducation de ses deux petites-filles. Elles seront de longues années scolarisées dans un pensionnat catholique.

Tallulah Bankhead rêve de devenir comédienne et, à quinze ans, elle commence à jouer dans la troupe du petit théâtre d’Huntsville. Un an plus tard, elle remporte un concours de beauté organisé par le magazine «Picture Play» avec, à la clé, un rôle dans un film de Dell Henderson. Cette réussite l’incite à s’installer à New York et de tenter sa chance à Broadway. En mars 1918, elle est distribuée dans la pièce «The squab farm» de Frederic Hatton et Fanny Hatton. Au cours des cinq années suivantes, elle joue plusieurs pièces à New York et apparaît dans quelques films. En 1923, elle fait ses débuts à Londres au théâtre Wyndham. Elle joue dans plus d’une douzaine de pièces au cours des huit prochaines années. En 1924, elle est au sommet de la gloire avec la pièce «They knew what they wanted» de Sidney Howard qui remporte, l’année suivante, le prix Pulitzer du meilleur spectacle. En 1931, Tallulah Bankhead revient aux USA et va s’imposer comme l’une des reines de Broadway jusqu’à la fin de sa vie, avec des pièces comme «The little foxes» (1939/40) de Lillian Hellman ou «Dear Charles» (1954/55) de Marc-Gilbert Sauvajon et Frederick Jackson avec Richard Coote.

Bien que Tallulah Bankhead ne soit pas intéressée par une carrière à Hollywood, la possibilité de gagner plusieurs milliers de dollars par production est une trop bonne occasion pour la laisser passer. Elle tourne seulement dix films entre 1931 et 1964, incluant quelques catastrophes au box-office. Ses deux meilleurs rôles restent celui de Diana Sturm dans «Le démon du sous-marin» (1932) qui réunit à ses côtés Gary Cooper, Charles Laughton et Cary Grant, mais surtout celui de Connie Porter, la survivante d’un naufrage dans «Lifeboat» (1944) réalisé par Alfred Hitchcock, une performance primée par la critique new-yorkaise. Tallulah Bankhead a également beaucoup travaillé pour la radio mais aussi pour la télévision où elle est souvent invitée en tant que guest-star dans des séries ou des shows de variétés. En 1966, elle prête sa voix à la sorcière de la mer pour «The daydreamer» de Jules Bass.

Après une jeunesse quasi monacale, Tallulah Bankhead a tout connu de la vie, la célébrité, les succès, les échecs, les hommes par dizaines, les femmes aussi, la drogue, l’alcool. En 1937, elle a épousé l’acteur John Emery. Ils ont divorcé en juin 1941. L’actrice est morte le 12 décembre 1958 au Luke’s Hospital de Manhattan, emportée par une pneumonie, compliquée par l’emphysème et la malnutrition.

© Pascal DONALD

copyright
1917Who loved him best ? / His inspiration – de Dell Henderson avec Herbert Evans
1918When men betray – de Ivan Abramson avec Robert Elliott
Thirty a week – de Harry Beaumont avec Tom Moore
1919The trap / A woman’s law – de Frank Reicher avec Rod La Rocque
1928His house in order – de Randle Aytron avec Ian Hunter
1931Mon péché ( my sin ) de George Abbott avec Fredric March
The cheat – de George Abbott avec Irving Pichel
Tarnished lady – de George Cukor avec Clive Brook
1932La foudre d’en bas ( thunder below ) de Richard Wallace avec Paul Lukas
Le démon du sous-marin ( devil and the deep ) de Marion Gering avec Gary Cooper
Faithless – de Harry Beaumont avec Robert Montgomery
Make me a star – de William Beaudine avec Maurice Chevalier
    Seulement apparition
1933 CM Hollywood on parade No. A-6 – de Louis Lewyn avec Clark Gable
    Seulement apparition
1942Le cabaret des étoiles ( stage door canteen ) de Frank Borzage avec Johnny Weissmuller
    Seulement apparition
1944Lifeboat – de Alfred Hitchcock avec John Hodiak
    Prix NYFCC de la meilleure actrice par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA

Scandale à la cour ( a royal scandal / Czarina ) de Otto Preminger & Ernst Lubitsch avec Charles Coburn
1953Main Street to Broadway – de Tay Garnett avec Agnes Moorehead
    Seulement apparition
1964Fanatic ( die, die my darling ) de Silvio Narizzano avec Donald Sutherland
1966 DA The daydreamer – de Jules Bass
    Seulement voix
Fiche créée le 31 mai 2009 | Modifiée le 30 août 2015 | Cette fiche a été vue 3718 fois
PREVIOUSGeorge Bancroft || Tallulah Bankhead || Vilma BánkyNEXT