CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de John Justin
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Toshiro Mifune



Date et Lieu de naissance : 1er avril 1920 (Tsingtao, Chine)
Date et Lieu de décès : 24 décembre 1997 (Mitaka, Japon)
Nom Réel : Mifune Toshirô (三船 敏郎)

ACTEUR
Image
1953 Les sept samouraïs (shichinin no samourai / 七人の侍) de Akira Kurosawa avec Takashi Shimura
Image
1961 Yojimbo, le garde du corps (Yojimbo / 用心棒) de Akira Kurasawa avec Tatsuya Nakadai & Eijirô Tôno
Image
1965 Barberousse (akahige / 赤ひげ) de Akira Kurosawa avec Yuzo Kayama, Reiko Dan & Tsutomu Yamazaki
Image
1971 Soleil rouge (red sun) de Terence Young avec Charles Bronson, Ursula Andress, Alain Delon & Capucine

De parents japonais bien qu’élevé en Chine, Toshiro Mifune voit le jour, à Tsingtao, aujourd’hui Qingdao. Il effectue ses débuts dans la photographie à Shanghai, puis se retrouve enrôlé, durant la Seconde Guerre Mondiale, dans la Force Aérienne Impériale du Japon, où il officie en tant que photographe aérien. Après la guerre, il retourne au Japon où il participe à un casting aux studios Toho. C’est ainsi que Toshiro Mifune décroche son premier rôle, dans «Au-delà des sommets enneigés» (1947). Puis, c’est la rencontre avec Akira Kurosawa, qui le révèle dans «L’ange ivre» (1948). Ce film marque le début d’une longue collaboration, Mifune ne tardant pas à devenir l’acteur fétiche de Kurosawa.

Toshiro Mifune devient vite la plus grande vedette du cinéma asiatique, ainsi que l’acteur japonais le plus célèbre du moment. Son charisme naturel, sa forte présence et l’intensité de son regard rencontrent un franc succès auprès des spectateurs, aussi bien asiatiques qu’occidentaux. En 1950, «Rashômon» contribue à faire connaître encore plus le cinéma nippon et Mifune. La réputation de l’acteur est grandissante, et il tourne avec d’autres maîtres du cinéma japonais, comme Kenji Mizoguchi, Ishirô Honda et Mikio Naruse. Son personnage de bandit ou de ronin devient populaire dans le monde entier grâce à un magnifique chef-d’œuvre comme «Les sept samouraïs» (1953) de Akira Kurosawa, qui connaît un succès retentissant à l’échelle mondiale. Toshiro Mifune est alors un interprète de choix pour le «chanbara», films d’aventures se déroulant au Japon et mettant en scène des samouraïs. Des œuvres comme «La légende de Musashi» (1954), «Le château de l’araignée» (1957), adaptation de «Macbeth» de Shakespeare, et «Les bas-fonds» (1957) confirment l’immensité de son talent et de sa popularité.

Par la suite, Toshiro Mifune se lance dans la production et finance une quinzaine de films, principalement des film d’aventures. Il réalise aussi un film en 1963, qu’il interprète et produit. L’acteur connaît à nouveau un grand succès avec «Yojimbo, le garde du corps» (1961), dont l’histoire occasionnera un remake occidental: «Pour une poignée de dollars» (1964) de Sergio Leone. Son personnage de guerrier solitaire et vagabond sera d’ailleurs repris par le western spaghetti. Ce succès sera reconduit peu après avec «L’homme important» (1961), son premier film non-japonais, tourné au Mexique, puis «Sanjuro» (1962). En 1965, le film de Akira Kurosawa «Barberousse» vaut à l’acteur un prix à Venise, mais marque la fin de la collaboration entre les deux hommes, brouillés, qui ne se réconcilieront qu’une trentaine d’années plus tard. Il fait partie de la distribution de «Grand Prix» (1966), son premier film américain. Dans les années suivantes, la carrière de l’acteur s’occidentalise et il apparaît dans «Duel dans le Pacifique» (1968) et un curieux western, «Soleil rouge» (1971), entre autres. Il devient un habitué des grosses productions internationales, où il campe les amiraux japonais. Après avoir été à l’affiche du déjanté «1941» (1979) de Steven Spielberg, il renoue avec le succès grâce à la télévision, avec «Shogun».

Malgré son statut d’icône et d’immense vedette, Toshiro Mifune tourne de moins en moins et meurt le 24 décembre 1997 à Mitaka, dans la banlieue de Tokyo. Cet acteur admirable et d’une force peu commune, couvert de prix, a personnifié l’homme japonais à l’écran pendant plusieurs décennies et a brillamment contribué à faire découvrir le cinéma nippon à l’Occident.

© Simon BENATTAR-BOURGEAY

copyright
1947Au-delà des sommets enneigés ( ginrei no hate / 银岭的尽头 ) de Senkichi Taniguchi avec Takashi Shimura
La nouvelle génération idiote ( shin baka jidai [zen] / 新馬鹿時代 前篇 ) de Kajuro Yamamoto avec Aiko Mieki
La nouvelle génération idiote II ( shin baka jidai [go] / 新馬鹿時代 後篇 ) de Kajuro Yamamoto avec Ranko Hanai
1948L’ange ivre ( yoidore tenshi / 酔いどれ天使 ) de Akira Kurosawa avec Takashi Shimura
Le duel silencieux ( shizukanaru ketto / 静かなる決闘 ) de Akira Kurosawa avec Miki Sanjo
1949Le chien enragé ( nora inu / 野良犬 ) de Akira Kurosawa avec Keiko Awaji
Jakoman et Tetsu ( Jokoman to Tetsu / ジャコ万と鉄 ) de Senkichi Taniguchi avec Ryunosuke Tsukigata
1950La conduite du professeur Ishinaka ( Ishinaka sensei gyoyoki / 石中先生行状記 ) de Mikio Naruse avec Yuji Hori
Evasion ( datsuyoku / 脱獄 ) de Kajiro Yamamoto avec Mieko Takamine
Le scandale ( shubun / shubun – sukyandaru / 醜聞 ) de Akira Kurosawa avec Shirley Yamaguchi
Une bague de fiançailles ( konyaku yubiwa / 婚約指環 ) de Keisuke Kinoshita avec Jukichi Uno
Rashomon ( Rashômon / 羅生門 ) de Akira Kurosawa avec Machiko Kyô
Au-delà de la haine et de l’amour ( ai to nikushimi no kanata e / 愛と憎しみの彼方へ ) de Senkichi Taniguchi avec Eitarô Ozawa
Le corsaire / Le bateau pirate ( kaizoku-sen / 海賊船 ) de Hiroshi Inagaki avec Shinobu Asaji
1951Elégie ( aika / erejii /悲歌 ) de Kajiro Yamamoto avec Haruna Kaburagi
Kojiro Sasaki ( kanketsu Sasaki Kojiro – Ganryu-to ketto / 完結・ 佐々木小次郎巌流島決闘 ) de Hiroshi Inagaki avec Tomoemon Otani
L’idiot ( hakuchi / 白痴 ) de Akira Kurosawa avec Masayuki Mori
La vie d’un marchand de chevaux ( baku rou ichidai / 馬喰一代<ばくろういちだい ) de Keigo Kimura avec Bokusen Hidari
Qui connaît le cœur d’une femme ? ( onnagokoro dare ka shiru / 女ごころ誰が知る ) de Kajiro Yamamoto avec Choko Iida
Rencontre avec le fantôme de l’après-guerre ( sengoha abake taikai / 戦後派お化け大会 ) de Kiyoshi Saeki avec Yôko Sugi
Œuf d’or ( kin no tamago: Golden girl / 金の卵 ) de Yasuki Chiba avec Yukiko Shimazaki
Corne de brume ( muteki / kiribue / 霧笛 ) de Senkichi Taniguchi avec Bob Booth
1952La vie d’O’Haru femme galante ( saikaku ichidai onna / 西鶴一代女 ) de Kenji Mizoguchi avec Kinuyo Tanaka
Duel au carrefour de Kagiya ( araki sauemon – ketto kagiya no tsuji / 決闘鍵屋の辻 ) de Kazuo Mori avec Yuriko Hamada
Les vagabonds guerriers / Le brigand de la guerre ( sengoku burai / 戦国無頼 ) de Hiroshi Inagaki avec Rentaro Mikuni
Les amoureux de Tokyo ( Tokyo no koibito / 東京の恋人 ) de Yasuki Chiba avec Nijiko Kiyokawa
Courant violent ( gekiryu / 激流 ) de Senkichi Taniguchi avec Yuriko Tashiro
L’homme qui est venu au port ( minato e kita otoko / 港へ来た男 ) de Ishirô Honda avec Hiroshi Koizumi
Souffle, vent de printemps ( fukeyo haru kaze / 吹けよ春風 ) de Senkichi Taniguchi avec Sô Yamamura
1953L’étreinte ( hoyo / 抱擁 ) de Masahiro Makino avec Shirley Yamaguchi
La fille Tournesol ( himawari musume / ひまわり娘 ) de Yasuki Chiba avec Hajime Izu
L’aigle du Pacifique ( taikeiyo no washi / 太平洋の鷲 ) de Ishirô Honda avec Masao Shimizu
Les sept samouraïs ( shichinin no samourai / 七人の侍 ) de Akira Kurosawa avec Takashi Shimura
1954La légende de Musashi / Samourai ( miyamoto musashi / musashi miyamoto / 宮本武蔵 ) de Hiroshi Inagaki avec Kaoru Yachigusa
Le tumulte des flots ( shiosai / 潮騒 ) de Senkichi Taniguchi avec Akira Kubo
Le bateau de contrebande ( mitsuyu-sen / 密輸船 ) de Toshio Sugie avec Machiko Kitagawa
L’homme numéro un ( dansei No. 1 / 男性No.1 ) de Kajiro Yamamoto avec Koji Tsuruta
1955La paix règne sur tout le pays ( tenka taihei / 天下泰平 ) de Toshio Sugie avec Chishu Ryu
La paix règne sur tout le pays : Deuxième partie ( tenka taikei II / 続天下泰平 ) de Toshio Sugie avec Asami Kuji
Il y a un homme ( otoko arite / 男ありて ) de Seiji Maruyama avec Mariko Okada
Samouraï II, le duel continue ( zoku miyamoto mushashi : Ichijôji no kettô / ichijoji no ketto / 続・武蔵・一乗寺の決闘 ) de Hiroshi Inagaki avec Koji Tsuruta
Si les oiseaux savaient / Vivre dans la peur / Notes d’un être vivant / Chronique d’un être vivant ( ikimono no kiroku /活人的记录 ) de Akira Kurosawa avec Eiko Miyoshi
Règlement de compte de l’amour ( aijô no kessan / 愛情の決算 ) de Shin Saburi avec Setsuko Hara
1956Samourai III, duel sur l’ile de Ganryu / La voie de la lumière ( miyamoto musashi konketsuhen : Kettô ganryû hima / kettô ganryû-jima / 宮本武蔵・決闘巌流島 ) de Hiroshi Inagaki avec Michiko Saga
Le milieu louche ( ankokugai / 暗黒街 ) de Kajiro Yamamoto avec Akemi Negishi
Sangokushi ceinture noire ( kuro-obi Sangokushi / 黒帯三国志 ) de Senkichi Taniguchi avec Shin Saburi
Le cœur de la femme / Cœur d’épouse ( tsuma no kokoro / 妻之心 ) de Mikio Naruse avec Hideko Takamine
Le vaurien ( narazu-mono / ならず者 ) de Nobuo Aoyagi avec Yumi Shirakawa
Le bateau des détenus ( shujinsen / syryin sen / 囚人船 ) de Hiroshi Inagaki avec Jun Tazaki
1957Le château de l’araignée / Le trône sanglant ( kumonosu jo / 蜘蛛巣城 ) de Akira Kurosawa avec Minoru Chiaki
    Prix Mainichi du meilleur acteur au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon

Quartier populaire ( shitamachi /下町 ) de Yasuki Chiba avec Harunori Kametani
    Prix Mainichi du meilleur acteur au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon

Les bas-fonds ( donzoko / どん底 ) de Akira Kurosawa avec Ganjiro Nakamura
    Prix Mainichi du meilleur acteur au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon

L’homme dans la tempête ( arashi no naka no otoko / 暴风中的男人 ) de Senkichi Taniguchi avec Akio Kobori
Que le bonheur soit sur ces deux personnes ( kono futari ni sachi ore / この二人に幸あれ ) de Ishirô Honda avec Yuriko Ei
Carnet des arts martiaux Yagyu ( Yagyu bugeicho / ninjitsu / 柳生武芸帳 ) de Hiroshi Inagaki avec Denjiro Okochi
Les héros dangereux ( kiken na eiyu / 危険な英雄 ) de Hideo Suzuki avec Tatsuya Nakadai
1958Vacances à Tokyo ( Tokyo no kyujitsu / 東京の休日 ) de Kajiro Yamamoto avec Shirley Yamaguchi
Carnet de voyage de Yajikita ( Yajikita dochu-ki / 弥次喜多道中記 ) de Yasuki Chiba avec Akira Takarada
La forteresse cachée / Trois salauds dans une forteresse cachée ( kakushi toride no san akunin / 隠し砦の三悪人 ) de Akira Kurosawa avec Misa Vihara
Tout sur le mariage ( kekkon no subete / 结婚的全部 ) de Kihachi Okamoto avec Michiyo Tamaki
    Seulement apparition
Carnet des arts martiaux Yagyu II ( Yagyu bugeicho soryu hiken / ninjitsu II / 柳生武芸帳 双龍秘剣 ) de Hiroshi Inagaki avec Koji Tsuruta
Le théâtre de la vie ( jinsei gekijo seishunhen / 人生劇場 青春篇 ) de Toshio Sugie avec Hiroshi Tachikawa
L’homme au pousse-pousse ( muhomatsu no issho / 無法松の一生 ) de Hiroshi Inagaki avec Chishu Ryu
1959Les trois trésors ( Nippon tanjo / Nikon tanjujo / 独立愚連隊 ) de Hiroshi Inagaki avec Hakihiko Hirata
Le boss des bas-fonds ( ankokugai no kaoyaku / 暗黒街の顔役 ) de Kihachi Okamoto avec Akira Takarada
Histoire d’une bande de brigands pendant la guerre ( sengoku-gunto-den / 戦国群盗伝 ) de Toshio Sugie avec Misa Uehara
Le gang indépendant ( dokuritsu gurentai / 独立愚連隊 ) de Kihachi Okamoto avec Makoto Satô
Samouraï saga ( aru kengo no shogai / 或る剣豪の生涯 ) de Hiroshi Inagaki avec Haruo Tanaka
1960Règlements de compte des bas-fonds ( ankokugai no taiketsu / 暗黒街の対決 ) de Kihachi Okamoto avec Seizaburô Kawazu
Homme contre homme ( otoko tai otoko / 男対男 ) de Senkichi Taniguchi avec Yutaka Sada
Tempête sur le Pacifique ( Hawai Middouei daikaikusen : Taiheiyo no arashi / Taiheiyo no arashi / ハワイ・ミッドウェイ大海空戦 太平洋の嵐 ) de Shûe Matsubayashi avec Yosuke Natsuki
Les salauds se portent bien / Les salauds dorment en paix ( warui yatsu hodo yoku nemuru / 悪い奴ほどよく眠る ) de Akira Kurosawa avec Takeshi Kato
Kumisada Chuji ( Chuji Kumisada / サラリーマン忠臣蔵 ) de Senkichi Taniguchi avec Daisuke Katô
Les quarante-sept ronins ( sarariiman chushingura / は、 40 〜 7浪人) de Toshio Sugie avec Eijirô Tono
Les quarante-sept ronins II : Les salariés ( zoku sarariiman chushingura / は、 40 〜 7浪人Ⅱ 従業員 ) de Toshio Sugie avec Asami Kuji
1961Yojimbo, le garde du corps ( Yojimbo / Yojinbo / 用心棒 ) de Akira Kurasawa avec Tatsuya Nakadai
    Coupe Volpi du meilleur acteur au festival du cinéma de Venise, Italie

    Prix Kinema Junpo du meilleur acteur aux Prix Kinema Junpo, Japon

    Prix Ruban Bleu du meilleur acteur aux prix des rubans bleus de Tokyo, Japon

L’homme important ( Ánimas Trujano / Animas Trujano : El hombre importante ) de Ismael Rodríguez avec Columba Domínguez
    Prix Ruban Bleu du meilleur acteur aux prix des rubans bleus de Tokyo, Japon

Le conte du château d’Osaka ( Osaka jo monogatari / 大坂城物語 ) de Hiroshi Inagoki avec Akihiko Hirata
    Prix Kinema Junpo du meilleur acteur d’un film étranger aux Prix Kinema Junpo, Japon

Gen et Fudomyoo ( Gen to Fudomyo-o / ゲンと不動明王 ) de Hiroshi Inagaki avec Toru Koyanagi
1962Sanjuro ( tsubaki sanjûrô / 椿三十郎 ) de Akira Kurosawa avec Reiko Dan
Fleur des neiges ( chushingura : Hana no maki, yuki no maki / 忠臣蔵 花の巻 雪の巻 ) de Hiroshi Inagaki avec Yôko Tsukasa
Tatsu le soûlard ( doburoku no tatsu ) de Hiroshi Inagaki avec Tatsuya Mihashi
1963Entre le ciel et l’enfer / Le paradis et l’enfer ( tengoku to jigoku / 天国と地獄 ) de Akira Kurosawa avec Kyoko Kagawa
    Fotogramas de Plata du meilleur acteur étranger de cinéma, Espagne

Le grand bandit ( daitozoku / 大盗賊 ) de Senkichi Taniguchi avec Tadao Nakamaru
Les ailes du Pacifique ( taiheiyo no tsubasa / 太平洋の翼 ) de Shuei Matsubayashi avec Yuzo Kayama
L’héritage des cinq cent mille ( gojuman-nin no isan / 五十万人の遺産 ) de Toshiro Mifune avec Tatsuya Nakadai
    + production
1964La grande tombe ( shikonmado – Dai tatsumaki / 士魂魔道 大龍巻 ) de Hiroshi Inagaki avec Yuriko Hoshi
Samouraï ( samurai / 侍 ) de Kihachi Okamoto avec Keiju Kobayashi
    + production
Terre et sable ( chi to suna /血と砂 ) de Kihachi Okamoto avec Yunosuke Ito
    + production
1965Barberousse ( akahige / 赤ひげ ) de Akira Kurosawa avec Yuzo Kayama
    Coupe Volpi du meilleur acteur au festival du cinéma de Venise, Italie

    Fotogramas de Plata du meilleur acteur étranger de cinéma, Espagne

    Prix Ruban Bleu du meilleur acteur aux prix des rubans bleus de Tokyo, Japon

La légende du grand Judo / Judo saga ( sanshira sugata / sugata sanshiro / 姿三四郎 ) de Seiichiro Uchikawa avec Yuzo Kayama
Kiska, opération miraculeuse sur le Pacifique ( taiheiyo kiseki no sakusen : Kisukakiska / 太平洋奇跡の作戦 キスカ ) de Seiji Maruyama avec Sô Yamamura
Grand Prix – de John Frankenheimer avec Eva Marie Saint
CM Grand Prix : Challenge of the champions – de Daniel Davies avec Yves Montand
    Seulement apparition
1966Aventures du château Kigan ( Kigan jô no boken / 奇巌城の冒険 ) de Senkichi Taniguchi avec Eisei Amamoto
    + production
Goemon le violent ( abare Goemon ) de Hiroshi Inagaki avec Nobuko Otowa
Le sabre du mal ( dai-bosatu tôge / 大菩薩峠 ) de Kihachi Okamoto avec Tatsuya Nakadai
Mer houleuse, dix mille miles ( doto ichiman kairi / 怒涛一万哩 ) de Jun Fukuda avec Ryo Tamura
    + producteur exécutif
1967Rébellion ( joî-uchi : Hairyô tsuma shimatsu / joî-uchi / 上意討ち 拝領妻始末 ) de Masaki Kobayashi avec Takeshi Kato
    + production
L’empereur et le général ( nihon no ichiban nagai hi / 日本のいちばん長い日 ) de Hihachi Okamoto avec Toshio Kurosawa
Le soleil de Kurobe ( chikadoo no taiyoo made / Kurobe no torijo / 黒部の太陽 ) de Kei Kumai avec Tomoe Hiiro
    + production
    Prix Kinema Junpo du meilleur acteur aux Prix Kinema Junpo, Japon
1968Amiral Yamamoto ( rengo kantai shirei chôkan : Yamamoto isoroku / Yamamoto Isoroku / 連合艦隊司令長官 山本五十六 ) de Seiji Maruyama avec Makoto Satô
    Prix Kinema Junpo du meilleur acteur aux Prix Kinema Junpo, Japon

La fête de Gion ( Gion matsuri / 祗園祭 ) de Tetsuya Yamamushi & Daisuke Itô avec Kinnosuke Nakamura
    Prix Kinema Junpo du meilleur acteur aux Prix Kinema Junpo, Japon

Duel dans la Pacifique ( hell in the Pacific ) de John Boorman avec Lee Marvin
1969Sous la bannière du samouraï ( furin kazan / 风林火山 ) de Hiroshi Inagaki avec Ken Ogata
    + production
Cinq mille kilomètres vers la gloire ( eiko eno 5000 kiro / 栄光への5,000キロ ) de Koreyoshi Kurahara avec Ruriko Asaoka
Grand combat naval sur la mer du Japon ( Nikonkai daikaisen / 日本海大海戦 ) de Seiji Maruyama avec Harold Conway
Les cheveux roux ( akage/ 赤毛 ) de Kihachi Okamoto avec Etsushi Takahashi
    + production
Le clan Shinsen ( Shinsengumi / 新選組 ) de Tadashi Sawashima avec Keiju Kobayashi
    + production
1970La fin du Shogun ( bakumatsu / 幕末 ) de Daisuke Itô avec Kinnosuke Nakamura
Le pari d’un soldat ( aru keishi no kake / the walking major / one soldier’s gamble / ある兵士の 賭け ) de Keith Larsen, Koji Senno & Nobuaki Shirai avec Dale Robertson
Histoire de Showa : Clan militaire ( gekido no showashi gunbatsu / 激動の昭和史 軍閥 ) de Hiromichi Horikawa avec Yuzo Kayama
Zatoichi et Yojimbo ( Zatôichi to Yôjimbô /座頭市と用心棒 ) de Kihachi Okamoto avec Shintarô Katsu
L’embuscade ( machibuse / 待ち伏せ ) de Hiroshi Inagaki avec Yûjirô Ishihara
    + production
1971Soleil rouge ( red sun / sol rojo / sole rosso ) de Terence Young avec Alain Delon
1973Le tigre de papier / Les cracks de l’évasion ( paper tiger ) de Ken Annakin avec David Niven
1976La bataille de Midway ( Midway / the battle of Midway ) de Jack Smight avec Charlton Heston
1977La preuve d’un homme ( ningen no shômei / proof of the man /人間の証明 ) de Junya Sato avec George Kennedy
Le parrain du Japon ( Nippon no don : Yabohen / 日本の首領 野望篇 ) de Sadao Nakajima avec Emiko Arashi
Le samourai et le shogun ( yagyû ichizoku no inbô / 柳生家族的阴谋 ) de Kinji Fukasaku avec Reiko Ôhara
Qui a tué le président ? ( winter kills ) de William Richert avec Elizabeth Taylor
1978Sifflet de chien ( inubue / 犬笛 ) de Sadao Nakajima avec Bunta Sugawara
    + producteur exécutif
Ogin, amour et foi ( ogin-sama / 阿吟小姐 ) de Kei Kumai avec Daijiro Harada
La fin du parrain du Japon ( Nihon no don : Kanketsuhen / 日本の首領 完結篇 ) de Sadao Nakajima avec Ko Nishimura
L’extinction du clan Ako ( Ako-jo danzetsu / 赤穂城断絶 ) de Kinji Fukazaku avec Yusuke Ashida
Lord Incogniuto / Koumon Mito ( Tono Eijirô no Mito Kômon / 水戸黄門 ) de Tetsuya Yamauchi avec Ichirô Nakaya
1979La dernière aventure de Kysoyuke Kindaichi ( Kindaichi Kyosuke no boken / 金田一耕助の 冒険 ) de Nobukiko Obayashi avec Toshio Egi
Bushido, le sabre de Shogun ( the Bushido blade / the bloody Bushido blade ) de Tom Kotani avec Richard Boone
1941 – de Steven Spielberg avec James Belushi
Onmitsu dôshin: Ôedo sôsamô ( 隠密同心:大江户搜查网 ) de Akinori Matsuo avec Hiroki Matsukata
    + production
1980Shogun – de Jerry London avec Richard Chamberlain
Deux cent trois plateaux ( nikyaku san kochi / 二百三高地 ) de Toshio Masuda avec Tetsuro Tamba
1981Inchon ! – de Terence Young avec Jacqueline Bisset
1982La conquête ( seiha / geisha / 制覇 ) de Sadao Nakajima avec Mariko Okada
À armes égales ( the challenge / equals / sword of the ninja ) de John Frankenheimer avec Scott Glenn
1983Aller combattre sur la mer / La grande bataille de la mer du Japon ( nihonkai daikaisen: Umi yukaba / umi yukaba / 日本海大海戦 海ゆかば ) de Toshio Masuda avec Tadashi Yokouchi
Le théâtre de la vie / Théâtre de la vie ( jinsei gekijo / 人生劇場 ) de Kinji Fukazaku, Junya Sato & Sadao Nakajima avec Kie Nakai
1984Le miracle de Jo la mouette ( umitsubame Joe no kiseki / 海燕ジョーの奇跡 ) de Toshiya Fujita avec Saburô Tokitô
    + supervision de la production
1985Le sang du dragon / La légende d’une sainte ( seijo densetsu / 聖女伝説 ) de Toru Murakawa avec Hiromi Gô
1986La chanson de Genkai Tsurezure ( Genkai Tsurezure-bushi / 玄海つれづれ節 ) de Masanobu Deme avec Sayuri Yoshinaga
Le conte de Taketori ( Taketori monogatari / kaguya / 竹取物语 ) de Kon Ichikawa avec Ayako Wakao
Le casseur ( Sicilian connection / shattered ) de Tonino Valerii avec Dalila Di Lazzaro
1987CF girl / Commercial film girl ( CFガール ) de Izô Hashimoto avec Judy Blishen
Tora San, il est difficile d’être un homme ( otoko wa tsurai yo : Shiretoko bojô / Tora-san 38 / 男はつらいよ 知床慕情 ) de Yôji Yamada avec Keiko Atsumi
    Prix Mainichi du meilleur second rôle masculin au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon

    Prix Ruban Bleu du meilleur second rôle masculin aux prix des rubans bleus de Tokyo, Japon
1989La mort d’un maître de thé ( sen no rikyu / 千利休本觉和尚的遗作 ) de Kei Kumai avec Eijo Okuda
Démons de printemps ( haru kuru oni / 春来る鬼 ) de Akira Kobayashi avec Hajime Hana
1991Strawberry Road ( Sutoroberi Rodo /ストロベリーロード ) de Koreyoshi Kurahara avec Mako
Kabuto ( journey of honor / Shogun warrior / Shogun mayeda / 兜 ) de Gordon Hessler avec Christopher Lee
1992Agaguk ( shadow of the wolf ) de Jacques Dorfmann & Pierre Magny avec Donald Sutherland
1994 Picture bride ( bijo photo / ピクチャー・ブライド ) de Kayo Hatta avec Tamlyn Tomita
1995Rivière profonde ( fukai kawa / 深い河 ) de Kei Kumai avec Kumiko Akiyoshi
AUTRES PRIX :
      
    Grand Prix Spécial au festival des films du monde de Montréal, Canada ( 1985 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par l’Académie du Cinéma Japonais, Japon ( 1995 )

    Prix Spécial pour l’ensemble de sa carrière au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon (1998 )

    Prix Spécial par l’Académie du Cinéma Japonais, Japon ( 1998 )
Fiche créée le 6 juillet 2009 | Modifiée le 9 octobre 2017 | Cette fiche a été vue 7960 fois
PREVIOUSClément Michu || Toshiro Mifune || Adelqui MigliarNEXT