CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Richard D. Zanuck
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Ulrich Mühe



Date et Lieu de naissance : 20 juin 1953 (Grimma, République Démocratique Allemande)
Date et Lieu de décès : 22 juillet 2007 (Walbeck, Allemagne)
Nom Réel : Friedrich Hans Ulrich Mühe

ACTEUR
Image
1986 La toile d’araignée (das spinnennetz) de Bernhard Wicki avec Klaus Maria Brandauer & Armin Mueller-Stahl
Image
1997 Hölderlin, le cavalier de feu (feuerreiter) de Nina Grosse avec Marianne Denicourt, Martin Feifel & Nina Hoss
Image
2001 Amen. – de Costa-Gavras avec Ulrich Tukur, Mathieu Kassovitz, Michel Duchaussoy & Sebastian Koch
Image
2005 La vie des autres (das leben der anderen) de Florian Henckel von Donnersmarck avec Martina Gedeck

Ulrich Mühe naît Friedrich Hans Ulrich Mühe le 20 juin 1953 à Grimma, petite ville industrielle (à l’époque en République Démocratique Allemande) au Sud-ouest de Berlin où, trois jours plus tôt, les troupes soviétiques et la «Volkspolizei» ont écrasé une révolte ouvrière. Ulrich Mühe, dont le père fut fourreur, rêve tout enfant de faire du théâtre. D’abord manœuvre dans le bâtiment, il fait son service militaire comme garde-frontières sur le Mur de Berlin. En 1975, il est autorisé à suivre des cours d’art dramatique à Leipzig puis il est engagé au «Städtisches Theater Karl-Marx-Stadt». Remarqué par le dramaturge et metteur en scène Heiner Müller, il rejoint ensuite le «Berliner Volksbühne» puis le «Deutsches Theater» où il distingue en interprétant notamment les classiques de la littérature germanique. Le 4 novembre 1989 il participe activement aux manifestations de l’ «Alexanderplatz», préludes à la réunification de son pays. Par la suite et durant toute sa vie il mènera une brillante carrière théâtrale en Allemagne et en Autriche.

Dès 1982, Ulrich Mühe travaille pour la télévision et le cinéma est-allemands. En 1984, il est le poète romantique Johann Friedrich Hölderlin (1770-1843) dans «La moitié de la vie» de Hermann Zschoche. En 1989, il reçoit un premier prix cinématographique pour son interprétation de Thomas Lohse, l’antihéros de «La toile d’araignée» (1986), une adaptation par Bernhard Wicki, du livre du grand romancier autrichien Joseph Roth, sur la montée du nazisme dans l’Allemagne des années vingt.

Marié en premières noces à Annegret Hahn dont il a eu deux enfants, le comédien a épousé en 1984 sa consœur, Jenny Gröllmann, mère de la future actrice Anna Maria Mühe. Mais le mariage ne dure guère et Ulrich Mühe soupçonnera même sa seconde femme d’avoir eu des contacts avec la police politique est-allemande. L’artiste a pour troisième épouse, Susanne Lothar, mère de Sophie Marie et Jacob Mühe. Elle sera elle aussi souvent sa partenaire à l’écran comme dans «Le château» (1996) de Michael Haneke. Durant sa carrière Ulrich Mühe va se voir confier des nombreux rôles dramatiques souvent en rapport avec le régime nazi. Il est Joseph Goebbels, le très efficient ministre de la propagande d’Hitler, dans «Goebbels und Geduldig» (2000) de Kai Wessel. Il fait partie de la distribution de «Amen» de Costa-Gavras, d’après la pièce, tout aussi controversée, «Le vicaire» (1963) que Rolf Hochhuth aurait écrit sur ordre du service de désinformation du KGB pour calomnier l’œuvre du Pape Pie XII en faveur des Juifs. Il tourne dans le film du Japonais Shinoda Masahiro sur le célèbre espion Sorge joué par Iain Glen en 2003, et dans «Mon Führer / Mein Führer, die wirklich wahrste wahrheit über Adolf Hitler» (2006) de Dani Levy. Mais c’est son rôle de l’«Hauptmann» Gerd Wiesler de la Stasi dans «La vie des autres» (2005) qui lui apporte une notoriété mondiale. Pour le petit écran il restera célèbre comme le très perspicace médecin légiste, héros de la série allemande «Der letzte Zeuge» (1998-2007).

Atteint d’un cancer de l’estomac, Ulrich Mühe tourne en 2007 son vingt-septième et dernier film, au terrible titre de la déesse de la vengeance, «Némésis», de Nicole Mosleh. Ce très grand comédien allemand, trop tardivement connu en France, décède en effet le 22 juillet 2007 à Walbeck, dans le Nord-est de l’Allemagne. Il venait de prendre cinquante-quatre ans.

© Caroline HANOTTE

copyright
1982Olle Henry – de Ulrich Weiß avec Hermann Beyer
1984La femme et l’étranger ( die frau und der fremde ) de Rainer Simon avec Katrin Knappe
La moitié de la vie ( hälfe des lebens ) de Hermann Zschoche avec Jenny Gröllmann
1986La toile d’araignée ( das spinnennetz ) de Bernhard Wicki avec Klaus Maria Brandauer
    Prix du cinéma bavarois du meilleur acteur aux prix du cinéma bavarois, Allemagne
1987Sansibar oder der letzte grund – de Bernhard Wicki avec Horst Eisele
1988Hard days, hard nights – de Horst Königstein avec Rita Tushingham
1989Sehnsucht – de Jürgen Brauer avec Ulrike Krumbiegel
1990Schtonk! – de Helmut Dietl avec Götz George
DO Die zeit ist aus den fugen – de Christoph Rüter avec Dagmar Manzel
    Seulement apparition
CM Rönnes Reise – de Karin Reiss
1991Benny’s video – de Michael Haneke avec Angela Winkler
1993Petit ange ( engelchen ) de Helke Misselitz avec Luise Wolfram
1994Der blaue – de Lienhard Wawrzyn avec Meret Becker
1995Rudi, le petit cochon ( Rennschwein Rudi Rüssel ) de Peter Timm avec Iris Berben
Peanuts : Die Bank zahlt alles – de Carlo Rola avec Rüdiger Vogler
1996Funny games – de Michael Haneke avec Susanne Lothar
Le château ( das schloß ) de Michael Haneke avec Susanne Lothar
1997Hölderlin, le cavalier de feu ( feuerreiter ) de Nina Grosse avec Marianne Denicourt
Sterben ist gesünder – de Gert Steinheimer avec Monika Baumgartner
1998Sieben monde / Nachts – de Peter Fratzscher avec Marie Bäumer
1999Tueur d’élite ( straight shooter ) de Thomas Bohn avec Dennis Hopper
2000Goebbels und Geduldig – de Kai Wessel avec Eva Mattes
2001Amen. – de Costa-Gavras avec Mathieu Kassovitz
2003Hamlet X – de Herbert Fritsch avec Isabelle Stoffel
Spy Sorge – de Masahiro Shinoda avec Iain Glen
2004Au pays de la neige ( schneeland ) de Hans W. Geissendörfer avec Julia Jentsch
2005La vie des autres ( das leben der anderen ) de Florian Henckel von Donnersmarck avec Martina Gedeck
    Prix du Cinéma Européen du meilleur acteur aux prix du cinéma Européen, Europe

    Prix d’Or du cinéma d’interprétation masculine aux prix du cinéma germanique, Allemagne

    Prix du meilleur acteur aux prix de l’association des critiques du cinéma allemand, Allemagne

    Prix du cinéma bavarois du meilleur acteur aux prix du cinéma bavarois, Allemagne

    Cygne d’Or du meilleur acteur au festival international du cinéma de Copenhague, Danemark
2006Mon Führer ( mein Führer, die wirklich wahrste wahrheit über Adolf Hitler ) de Dani Levy avec Helge Schneider
2007 CM Verwehte – de Tobias Dörr avec Emily Cox
Nemesis – de Nicole Mosleh avec Susanne Lothar
Fiche créée le 18 septembre 2007 | Modifiée le 12 novembre 2017 | Cette fiche a été vue 5065 fois
PREVIOUSArmin Mueller-Stahl || Ulrich Mühe || Jean MuirNEXT