CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Marujita Díaz
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Tonino Guerra



Date et Lieu de naissance : 16 mars 1920 (Santarcangelo di Romagna, Italie)
Date et Lieu de décès : 21 mars 2012 (Santarcangelo di Romagna, Italie)
Nom Réel : Antonio Guerra

SCENARISTE

C’est à Santarcangelo di Romagna en Émilie-Romagne que Antonio «Tonino» Guerra naît le 16 mars 1920 au sein d’une famille pauvre et analphabète. Son père est pêcheur et sa mère femme au foyer. Le petit Antonio suit malgré tout des études et deviendra instituteur au début des années quarante. Opposant antifasciste au cours de la Seconde Guerre Mondiale, il est déporté en Allemagne en 1943. Interné au camp de concentration de Trisdorf, il commence à écrire des poèmes en Romagnol.

Après le conflit, Tonino Guerra reprend ses études de lettres à Forlimpopoli puis à l’Université d’Urbino où il décroche un diplôme en pédagogie avec une thèse sur la transmission orale de la poésie de sa région. En 1946, il publie, avec le soutien de l’historien de la littérature Carlo Bo, et à ses frais, son premier recueil de poésies en Romagnol «I scarabócc». Plusieurs autres suivront, parmi lesquels: «La s-ciuptèda» (1950), «Lunario» (1954), «I bu» (1972) ou «Il miele»(1981). Entre-temps, Tonino Guerra se détourne de la poésie et édite son premier livre en prose «La storia di Fortunato» en 1952. Par la suite, il devient écrivain prospère et reconnu avec la publication d’une cinquantaine d’autres œuvres.

En 1956,Tonino Guerra débute sa carrière de scénariste avec le réalisateur Giuseppe De Santis pour «Hommes et loups» qu’il coécrit avec Elio Petri. Mais c’est sa collaboration avec Michelangelo Antonioni sur «L’aventura», trois ans plus tard, qui va assoir sa notoriété et lui valoir une reconnaissance internationale. Dès lors, il se consacre essentiellement à l’écriture de scénarii. Il participe à tous les films de Michelangelo Antonioni et travaille avec tous les grands cinéastes italiens de l’époque, de Federico Fellini à Giuseppe Tornatore, en passant par Elio Petri, Vittorio De Sica, Damiano Damiani, Mauro Bolognini, Mario Monicelli, Franco Giraldi, Alberto Lattuada, Paolo et Vittorio Taviani, Marco Bellocchio et Francesco Rosi. Il collabore étroitement avec le cinéaste grec Theo Angelopoulos du «Voyage à Cythère» en 1983 jusqu’à «La poussière du temps» en 2008. En 1983, il cosigne avec Andreï Tarkovski «Nostalgia» et ils dirigent ensemble le documentaire «Tempo di viaggio». Il écrit pour les français Pierre Grimblat («Dites-le avec des fleurs» 1974) et Jacques Deray («Un papillon sur l’épaule» 1978), le britannique Peter Wood («À la recherche de Grégory» 1969), le kirghiz Aktan Arym Kubat («Le singe» 2000), l’israélien Amos Gitaï («Golem, l’esprit de l’exil» 1992), le russe Vladimir Naumov («La fête blanche» 1995). De nombreux prix reçus en Italie et à l’étranger ponctuent son prestigieux parcours cinématographique. Il est l’un des rares artistes italiens à recevoir trois nominations aux Oscars, en 1966 pour «Casanova 70» (1965) de Mario Monicelli, en 1967 pour «Blow up» (1966) de Michelangelo Antonioni et en 1976 pour «Amarcord» (1973) de Federico Fellini.

En 1984, après trente ans de vie romaine, Tonino Guerra s’installe à Pennabilli dans la région de Rimini. Sentant la fin approcher, il choisit de retourner vivre dans sa petite ville natale. Il meurt à son domicile de Santarcangelo di Romagna le 21mars 2012, date coïncidant avec la célébration de la journée mondiale de la poésie créée par l’UNESCO. Le poète se maria une première fois avec Paola Grotti, mère de sa fille Costanza et de son fils Andrea, futur compositeur de musiques de films. Après leur divorce, il épousa en 1977 la russe Lorna à Moscou qui sera sa veuve.

© Pascal DONALD

copyright
1956Hommes et loups ( uomini e lupi ) de Giuseppe De Santis avec Yves Montand
    + assistant réalisateur
1957Une année pour une route ( la strada lunga un anno / cesta dupa godinu dana ) de Giuseppe De Santis avec Silvana Pampanini
1958Il terrible Teodoro – de Roberto Bianchi Montero avec Nino Taranto
Un ettaro di cielo – de Aglauco Casadio avec Rosanna Schiaffino
    + assistant réalisateur
1959L’avventura – de Michelangelo Antonioni avec Monica Vitti
1960La garçonnière / Flagrant délit – de Giuseppe De Santis avec Eleonora Rossi Drago
Petites femmes et haute finance ( anonima cocottes ) de Camillo Mastrocinque avec Sophie Desmarets
La nuit ( la notte ) de Michelangelo Antonioni avec Jeanne Moreau
1961L’assassin ( l’assassino ) de Elio Petri avec Micheline Presle
L’éclipse ( l’eclisse ) de Michelangelo Antonioni avec Alain Delon
1962Persée l’invincible ( Perseo l’invincibile / Perseo e Medusa ) de Alberto De Martino avec Richard Harrison
Les jours comptés ( i giorni contati ) de Elio Petri avec Salvo Randone
    Ruban d’Argent du meilleur scénario original par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie
1963L’ennui et sa diversion, l’érotisme / L’ennui / L’érotisme ( la noia ) de Damiano Damiani avec Bette Davis
1964Controsesso – de Marco Ferreri, Renato Castellani, Mimo Guerrini, Gianni Puccini, Franco Rossi & Jacques Romain avec Nino Manfredi
    Segment « Una donna d’affari » de Renato Castellani
I maniaci – de Lucio Fulci avec Walter Chiari
Le désert rouge ( il deserto rosso ) de Michelangelo Antonioni avec Richard Harris
Mariage à l’italienne ( matrimonio all’italiana ) de Vittorio De Sica avec Sophia Loren
Saul et David ( Saul e David ) de Marcello Baldi avec Elisa Cegani
La donna è una cosa meravigliosa – de Mauro Bolognini, Shuntaro Tanikawa & Pino Zac avec Sandra Milo
Les heures nues ( le ore nude ) de Marco Vicario avec Keir Dullea
1965Casanova 70 – de Mario Monicelli avec Marcello Mastroianni
I grandi condottieri / Los jueces de la biblia /Los grande guias – de Marcello Baldi, Ottavio Jamma, Flavio Niccolini & Tonino Guerra avec Fernando Rey
La dixième victime / La grande chasse ( la decima vittima ) de Elio Petri avec Ursula Andress
Ischia operazione amore – de Vittorio Sala avec Peppino De Filippo
1966Les ogresses ( le fate ) de Mauro Bolognini, Antonio Pietrangeli, Luciano Salce & Mario Monicelli avec Claudia Cardinale
    Segment « Fate Armenia » de Mario Monicelli
Message chiffré ( cifrato speciale / cifrado especial / special code : Assignment lost formula ) de Pino Mercanti avec Lang Jeffries
Blow-up ( blowup ) de Michelangelo Antonioni avec David Hemmings
La belle et le cavalier ( c’era una volta ) de Francesco Rosi avec Omar Sharif
1967L’occhio selvaggio – de Paolo Cavara avec Philippe Leroy
Fantômes à l’Italienne ( questi fantasmi ) de Renato Castellani avec Vittorio Gassman
Tutti frutti ( lo scatenato ) de Franco Indovina avec Martha Hyer
1968Colpo di sole – de Mino Guerrini avec Lando Buzzanca
Un coin tranquille à la campagne ( un tranquillo posto di campagno ) de Elio Petri avec Vanessa Redgrave
Sissignore – de Ugo Tognazzi avec Ugo Tognazzi
Le temps des amants ( amanti / a place for lovers ) de Vittorio De Sica avec Faye Dunaway
1969L’invitée ( l’invitata ) de Vittorio De Seta avec Joanna Shimkus
À la recherche de Gregory ( in search of Gregory ) de Peter Wood avec Julie Christie
Zabriskie point – de Michelangelo Antonioni avec Rod Taylor
Les fleurs du soleil ( i girasoli ) de Vittorio De Sica avec Sophia Loren
1970Les hommes contre… ( uomini contro ) de Francesco Rosi avec Alain Cuny
Le voyeur ( giochi particolari ) de Franco Indovina avec Virna Lisi
Tre nel mille – de Franco Indovina avec Gordon Mitchell
1971Super témoin ( la supertestimone ) de Franco Giraldi avec Monica Vitti
L’affaire Mattei ( il caso Mattei ) de Francesco Rosi avec Edda Ferronao
Une bonne planque ( bianco, rosso e … / blanco, rojo y…/ the sin / white sister ) de Alberto Lattuada avec Fernando Rey
Er più: storia d’amore e di coltello – de Sergio Corbucci avec Claudia Mori
    Seulement interprétation
1972De la chair pour Frankenstein ( flesh for Frankenstein / Andy Warhol’s Frankenstein / Andy Warhol’s young Frankenstein / carne per Frankenstein / devil and Dr. Frankenstein / Frankenstein / il mostro è in tavola barone Frankenstein / up Frankenstein ) de Paul Morrissey avec Dalila Di Lazzaro
Les ordres sont les ordres ( gli ordini sono ordini ) de Franco Giraldi avec Claudine Auger
DO Descubrimiento del mayor túnel submarino – de Antonio Guerra Pérez
1973Lucky Luciano ( a proposito Lucky Luciano / re Lucky Luciano ) de Francesco Rosi avec Rod Steiger
Amarcord – de Federico Fellini avec Magali Noël
    Ruban d’Argent du meilleur scénario original par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie
1974Dites-le avec des fleurs ( díselo con flores ) de Pierre Grimblat avec Delphine Seyrig
Casanova ( il Casanova di Federico Fellini ) de Federico Fellini avec Donald Sutherland
    Seulement poème
1976Cadavres exquis ( cadaveri eccellenti ) de Francesco Rosi avec Lino Ventura
Cher Michel ( caro Michele ) de Mario Monicelli avec Mariangela Melato
1978Un papillon sur l’épaule – de Jacques Deray avec Lino Ventura
Le Christ s’est arrêté à Eboli ( Cristo si è fermato a Eboli ) de Francesco Rosi avec Lea Massari
1979Les monstresses ( letti selvaggi ) de Luigi Zampa avec Laura Antonelli
Le mystère Oberwald ( il misterio di Oberwald ) de Michelangelo Antonioni avec Monica Vitti
1980Trois frères ( tre fratelli ) de Francesco Rosi avec Charles Vanel
    David du meilleur scénario, Italie
1981Identification d’une femme ( identificazione di una donna ) de Michelangelo Antonioni avec Christine Boisson
La nuit de San Lorenzo ( la notte di San Lorenzo ) de Vittorio Taviani & Paolo Taviani avec Omero Antonutti
    Ruban d’Argent du meilleur scénario par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie
1983Nostalgia ( nostalghia / nostalghiya / Ностальгия ) de Andreï Tarkovski avec Oleg Jankovski
Et vogue le navire… ( e la nave va ) de Federico Fellini avec Freddie Jones
    David du meilleur scénario, Italie

Carmen – de Francesco Rosi avec Julia Migenes
Voyage à Cythère ( taxidi sta Kithira / tαξίδι στα Κύθηρα ) de Theo Angelopoulos avec Giulio Brogi
    Prix du meilleur scénario au festival du cinéma de Cannes, France

DO Tempo di viaggo / Voyage in time – de Andreï Tarkovski & Tonino Guerra avec Andreï Tarkovski
    + interprétation
1984Henri IV, le roi fou ( Enrico IV ) de Marco Bellocchio avec Marcello Mastroianni
Kaos, contes siciliens ( Kaos ) de Vittorio Taviani & Paolo Taviani avec Margarita Lozano
    David du meilleur scénario, Italie

    Ruban d’Argent du meilleur scénario par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

DO Andrei Tarkovski – de Donatella Baglivo
1985Ginger et Fred ( Ginger e Fred ) de Federico Fellini avec Giulietta Masina
DO Il mestiere dello sceneggiatore – de Massimo Pirri
1986L’apiculteur ( o melissokomos / o mελισσοκόμος ) de Theo Angelopoulos avec Serge Reggiani
Good morning Babilonia ( good morning, Babylon ) de Paolo Taviani & Vittorio Taviani avec Vincent Spano
1987Chronique d’une mort annoncée ( cronaca di una morte annunciata / crónica de una muerte anunciada ) de Francesco Rosi avec Rupert Everett
Paysage dans le brouillard ( topio stin omichli / tοπίο στην ομίχλη ) de Theo Angelopoulos avec Tania Palaiologou
1988La femme de mes amours ( il frullo del passero ) de Gianfranco Mingozzi avec Philippe Noiret
Burro – de José María Sánchez avec Pierre Malet
1989Oublier Palerme ( dimenticare Palermo ) de Francesco Rosi avec Mimi Rogers
Le mal obscur ( il male oscuro ) de Mario Monicelli avec Emmanuelle Seigner
    Ruban d’Argent du meilleur scénario par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

Le soleil même la nuit ( il sole anche di notte ) de Paolo Taviani & Vittorio Taviani avec Charlotte Gainsbourg
Ils vont tous bien ! ( stanno tutti bene ! ) de Giuseppe Tornatore avec Michèle Morgan
Viaggio d’amore – de Ottavio Fabbri avec Omar Sharif
1990Le pas suspendu de la cigogne ( to meteoro vima tou pelargou /il passo sospeso della cigogna / to mετέωρο βήμα του πελαργού ) de Theo Angelopoulos avec Jeanne Moreau
Naissance d’un Golem – de Amos Gitai avec Dominique Sanda
    Seulement interprétation
1991Le dimanche de préférence ( la domenica specialmente ) de Francesco Barilli, Marco Tullio Giordana, Giuseppe Bertolucci & Giuseppe Tornatore avec Jean-Hugues Anglade
1992Golem, l’esprit de l’exil (גולם: נדודים ) de Amos Gitai avec Hanna Schygulla
1993Le regard d’Ulysse ( to vlemma tou Odyssea / the look of Ulysses / the gaze of Odysseus / to bλέμμα του Οδυσσέα ) de Theo Angelopoulos avec Harvey Keitel
Golem, le jardin pétrifié ( גולם: גן האבן ) de Amos Gitai avec Jerome Koenig
1994Par-delà les nuages ( al di là delle nuvole / beyond the clouds / jenseits der wolken ) de Wim Wenders & Michelangelo Antonioni avec John Malkovich
DO Faire un film pour moi c’est vivre ( fare un film per me è vivere ) de Enrica Antonioni avec Fanny Ardant
    Seulement apparition
1995La fête blanche ( belyy prazdnik / Белый праздник ) de Vladimir Naumov avec Innokenti Smoktunovsky
DO Paradjanov, le dernier collage ( Parajanov. Verjin kolazh ) de Ruben Gevorkyants & Krikor Hamel avec Jean-Luc Godard
    Seulement apparition
1996Tayna Marchello – de Vladimir Naumov avec Natalya Belokhvostikova
Porto Santo – de Vicente Jorge Silva avec Leonor Silveira
1997La trêve ( la tregua ) de Francesco Rosi avec John Tuturro
L’éternité et un jour ( mia eoniotita ke mia mera / mια αιωνιότητα και μια μέρα ) de Theo Angelopoulos avec Bruno Ganz
1998Tierra del fuego – de Miguel Littin avec Ornella Muti
1999Bibo per sempre – de Enrico Coletti avec Anna Galiena
2000Le singe ( maimyl ) de Aktan Arym Kubat avec Mirlan Abdykalykov
2001 DA Le chien, le général et les oiseaux – de Francis Nielsen
2003Eleni, la terre qui pleure ( trilogia I : To Livadi pou dakryzei / tριλογία 1 : Το Λιβάδι που δακρύζει ) de Theo Angelopoulos avec Alexandra Aidini
2004Eros – de Michelangelo Antonioni, Steven Soderbergh & Kar Wai Wong avec Luisa Ranieri
    Segment « Il filo pericoloso delle cose » de Michelangelo Antonioni
DO Il cineasta e il labirinto – de Roberto Andò avec Martin Scorsese
    Seulement apparition
2005Bab’Aziz, le prince qui contemplait son âme ( Bab’Aziz ) de Nacer Khemir avec Maryam Hamid
DO Elio Petri, note sur un auteur ( Elio Petri... appunti su un autore ) de Federico Bacci, Nicola Guarneri & Stefano Leone avec Robert Altman
    Seulement apparition
2006 CM Um ano mais longo – de Marco Martins avec Gonçalo Waddington
2007 DO Tonino Guerra : A poet in the movies – de Nicola Tranquillino
    + interprétation
2008La poussière du temps ( i skoni tou hronou / σκόνη του χρόνου ) de Theo Angelopoulos avec Willem Dafoe
DO Un lugar en el cine – de Alberto Morais avec Ninetto Davoli
    Seulement apparition
2009Everybody’s fine – de Kirk Jones avec Robert De Niro
DO Autumn of the magician – de Vaheh Gevorgyants & Ruben Gevorkyants
    Seulement apparition
2010Malavoglia – de Pasquale Scimeca avec Antonio Curcia
2011 DO Giovanna Cau : Diversamente Giovane – de Marco Spagnoli avec Giovanna Cau
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Prix Pietro Bianchi au festival du cinéma de Venise, Italie ( 1994 )

    St. Georges d’Argent pour sa contribution au cinéma mondial au festival international du cinéma de Moscou, Russie ( 1995 )

    Prix Arte Taormina au festival international du cinéma de Taormina, Italie ( 2000 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival international du cinéma de Erevan, Arménie ( 2006 )

    David Spécial aux prix David di Donatello, Italie ( 2010 )

    Prix Jean Renoir pour l’ensemble de sa carrière par la Guilde des scénaristes américains, USA ( 2011)
Fiche créée le 25 mars 2012 | Modifiée le 13 avril 2014 | Cette fiche a été vue 2374 fois
PREVIOUSArmand Guerra || Tonino Guerra || Paul GuersNEXT