CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Michel Modo
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Troy Donahue



Date et Lieu de naissance : 27 janvier 1936 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 2 septembre 2001 (Santa Monica, Californie, USA)
Nom Réel : Merle Johnson Jr.

ACTEUR

Fils du directeur de division cinématographique de la «General Motors» et d’une actrice de théâtre, Merle Johnson Jr. voit le jour le 27 janvier 1936 à New York. Orphelin de père à quatorze ans, il est envoyé dans une école militaire où il fait la connaissance d’un élève du nom de Francis Ford Coppola. Découvert par la Warner Bros à dix-neuf ans, le beau jeune homme apparaît dans quelques productions hollywoodiennes sous le nouveau nom de Troy Donahue. Il obtient son premier rôle important en 1959, dans «Les amants de vingt ans» avec Sandra Dee.

Grand, blond, les yeux bleus et la silhouette athlétique, Troy Donahue devient la star des adolescents de la fin des années cinquante. Il alterne avec succès le cinéma et les films pour la télévision et tourne avec quelques unes de plus grandes stars féminines de l’époque. Il est même récompensé dans son pays, comme meilleur espoir masculin en 1960. Parmi ses meilleurs films de l’époque se distinguent: «Mirage de la vie» (1959) avec Lana Turner, «Alerte en plein ciel» (1960) avec Rhonda Fleming, «La soif de la jeunesse» (1961) avec Claudette Colbert et «L’amour à l’italienne» (1962) avec Angie Dickinson.

Au milieu des années soixante, la carrière de Troy Donahue décline, la jeunesse lui préfère Robert Redford ou Paul Newman. En 1966, son contrat avec la Warner n’est pas reconduit. Il abuse alors de plus en plus de l’alcool qu’il a commencé à consommer régulièrement dès l’âge de treize mais aussi de cannabis puis de drogues de plus en plus dures. Divorcé trois fois dont de deux actrices Suzanne Pleshette et Valerie Allen, il survit pendant une dizaine d’années en jouant des rôles secondaires dans des productions minables. Francis Ford Coppola, par amitié, le fait tourner quelques jours en 1974, dans «Le parrain II» aux côtés de Robert De Niro. Il passe un temps le Rio Grande pour tourner au Mexique dans «Ultraje» (1977) de Raúl Fernández. Mais cela ne le sauve pas de la déchéance annoncée. La quarantaine approchant, ayant dilapidé toute sa fortune, on raconte qu’il aurait errer sans abri à Central Park.

Au début des années quatre-vingts, grâce à une amie fidèle, Connie Stevens, qui réussit à lui faire admettre la nécessité de se soigner, il entreprend une cure de désintoxication et adhère aux alcooliques anonymes. Il retrouve le chemin des studios en 1982 et interprète des seconds rôles dans plusieurs productions sans prétention. En 1986, il part tourner au Japon un film de Nobuhiko Obayashi, «The drifting classroom», qui mêle des lycéens à une bonne dose de terreur et de science-fiction. En 1990, il donne encore la réplique à Johnny Depp dans «Cry Baby» sous la direction du sulfureux réalisateur John Waters. L’acteur qui semble avoir vaincu tous ses démons, vit alors en Californie, avec pour compagne, une chanteuse lyrique d’origine chinoise. Il apparaît dans un dernier film en l’an 2000.

Le 30 août 2001, à la suite d’une crise cardiaque, Troy Donahue est transporté d’urgence au centre médical St. John’s Hospital de Santa Monica en Californie. Il y décède le 2 septembre, âgé de soixante-cinq ans. Victime d’une Amérique de l’opulence, cet acteur au talent prometteur malheureusement gâché, a néanmoins réussi à mener une carrière cinématographique de plus de quarante ans. Il laisse derrière lui, un fils Sean né en 1970 et trois petits-enfants.

© Caroline HANOTTE & Philippe PELLETIER

copyright
1956La cité pétrifiée ( the monolith monsters ) de John Sherwood avec Lola Albright
L’emprise de la peur ( man afraid ) de Harry Keller avec Phyllis Thaxter
1957L’homme aux mille visages ( man of a thousand faces ) de Joseph Pevney avec James Cagney
La ronde de l’aube / Les anges ternis ( the tarnished angels / pylon ) de Douglas Sirk avec Rock Hudson
Ressac des passions ( flood tide / above all things ) de Abner Biberman avec Cornell Borchers
Pressés de vivre ( live fast, die young ) de Paul Henreid avec Mary Murphy
1958Le démon de midi / Tempes grises et jeunes amours ( this happy feeling ) de Blake Edwards avec Debbie Reynolds
Voice in the mirror – de Harry Keller avec Julie London
Vacances d’amour ( summer love ) de Charles F. Haas avec John Saxon
Sur la piste de la mort ( wild heritage ) de Charles F. Haas avec Maureen O’Sullivan
Vacances à Paris ( the perfect furlough / strictly for pleasure ) de Blake Edwards avec Tony Curtis
Le monstre des abîmes ( monster on the campus / monster in the night / stranger in the campus ) de Jack Arnold avec Nancy Walters
1959Mirage de la vie ( imitation of life ) de Douglas Sirk avec Lana Turner
Les amants de vingt ans / Ils n’ont que vingt ans ( a summer place ) de Delmer Daves avec Dorothy McGuire
1960Alerte en plein ciel / Prisonniers du ciel ( the crowded sky ) de Joseph Pevney avec Rhonda Fleming
Cet enfant est mien ( Susan Slade ) de Delmer Daves avec Connie Stevens
1961La soif de la jeunesse / Parrish, l’homme à la tête d’ange ( Parrish ) de Delmer Daves avec Claudette Colbert
1962L’amour à l’italienne / Vacances à l’Italienne ( Rome adventure / lovers must learn ) de Delmer Daves avec Angie Dickinson
1963Les dingues sont lâchés / Le week-end des copains ( Palm Springs weekend ) de Norman Taurog avec Stefanie Powers
1964La charge de la huitième brigade ( a distant trumpet ) de Raoul Walsh avec Suzanne Pleshette
1965My blood runs cold – de William Conrad avec Barry Sullivan
1966Come spy with me – de Marshall Stone avec Albert Dekker
1967Le grand départ / Le voyage à la lune ( those fantastic flying fools / from the earth to the moon / blast off / fantastic flying fools / journey that shook the world / Jules Verne’s rocket to the moon / P.T. Barnum’s rocket to the moon / rocket to the moon ) de Don Sharp avec Burl Ives
1969The phantom gunslinger / El pistolero fantasma – de Albert Zugsmith avec Elizabeth Campbell
1971Sweet savior / The love thrill murders – de Robert R. Roberts avec Renay Granville
1972Ultraje – de Raúl Fernández avec Alicia Encinas
1974Le parrain : Deuxième partie ( the godfather : Part II / Mario Puzo’s the godfather : Part II ) de Francis Ford Coppola avec Robert De Niro
South seas / South seas massacre – de Pablo Santiago avec Daria Ramirez
La reine du mal / Tango macabre ( seizure / queen of evil ) de Oliver Stone avec Jonathan Frid
Cockfighter / Born to kill / Wild drifter / Gamblin’man – de Monte Hellman avec Warren Oates
1977The legend of Frank Woods – de Deno Paoli & Hagen Smith avec Brad Stewart
1982Tin man – de John G. Thomas avec Timothy Bottoms
1983Grandview, U.S.A. – de Randal Kleiser avec Jamie Lee Curtis
1985Coup bas ( low blow / savage sunday ) de Frank Harris avec Leo Fong
1986Hyôryu kyôshitsu / The drifting classroom – de Nobuhiko Obayashi avec Yasufumi Hayshi
Fight to win / Dangerous passages / Eye of the dragon – de Leo Fong avec Cynthia Rothrock
1987Deadly prey – de David A. Prior avec Cameron Mitchell
Cyclone – de Fred Olen Ray avec Heather Thomas
1988Sexpot – de Chuck Vincent avec Ruth Collins
Nudity required – de John T. Bone avec Pamela Bach
Hollywood cop – de Amir Shervan avec James Mitchum
Hawkeye / Karate cops – de Leo Fong avec Richard Norton
Hard rock nightmare – de Dominick Brascia avec Annie Mikan
Dr. Alien / I was a teenage sex maniac / I was a teenage sex mutant – de David DeCoteau avec Judy Landers
1989Sounds of silence – de Peter Borg avec Peter Nelson
The platinium triangle – de Anthony J. Christopher avec Jennifer Bassey
Hot time at Montclair High – de Jose Altonaga avec Ross Hamilton
Deadly spygames – de Jack M. Sell avec Tippi Hedren
Gamma ( the chilling ) de Deland Nuse & Jack A. Sunseri avec Linda Blair
Blood nasty – de Richard Gabai & Robert Strauss avec Catherine McGuinness
Bad blood / A woman obsessed / A woman’s obsession – de Chuck Vincent avec Gregory Patrick
American rampage – de David DeCoteau avec Michelle Bauer
Terminal force – de Fred Olen Ray avec Richard Harrison
1990Cry Baby ( Cry-Baby ) de John Waters avec Johnny Depp
Omega cop ( John Travis, solar survivor ) de Paul Kyriazi avec Ronald L. Marchini
Chick : The calendar girl killer – de Ross Hagen & John Stewart avec Gregory Scott Cummins
Schock’em dead / Rock’em dead – de Mark Freed avec Traci Lords
Deadly diamonds – de Thomas Atcheson avec Dan Haggerty
1991The Pamela principle – de Paul Thomas avec Kim Burnette
1992À chacun sa loi ( double trouble ) de John Paragon avec David Paul
1993Showdown – de Leo Fong avec Richard Lynch
1997Bimbo movie bash – de ? avec Joe Estevez
Merchants of Venus / A dirty little business – de Len Richmond avec Michael York
1999The boys behind the desk – de Sally Kirkland avec Sylvia Miles
2000Cockroach Hotel – de ? avec Nicole Eggert
AUTRES PRIX :
      
    Golden Globe du meilleur espoir masculin, USA ( 1960 )

    Star masculine la plus populaire aux Photoplay Awards, USA ( 1961 )
Fiche créée le 9 novembre 2006 | Modifiée le 18 août 2016 | Cette fiche a été vue 8767 fois
PREVIOUSSolveig Dommartin || Troy Donahue || Robert DonatNEXT