CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Paul Frankeur
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Ugo Tognazzi



Date et Lieu de naissance : 23 mars 1922 (Crémone, Italie)
Date et Lieu de décès : 27 octobre 1990 (Rome, Italie)
Nom Réel : Ottavio Tognazzi

ACTEUR

C’est à Crémone, en Italie, que Ottavio Tognazzi voit le jour le 23 mars 1922. Après ses études secondaires, le jeune homme travaille dans une usine de produits charcutiers. Passionné de théâtre, il commence sa carrière artistique, pendant la seconde guerre mondiale, dans des spectacles de variétés amateurs. En 1944, il gagne un prix de comédie, et quelques mois plus tard, acquiert une certaine notoriété dans un numéro comique avec Raimondo Vianello.

En 1950, Ugo Tognazzi entame sa carrière cinématographique dans «I cadetti di Guascogna» dirigé par Mario Mattoli. Les années suivantes, il enchaîne des rôles dans des productions sans prétention. Parallèlement, il se produit avec son ami Vianello, sur scène, à la radio et à la télévision.

En 1961, Ugo effectue un virage dans sa carrière et dévoile une autre facette de son talent, en interprétant Primo Arcovazzi, un milicien fasciste chargé d’arrêter un résistant, dans «Le fédéral» de Luciano Salce. La même année, il passe honorablement à la réalisation avec «Le souteneur». Il s’impose rapidement comme l’un des acteurs majeurs de sa génération. Il tourne sous la direction des plus grands cinéastes italiens de son époque, parmi lesquels: Dino Risi pour: «La marche sur Rome» (1962), «Les monstres» (1963) et «Fais-moi mal, mais couvre-moi de baisers» (1968), Marco Ferreri pour: «Le lit conjugal» (1963) et «Le mari de la femme à barbe» (1963), Alessandro Blasetti pour «Le coq du village» (1963), Luigi Zampa pour «Question d’honneur» (1965), Pietro Germi pour «Beaucoup trop pour un seul homme» (1967), Ettore Scola pour «Le fouineur» (1969) et Pier Paolo Pasolini dans «Porcherie» (1969).

Devenu un des rois de la comédie à l’italienne, Ugo Tognazzi enchaîne les registres comiques et dramatiques avec une facilité déconcertante. Beaucoup de ses interprétations sont saluées par la critique et honorées de multiples prix. Dans les années soixante-dix, Tognazzi reste l’un des acteurs les plus sollicités de la péninsule. Il donne la réplique aux plus belles actrices: Romy Schneider dans «La Califfa» (1970), Claudia Cardinale dans «L’audience» (1971), Catherine Deneuve dans «Touche pas à la femme blanche» (1973), Jodie Foster dans «Si la plage m’était contée» (1977) et Ornella Muti dans «Désirs d’amour» (1978). Il joue aussi dans deux des plus gros succès italiens de la décennie: le scandaleux «La grande bouffe» (1973) de son ami Ferreri et «Mes chers amis» (1974) de Mario Monicelli.

En 1978, Ugo Tognazzi reprend le rôle de Renato, tenue à la scène par Jean Poiret, dans le mémorable «La cage aux folles», mise en scène par Edouard Molinaro et aux côtés d’un Michel Serrault follement survolté. Le film est un triomphe et deux suites sont tournées en 1980 et 1985. En 1981, déjà immense vedette, il est couronné d’un prix d’interprétation au Festival de Cannes pour sa magistrale interprétation dans «La tragédie d’un homme ridicule» de Bernardo Bertolucci. Par la suite, Tognazzi tourne encore quelques productions, souvent à l’étranger et notamment en France.

Figure emblématique du cinéma italien, Ugo Tognazzi meurt le 27 octobre 1990, à Rome (Italie), emporté par une hémorragie cérébrale.

© Philippe PELLETIER

copyright
1950Les cadets de Gascogne ( i cadetti di Guascogna ) de Mario Mattoli avec Walter Chiari
1951Auguri e figli maschi ! – de Giorgio Simonelli avec Checco Durante
Le mousquetaire fantôme ( la paura fa 90 ) de Giorgio Simonelli & Vittorio Metz avec Silvana Pampanini
Ma brune sous pression ( una bruna indiavolata ) de Carlo Ludovico Bragaglia avec Silvana Pampanini
1953L’amour à la ville ( amore in città ) de Alberto Lattuada, Michelangelo Antonioni, Federico Fellini, Dino Risi, Francesco Maselli, Carlo Lizzani & Cesare Zavattini avec Giovanna Ralli
    Segment « Gli italiani si voltano » de Alberto Lattuada
Pattes de velours ( l’incantevole nemica ) de Claudio Gora avec Buster Keaton
Nous sommes tous des milanais ( siamo tutti milanesi ) de Mario Landi avec Mario Riva
Café chantant – de Camillo Mastrocinque avec Elena Giusti
1954Si vincessi cento milioni – de Carlo Moscovini & Carlo Campogalliani avec Milly Vitale
Son altesse a dit non ( sua altezza ha detto no ! ) de Mario Basaglia avec Jacques Sernas
Ridere ! Ridere ! Ridere ! – de Edoardo Anton avec Tino Scotti
La femme est la même pour tous ( la moglie è uguale per tutti ) de Giorgio Simonelli avec Nadia Gray
Assi alla ribalta – de Ferdinando Baldi & Giorgio Cristallini avec Carlo Croccolo
1955I milanesi a Napoli – de Enzo Di Gianni avec Eva Nova
1958Domenica è sempre domenica – de Camillo Mastrocinque avec Vittorio De Sica
Mia nonna poliziotto – de Steno avec Tina Pica
Marinai, donne e guai – de Giorgio Simonelli avec Carmen Bravo
Il terrible Teodoro – de Roberto Bianchi Montero avec Nino Taranto
Totò dans la lune ( Totò nella luna ) de Steno avec Totò
Polycarpe maître calligraphe ( Policarpo, ufficiale di scrittura / Policarpo, calígrafo diplomado ) de Mario Soldati avec Peppino De Filippo
Fantasmi e ladri – de Giorgio Simonelli avec Susana Canales
1959Non perdiamo la testa – de Mario Mattoli avec Daniela Rocca
Guardatele ma non toccatele ! – de Mario Mattoli avec Chelo Alonso
La pica sul Pacifico – de Roberto Bianchi Montero avec Elke Sommer
Le confident de ces dames – de Jean Boyer avec Fernandel
Le cameriere – de Carlo Ludovico Bragaglia avec Giovanna Ralli
La duchessa di Santa Lucia – de Roberto Bianchi Montero avec Lorella De Luca
La sceriffa – de Roberto Bianchi Montero avec Alberto Sorrentino
Nous sommes deux évadés ( noi siamo due evasi ) de Giorgio Simonelli avec Magali Noël
La traite ( la cambiale ) de Camillo Mastrocinque avec Vittorio Gassman
Tipi da spiaggia – de Mario Mattoli avec Edy Vessel
I genitori in blue-jeans – de Camillo Mastrocinque avec Sylva Koscina
Ces sacrées romaines / Les bacchanales de Tibère ( i baccanali di Tiberio ) de Giorgio Simonelli avec Abbe Lane
1960Tu che ne dici ? – de Silvio Amadio avec Olimpia Cavalli
Il mio amico Jekyll – de Marino Girolami avec Abbe Lane
Il principe fusto – de Maurizio Arena avec Maurizio Arena
Un dollaro di fifa – de Giorgio Simonelli avec Walter Chiari
Le chat miaulera trois fois ( a noi piace freddo… ! ) de Steno avec Francis Blanche
Femmine di lusso / Intrigo a Taormina – de Giorgio Bianchi avec Belinda Lee
Le olimpiadi dei mariti – de Giorgio Bianchi avec Gino Cervi
Quelle joie de vivre ! ( che gioia vivere ) de René Clément avec Alain Delon
Gli incensurati – de Francesco Giaculli avec Vittorio De Sica
C’est parti mon kiki ( psycosissimo ) de Steno avec Edy Vessel
1961Son excellence s’est arrêté pour dîner ( sua eccellenza s i fermò a mangiare ) de Mario Mattoli avec Virna Lisi
Le fédéral / Mission ultra secrète ( il federale ) de Luciano Salce avec Stefania Sandrelli
Défense d’y toucher ( la ragazza di mille mesi ) de Steno avec Sophie Desmarets
Cinque marines per cento ragazze – de Mario Mattoli avec Raffaella Carrà
I magnifici tre – de Giorgio Simonelli avec Raimondo Vianello
Pugni, pupe e marinai – de Daniele D’Anza avec Carlo Hinterman
Le souteneur ( il mantenuto ) de Ugo Tognazzi avec Marisa Merlini
1962Un dimanche d’été ( una domenica d’estate ) de Guilio Petroni avec Françoise Fabian
Le jour le plus court ( il giorno più corto / il giorno più corto commedia umoristica ) de Sergio Corbucci avec Steve Reeves
Elle est terrible ( la voglia matta ) de Luciano Salce avec Catherine Spaak
Les dernières aventures de Fra Diavolo ( diavolo / Fra Diávolo / i tromboni de Fra Diavolo ) de Giorgio Simonelli & Miguel Lluch avec Francisco Rabal
Un beau chassis ( i motorizzati ) de Camillo Mastrocinque avec Nino Manfredi
La cuccagna – de Luciano Salce avec Donatella Turri
La marche sur Rome ( la marcia su Roma ) de Dino Risi avec Roger Hanin
Les heures de l’amour ( le ore dell’amore ) de Luciano Salce avec Emmanuelle Riva
1963Le lit conjugal ( una storia moderna / l’ape regina ) de Marco Ferreri avec Marina Vlady
    Ruban d’Argent du meilleur acteur par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

Ro-Go-Pa-G ( laviamoci il cervello ) de Pier Paolo Pasolini, Roberto Rossellini, Jean-Luc Godard & Ugo Gregoretti avec Orson Welles
La donna degli altri è sempre più bella – de Marino Girolami avec Anita Tedesco
Le coq du village ( Liolà ) de Alessandro Blasetti avec Pierre Brasseur
Controsesso – de Marco Ferreri, Renato Castellani, Mimo Guerrini, Gianni Puccini, Franco Rossi & Jacques Romain avec Anna Maria Ferrero
Les monstres ( i mostri / opiate’67 ) de Dino Risi avec Vittorio Gassman
    Prix du jury du meilleur acteur au festival du cinéma de Mar del Plata, Argentine

Les hors-la-loi du mariage ( i fuorilegge del matrimonio ) de Paolo Taviani, Vittorio Taviani & Valentino Orsini avec Romolo Valli
Le mari de la femme à barbe ( la donna scimmia ) de Marco Ferreri avec Annie Girardot
Follie d’estate – de Edoardo Anton & Carlo Infascelli avec Monica Vitti
La vita agra – de Carlo Lizzani avec Giovanna Ralli
1964Haute infidélité ( alta infidelità ) de Luciano Salce, Elio Petri, Mario Monicelli & Franco Rossi avec Monica Vitti
Break up ( l’uomo dai palloncini / breakup / l’uomo dai cinque palloncini ) de Marco Ferreri avec Catherine Spaak
Le cocu magnifique ( il magnifico cornuto ) de Antonio Pietrangeli avec Gian Maria Volonté
Mes femmes américaines ( una moglie americana ) de Gian Luigi Polidoro avec Juliet Prowse
1965Les complexés ( i complessi ) de Dino Risi, Luigi Fillipo D’Amico & Franco Rossi avec Michèle Mercier
Marcia nuziale – de Marco Ferreri avec Alexandra Stewart
Un cheikh pas comme les autres ( oggi, domani, dopodomani ) de Edouardo De Filippo, Luciano Salce & Marco Ferreri avec Pamela Tiffin
Je la connaissais bien ( io la conoscevo bene ) de Antonio Pietrangeli avec Jean-Claude Brialy
    Ruban d’Argent du meilleur second rôle masculin par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

Question d’honneur ( una questione d’onore ) de Luigi Zampa avec Franco Fabrizi
Menace à l’Italienne ( menage all’italiana ) de Franco Indovina avec Dalida
1966I nostri mariti – de Luigi Filippo D’Amico, Luigi Zampa & Dino Risi avec Liana Orfei
    Segment « Il marito di Attilia » de Dino Risi
Le piacevoli notti – de Luciano Lucignani & Armando Crispini avec Gina Lollobrigida
Le nez qui siffle / Le septième étage ( il fischio al naso ) de Ugo Tognazzi avec Tina Louise
Jeux d’adultes ( il padre di famiglia ) de Nanni Loy avec Leslie Caron
1967Gli altri, gli altri e noi – de Maurizio Arena avec Gino Cervi
Beaucoup trop pour un seul homme ( l’immorale ) de Pietro Germi avec Stefania Sandrelli
    David du meilleur acteur, Italie

Le harem ( l’harem ) de Marco Ferreri avec Carroll Baker
1968Barbarella – de Roger Vadim avec Jane Fonda
La bamdolona – de Franco Giraldi avec Lilla Brignone
    Ruban d’Argent du meilleur acteur par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

Io ti amo – de Antonio Margheriti avec Alberto Lupo
Sissignore – de Ugo Tognazzi avec Franco Fabrizi
Fais-moi mal mais couvre-moi de baisers / Fiançailles à l’italienne ( straziami ma di baci saziami ) de Dino Risi avec Nino Manfredi
Les dégénérés ( satyricon ) de Gian Luigi Polidoro avec Valérie Lagrange
1969Le fouineur ( il commissario Pepe ) de Ettore Scola avec Silvia Dionisio
    Prix du jury du meilleur acteur au festival du cinéma de Mar del Plata, Argentine

Porcherie ( porcile ) de Pier Paolo Pasolini avec Pierre Clémenti
Cœurs solitaires ( cuori solitari ) de Franco Giraldi avec Senta Berger
TV FBI : Frank Bertolazzi investigatore – de Ugo Tognazzi
    Seulement réalisation
1970Les conspirateurs ( nell’anno del signore ) de Luigi Magni avec Britt Ekland
Que fais-tu grande folle ? / Splendeurs et misères de Madame Royale ( splendori e miserie di madame Royale ) de Vittorio Caprioli avec Maurice Ronet
Venez donc prendre le café chez nous ( venga a prendere il caffè da noi ) de Alberto Lattuada avec Angela Goodwin
La califfa – de Alberto Bevilacqua avec Romy Schneider
    David du meilleur acteur, Italie
1971Stanza 17-17 palazzo della tasse, ufficio imposte – de Michele Lupo avec Lionel Stander
Super témoin ( la supertestimone ) de Franco Giraldi avec Monica Vitti
L’audience / Papal audience ( l’udienza ) de Marco Ferreri avec Claudia Cardinale
Au nom du peuple italien ( in nome del popolo italiano ) de Dino Risi avec Yvonne Furneaux
Questa specie d’amore – de Alberto Bevilacqua avec Jean Seberg
1972Le maître et Marguerite ( il maestro e Margherita ) de Aleksandar Petrovick avec Mimsy Farmer
Le général dort debout ( il generale dorme in piedi ) de Francesco Massaro avec Mariangela Melato
Nous voulons les colonels ( vogliamo i colonnelli ) de Mario Monicelli avec François Périer
1973La grande bouffe – de Marco Ferreri avec Philippe Noiret
La propriété c’est du vol ( la proprietà non e più un furto ) de Elio Petri avec Julien Guiomar
Touche pas à la femme blanche – de Marco Ferreri avec Catherine Deneuve
Permettete, signora, che ami vostra figlia ? – de Gian Luigi Polidoro avec Bernadette Lafont
1974Romances et confidences ( romanzo popolare ) de Mario Monicelli avec Ornella Muti
La mazurka du baron ( la mazurka del barone, della sante e del fico fiorone ) de Pupi Avati avec Paolo Villaggio
La faille ( der dritte grad / la smagliatura ) de Peter Fleischmann avec Michel Piccoli
Mes chers amis ( amici miei ) de Mario Monicelli avec Bernard Blier
    David du meilleur acteur, Italie
1975Le canard à l’orange ( l’anatra all’arancia ) de Luciano Salce avec Monica Vitti
La carrière d’une femme de chambre ( telefoni bianchi ) de Dino Risi avec Agostina Belli
Mesdames et messieurs bonsoir ( signore e signori, buenanotte ) de Mario Monicelli, Ettore Scola, Luigi Magni, Luigi Comencini & Nanni Loy avec Vittorio Gassman
Un sorriso, un schiaffo, un baccio in bocca – de Mario Mora avec Nino Manfredi
1976Qui chauffe le lit de ma femme ? ( cattivi pensieri ) de Ugo Tognazzi avec Massimo Serato
    + scénario
Portrait de province en rouge ( al piacere di rivederla ) de Marco Leto avec Miou-Miou
La chambre de l’évêque ( la stanza del vescovo ) de Dino Risi avec Patrick Dewaere
1977Si la plage m’était contée / La cabine des amoureux ( casotto ) de Sergio Citti avec Jodie Foster
Les nouveaux monstres ( i nuovi mostri / Viva Italia ! ) de Dino Risi, Ettore Scola & Mario Monicelli avec Alberto Sordi
Nene – de Salvatore Sampieri avec Leonora Fani
Qui a tué le chat ? ( il gatto ) de Luigi Comencini avec Dalila Di Lazzaro
1978Le pot de vin / Tanche napolitaine ( la mazzetta ) de Sergio Corbucci avec Paolo Stoppa
Dernier amour ( primo amore ) de Dino Risi avec Ornella Muti
La cage aux folles – de Edouard Molinaro avec Michel Galabru
Où est-tu aller en vacances ? ( dove vai in vacanza ? ) de Mauro Bolognini, Luciano Salce & Alberto Sordi avec Stefania Sandrelli
1979Le grand embouteillage ( l’ingorgo / l’ingorgo – Una storia impossible ) de Luigi Comencini avec Patrick Dewaere
La terrasse ( la terrazza ) de Ettore Scola avec Serge Reggiani
I viaggiatori della sera – de Ugo Tognazzi avec Ornella Vanoni
Je suis photogénique ( sono fotogenico ) de Dino Risi avec Michel Galabru
1980Arrivano i bersaglieri – de Luigi Magni avec Vittorio Mezzogiorno
La cage aux folles II – de Edouard Molinaro avec Marcel Bozzuffi
1981Les séducteurs ( Sunday lovers / an englishman’s home / i seduttori della Domenica ) de Dino Risi, Edouard Molinaro, Bryan Forbes & Gene Wilder avec Roger Moore
La tragédie d’un homme ridicule ( la tragedia di un uomo ridicolo ) de Bernardo Bertolucci avec Anouk Aimée
    Prix d’interprétation masculine au festival du cinéma de Cannes, France

    Ruban d’Argent du meilleur acteur par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie
1982Mes chers amis II ( amici miei atto 2 / amici miei atto secondo ) de Mario Monicelli avec Adolfo Celi
Scusa se è poco – de Marco Vicario avec Monica Vitti
1983Scherzo del destino in agguato dietro l’angolo come un brigante da strada – de Lina Wertmuller avec Valeria Golino
Le pétomane ( il petomane ) de Pasquale Festa Campanile avec Mariangela Melato
1984Bertoldo, Bertoldino e… Cacasenno – de Mario Monicelli avec Alberto Sordi
Fatto su misura – de Francesco Laudadio avec Ricky Tognazzi
1985Le bon roi Dagobert ( Dagobert ) de Dino Risi avec Coluche
Mes chers amis III ( amici miei atto tre ) de Nanni Loy avec Adolfo Celi
La cage aux folles III, elles se marient – de Georges Lautner avec Michel Serrault
1986Ultimo minuto – de Pupi Avati avec Luigi Diberti
Yiddish connection – de Paul Boujenah avec Charles Aznavour
1987Arrivederci e grazie – de Giorgio Capitani avec Catherine Alric
1988Tolérance – de Pierre-Henry Salfati avec Rupert Everett
I giorni del commissario Ambrosio – de Sergio Corbucci avec Carla Gravina
1989Les tambours de feu / Les cavaliers de la gloire ( la batalla de los tres reyes / the battle of the three kings / drums of fire / tamburi di fuocco ) de Souheil Ben-Barka & Uchkun Nazarov avec F. Murray Abraham
Fiche créée le 16 octobre 2005 | Modifiée le 21 février 2016 | Cette fiche a été vue 8896 fois
PREVIOUSSergio Tofano || Ugo Tognazzi || Sidney TolerNEXT