CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Daniel Ceccaldi
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Víctor Junco



Date et Lieu de naissance : 18 juin 1917 (Gutiérrez Zamora, Vera Cruz, Mexique)
Date et Lieu de décès : 6 juillet 1988 (Mexico, District Fédéral, Mexique)
Nom Réel : Víctor Ciriaco Junco Tassinari

ACTEUR

Né d’un père d’origine cubaine et d’une mère descendante d’une grande famille italienne, Víctor Ciriaco Junco Tassinari voit le jour le 18 juin 1917 à Gutiérrez Zamora, ville le l’état mexicain de Vera Cruz. Après ses études à l’Ecole Navale de Vera Cruz, il travaille quelques temps comme sauveteur au port de cette même ville. Au milieu des années trente, accompagné de son frère Tito Junco, il s’intalle à Mexico pour suivre des cours d’art dramatique à l’Institut Nationale des Beaux-Arts.

Après avoir fait un peu de figuration, Víctor Junco commence vraiment sa carrière d’acteur en 1938, dans «Los milliones de Chaflán» aux côtés de Pedro Armendariz. Après une vingtaine de seconds rôles, c’est le cinéaste José Benavides Hijo qui lui offre sa première tête d’affiche, en 1944, auprès de Rita María Bauzá et Katy Jurado dans «Rosa del Caribe». Doté d’un physique avantageux, il devient l’incarnation du héros romantique et le faire-valoir de toutes les plus grandes vedette féminines du cinéma sud-américain. Equivalent mexicain d’un Clark Gable ou d’un Robert Taylor, il est alors le partenaire idéal de, entre autres: Dolores del Rio dans «Les abandonnées» (1945) et «Double destinée» (1946); Miroslava Stern dans «Nocturno de amor» (1948); Maria Félix dans «La diablesse» (1949) et «Miércoles de ceniza» (1957); Libertad Lamarque dans «Te sigo esperando» (1951) et «La mujer X» (1954); Marga López pour «Amor con amor se paga» (1950) et «Tu hijo debe nacer» (1958); mais aussi Silvia Pinal, Lilia Prado, María Antonieta Pons, Gloria Marín, etc. Il donne également la réplique à son frère Tito Junco dans seize films. En 1947, il rate de peu l’Ariel d’argent du meilleur second rôle masculin pour «Double destinée» au profit de Fernando Soto. Jamais plus il ne sera nommé aux prix du cinéma mexicain et ce, malgré plus de cent-quarante films à son actif.

En 1956, l’acteur est sollicité par Hollywood pour interpréter le Général Lorenzo dans le western de Richard Fleischer «Bandido Caballero» avec Robert Mitchum en vedette. Son incursion dans le cinéma international n’en reste pas là, Luis Buñuel l’engage pour la production franco-mexicaine «La fièvre monte à El Pao», pour donner la réplique à Maria Félix, mais aussi à Gérard Philipe et Jean Servais. Par la suite, il croise notamment Lana Turner pour «Meurtre à petites doses» (1968) réalisé par le cinéaste d’origine chilienne Tito Davison, mais également John Wayne et Rock Hudson dans «Les géants de l’Ouest» (1969) de Andrew V. McLaglen. En 1982, pour Carlos Saura, il incarne le Général Porfirio Díaz, homme politique et dictateur mexicain en exil à Paris, dans «Antonieta» auprès de Isabelle Adjani et Hanna Schygulla. En 1974, il s’essaie à l’écriture de scénario pour «Aventuras de un caballo blanco y un niño», un film d’aventure dirigé par Rafael Baledón.

Parallèlement à son parcours cinématographique, Víctor Junco fonde en 1953, le Théâtre Arena et se lance dans la production avec la pièce de Miguel Mihura «El caso de la mujer asesinadita». Pendant plusieurs années, il est l’un des membres les plus influents de l’ANDA (Association Nationale des Acteurs). Dès le début des années soixante-dix, il travaille également beaucoup pour la télévision. Après une carrière bien remplie, Don Víctor Junco meurt le 6 juillet 1988, à Mexico. Pour beaucoup, il demeure un acteur talentueux, archétype du bellâtre latino, mélange d’élégance virile et de séduisante désinvolture.

© Philippe PELLETIER

copyright
1935Martín Garatuza – de Gabriel Soria avec Mimí Derba
Marihuana / Mariguana / El monstruo verde – de José Bohr avec Lupita Tovar
1938Los milliones de Chaflán – de Rolando Aguilar avec Gustavo Aponte
Los bandidos de Río Frío – de Leonardo Westphal avec Víctor Manuel Mendoza
Un viejo amor – de Luis Lezama avec Esther García
Hombres de mar – de Chano Urueta avec Vilma Vidal
Canto a mi tierra / México canta – de José Bohr avec Jorge Arriaga
Un domingo en la tarde – de Rafael E. Portas avec Carmen Hermosillo
El capitán aventurero / Don Gil de Alcalá – de Arcady Boytler avec José Mojica
1939El cementerio de las águilas – de Luis Lezama avec Jorge Negrete
Caballo a caballo – de Juan Bustillo Oro avec Pilar Fernández
Papacito lindo – de Fernando de Fuentes avec Sara García
En un burro tres baturros – de José Benavides Hijo avec Carlos López Moctezuma
Café Concordia – de Alberto Gout avec David Silva
1940Miente y serás feliz – de Raphael J. Sevilla avec Sara García
CM La reina de México – de Fernando Méndez avec Tito Junco
1942La fête des fleurs ( la feria de las flores ) de José Benavides Hijo avec María Luisa Zea
Les cavaliers de la terreur ( la cavaleras del terror ) de Fernando Méndez avec Pedro Armendariz
1943Le mystérieux Monsieur Marquina ( el misterioso señor Marquina / ladrón de etiqueta ) de Chano Urueta avec René Cardona
El gran Makakikus / Su majestad Don Chico – de Humberto Gómez Landero avec Conchita Gentil Arcos
Le corsaire noir ( el corsario negro ) de Chano Urueta avec June Marlowe
1944Les deux orphelines ( la dos huérfanas ) de José Benavides Hijo avec María Elena Marqués
Mi lupe y mi caballo – de Carlos Toussaint avec María Luisa Zea
La rose des Caraïbes ( rosa del Caribe / la última aventura ) de José Benavides Hijo avec Katy Jurado
Un baiser dans la nuit ( un beso en la noche ) de Gilberto Martínez Solares avec Lilia Michel
1945Les abandonnées ( los abandonadas ) de Emilio Fernández avec Dolores del Rio
La mulata de Córdoba – de Adolfo Fernández Bustamante avec Lina Montes
1946Double destinée / L’autre ( la otra ) de Roberto Gavaldón avec Dolores del Rio
Folies romaines ( la vida íntima de Marco Antonio y Cleopatra ) de Roberto Gavaldón avec María Antonieta Pons
1947La malagueña – de Agustín P. Delgado avec Dolores Tinoco
Los viejos somos así – de Joaquín Pardavé avec Aurora Walker
La bien pagada – de Alberto Gout avec María Antonieta Pons
1948Nocturno de amor – de Emilio Gómez Muriel avec Miroslava Stern
Secreto entre mujeres – de Rafael Portillo & Víctor Urruchúa avec Rosario Granados
1949Coqueta – de Fernando A. Rivero avec Ninón Sevilla
Rincón brujo – de Alberto Gout avec Gloria Marín
La femme du port ( la mujer del puerto ) de Emilio Gómez Muriel avec María Antonieta Pons
La diablesse ( doña diabla ) de Tito Davison avec Maria Félix
L’amour est récompensé par l’amour ( amor con amor se paga ) de Ernesto Cortázar avec Marga López
1950Amor salvaje – de Juan Orol avec Rosa Carmina
Une femme sans destin ( una mujer sin destino ) de Jaime Salvador avec Wolf Ruvinskis
Fleur de sang ( flor de sangre ) de Zacarías Gómez Urquiza avec Esther Fernández
Amor perdido – de Miguel Morayta avec María Luisa Landín
1951Que idiotas son los hombres – de Juan Orol avec Rosa Carmina
El infierno de los pobres – de Juan Orol avec Enedina Díaz de León
Hay un niño en su futuro – de Fernando Cortés avec Jorge Negrete
Te sigo esperando – de Tito Davison avec Libertad Lamarque
1952Sangre en el barrio / Crucero 33 – de Adolfo Fernández Bustamante avec Mimí Derba
Mujer de medianoche – de Víctor Urruchúa avec Silvia Pinal
La danseuse de Mexico / Maison de plaisir ( mujeres sacrificadas / el recuerdo del otro ) de Alberto Gout avec Ninón Sevilla
Las cariñosas – de Fernando Cortés avec Silvia Pinal
La révolte des pendus ( la rebelión de los colgados ) de Alfredo B. Crevenna & Emilio Fernández avec Eduardo Alcazar
1953Ni pobres ni ricos – de Fernando Cortés avec Manuel Noriega
Disparue à Rio / Les bas-fonds de Rio / Aventure à Rio ( aventura en Río ) de Alberto Gout avec Anita Blanch
El enmascarado de plata – de René Cardona avec Aurora Segura
1954La mujer X – de Julián Soler avec Libertad Lamarque
1955Péché mortel ( pecado mortal ) de Miguel M. Delgado avec Silvia Pinal
Trois Filles tombent du ciel ( llamas contra el viento ) de Emilio Gómez Muriel avec Anabelle Gutiérrez
1956Bandido Caballero ( bandido ) de Richard Fleischer avec Robert Mitchum
Encrucijada – de Raphael J. Sevilla avec Fernando Fernández
La adúltera – de Tulio Demicheli avec Silvia Pinal
La virtud desnuda – de José Díaz Morales avec Leonor Gómez
1957Mercredi de cendres ( Miércoles de ceniza ) de Roberto Gavaldón avec Rodolfo Landa
1958Tu hijo debe nacer – de Alejandro Galindo avec Marga López
Zonga, l’ange diabolique ( Zonga, el ángel diabólico ) de Juan Orol avec María Esquivel
Ladrones de niños – de Benito Alazraki avec Lilia Prado
1959Sed de amor – de Alfonso Carona Blake avec Silvana Pampanini
La fièvre monte à El Pao ( los ambiciosos ) de Luis Buñuel avec Gérard Philipe
Una señora movida – de René Cardona avec Lorena Velázquez
La sombra del caudillo – de Julio Bracho avec Carlos López Moctezuma
1960La llamada de la muerte – de Antonio Orellana avec Martha Roth
Creo en ti / Esposa o amante – de Alfonso Corona Blake avec Jorge Mistral
1961El fusilamiento – de Carlos Toussaint avec Bárbara Gil
El cara parchada – de José Díaz Morales avec Gina Romand
1962La fierecilla del puerto – de Alfredo B. Crevenna avec Irma Dorantes
1963La déesse impure ( la diosa impura ) de Armando Bo avec Isabel Sarli
1964El rifle implacable – de Miguel M. Delgado avec Flor Silvestre
Un homme dangereux ( un hombre peligroso ) de Arturo Martínez avec Claudio Brook
1965Mer sanglante ( mar sangriento / la gaviota roja ) de Rafael Portillo avec Ariadna Welter
Una mujer sin precio – de Alfredo B. Crevenna avec Libertad Leblanc
1966La vuelta del Mexicano – de René Cardona avec Elsa Aguirre
Cuatro contra el crimen / Operación muerte – de Sergio Véjar avec Pedro Armendariz Jr.
1967Rocambole contra las mujeres arpías – de Emilio Gómez Muriel avec Jacqueline Andere
Blue Demon contra cerebros infernales – de Chano Urueta avec Ana Martín
La señora muerte / The death woman / Mrs. Death – de Jaime Salvador avec John Carradine
1968Requiem por un canalla – de Fernando Orozco avec Alicia Bonet
Las pasiones infernales / La hija del sol – de Juan Orol avec Esther Sandoval
Meurtre à petites doses ( the big cube ) de Tito Davison avec Lana Turner
Enigma de muerte / Secret of death – de Federico Curiel avec John Carradine
1969Mi padrino – de Alfredo Zacarias avec Silvia Suárez
Les géants de l’Ouest ( the undefeated ) de Andrew V. McLaglen avec John Wayne
Pancho Tequila ( el bronco de Caborca ) de Miguel M. Delgado avec María Duval
El mejor del mundo – de Julio Coll avec Alfredo Mayo
¿ Por qué nací mujer ? – de Rogelio A. González Jr. avec Sara García
1970La venganza de las mujeres vampiro – de Federico Curiel avec Norma Lazareno
Santo contra la mafia del vicio – de Federico Curiel avec Elsa Cárdenas
1971Bang bang al hoyo – de René Cardona Jr. avec Enrique Guzmán
Fin de fiesta – de Mauricio Walerstein avec Isela Vega
¿ Quién mató al abuelo ? – de Carlos Enrique Taboada avec Amparo Rivelles
1972Carne de horca – de Júlio Aldama avec Jorge Rivero
La tigresa – de René Cardona Jr. & Alfredo B. Crevenna avec Irma Serrano
1973Viento salvaje – de Zacarías Gómez Urquiza avec Lina Montes
1974Aventuras de un caballo blanco y un niño – de Rafael Baledón avec Susana Dosamantes
    + scénario
Le petit Robin des Bois ( el pequeño Robin Hood ) de René Cardona avec René Cardona III
1975Sangre derramada – de Rafael Portillo avec María Teresa Martínez
Las fuerzas vivas – de Luis Alcoriza avec David Reynoso
1976Zona roja – de Emilio Fernández avec Fanny Cano
El esperado amor desesperado – de Julián Pastor avec Sonia Furió
1977Cananea – de Marcela Fernández Violante avec Eva Calvo
1978Gente violenta – de Fernando Osés avec Rebeca Silva
En la trampa – de Raúl Araiza avec Carmen Montejo
La guerra santa / La cristiada – de Carlos Enrique Taboada avec Jorge Luke
1979Estas ruinas que ves – de Julián Pastor avec Fernando Luján
El fuego de mi ahijada – de Ángel Rodríguez Vázquez avec Armando Silvestre
Pesadilla mortal / El derecho de vivir / El milagro de vivir – de Alfredo B. Crevenna avec Ana Luisa Peluffo
Vivir para amar – de Rafael Villaseñor Kuri avec Kitty de Hoyos
1980Mystère ( misterio ) de Marcela Fernández Violante avec Helena Rojo
El héroe desconocido – de Julián Pastor avec Rafael Inclán
Novia, esposa y amante – de Tulio Demicheli avec Mónica Prado
El gran triunfo – de Felipe Cazals avec Rigo Tovar
1981Noche de juerga – de Miguel M. Delgado avec Juan Ferrara
La india blanca – de Alberto Mariscal avec Yolanda del Río
1982Antonieta – de Carlos Saura avec Isabelle Adjani
Una pura y dos con sal – de Rafael Villaseñor Kuri avec Blanca Guerra
Mercenários de la muerte – de ? avec Jaime Moreno
1983Preparatoria – de Alfonso Corona avec Laura Flores
Les deux voyous ( los dos matones ) de Alfredo Gurrola avec Eric del Castillo
El carro de la muerte – de Jesús Marín avec Roberto Guzmán
1984El traficante II – de José Luis Urquieta avec Rosenda Bernal
Asalto en Tijuana – de Alfredo Gurrola avec Mário Almada
El narco / Duelo rojo – de Alfonso de Alva avec Ricardo Benavides
1985El padre Juan – de Marcelino Aupart avec Jorge Victoria
Las movidas del mofles – de Javier Durán avec Rafael Inclán
Cartucho cortado – de Rafael Villaseñor Kuri avec Martha Ortiz
1986El último desafio – de Hernando Name avec Rodolfo de Anda
Relampago – de Julio Ruiz Llaneza avec Maribel Guardia
1987Conexión México – de Damián Acosta Esparza avec Silvia Manríquez
La pandilla infernal – de Alfredo Gurrola avec Valentín Trujillo
1988Garra de tigre – de Hernando Name avec Rodolfo de Anda
Fiche créée le 30 mars 2008 | Modifiée le 3 janvier 2015 | Cette fiche a été vue 8239 fois
PREVIOUSTito Junco || Víctor Junco || Hans JunkermannNEXT