CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Erich von Stroheim
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Toni Ucci



Date et Lieu de naissance : 13 janvier 1922 (Rome, Italie)
Date et Lieu de décès : 17 février 2014 (Rome, Italie)
Nom Réel : Antonio Ucci

ACTEUR
Image
1960 Larmes de joie (risate di gioia) de Mario Monicelli avec Anna Magnani, Totò, Ben Gazzara & Edy Vessel
Image
1963 Totò et Cléopâtre (Totò e Cleopatra) de Fernando Cerchio avec Totò, Magali Noël & Moira Orfei
Image
1975 Le messie (il messia) de Roberto Rossellini avec Pier Maria Rossi, Mita Ungaro & Tina Aumont
Image
1990 Le voyage du capitaine Fracasse (il viaggio di capitan Fracassa) de Ettore Scola avec Emmanuelle Béart

Acteur prolifique dans la grande tradition des seconds rôles italiens, Antonio Ucci est né à Rome le 13 janvier 1922. Il grandit dans l’Italie fasciste tenue d’une main de fer par Benito Mussolini. Toni a 18 ans quand la Seconde Guerre mondiale éclate, brisant net son désir de devenir comédien. Il faut attendre la fin du conflit pour que le jeune homme fasse ses débuts sur scène dans des vaudevilles et au cabaret. En 1947, il fait sa première apparition au cinéma dans «Cuore» de Duilio Coletti; deux ans plus tard, il croise Totò dans «L’empereur de Capri» de Luigi Comencini.

Toni Ucci commence à se faire remarquer quand il rejoint la compagnie de théâtre de Pietro Garinei et Sandro Giovannini. Il est l’un des protagonistes de la pièce «Domani è sempre domenica» (1947/48) dont Wanda Osiris est la vedette. Jusqu’à la fin des années cinquante, il est l’interprète d’une vingtaine de pièces. Il est, entre autres, le partenaire de Carlo Dapporto dans «Buondì zia Margherita» (1949/50), «Snob» (1950/51) ou «La piazza» (1952/53); de Erminio Macario dans «L’uomo si conquista la domenica» (1955/56) et «Non sparate alla cicogna» (1957/58); de Walter Chiari dans «Buonanotte Bettina» (1958/59). Dans un registre plus classique, en 1951, il est à l’affiche du «Livre de Christophe Colomb», un drame lyrique en deux parties de Paul Claudel. La consécration arrive grâce au rôle de Don Nicolas Paritelli dans la comédie musicale de Pietro Garinei et Sandro Giovannini, «Rugantino» en 1962. Il y joue aux côtés de Nino Manfredi, Aldo Fabrizi, Lea Massari et Fausto Tozzi.

Au milieu des années cinquante, Toni Ucci commence à s’intéresser plus sérieusement au cinéma. Il enchaîne les tournages où il donne la réplique à de grandes vedettes italiennes, de Claudia Cardinale à Vittorio Gassman, en passant par Anna Magnani, Ugo Tognazzi et Monica Vitti. Il côtoie aussi des stars internationales comme Diana Dors, Micheline Presle, Nadia Gray, Jack Palance, Walter Pidgeon ou Lionel Stander. Il retrouve Totò dans six autres productions dont «Les deux colonels» (1961) de Steno et «Totò et Cléopâtre» (1963) de Fernando Cerchio. De film en film, il devient un des visages familiers de la comédie à l’italienne des années 1960 et 1970. On le retrouve aux côtés de Tomas Milian dans deux aventures du policier Nico Giraldi réalisées par Bruno Corbucci: «Flics en jeans» (1975) et «Squadra antifurto» (1976). Il devient un fidèle de Pasquale Festa Campanile avec qui il tourne à dix reprises. Il travaille aussi avec des cinéastes de renom, Roberto Rossellini («Le messie» - 1975) et Ettore Scola («Le voyage du capitaine Fracasse» - 1990). Mais Toni Ucci est aussi animateur pour de nombreuses émissions de variétés, y compris le célèbre télé-crochet «Canzonissima» en 1961. Il participe également à de nombreuses séries télévisées très populaires dans la péninsule, parmi lesquelles: «Un’estate, un inverno» (1971), «Accadde a Zurigo» (1981) avec Gianni Garko, «Quando arriva il giudice» (1986) et «Piazza di Spagna» (1993) avec Fabio Testi. Il se retire au début des années 2000.

Toni Ucci meurt dans son sommeil le 17 février 2014 à Rome. Il vient d’avoir 92 ans. Ainsi disparaît un des meilleurs acteurs de composition qui a fait rire plusieurs générations d’Italiens. L’intensité de sa vie dévouée à son métier, cabaret, théâtre, télévision, cinéma, est largement récompensée par l’amour de son public. Ces spectateurs ont su apprécier chaque personnage qu’il a interprété.

© Pascal DONALD

copyright
1947Cuore – de Duilio Coletti avec María Mercader
1949L’empereur de Capri ( l’imperatore di Capri ) de Luigi Comencini avec Totò
1955Les amoureux ( gli innamorati ) de Mauro Bolognini avec Antonella Lualdi
1956Serenate per 16 bionde – de Marino Girolami avec Pina Gallini
Peccato di castità – de Gianni Franciolini avec Giovanna Ralli
Vivendo cantando... che male ti fò ? – de Marino Girolami avec Rosalba Neri
1957La canzone del destino – de Marino Girolami avec Milly Vitale
Non cantare, baciami – de Giorgio Simonelli avec Fiorella Mari
La blonde enjôleuse ( la raggazza del palio ) de Luigi Zampa avec Diana Dors
1958La traite ( la cambiale ) de Camillo Mastrocinque avec Giorgia Moll
L’ami du jaguar ( l’amico de giaguaro ) de Giuseppe Bennati avec Isabelle Corey
Meurtre à l’italienne ( un maledetto imbroglio / diledetto imbroglio ) de Pietro Germi avec Claudia Cardinale
1959La cento chilometri – de Giulio Petroni avec Yvonne Monlaur
La terreur de l’Oklahoma ( il terrore dell’Oklahoma ) de Mario Amendola avec Delia Scala
Hold-up à la milanaise /Le hold-up de leur vie ( audace colpo dei soliti ignoti ) de Nanni Loy avec Vittorio Gassman
Simpatico mascalzone – de Mario Amendola avec Ferruccio Amendola
Il raccomandato di ferro – de Marcello Baldi avec Franca Marzi
Nous les durs ( noi duri ) de Camillo Mastrocinque avec Scilla Gabel
1960Le olimpiadi dei mariti – de Giorgio Bianchi avec Delia Scala
Larmes de joie ( risate di gioia ) de Mario Monicelli avec Anna Magnani
Papa, sa femme et moi / Je cherche une maman / Rendez-vous à Ischia ( appuntamento a Ischia ) de Mario Mattoli avec Linda Christian
Ferragosto in bikini – de Marino Girolami avec Gloria Milland
Les dames ( le signore ) de Turi Vasile avec Nadia Gray
1961L’assassin ( l’assassino ) de Elio Petri avec Micheline Presle
Pesci d’oro e bikini d’argento – de Carlo Veo avec Maria Grazia Buccella
C’est parti mon kiki ( psycosissimo ) de Steno avec Ugo Tognazzi
Les deux colonels ( i due colonnelli ) de Steno avec Walter Pidgeon
Les beautés sur la plage ( bellezze sulla spiaggia ) de Romolo Guerrieri avec Lorella De Luca
1962Appuntamento in Riviera – de Mario Mattoli avec Graziella Granata
I terribili 7 – de Raffaello Matarazzo avec Roberto Chevalier
1963Totò et Cléopâtre ( Totò e Cleopatra ) de Fernando Cerchio avec Magali Noël
Totò sexy – de Mario Amendola avec Erminio Macario
1964Cadavere per signora – de Mario Mattoli avec Sylva Koscina
Amore facile – de Gianni Puccini avec Franca Polesello
    Segment « Una domenica d’agosto »
Tre notti d’amore – de Renato Castellani, Luigi Comencini & Franco Rossi avec Catherine Spaak
1965Les amants latins ( gli amanti latini ) de Mario Costa avec Alicia Brandet
    Segment « La grande conquista »
Spiaggia libera – de Marino Girolami avec Dominique Boschero
Lune de miel à l’italienne ( viaggio di nozze all’italiana / viaje de novios a la italiana ) de Mario Amendola avec Concha Velasco
1966Hold-up au centre nucléaire ( per favore... non sparate col cannone / Assalto al centro nucleare ) de Mario Caiano avec Frank Wolff
Mano di velluto – de Ettore Fecchi avec Eleonora Rossi Drago
1967I ragazzi di Bandiera Gialla – de Mariano Laurenti avec Marisa Sannia
1968Vacanze sulla Costa Smerald – de Ruggero Deodato avec Silvia Dionisio
Indovina chi viene a merenda ? – de Marcello Ciorciolini avec Giacomo Rossi-Stuart
1969La ragazza del prete – de Domenico Paolella avec Isabella Biagini
1970Nini Tire-Bouchon ( Nini Tirabusciò : La donna che inventò la mossa ) de Marcello Fondato avec Monica Vitti
1971Boccace raconte ( Boccacio ) de Bruno Corbucci avec Bernard Blier
Sans famille, sans le sou, en quête d’affection ( senza famiglia, nullatenenti cercano affetto ) de Vittorio Gassman avec Paolo Villaggio
1972Jus primae noctis – de Pasquale Festa Campanile avec Marilù Tolo
La calendria – de Pasquale Festa Campanile avec Agostina Belli
Les contes de Viterbury / Si tous les cocus avaient des clochettes / Rencontres s... au septième degré / Lâche-moi les jarretelles ( racconti di Viterbury : Le più allegre storie del’300 ) de Mario Caiano avec Rosalba Neri
Le saint patron ( il santo patrono ) de Bitto Albertini avec Alberto Sorrentino
1973Rugantino – de Pasquale Festa Campanile avec Adriano Celentano
Quatre zizis au garde à vous ( 4 marmittoni alle grandi manovre ) de Marino Girolami avec Lisa Leonardi
Storia de fratelli e de cortelli – de Mario Amendola avec Tina Aumont
1974La sculacciata – de Pasquale Festa Campanile avec Sydne Rome
Sesso in testa – de Sergio Ammirata avec Pilar Velázquez
Milano: Il clan dei Calabresi – de Giorgio Stegani avec Silvia Monti
1975Le messie ( il messia ) de Roberto Rossellini avec Tina Aumont
Attenti... Arrivano le collegiali ! – de Giorgio Mille avec Orchidea de Santis
Perverse jeunesse ( amore mio spogliati... che poi ti spiego ! ) de Fabio Pittorru & Renzo Ragazzi avec Silvia Dionisio
San Pasquale Bailonne, protettore delle donne – de Luigi Filippo D’Amico avec Lionel Stander
Flics en jeans ( squadra antiscippo / the cop in blue jeans ) de Bruno Corbucci avec Jack Palance
Le gynécologue de ces dames ( il ginecologo della mutua ) de Joe D’Amato avec Aldo Fabrizi
1976Un flic très spécial ( squadra antifurto ) de Bruno Corbucci avec Robert Webber
Le impiegate stradali : Batton Story – de Mario Landi avec Marisa Merlini
Opération jaguar / Brigade spéciale en action ( Italia a mano armata ) de Marino Girolami avec John Saxon
1977Per amore di Poppea – de Mariano Laurenti avec María Baxa
1978Come perdere una moglie e trovare un’amante – de Pasquale Festa Campanile avec Barbara Bouchet
1980Care amiche mie – de Alessandro Metz avec Tino Scotti
1981La vamp du bahut ( mia moglie torna a scuola ) de Giuliano Carnimeo avec Carmen Russo
Pierino colpisce ancora – de Marino Girolami avec Michela Miti
Sbirulino – de Flavio Mogherini avec Sandra Mondaini
I camionisti – de Flavio Mogherini avec Andrea Roncato
1982Attila ( Attila flagello di Dio ) de Franco Castellano & Giuseppe Moccia avec Diego Abatantuono
Più bello di così si muore – de Pasquale Festa Campanile avec Vittorio Caprioli
Marche au pas ( porca vacca ! ) de Pasquale Festa Campanile avec Aldo Maccione
Per favore, occupati di Amelia – de Flavio Mogherini avec Barbara Bouchet
Gian Burrasca – de Pier Francesco Pingitore avec Mario Carotenuto
1988La ragazza del metrò – de Romano Scandariato avec Rik Battaglia
Fiori di zucca – de Stefano Pomilia avec Marina Suma
1989Diceria dell’untore / The plague sowers / Breath of life – de Beppe Cino avec Vanessa Redgrave
1990Le voyage du capitaine Fracasse ( il viaggio di capitan Fracassa ) de Ettore Scola avec Emmanuelle Béart
1991Lia, rispondi – de José Quaglio avec Sabrina Ferilli
1992Gole ruggenti – de Pier Francesco Pingitore avec Pamela Prati
1993I mitici : Colpo gobbo a Milano – de Carlo Vanzina avec Monica Bellucci
1999Ponte Milvio – de Roberto Meddi avec Giuseppina Antonelli
Fiche créée le 22 février 2014 | Modifiée le 6 décembre 2015 | Cette fiche a été vue 2120 fois
PREVIOUSSusan Tyrrell || Toni Ucci || Gustav UcickyNEXT