CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Blake Edwards
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Tito Junco



Date et Lieu de naissance : 3 octobre 1915 (Gutierrez Zamora, Veracruz, Mexique)
Date et Lieu de décès : 9 décembre 1983 (Mexico, District Fédéral, Mexique)
Nom Réel : Augusto Gerardo Junco Tassinari

ACTEUR

De son vrai nom Gerardo Augusto Junco Tassinari, Tito Junco est né le 3 octobre 1915 à Gutiérrez Zamora, ville le l’état mexicain de Vera Cruz. Il est le fils de Silvio Junco, d’origine cubaine et de Enriqueta Tassinari, issue d’une grande famille italienne. Il a une sœur, Louisa Virginia, et un frère plus jeune, Víctor Junco, qui fera lui aussi une belle carrière au cinéma. Après ses études à l’Académie Navale de Vera Cruz, Tito part avec son frère cadet s’installer à Mexico au milieu des années trente.

Attiré par le métier d’acteur, les deux frères suivent des cours d’art dramatique à l’Institut National des Beaux-Arts. Dès 1937, Tito Junco commence à jouer des petits rôles à l’écran. À partir de la décennie suivante, les personnages qu’il interprète deviennent plus consistants. On le voit dans des versions en langue espagnole de productions américaines, et il joue notamment face à Pedro Armendariz dans une dizaine de drames, films d’aventures ou westerns à la mexicaine. Jusqu’à sa disparation, cet acteur élégant va être le protagoniste de presque deux cents films en tous genres, majoritairement dans des rôles secondaires. Il côtoie sur les plateaux tous les plus grands artistes mexicains et d’Amérique du Sud de l’époque, de Pedro Infante à Rafael Inclán, en passant par Maria Félix, Cantinflas, Jorge Negrete, María Elena Marqués, Ninón Sevilla, Libertad Lamarque, Rosario Granados ou Dolores del Rio. Parmi les meilleurs cinéastes avec qui il a travaillé, nous pouvons citer: Miguel Contreras Torres pour «Marie-Madeleine» (1946), Ramón Peón pour «Opium» (1948) et «Nunca debieron amarse» (1951), Emilio Fernández pour «Quartier interdit» (1950) et «Désirs interdits» (1952), ou encore Rafael Baledón, René Cardona, Julio Bracho, Arturo Ripstein et Raúl de Anda.

Tito Junco apparaît aussi dans des films hollywoodiens tournés dans son pays tels que «Tempête des passions» (1955) de John Guillermin, avec Carlos Thompson et Linda Christian, et «Bagarre au-dessus de l’Atlantique» (1959) de Byron Haskin avec Virginia Mayo, Guy Madison et George Raft. Il est surtout connu du public européen pour ses participations à trois films importants de Luis Buñuel: «Une femme sans amour» (1951) avec Rosario Granados et Julio Villareal; «La mort en ce jardin» (1956), coproduction franco-mexicaine avec Simone Signoret, Charles Vanel, Georges Marchal et Michel Piccoli; «L’ange exterminateur» (1962) avec Silvia Pinal et Enrique Rambal; mais aussi pour l’excellent «Bagne des filles perdues» (1951) de Miguel M. Delgado avec Sara Montiel, Miroslava Stern, Katy Jurado, et «Nous deux» (1954) de Emilio Fernández auprès du jeune couple d’italiens Rossana Podesta et Marco Vicario. À partir des années 1970, il tourne dans des films d’horreur aux effets spéciaux affligeants, des films d’actions violents sans réel scénario et des drames aux histoires invraisemblables. La presque totalité de ces films ne seront pas distribués en dehors des pays d’Amérique du sud.

Jamais Tito Junco ne se maria. Parmi ses nombreuses conquêtes féminines, notamment avec la belle Maria Félix, c’est Dolores del Rio qui restera le grand amour de sa vie. L’acteur est mort le 9 décembre 1983 à Mexico à la suite d’une crise cardiaque à l’âge de 68 ans. Ses restes reposent au cimetière Panteón Jardín de la capitale mexicaine. Considéré comme l’un des meilleurs seconds rôles de son pays, il est maintenant pratiquement inconnu des jeunes générations.

© Pascal DONALD

copyright
1937La Adelita – de Guillermo Hernández Gómez & Mario de Lara avec Margarita Cortés
1938Los milliones de Chaflán – de Rolando Aguilar avec Emma Roldán
El capitán aventurero / Don Gil de Alcalá – de Arcady Boytler avec José Mojica
1939Le cimetière des aigles ( el cementerio de las águilas ) de Luis Lezama avec Jorge Negrete
1940Amor de mis amores – de René Cardona avec Lili del Callejo
Le renard de Jalisco ( el zorro de Jalisco ) de José Benavides Hijo avec Pedro Armendariz
La vie de Simon Bolivar ( Simón Bolivar ) de Miguel Contreras Torres avec Julián Soler
CM La reina de México – de Fernando Méndez avec Victor Junco
1941El rápido de las 9:15 – de Alejandro Galindo avec Virginia Fábregas
Allá en el bajio – de Fernando Méndez avec Carmen Conde
1942Le comte de Monte-Cristo ( el conde de Montecristo ) de Roberto Gavaldón & Chano Urueta avec Arturo de Córdova
La venganza del Charro Negro – de Raúl de Anda avec Carlos López Moctezuma
Amanecer ranchero – de Raúl de Anda avec María Luisa Zea
La vierge de Guadalupe ( la vírgen morena ) de Gabriel Soria avec Abel Salazar
La fête des fleurs ( la feria de las flores ) de José Benavides Hijo avec Antonio Badú
Les cavaliers de la terreur ( la cavaleras del terror ) de Fernando Méndez avec Pedro Armendariz
1943Le mystérieux Monsieur Marquina ( el misterioso señor Marquina / ladrón de etiqueta ) de Chano Urueta avec Julieta Dosal
Adios mi chaparrita – de René Cardona avec Emma Duval
Roméo et Juliette ( Romeo y Julieta ) de Miguel M. Delgado avec Cantinflas
Konga roja – de Alejandro Galindo avec Maria Antonieta Pons
Viejo nido – de Vicente Oroná avec Prudencia Grifell
1944La légende du bandit ( la leyenda del bandido ) de Fernando Méndez avec Susana Guízar
Mi lupe y mi caballo – de Carlos Toussaint avec Julio Villarreal
Une gitane à Mexico ( una gitana en México ) de José Díaz Morales avec Paquita de Ronda
Une chanson dans la nuit ( una canción en la noche ) de René Cardona avec Alicia Carrión
1945La sombra de Chucho el Roto – de Alejandro Galindo avec Katy Jurado
Amour interdit ( amor prohibido ) de Arcady Boytler avec Lupita Gallardo
Rosalinda ( la flor de la costa ) de Rolando Aguilar avec José Pardavé
1946Marie-Madeleine / La pécheresse ( María Magdalena, pecadora de Magdala / la pecadora de Magdala ) de Miguel Contreras Torres avec Medea de Novara
El ahijado de la muerte – de Norman Foster avec Rita Conde
1947Los cristeros / Sucedió en Jalisco – de Raúl de Anda avec Sara García
La reine des reines : La vierge Marie ( reina de reinas : La Virgen María ) de Miguel Contreras Torres avec Luana Alcañiz
La sin ventura – de Tito Davison avec Ana María González
Pardonnez-moi ( que dios me perdonne ) de Tito Davison avec Maria Félix
1948Le chant de la sirène ( el canto de la sirena / song of the siren ) de Norman Foster avec Virginia Serret
Il a pris le Remington ( se la llevó el Remington ) de Chano Urueta avec Carmelita González
Sur les hauteurs du Jalisco ( en los altos de Jalisco ) de Chano Urueta avec Tito Guízar
Les yeux de la jeunesse ( ojos de juventud ) de Emilio Gómez Muriel avec Elsa Aguirre
Bamba – de Miguel Contreras Torres avec Carmen Montejo
Opium ( opio / La droga maldita ) de Ramón Peón avec Rosita Quintana
1949Le grand champion ( el gran campeón ) de Chano Urueta avec María Luisa Zea
Ahí viene Vidal Tenorio – de René Cardona avec Alicia Caro
Yo maté a Juan Charrasqueado – de Chano Urueta avec Victor Parra
Un milagro de amor – de Ernesto Cortázar avec Marga López
La goutte de sang ( la gota de sangre ) de Chano Urueta avec Rafael Baledón
Cuatro contra el mundo – de Alejandro Galindo avec Leticia Palma
Maison de rendez-vous / Aventurière ( aventurera / aventura en Rio ) de Alberto Gout avec Ninón Sevilla
1950Pauvre cœur ( pobre corazón ) de José Díaz Morales avec Lilia Prado
L’amour ne se commande pas ( el amor no es negocio ) de Jaime Salvador avec Ramón Gay
Pecado de ser pobre – de Fernando A. Rivero avec Amparo Arozamena
Quartier interdit ( víctimas del pecado ) de Emilio Fernández avec Ninón Sevilla
Mont de piété ( monte de piedad ) de Carlos Véjar Hijo avec Miroslava Stern
1951Islas Marías – de Ismael Rodríguez avec Pedro Infante
La bienamada – de Emilio Fernández avec Columba Domínguez
Por querer a una mujer – de Ernesto Cortázar avec Rita Macedo
Ils n’auraient jamais dû s’aimer ( nunca debieron amarse ) de Ramón Peón avec Víctor Manuel Mendoza
Le bagne des filles perdues ( cárcel de mujeres ) de Miguel M. Delgado avec Sara Montiel
    + production
La dame de Fatima ( la señora de Fátima ) de Rafael Gil avec Ines Orsini
Perdición de mujeres – de Juan Orol avec María Luisa Zea
Siempre tuya – de Emilio Fernández avec Gloria Marín
Une femme sans amour ( una mujer sin amor ) de Luis Buñuel avec Rosario Granados
1952Le frontalier ( el fronterizo ) de Miguel M. Delgado avec Alma Rosa Aguirre
El luchador fenómeno – de Fernando Cortés avec Barbara Gil
Marejada – de Carlos Toussaint avec Carlos Navarro
Désirs interdits ( cuando levanta la niebla ) de Emilio Fernández avec María Elena Marqués
Acuérdate de vivir – de Roberto Gavaldón avec Libertad Lamarque
La révolte des pendus ( la rebelión de los colgados ) de Alfredo B. Crevenna & Emilio Fernández avec Ariadna Welter
1953El corazón y la espada – de Edward Dein & Carlos Véjar Hijo avec Cesar Romero
La extraña pasajera – de Fernando A. Rivero avec Emilia Guiú
Miradas que matan – de Fernando Cortés avec Ana Bertha Lepe
1954Nous deux ( nosotros dos ) de Emilio Fernández avec Rossana Podesta
Mourir à l’aube / Quand le jour se lèvera ( mañana cuando amanezca ) de Javier Setó avec Silvia Morgan
1955Tempête ( tormenta ) de Alfonso Acebal & John Guillermin avec Linda Christian
Tempête des passions ( thunderstorm ) de John Guillermin avec Carlos Thompson
    Version anglaise de « Tormenta»
1956La mort en ce jardin – de Luis Buñuel avec Simone Signoret
Obscurité ( tinieblas ) de José Díaz Morales avec Rosario Granados
1957Où vont nos enfants ? ( ¿ Adónde van nuestros hijos ? ) de Benito Alazraki avec Dolores del Rio
1958La vie d’Augustin Lara ( la vida de Agustín Lara ) de Alejandro Galindo avec Germán Robles
La estrella vacía – de Emilio Gómez Muriel avec Maria Félix
1959Bagarre au-dessus de l’Atlantique ( jet over the Atlantic ) de Byron Haskin avec Virginia Mayo
La sombra del caudillo – de Julio Bracho avec Roberto Cañedo
Les âmes perdues ( infierno de almas ) de Benito Alazraki avec Christiane Martel
1960El pandillero – de Rafael Baledón avec Germán Valdés
Y dios la llamó tierra – de Carlos Toussaint avec David Silva
1961La furia del ring – de Tito Davison avec Luz María Aguilar
El malvado Carabel – de Rafael Baledón avec Carlos López Moctezuma
1962L’ange exterminateur ( el ángel exterminator ) de Luis Buñuel avec Silvia Pinal
La terreur de la frontière ( el terror de la frontera ) de Zacarías Gómez Urquiza avec María Eugenia San Martín
Les chasseurs de requins ( tiburoneros ) de Luis Alcoriza avec Dacia González
1963L’invasion des vampires ( la invasión de los vampiros ) de Miguel Morayta avec Erna Martha Bauman
Furia en el Edén – de Mauricio de la Serna avec Columba Domínguez
Le sourire des pauvres ( la sonrisa de los pobres ) de Rafael Baledón avec Julio Alemán
1964Histoire d’une canaille ( historia de un canalla ) de Julio Bracho avec Amparo Rivelles
J’ai tué un homme ( he matado a un hombre ) de Julio Bracho avec Fernando Soler
Le faucon solitaire ( el halcón solitario ) de Zacarías Gómez Urquiza avec Luis Aguilar
La loi c’est mon arme ( mi ley es un revólver ) de Zacarías Gómez Urquiza avec Lucha Villa
1965El pecador – de Rafael Baledón avec Arturo de Córdova
El rifle implacable – de Miguel M. Delgado avec Flor Silvestre
Río Hondo – de Rogelio A. González avec Rodolfo Acosta
Amor de adolescente / Desnudos artísticos – de Julio Bracho avec Rosa María Vázquez
Le procès du Christ ( el proceso de Cristo ) de Julio Bracho avec José Baviera
1966Tiempo de morir – de Arturo Ripstein avec Jorge Martínez de Hoyos
La muerte es puntual – de Sergio Véjar avec Maricruz Olivier
Si quiero – de Raúl de Anda avec María Antonieta Olivera
Rancho solo – de Arturo Martínez avec Lilia Prado
Retablos de la Guadalupana / Retablos del Tepeyac – de Federico Curiel avec Andrea Palma
Su excelencia – de Miguel M. Delgado avec Cantinflas
1967La muerte en bikini – de Arturo Martínez avec Mario Cid
Les hommes de Lupe Alvírez ( los hombres de Lupe Alvírez ) de Arturo Martínez avec Lucha Villa
El asesino se embarca – de Miguel M. Delgado avec Armando Silvestre
El centauro Pancho Villa – de Alfonso Corona Blake avec José Elías Moreno
Le bâtard ( el bastardo ) de Arturo Martínez avec María Elena Velasco
María Isabel – de Federico Curiel avec Silvia Pinal
Ensayo de una noche de bodas – de José María Fernández Unsáin avec Julissa
1968El campeon de la muerte – de ? avec Lorena Velázquez
Valentin Armienta le vengeur ( Valentin Armienta el vengador ) de Federico Curiel avec Sergio Bustamante
El cuerpazo del delito – de Rafael Baledón, Sergio Véjar & René Cardona Jr. avec Carolina Barret
    Segment « La insaciable » de René Cardona Jr.
1969La marcha de Zacatecas – de Raúl de Anda avec Rosario Gálvez
1970El amor de María Isabel – de Federico Curiel avec José Suárez
Tápame contigo – de Manuel Zecena Diéguez avec Irma Lozano
1971Elena y Raquel – de Abel Salazar avec Saby Kamalich
Les deux frères ( los dos hermanos ) de Emilio Gómez Muriel & Tito Novaro avec Jorge Rivero
Río salvaje – de Arturo Martínez avec Patricia Aspíllaga
Primero el dólar – de Julio Aldama avec Susana Salvat
¿ Quién mató al abuelo ? – de Carlos Enrique Taboada avec Amparo Rivelles
1972La Martina / La mujer del sacristán – de René Cardona Jr. avec Irma Serrano
El payo ( el payo, un hombre contra el mundo! ) de Emilio Gómez Muriel avec Helena Rojo
Ma serveuse ( mi mesera ) de Manuel Zecena Diéguez avec Flor Procuna
1973San Simón de los Magueyes – de Alejandro Galindo avec Juan José Martínez Casado
Viento salvaje – de Zacarías Gómez Urquiza avec Lina Montes
Les chiens de dieu ( los perros de Dios ) de Francisco del Villar avec Luis Miranda
1974Les braves du Guerrero ( los valientes de Guerrero ) de Arturo Martínez avec Lilia Prado
Aventuras de un caballo blanco y un niño – de Rafael Baledón avec Susana Dosamantes
1976Comme des coqs de combat ( como gallos de pelea ) de Arturo Martínez avec Sara García
Balún Canán – de Benito Alazraki avec Pilar Pellicer
1977En defensa propia – de Toni Sbert avec Alicia Encinas
Mariachi : Fiesta de sangre – de Rafael Portillo avec David Reynoso
La plaza de Puerto Santo – de Toni Sbert avec Raquel Olmedo
1978Mil millas al sur – de Rodolfo de Anda avec Fernando Casanova
Nouveau monde ( nuevo mundo ) de Gabriel Retes avec Elpidia Carrillo
El complot mongol – de Antonio Eceiza avec Pedro Armendáriz Jr.
L’année de la peste ( el año de la peste ) de Felipe Cazals avec Alejandro Parodi
1979La guerra de los pasteles – de René Cardona avec Angélica María
La secte de l’enfer ( Guyana, el crimen del siglo / Guyana : Crime of the century / Guyana : Cult of the damned ) de René Cordona Jr. avec Joseph Cotten
Adriana del Rio, actriz – de Alberto Bojórquez avec Rosario Granados
El Tahúr – de Rogelio A. González Jr. avec Alfredo Mayo
El gatillo de la muerte – de Arturo Martínez avec Roberto Cañedo
La cabaretas – de Icaro Cisneros avec Emilio Fernández
D.F. / Distrito Federal – de Rogelio A. González avec Katy Jurado
1980Le roi des joueurs ( el rey de los tahures ) de Rodolfo de Anda avec Lupita Castro
Burlesque – de René Cardona avec Lucy Gallardo
Comme des chiens enragés ( como perros rabiosos ) de Rafael Villaseñor Kuri avec Antonio Zamora
El héroe desconocido – de Julián Pastor avec Rafael Inclán
Le fantôme du lac ( el fantasma del lago ) de Benito Alazraki avec Mónica Prado
Le vol impossible ( el robo imposible ) de Rodolfo de Anda avec Héctor Suárez
El preso No. 9 – de Alfredo B. Crevenna avec Gerardo Reyes
Como México no hay dos – de Rafael Villaseñor Kuri avec Roberto Guzmán
Rastro de muerte – de Arturo Ripstein avec Ernesto Gómez Cruz
El Noa Noa – de Gonzalo Martínez Ortega avec Mercedes Carreño
DO José Cuervo : Cuervo con amor – de Pieter Mayer avec Rosario Garza
    Seulement voix & narration
1981El Cain del bajio – de Arturo Martínez avec Ana Luisa Peluffo
Oficio de tinieblas – de Archibaldo Burns avec José Carlos Ruiz
Œil pour œil ( ojo por ojo ) de Julio Aldama avec Federico Villa
Las siete cucas – de Felipe Cazals avec Ariadna Welter
La cripta / El misterio de la cripta embrujada – de Cayetano Del Real avec Blanca Guerra
La contrebandière ( la contrabandista ) de José Luis Urquieta avec Lupita Castro
Es mi vida – de Gonzalo Martínez Ortega avec Mercedes Carreño
1982Los gemelos alborotados – de Mario Hernández avec Lucila Mariscal
Las pobres ilegales – de Alberto Mariscal avec Carmen Salinas
Les mercenaires de la mort ( mercenários de la muerte ) de Gregorio Casal & Manuel Muñoz avec Jaime Moreno
Chasseur de démons ( cazador de demonios ) de Gilberto de Anda avec Rafael Sánchez Navarro
Les chiffres de la passion ( figuras de la Pasión ) de Rafael Corkidi avec Tomás Mojarro
1983La vengeance de Maria ( la venganza de Maria ) de Fernando Durán Rojas avec María Martín
Chile picante / Sexo a la Mexicana – de René Cardona Jr. avec Angélica Chain
    Segment « Los compadres »
El sinvergüenza – de Rafael Villaseñor Kuri avec Blanca Guerra
No vale nada la vida – de Alfredo Salazar avec Ursula Prats
Toujours le dimanche ( siempre en domingo ) de René Cardona Jr. avec Beatriz Adriana
Los peseros – de José Luis Urquieta avec Rafael Inclán
Toña machetes – de Raúl Araiza avec Sonia Infante
Avec la haine dans la peau ( con el odio en la piel ) de Rafael Villaseñor Kuri avec Hugo Stiglitz
Fiche créée le 15 janvier 2014 | Modifiée le 9 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 3133 fois
PREVIOUSPierre Julien || Tito Junco || Víctor JuncoNEXT