CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Vera Ferbasová
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Tsuru Aoki



Date et Lieu de naissance : 9 septembre 1892 (Tokyo, Japon)
Date et Lieu de décès : 18 octobre 1961 (Tokyo, Japon)
Nom Réel : Aoki Tsuruko (青木 鶴子)

ACTRICE
Image
1914 La colère des dieux (the wrath of gods) de Reginald Barker avec Sessue Hayakawa & Kisaburo Kurihara
Image
1918 Le sacrifice de Tamura (the bravest way) de George Melford avec Sessue Hayakawa & Florence Vidor
Image
1919 The dragon painter – de William Worthington avec Sessue Hayakawa, Toyo Fujita & Edward Peil Sr.
Image
1960 Saïpan (hell to eternity) de Phil Karlson avec Jeffrey Hunter, David Janssen, Vic Damone & George Takei

Née au sein d’une famille d’artistes, Tsuru Aoki voit le jour à Tokyo le 9 septembre 1892 sous le règne de l’empereur Meiji connu de son vivant en Occident par son nom personnel Mutsuhito. Elle a 5 ans quand elle part aux États-Unis avec sa tante et son oncle, Sado Yacco et Otto Kawakimi, propriétaires du Théâtre Impérial au Japon. Elle est adoptée plus tard par un autre oncle, Hyosai Aoki, un artiste qui vit à San Francisco. Elle apprend le Tabuki et fait ses débuts à 18 ans sur les planches du Théâtre Japonais à Los Angeles. Elle entame sa carrière au cinéma en 1913 dans une production des studios Majestic «Le serment de Tsuru San» de Lucius Henderson où elle tient le rôle principal.

Tsuru Aoki est déjà une comédienne confirmée quand le producteur de cinéma Thomas H. Ince la remarque sur scène dans «Le typhon» (1914) une pièce de Melchior Lengyel où elle a comme partenaire le jeune Sessue Hayakawa. Ince prend sous contrat les deux acteurs et les fait tourner dans «La colère des dieux» réalisé par Reginald Baker, un mélodrame au sujet délicat pour l’époque, sur les amours interraciaux entre la jeune Japonaise Toya San et Tom Wilson, un marin occidental interprété par Frank Borzage. Tsuru Aoki et Sessue Hayakawa sont de nouveau réunis dans «The typhon» (1914) l’adaptation cinématographique de leur succès théâtral, Gladys Brockwell et Frank Borzage complètent la distribution. Mais dans la vraie vie, les deux acteurs asiatiques sont tombés amoureux, ils se marient en mai 1914. Le couple adoptera trois enfants et ne sera séparé que par la mort de Tsuru.

La carrière de Tsuru Aoki se poursuit dans une quarantaine de productions au cours des dix années suivantes. Des films où elle est pratiquement toujours la partenaire de son époux Sessue Hayakawa. Dans «Âmes d’étrangers» (1916) elle incarne une jeune japonaise poursuivie par un homme sans scrupules, Earle Foxe, qui croit à tort qu’elle est une riche héritière. Pour «The curse of Iku» (1918) de et avec Borzage, un des rares films où son mari n’apparaît pas, elle est la Princesse Omi San amoureuse une nouvelle fois d’un américain. Elle interprète une autre princesse dans «The dragon painter» (1919), l’histoire d’un homme atteint de troubles mentaux, qui perd son don divin de peintre quand il rencontre l’amour. Parmi ses autres grands succès, nous pouvons citer: «L’âme de Kuru San» (1916) de Edward Le Saint; «The bravest way» de George Melford avec Florence Vidor; «Amour de geisha» (1918) et «Fils d’amiral» (1918) de William Worthington; «Locked lips» (1920) de William C. Dowlan; «Les roses noires» (1921) de Colin Campbell. En 1923, le couple tourne en France, «La bataille» tiré du roman de Claude Farrère qui a pour cadre le conflit russo-japonais de 1905, avec également à l’affiche Jean Dax, Gina Palerme et Lucien Bataille. Peu après, l’actrice qui vient juste de passer trente ans, abandonne le cinéma pour se consacrer à l’éducation de ses enfants,

En 1960, Tsuru Aoki revient à l’écran, pour son seul film parlant, «Saïpan» de Phil Karlson. Elle y interprète la mère de George Shibata et George Takei dans ce film de guerre sur la bataille de Saïpan, avec également Jeffrey Hunter, David Janssen, Vic Damon et, bien sûr, Sessue Hayakawa dans le rôle du Général Matsui. Celle qui fût la première actrice asiatique à accéder au statut de vedette du cinéma à Hollywood au temps du muet, décède au Japon, le 18 octobre 1961, des suites d’une péritonite.

© Pascal DONALD

copyright
1913 CM Le serment de Tsuru San ( the oath of Tsuru San ) de Lucius Henderson avec William Garwood
1914La colère des dieux ( the wrath of gods / the destruction of Sakura-Jima ) de Reginald Barker avec Kisaburo Kurihara
L’honneur japonaise ( the typhoon ) de Reginald Barker avec Gladys Brockwell
CM O Mimi San – de Charles Miller avec Mildred Harris
CM The courtship of O San – de Charles Miller avec Sessue Hayakawa
CM The geisha – de Reginald Barker avec Frank Borzage
CM Love’s sacrifice – de George Osborne avec Black Bull
CM A tragedie of the Orient – de Reginald Barker avec George Osborne
CM The relic of old Japan – de Reginald Barker & Thomas H. Ince avec Frank Borzage
CM Desert thieves – de Scott Sidney avec Charles Ray
CM Star of the North – de Thomas H. Ince & Jay Hunt avec Sessue Hayakawa
CM The curse of the castle – de Reginald Barker avec Kisaburo Kurihara
CM The death mask – de Thomas H. Ince avec Sessue Hayakawa
CM The village ’neath the sea – de Thomas H. Ince & Jay Hunt avec Ernest Swallow
CM Nipped – de George Osborne avec Frank Borzage
CM The vigil – de George Osborne avec Sessue Hayakawa
CM Mother of the shadows – de George Osborne avec John Keller
CM The last of the line – de Thomas H. Ince avec Gladys Brockwell
1915 CM The famine – de George Osborne avec Sessue Hayakawa
CM The Chinatown mystery – de Reginald Barker avec Leona Hutton
CM The beckoning flame – de Charles Swickard avec Rhea Mitchell
1916Âmes d’étrangers ( alien souls ) de Frank Reicher avec Earle Foxe
L’âme de Kuru San ( the soul of Kura San ) de Edward LeSaint avec Myrtle Stedman
The honorable friend – de Edward LeSaint avec Raymond Hatton
Œil pour œil ( the call of the East ) de George Melford avec Jack Holt
1917Each to his kind – de Edward LeSaint avec Vola Vale
1918The curse of Iku / Ashes of desire – de Frank Borzage avec Kisaburo Kurihara
Le sacrifice de Tamura ( the bravest way ) de George Melford avec Florence Vidor
Fils d’amiral ( his birthright ) de William Worthington avec Marin Sais
Amour de geisha ( a heart in pawn ) de William Worthington avec Vola Vale
1919The courageous coward – de William Worthington avec Sessue Hayakawa
The gray horizon – de William Worthington avec Eileen Percy
The dragon painter – de William Worthington avec Toyo Fujita
Bonds of honor – de William Worthington avec Dagmar Godowsky
1920Locked lips – de William C. Dowlan avec Stanhope Wheatcroft
A Tokyo siren – de Norman Dawn avec Jack Livingston
The breath of the gods – de Rollin S. Sturgeon avec Pat O’Malley
CM Screen snapshots, series 1, No. 6 – de ? avec Jack Holt
    Seulement apparition
1921Les roses noires ( black roses ) de Colin Campbell avec Myrtle Stedman
CM Screen snapshots, series 2, No. 14-F – de ? avec Mary MacLaren
    Seulement apparition
1922Five days to live – de Norman Dawn avec Goro Kino
1923La bataille – de Edouard-Emile Violet avec Jean Dax
1924The great prince Shan – de A.E. Coleby avec Sessue Hayakawa
Sen Yan’s devotion – de A.E. Coleby avec Fred Raynham
1960Saïpan / Au seuil de l’éternité / L’enfer de Saïpan ( hell to eternity ) de Phil Karlson avec Jeffrey Hunter
Fiche créée le 20 juillet 2009 | Modifiée le 18 mai 2015 | Cette fiche a été vue 4131 fois
PREVIOUSGeorgette Anys || Tsuru Aoki || Djedje ApaliNEXT