CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Gisèle Préville
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Ticky Holgado



Date et Lieu de naissance : 24 juin 1944 (Toulouse, France)
Date et Lieu de décès : 22 janvier 2004 (Paris, France)
Nom Réel : Joseph Holgado

ACTEUR

Ticky Holgado naît Joseph Holgado le 24 juin 1944 à Toulouse. Enfant unique d’un couple d’émigrés espagnols, il s’intéresse surtout à la musique. Dès l’âge de seize ans, sous le pseudonyme de Ricky James il se produire dans différents petits groupes de rock («Les plastiqueurs», le «d’Oc d’ail»). Son surnom de Ticky lui vient d’ailleurs d’un présentateur qui aurait écorché son nom de scène! Au milieu des années soixante notre musicien toulousain tente sa chance à Paris. Doté d’un formidable entrain et d’un culot du diable, il arrive sans véritables relations à se faire embaucher par Claude François. Puis, même si tout d’abord, il est parfois plus considéré comme porte-valise que musicien, il se créé progressivement une petite place dans le monde du «showbiz» en rejoignant Dick Rivers et ses «Chats sauvages», Johnny Halliday et les Martin Circus qui culminent en 1971 au «hit parade» de la variété française.

Ticky Holgado commence une carrière cinématographique la décennie suivante par une figuration dans un comique troupier des plus médiocres mais qui trouvent encore à l’époque une certaine audience: «Les surdoués de la première compagnie» (1980) de Michel Gérard avec Darry Cowl, en colonel et Hubert Deschamps en odieux médecin major dont l’infirmier est un certain Florent Pagny. Les réalisateurs Max Pécas et Michel Caputo, pour ne citer qu’eux, prennent bientôt la relève avec plusieurs films du même acabit comme «On n’est pas sorti de l’auberge» (1982) avec Jean Lefebvre et les «Planqués du régiment» (1983) avec Paul et Jacques Préboist et Pauline Lafont. Mais Ticky Holgado apparaît aussi dans des films plus graves comme «Le juge» de Philippe Lefèvre, avec Jacques Perrin en magistrat. Notre second rôle toulousain est alors crédité aux génériques de nombreuses productions sous divers noms comme Tiky, Tiki, Tiki Olgado et même Joseph Tiky. Qu’importe pourvu qu’il tourne! Et de petits rôles en petits rôles il poursuit son chemin devant les caméras. Il fait aussi quelques télévisions dont le feuilleton «La valise en carton» (1988) avec Irene Papas et les séries policières «Imogène» et «Le commissaire Maigret».

En 1990, Ticky Holgado est, aux côtés notamment de Dominique Pinon et Jean-Claude Dreyfus, l’une des «gueules» de Jean-Pierre Jeunet dans son surprenant «Delicatessen». Enfin reconnu par la profession et le public, il se voit alors confier des rôles plus conséquents dont celui de Beau Louis dans la reconstitution du Moyen-âge réalisée par Christian Fechner, «Justinien trouvé» (1993) et celui de l’oncle Baptiste dans la nouvelle version du Schpountz (1999) de Gérard Oury d’après Marcel Pagnol.

En 2001, devenu «L’homme dans la photo» du «Fameux destin d’Amélie Poulain» (2001), sa notoriété gagne l’Amérique du nord! Et Jeunet le dirige encore dans «Un long dimanche de fiançailles» (2003) avec la lumineuse Audrey Tautou. C’est ensuite «Le courage d’aimer» de Claude Lelouch, soixante-sixième et dernier titre de la filmographie de notre acteur toulousain qui s’éteint des suites d’un cancer des poumons le 22 janvier 2004 à Paris. Il allait avoir deux fois trente ans. Père d’une fille, «fou du roi» au physique ingrat mais au cœur tendre, Ticky Holgado repose désormais au cimetière du Père-Lachaise, tout prêt d’une tragique princesse du grand écran, Marie Trintignant.

© Caroline HANOTTE

copyright
1980Les surdoués de la première compagnie – de Michel Gérard avec Hubert Deschamps
Madame Claude II – de François Minet avec Alexandra Stewart
1981Putain d’histoire d’amour ! – de Gilles Béhat avec Arielle Dombasle
Belles, blondes et bronzées – de Max Pécas avec Xavier Deluc
Comment draguer toutes les filles… – de Michel Vocoret avec Michèle Bernier
1982On n’est pas sorti de l’auberge – de Max Pécas avec Bernadette Lafont
Circulez, y’a rien à voir ! – de Patrice Leconte avec Jane Birkin
1983Les planqués du régiment – de Michel Caputo avec Pauline Lafont
On l’appelle catastrophe – de Richard Balducci avec Michel Lebb
Les branchés de Saint-Tropez / Les dessous de Ramatuelle – de Max Pécas avec Olivia Dutron
Mesrine – de André Génovès avec Nicolas Silberg
Le juge – de Philippe Lefèvre avec Jacques Perrin
1984Les ripoux – de Claude Zidi avec Philippe Noiret
Comment draguer tous les mecs – de Jean-Paul Feuillebois avec Pétronille Moss
Le fou du roi – de Yvan Chiffre avec Jean Desailly
Brigade des mœurs – de Max Pécas avec Pascale Roberts
Adieu Blaireau – de Bob Decourt avec Annie Girardot
1985Les rois du gag – de Claude Zidi avec Michel Serrault
Nuit d’ivresse – de Bernard Nauer avec Josiane Balasko
Manon des Sources – de Claude Berri avec Yves Montand
1986Le bonheur a encore frappé – de Jean-Luc Trotignon avec Jean-Luc Bideau
CM Le goûter chez Niels – de Didier Martiny avec Yasmina Reza
Lévy et Goliath – de Gérard Oury avec Michel Boujenah
1987Les keufs – de Josiane Balasko avec Isaach De Bankolé
Sale destin – de Sylvain Madigan avec Victor Lanoux
1988Sans peur et sans reproche – de Gérard Jugnot avec Victoria Abril
1989Le mari de la coiffeuse – de Patrice Leconte avec Jean Rochefort
Les secrets professionnels du Dr. Apfelglück – de Thierry Lhermitte, Hervé Palud, Mathias Ledoux, Alessandro Capone & Stéphane Clavier avec Daniel Gélin
1990Le château de ma mère – de Yves Robert avec Nathalie Roussel
Uranus – de Claude Berri avec Michel Blanc
Delicatessen – de Marc Caro & Jean-Pierre Jeunet avec Dominique Pinon
1991Une époque formidable… – de Gérard Jugnot avec Richard Bohringer
Ma vie est un enfer – de Josiane Balasko avec Michael Lonsdale
Mayrig – de Henri Verneuil avec Claudia Cardinale
1992Le souper – de Edouard Molinaro avec Claude Brasseur
CM De justesse – de Pascal Graffin avec Valérie Allain
Tango – de Patrice Leconte avec Miou-Miou
Drôles d’oiseaux – de Peter Kassovitz avec Isabelle Gélinas
Justinien Trouvé, ou le bâtard de dieu – de Christian Fechner avec Roland Blanche
1993Tombé du ciel – de Philippe Lioret avec Marisa Paredes
L’honneur de la tribu – de Mahmoud Zemmouri avec Thierry Lhermitte
Tout ça… pour ça ! – de Claude Lelouch avec Gérard Darmon
1994Les misérables / Les misérables du vingtième siècle – de Claude Lelouch avec Jean-Paul Belmondo
Funny bones, les drôles de Blackpool ( funny bones ) de Peter Chelsom avec Jerry Lewis
La cité des enfants perdus – de Marc Caro & Jean-Pierre Jeunet avec Ron Perlman
Les Milles / Les Milles : Le train de la liberté – de Sébastien Grall avec Kristin Scott Thomas
1995Gazon maudit – de Josiane Balasko avec Alain Chabat
DO Lumière et compagnie – de Merzak Allouache, Theo Angelopoulos, Vincente Aranda, Gabriel Axel, Bigas Luna, John Boorman, Youssef Chahine, Alain Corneau, Costa- Gavras, Raymond Depardon, Jaco Van Dormael, Francis Girod, Peter Greenaway, Lasse Hallström, Michael Haneke, Hugh Hudson, James Ivory, Gaston Kaboré, Abbas Kirostami, Cédric Klapisch, Andreï Konchalovski, Patrice Leconte, Spike Lee, Claude Lelouch, David Lynch, Ismail Merchant, Claude Miller, Sarah Moon, Idrissa Ouedraogo, Arthur Penn, Lucian Pintilie, Jacques Rivette, Helma Sanders-Brahms, Jerry Schatzberg, Nadine Trintignant, Fernando Trueba, Liv Ullmann, Régis Wargnier, Wim Wenders, Yoshishige Yoshida & Yimou Zhang
    Segment de Claude Lelouch
Hommes, femmes, mode d’emploi – de Claude Lelouch avec Fabrice Luchini
1996Le plus vieux métier du monde – de Gérard Lauzier avec Gérard Depardieu
Amour et confusions – de Patrick Braoudé avec Jeanne Moreau
CM Nous sommes tous des anges – de Simon Lelouch avec Rémi martin
1997Chasse au rhinocéros à Budapest ( rhinoceros hunting in Budapest ) de Michael Haussman avec Glenn Fitzgerald
Que la lumière soit – de Arthur Joffé avec Hélène de Fougerolles
Prison à domicile – de Christophe Jacrot avec Jean-Roger Milo
1998Le sourire du clown – de Eric Besnard avec François Berléand
Le Schpountz – de Gérard Oury avec Sabine Azéma
1999Les acteurs – de Bertrand Blier avec Alain Delon
Meilleur espoir féminin – de Gérard Jugnot avec Bérénice Bejo
2000Le fabuleux destin d’Amélie Poulain – de Jean-Pierre Jeunet avec Audrey Tautou
Trois zéros – de Fabien Onteniente avec Gérard Lanvin
Philosophale – de Farid Fedjer avec Samy Naceri
2001Monsieur Batignole – de Gérard Jugnot avec Jean-Paul Rouve
And now... Ladies and gentlemen – de Claude Lelouch avec Jeremy Irons
CM Le barbier – de Jon J. Carnoy avec François Levantal
CM Station 137 – de Bruno François-Boucher avec Gérald Thomassin
2002Le temps du RMI – de Farid Fedjer avec Laure Sainclair
Tais-toi ! – de Francis Veber avec Jean Reno
Les Gaous – de Igor Sékulic avec Richard Bohringer
Les clefs de bagnole – de Laurent Baffie avec Daniel Russo
    Seulement apparition
2003Un long dimanche de fiançailles – de Jean-Pierre Jeunet avec Jodie Foster
Le genre humain, 1ère partie : Les parisiens – de Claude Lelouch avec Mathilde Seigner
Le courage d’aimer – de Claude Lelouch avec Michel Lebb
CM Gambler, le jeu de cartes – de Elphin Delphe-Lopez avec Michelle Martin
Fiche créée le 7 novembre 2007 | Modifiée le 31 décembre 2013 | Cette fiche a été vue 7917 fois
PREVIOUSGeoffrey Holder || Ticky Holgado || Judy HollidayNEXT