CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Isabelle Adjani
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Theo Lingen



Date et Lieu de naissance : 10 juin 1903 (Hanovre, Empire Allemand)
Date et Lieu de décès : 10 novembre 1978 (Vienne, Autriche)
Nom Réel : Franz Theodor Schmitz

ACTEUR

En cours ... Si vous désirez écrire la biographie de cet(te) artiste, renseignez-vous via la rubrique contact.

1929 CM Ins blaue hinein – de Eugen Schüfftan avec Toni van Eyck
1930Dolly fait son chemin ( Dolly macht karriere / mein schatz hat eine klarinette ) de Anatole Litvak avec Dolly Haas
Deux cravattes ( zwei krawatten ) de Felix Basch & Richard Weichert avec Olga Tschechowa
Vedettes ( die große sehnsucht ) de Steve Sekely avec Camilla Horn
Le concert de flûte de Sans-Souci ( das flötenkonzert von Sans-Souci ) de Gustav Ucicky avec Otto Gebühr
L’entreprise se marie ( die firma heiratet ) de Carl Wilhelm avec Charlotte Ander
M. le maudit ( M / M – eine stadt sucht einen mörder / M – mörder unter uns ) de Fritz Lang avec Peter Lorre
1931Plus jamais d’amour ( nie wieder liebe ) de Anatole Litvak avec Lilian Harvey
    + chansons
Ma femme chevalier / Ma femme est un homme d’affaires ( meine frau, die hochstalperin ) de Kurt Gerron avec Käthe von Nagy
Ronny – de Reinhold Schünzel avec Willy Fritsch
Celle qu’on oublie pas / Une petite femme de tête ( so ein mädel vergißt man nicht ) de Fritz Kortner avec Willi Forst
Deux yeux bleu ciel ( zwei himmelblaue augen / junge mädchen bevorzugen reiche herren ) de Johannes Meyer avec Ida Wüst
Diplomatie de femme / Diplomatie en dentelles ( der frauendiplomat ) de E.W. Emo avec Martha Eggerth
CM Mann ist mann – de Bertolt Brecht & Carl Koch avec Helene Weigel
1932La comtesse de Monte Cristo ( die gräfin von Monte-Christo ) de Karl Hartl avec Brigitte Helm
Mariés en cinq sec / Sa plus belle mélodie ( moderne mitgift ) de E.W. Emo avec Martha Eggerth
Une idée de génie / Une idée folle ( ein toller einfall ) de Kurt Gerron avec Dorothea Wieck
Aventures à Nice ( flucht nach Nizza / Ein ganz verflixter kerl ) de James Bauer avec Betty Bird
Tsigane de la nuit ( zigeuner der nacht ) de Hanns Schwarz avec Jenny Jugo
L’Orlov / Le diamant du Tsar ( der diamant des zaren / der Orlow ) de Max Neufeld avec Liane Haid
Friederike – de Fritz Friedmann-Frederich avec Mady Christians
Le testament de Cornelius Gulden ( das testament des Cornelius Gulden / eine erbschaft mit Hindernissen ) de E.W. Emo avec Magda Schneider
Im bann des eulenspiegels / Eine tolle sache – de Frank Wisbar avec Ursula Grabley
Théa, femme moderne ( das abenteuer der Thea Roland / das abenteuer einer schönen frau ) de Henry Koster avec Lil Dagover
Une ville redresse la tête ( eine stadt steht kopf ) de Gustaf Gründgens avec Heinrich Schroth
Le grand bluff ( der große bluff / alles ist komödie / schüsse in der nacht ) de Georg Jacoby avec Betty Amann
Marion, ce n’est pas gentil ( Marion, das gehört sich nicht / Susanna im Bade ) de E.W. Emo avec Julius Falkenstein
Le testament du docteur Mabuse ( das testament des Dr. Mabuse / das tagebuch des Dr. Mabuse ) de Fritz Lang avec Rudolf Klein-Rogge
CM Seul un quart d’heure ( nur ein viertelstündchen ) de Alwin Elling avec Truus van Aalten
CM Mein name ist lampe – de Karl Farkas avec Hugo Fischer-Köpp
CM Meine frau, seine frau – de ? avec Hilde Hildebrand
CM Welle 4711 – de Georg Zoch avec Wilhelm Bendow
CM Neuer Ufa-Kabarettfilm Nr. 9 : Hotel – de ? avec Rodolf Platte
1933...Und wer küßt mich ? – de E.W. Emo avec Margo Lion
La petite aventurière ( die kleine schwindlerin ) de Johannes Meyer avec Harald Paulsen
Gipfelstürmer – de Franz Wenzler avec Mizzl Bardorf
N’ayez pas peur d’aimer / Toujours l’amour ( keine angst vor liebe ) de Hans Steinhoff avec Liane Haid
Petit Papa / Mon petit homme ( kleiner mann, was nun ? ) de Fritz Wendhausen avec Fritz Kampers
Poupée blonde ( liebe muß verstanden sein ) de Hans Steinhoff avec Käthe Haack
Ein unsichtbarer geht durch die stadt / Mein ist die welt – de Harry Piel avec Lissy Arna
La guerre des valses ( walzerkrieg ) de Ludwig Berger avec Anton Walbrook
Kleines mädel : Grosses glück – de E.W. Emo avec Carl Esmond
Train d’enfer ( Höllentempo ) de Louis Ralph avec Georgia Lind
Deux sous le soleil ( zwei in sonnenschein ) de Georg Jacoby avec Else Reval
Ihre durchlaucht, die verkäuferin / Meine schwester und ich – de Karl Hartl avec Willi Forst
Le chant du bonheur / Chanson du bonheur / Rien qu’une mélodie ( das lied vom glück / es gibt nur eine melodie ) de Carl Boese avec Paul Kemp
Le chasseur du Palatinat ( der jäger aus kurpfalz ) de Carl Behr avec Walter Rilla
Les finances du grand-duc ( die finanzen des großherzogs ) de Gustaf Gründgens avec Maria Loya
Chevalier d’industrie ( konjunkturritter ) de Fritz Kampers avec Weiß-Ferdl
Toi que j’adore ( ich kenn’ dich nicht und liebe dich ) de Géza von Bolváry avec Magda Schneider
Le fruit vert / La jeune veuve de Vienne ( Csibi, der fratz / früchtchen ) de Max Neufeld avec Franciska Gaal
Le sosie ( der doppelgänger ) de E.W. Emo avec Camilla Horn
Une fiancée à 120 à l’heure ( ein mädel wirbelt durch die welt ) de Georg Jacoby avec Magda Schneider
Mon cœur t’appelle ( mein herz ruft nach dir ) de Carmine Gallone avec Jan Kiepura
    + direction des dialogues
Lisette / Le diamant de Lisa ( das blumenmädchen vom Grand-Hotel ) de Carl Boese avec Elsa Merlini
CM Wie werde ich energisch ? – de Philipp Lothar Mayring avec Hans Leibelt
CM Gutgehendes geschäft zu verkaufen – de H.W. Becker avec Beate von Molo
CM Die goldgrube – de Phil Jutzi avec Angelo Ferrari
CM Schlagerpartie – de Carl Froelich avec Genia Nikolajewa
1934Ce soir chez moi ( heute abend bei mir / …heute abend bei mir ) de Carl Boese avec Lissy Arna
Paganini ( gern hab’ich die frau’n geküßt ) de E.W. Emo avec Iván Petrovich
Le chant d’amour / C’est beau d’être aimé ( schön ist es, verliebt zu sein ) de Walter Janssen avec Karin Hardt
Une valse pour toi ( ein walzer für dich / ich heisse Benjamin ) de Georg Zoch avec Heinz Rühmann
Cœurs en péril ( ich sehne mich nach dir ) de Johannes Riemann avec Camilla Horn
Je marie maman / La veuve amoureuse ( liebe dumme mama ) de Carl Boese avec Luise Ullrich
Le fils prodigue ( der verlorene sohn ) de Luis Trenker avec Maria Andergast
Le fils prodigue ( der verlorene sohn ) de Luis Trenker avec Wolf Albach-Retty
J’épouse ma femme ( ich heirate meine frau ) de Johannes Riemann avec Lil Dagover
Son plus grand succès ( ihr größter erfolg / Therese Krones ) de Johannes Meyer avec Margarete Kupfer
Valses sur la Neva ( Petersburger nächte / walzer an der Newa ) de E.W. Emo avec Paul Hörbiger
Quadrille d’amour ( die katz’ im sack ) de Richard Eichberg avec Julia Serda
Songe d’une nuit d’hiver / Conte blanc ( wintermachtstraum ) de Géza von Bolváry avec Hans Moser
Le faux billet ( ein falscher fuffziger / echte liebe, falsches geld ) de Carl Boese avec Lucie Englisch
Le contrôleur des wagons-lits ( der schlafwagenkontrolleur ) de Richard Eichberg avec Magda Lena
CM Abschieds-symphonie – de Carl Behr avec Else Reval
CM Herr oder diener – de Phil Jutzi avec Vilma Bekendorf
1935Held einer nacht / Hrdina jedné noci – de Martin Fric & Henry Oebels-Oebström avec Betty Bird
La petite chocolatière ( wer wagt : Gewinnt / bezauberndes fräulein ) de Walter Janssen avec Ursula Herking
J’aime toutes les femmes ( ich liebe alle frauen ) de Carl Lamac avec Adele Sandrock
Das einmaleins der liebe – de Carl Hoffmann avec Luise Ullrich
Le ciel sur la terre ( der himmel auf erden / himmel auf erden ) de E.W. Emo avec Ilona Massey
    + chansons
Le roi des nourrices / La vallée de la vie ( der ammenkönig / das tal des lebens ) de Hans Steinhoff avec Käthe Gold
L‘auberge du Cheval Blanc ( im Weißen Rößl ) de Carl Lamac avec Christl Mardayn
Michel Strogoff ( der kurier des Zaren ) de Richard Eichberg avec Lucie Höflich
Un baiser aux enchères ( ungeküsst soll man nicht schlafen gehn / wer zuletzt küßt… ) de E.W. Emo avec Heinz Rühmann
1936Le célèbre inconnu / Le chaste bon vivant ( der verkannte lebemann / Heirats-Manöver ) de Carl Boese avec Trude Marlen
L’enlèvement ( die entführung ) de Géza von Bolváry avec Elsa Wagner
Sa bonne étoile ( opernring / im sommenschein ) de Carmine Gallone avec Friedl Czepa
Mademoiselle Véronique ( fräulein Veronika / alles für Veronika / der schlaumeier ) de Veit Harlan avec Grethe Weiser
Un rêve de mariage ( ein hochzeitstraum ) de Erich Engel avec Ferdinand Marian
Les gens atteinds d’insolation ( die leute mit dem sonnenstich ) de Carl Hoffmann avec Beppo Brem
Il y va de ma vie ( es geht um mein leben ) de Richard Eichberg avec Karl Ludwig Diehl
L’homme dont on parle ( der mann, von dem man spricht ) de E.W. Emo avec Gusti Huber
Première ( premiere ) de Géza von Bolváry avec Zarah Leander
CM Wie eulenspiegel sich einmal erbot, zu fliegen – de Theo Lingen avec Otto Braml
    + scénario
CM Wie eulenspiegel zu Marburg den landgrafen malte – de Theo Lingen avec Herti Kirchner
    + scénario
CM Wie eulenspiegel den neunmalweisen rede und antwort steht – de Theo Lingen
    + scénario
CM Wie eulenspiegel ein urteil spricht – de Theo Lingen avec Karl Harbacher
    + scénario
1937Comédie dangereuse ( gefährliches spiel ) de Erich Engel avec Harry Liedtke
Heiratsinstitut Ida & Co – de Victor Janson avec Annelis Schneidereyt
L’heure inexcusable ( die unentschuldigte stunde ) de E.W. Emo avec Gusti Wolf
Pension Fidola ( fremdenheim Filoda ) de Hans Hinrich avec Mady Rahl
Die Austernlilli – de E.W. Emo avec Harald Paulsen
Le charme de la Bohème / La vie de Bohème ( zauber der Boheme ) de Géza von Bolváry avec Marta Eggerth
La femme disparue / On a perdu une femme ( die verschwundene frau ) de E.W. Emo avec Lucie Englisch
Le tigre du Bengale ( der tiger von Eschnapur ) de Richard Eichberg avec La Jana
Le tombeau hindou ( das indische grabmal ) de Richard Eichberg avec Gustav Diessl
Adieu, valse de Vienne ! / J’ai deux amours ( immer, wenn ich glücklich bin ) de Carl Lamac avec Philip Dorn
Sourire de Vienne ( die unruhigen mädchen / finale ) de Géza von Bolváry avec Käthe von Nagy
1938Discrétion assurée ( diskretion : Ehrensache ) de Johannes Meyer avec Heli Finkenzeller
Les étoiles brillent / Vedettes follies ( es leuchten die sterne ) de Hans H. Zerlett avec La Jana
    Seulement apparition
L’optimiste ( der optimist / der ölrausch ) de E.W. Emo avec Henny Porten
Marionette – de Carmine Gallone avec Carla Rust
Mon cœur t’appartient ( dir gehört mein herz ) de Carmine Gallone avec Lucie Englisch
    Version allemande de « Marionette »
La danse sur le volcan ( der tanz auf dem vulkan ) de Hans Steinhoff avec Hilde Hildebrand
Dunter und drüber – de Hubert Marischka avec Hilde Krüger
1939Effeuillons la marguerite ( ein frau für drei / Marguerite : 3 ) de Theo Lingen avec Gusti Huber
Voyage de noces à trois ( hochzeitsreise zu dritt ) de Hubert Marischka avec Günther Lüders
Nuits de Vienne / Nuit de noces enchantée ( opernball ) de Géza von Bolváry avec Marte Harell
Le moulin rouge ( rote mühle ) de Jürgen von Alten avec Gerhard Bienert
Flirt ( das abenteuer geht weiter / jede frau hat ein süsses geheimnis ) de Carmine Gallone avec Maria von Tasnady
Le petit chocolatier ( der ungetreue Eckehart ) de Hubert Marischka avec Else Elster
Le secretaire privé / Son secretaire privé ( ihr privatsekretär ) de Charles Klein avec Carsta Löck
1940Was wird hier gespielt ? – de Theo Lingen avec Gertrud Meyen
La femme de Barnhelm ( das fräulein von Barnhelm ) de Hans Schweikart avec Käthe Gold
Les joyeux locataires ( Herz – Modern möbliert ) de Theo Lingen avec Gustav Fröhlich
L’oiseleur / Le marchand d’oiseaux ( rosen in Tirol / der vogelhändler ) de Géza von Bolváry avec Hans Holt
Sept années de poisse / Sept ans de poisse ( sieben jahre pech ) de Ernst Marischka avec Olly Holzmann
1941Le bijou magique ( hauptsache glücklich ! ) de Theo Lingen avec Hertha Feiler
    + réalisation
L’acteur disparu ( l’attore scomparso ) de Luigi Zampa avec Vivi Gioi
    Seulement sujet original
L’ironie du sort ( dreimal hochzeit ) de Géza von Bolváry avec Willy Fritsch
Folies nocturnes / Madame la Lune ( frau Luna ) de Theo Lingen avec Irene von Meyendorff
Qu’est-il arrivé cette nuit ? ( was geschah in dieser nacht ) de Theo Lingen avec Ilse Werner
Sonntagskinder – de Jürgen von Alten avec Carola Höhn
Sept ans de félicité ( sieben jahre glück ) de Ernst Marischka avec Hannelore Schroth
Sept ans de félicité ( sette anni di felicità ) de Ernst Marischka & Roberto Savarese avec Paolo Stoppa
    Version italienne de « Sieben jahre glück »
1942Sang viennois ( wiener blut ) de Willi Forst avec Maria Holst
Comédie d’amour ( liebeskomödie ) de Theo Lingen avec Magda Schneider
1943Les invités du Bellevue / Une nuit pleine de folie ( tolle nacht ) de Theo Lingen avec Marte Harell
Johann – de Robert A. Stemmle avec Fita Benkhoff
    + pièce & scénario
Madame Butterfly ( das lied der nachtigall ) de Theo Lingen avec Elfie Mayerhofer
    + scénario
1944Es fing so harmlos an – de Theo Lingen avec Maria Eseilt
    + scénario
Coup de feu à minuit ( schuß um Mitternacht ) de Hans H. Zerlett avec Grete Rainer
1945Glück muß man haben/ Der arme Jonathan /Operttenklänge / Wiener zuckerln – de Theo Lingen avec Hilde Hildebrand
    + scénario
Philine ( ein mädel für frohe stunden ) de Theo Lingen avec Winnie Markus
Liebesheirat – de Theo Lingen avec Winnie Markus
    + scénario
1946Renee XIV / Der könig streikt – de Ákos Ráthonyi avec Franciska Gaal
    Inachevé
Hazugság nélkül / Tanzrausch – de Viktor Gertler avec Lili Berky
1947Aller et retour ( hin und her ) de Theo Lingen avec Ursula Lingen
    + scénario
Mélodie viennoise ( Wiener melodien ) de Theo Lingen & Hubert Marischka avec Johannes Heesters
1949Rien que des coïncidences ( nichts als zufälle ) de E.W. Emo avec Sonja Ziemann
Champion malgré tout / D’une longueur de nez ( um eine nasenlänge ) de E.W. Emo avec Ilse Petri
1950Théodore gardien de but ( der Theodor im fußballtor ) de E.W. Emo avec Charlott Daudert
Treize heures sonna ( jetzt schlägt’s 13 / es schlägt 13 ) de E.W. Emo avec Susi Nicoletti
La Vénus de minuit ( die mitternachtsvenus ) de Ferdinand Dörfler avec Maria Andergast
    + chansons
1951Au secours, je suis invisible ( Hilfe, ich bin unsichtbar ) de E.W. Emo avec Arno Assmann
Durch dick und dünn – de Theo Lingen avec Carola Höhn
    + scénario
La voleuse de Bagdad ( die diebin von Bagdad ) de Carl Lamac avec Rudolf Prack
    + chansons
1952On se tirera d’affaire ( schäm’ dich, Brigitte ! / wi r werden das kind schon schaukeln ) de E.W. Emo avec Nadja Tiller
    + chansons
On ne vit qu’une fois ( man lebt nur einmal ) de Ernst Neubach avec Marina Ried
Heidi – de Luigi Comencini avec Elsbeth Sigmund
1953Heute nacht passiert’s – de Franz Antel avec Christiane Jansen
Nuit de noces différée ( die vertagte hochzeitsnacht ) de Karl Georg Külb avec Viktor Staal
La fille du régiment ( die tochter der kompanie ) de Géza von Bolváry avec Hannelore Schroth
La fille du régiment ( la figlia del reggimento ) de Tullio Covaz & Géza von Bolváry avec Antonella Lualdi
    Version italienne de « Die tochter der kompanie »
Sur la ponte des pieds ( Heimlich, still und leise ) de Hans Deppe avec Lina Carstens
Hourra, un garçon ! / Bravo je suis papa ! ( hurra : Ein junge! ) de Ernst Marischka avec Ingrid Lutz
1954Heidi et Pierre ( Heidi und Peter ) de Hans Schnyder avec Willy Birgel
1955Wie werde ich filmstar ? – de Theo Lingen, Michael Jary & Georg Dammann avec Bibi Johns
Christine ( wenn die Alpenrosen blüh’n ) de Hans Deppe & Richard Häussler avec Marianne Hold
La patronne de la Couronne d’Or ( die wirtin zur goldenen krone ) de Theo Lingen avec Paula Wessely
…Und wer küßt mich ? / Ein herz und eine seele – de Max Nosseck avec Liane Augustin
Mon père fait carrière ( vater macht karriere ) de Carl Boese avec Brigitte Rau
1956Ein tolles hotel – de Hans Wolff avec Doris Kirchner
La vie amoureuse du beau Franz ( das liebesleben des schönen Franz ) de Max Nosseck avec Adrienne Gessner
Le bal de l’opéra ( opernball ) de Ernst Marischka avec Adrian Hoven
Le mari modèle ( der mustergatte / kann ein Mann sooo treu sein... ) de Erik Ode avec Inge Egger
Meine tante, deine tante – de Carl Boese avec Oskar Sima
Le chant de l’alouette / Le chant du rossignol ( wo die lerche singt ) de Hans Wolff avec Renate Holm
Auguste le demi-sel / Auguste le blouson noir ( August, der halbstarke ) de Hans Wolff avec Susi Nicoletti
1957La famille Schimek ( familie Schimek ) de Georg Jacoby avec Lucie Englisch
L’ingénue du village / L’idiote du village ( die unschuld vom lande ) de Rudolf Schündler avec Ruth Stephan
    + chansons
Le charme de Dolores / Les jolies jambes de Dolorès ( die beine von Dolores ) de Géza von Cziffra avec Germaine Damar
Mit rosen fängt die liebe an – de Peter Hamel avec Erika von Thellmann
Faut qu’ça gaze ! ( drei mann auf einem pferd ) de Kurt Meisel avec Nadja Tiller
Es fing so harmlos an – de Theo Lingen avec Wera Frydberg
    Seulement réalisation
Egon, le coureur de jupons ( Egon, der frauenheld ) de Hans Albin avec Susi Nicoletti
Romance à Salzkammergut ( almenrausch und edelweiß ) de Harald Reinl avec Karin Dor
1958Lixie ( im prater blüh’n wieder die bäume ) de Hans Wolff avec Johanna Matz
Das gab’s nur einmal – de Géza von Bolváry avec Walter Ambrock
    Seulement apparition
Une chanson fait le tour du monde ( ein lied geht um die welt ) de Géza von Bolváry avec Annie Rosar
La caravane des esclaves ( die sklavenkarawane ) de Georg Marischka & Ramón Torrado avec Georg Thomalla
Voyage au pays du bonheur / Voyage vers le bonheur ( eine reise ins glück ) de Wolfgang Schleif avec Waltraut Haas
1959Hinter den sieben gleisen – de Kurt Früh avec Ursula Heyer
    Seulement apparition
Nuit d’avant première ( die nacht vor der premiere ) de Georg Jacoby avec Marika Rökk
Le lion de Babylone ( en las ruinas de Babilonia / der löwe von Babylon / il leone di babilonia ) de Johannes Kai & Ramón Torrado avec Helmuth Schneider
Sans tambour ni trompette ( die gans von Sedan ) de Helmut Käutner avec Dany Carrel
1960Pension Schöller – de Georg Jacoby avec Christa Williams
Une femme pour la vie ( eine frau fürs ganze leben ) de Wolfgang Liebeneiner avec Ruth Leuwerik
Trois oiseaux étranges / Trois oiseaux bizarres ( drei schräge vögel ) de Kurt Früh avec Gustav Knuth
Le diable a bien rigolé ( der teufel hat gut lachen ) de Kurt Früh avec Max Haufler
TV Sie können’s mir glauben – de Theo Lingen avec Gardy Granass
1961Bei pichler stimmt die kasse nicht – de Hans Quest avec Fita Benkhoff
    + scénario
TV Die schule der ehe : Die schule der gatten – de Theo Lingen avec Rita Bünzli
TV Die schule der ehe : Die schule der gattinnen – de Theo Lingen avec Karl John
1963L’école des menteurs ( der musterknabe ) de Werner Jacobs avec Cornelia Froboess
Minna von Barnhelm – de Martin Hellberg avec Johanna von Koczian
1964Tonio Kröger – de Rolf Thiele avec Jean-Claude Brialy
1965Die fromme Helene – de Axel von Ambesser avec Simone Rethel
1966Le grand bonheur ( das grosse glück ) de Franz Antel avec Uschi Glas
1967Les païens de Kummerow ( die heiden von kummerow und ihre lustigen streiche ) de Werner Jacobs avec Paul Dahlke
Au diable les joueurs de tambour ( die lümmel von der ersten bank, 1. Trimester : Zur hölle mit den paukern ) de Werner Jacobs avec Gila von Weitershausen
1968Ces diables de collégiens ( die lümmel von der ersten bank, 2. Teil : Zum teufel mit der penne ) de Werner Jacobs avec Peter Alexander
1969Pepe, la peur de son professeur ( die lümmel von der ersten bank, 3. Teil : Pepe, der paukerschreck ) de Harald Reinl avec Hannelore Elsner
Hourra!!! L’école est en feu ( die lümmel von der ersten bank IV. Teil : Hurra, die schule brennt ) de Werner Jacobs avec Gerlinde Locker
1970Die lümmel von der ersten bank 5 : Wir hau’n die pauker in die pfanne – de Harald Reinl avec Fritz Wepper
Die feuerzangenbowle – de Helmut Käutner avec Helen Vita
Rira bien, qui rira le dernier ( wer zuletzt lacht, lacht am besten ) de Harald Reinl avec Roy Black
L’héritage de la tante Gertrude ( tante Trude aus Buxtehude ) de Franz Josef Gottlieb avec Ilja Richter
1971Heintje donne l’alerte ( die lümmel von der ersten bank, VI. Teil : Morgen fällt die Schule aus ) de Werner Jacobs avec Heintje Simons
Au secours! les parents arrivent ( hilfe, die verwandten kommen ) de Franz Josef Gottlieb avec Beppo Brem
Wenn mein schätzchen auf die pauke haut – de Peter Weck avec Ilja Richter
Die tollen tanten schlagen zu – de Franz Josef Gottlieb avec Rudi Carrell
1972Betragen ungenügend – de Franz Josef Gottlieb avec Renate Roland
Nous irons en vacances ( hauptsache ferien ) de Peter Weck avec Christiane Hörbiger
Immer ärger mit hochwürden – de Harald Vock avec Heidi Hansen
1975Der geheimnisträger – de Franz Josef Gottlieb avec Sybil Danning
1976Lady Dacula – de Franz Josef Gottlieb avec Stephen Boyd
1977 DA Wilhelm Busch, die Trickfilm-Parade : Max und Moritz und andere streiche – de John Halas
    Seulement voix & narration du segment « Hans Huckebein »
Fiche créée le 9 mai 2013 | Modifiée le 7 mai 2017 | Cette fiche a été vue 2533 fois
PREVIOUSMargaret Lindsay || Theo Lingen || Jeanne LionNEXT