CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Hilde Schneider
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Van Johnson



Date et Lieu de naissance : 25 août 1916 (Newport, Rhode Island, USA)
Date et Lieu de décès : 12 décembre 2008 (Nyack, New York, USA)
Nom Réel : Charles Van Dell Johnson

ACTEUR

Fils de Charles Johnson, plombier puis agent immobilier, et de Loretta Snyder, Charles Van Dell Johnson nait le 25 août 1916, à Newport, dans l’état de Rhode Island. Sa mère, qui connaît de graves problèmes d’alcoolisme, quitte le foyer alors qu’il n’est un enfant. Elevé sans affection par son père, il rêve de devenir danseur. Après l’obtention de son diplôme universitaire en 1935, il intègre une troupe de théâtre et part en tournée en Nouvelle-Angleterre. L’année suivante, il décroche son premier vrai rôle à Broadway, dans la revue musicale «New faces of 1936», puis enchaine avec «Too many girls» (1939-40) et «Pal Joey» (1940-41), deux spectacles musicaux signés Lorenz Hart et Richard Rodgers.

En 1941, Hollywood s’intéresse à ce petit rouquin au visage chaleureux plein de tâches de rousseur. Van Johnson est engagé par la Warner Bros. pour interpréter un jeune journaliste, face à Faye Emerson, dans «Murder in the big house» (1942). Six mois plus tard, le studio annule son contrat. Lucille Ball, pour qui il a fait de la figuration dans un film en 1940, le présente à Billy Grady, directeur de casting à la Metro-Goldwyn-Mayer. Un rendez-vous est pris avec Louis B. Mayer qui n’eut besoin de voir ses essais que quelques secondes, pour lui signer un contrat de sept ans. Il est immédiatement employé pour donner la réplique à Clark Gable et Lana Turner dans «Je te retrouverai» (1942) de Wesley Ruggles.

En 1943, suite à un très grave accident de voiture, Van Johnson est l’un des rares jeunes premiers à ne pas être mobilisé pour la Seconde Guerre Mondiale. Il ne cesse alors de tourner aux côtés des plus grandes stars: Greer Garson dans «Madame Curie» (1943), Spencer Tracy dans «Un nommé Joe» (1943), Irene Dunne dans «Les blanches falaises de Douvres» (1944), etc. Il est aussi le partenaire idéal de jeunes actrices dans les comédies romantiques ou musicales de l’après guerre. Avec June Allyson, il interprète pas moins de sept films dont «La mariée est folle» (1947) et «L’âge d’aimer» (1951). Il donne aussi la réplique à Esther Williams, à huit reprises, notamment dans «Jamais deux sans toi» (1950) et «Désirs d’amour» (1953). Sans oublier Elizabeth Taylor qu’il serre dans ses bras dans trois productions.

En 1961, Van Johnson quitte Hollywood pour faire son retour au théâtre, à Londres, dans «The music man». Il joue la pièce pendant un an. De retour à New York, il est la vedette de plusieurs grandes productions théâtrales à Broadway, puis dans toutes les plus grandes salles des Etats-Unis. Parallèlement, il apparaît dans plusieurs séries ou émissions de télévisions. Dans les années soixante-dix, il revient à l’écran, comme star invitée, dans quelques productions européennes sans intérêt. En 1984, il fait une apparition remarquée au côtés de Mia Farrow dans «La rose pourpre du Caire» de Woody Allen, mais il s’éloigne de plus en plus du monde du spectacle. En 1985, il fait partie de la distribution de la version théâtrale américaine de «La cage aux folles» de Jean Poiret. On le verra encore dans quelques films mineurs du début des années quatre-vingt-dix, mais sans plus.

En 1997, l’acteur termine sa carrière par un one-man-show qu’il promène à travers plusieurs villes américaines puis se retire définitivement et se consacre à la peinture. Il meurt le 12 décembre 2008, dans une maison de retraite de Nyack, petite ville au nord de New York. Il avait quatre-vingt-douze ans.

© Philippe PELLETIER

copyright
1940Trop de maris ( too many girls ) de George Abbott avec Lucille Ball
1942Murder in the big house / Born for trouble / Human sabotage – de B. Reeves Eason avec Faye Emerson
The war against Mrs. Hadley – de Harold S. Bucquet avec Fay Bainter
Je te retrouverai ( somewhere I’ll find you ) de Wesley Ruggles avec Lana Turner
Dr. Gillespie’s new assistant – de Willis Goldbeck avec Susan Peters
Et la vie continue ( the human comedy ) de Clarence Brown avec Mickey Rooney
CM For the common defense ! – de Allan Kenward avec John Litel
CM Personalities – de ? avec Donna Reed
    Seulement apparition
1943Pilote N° 5 ( pilot #5 / pilot No. 5 ) de George Sidney avec Marsha Hunt
Dr. Gillespie’s criminal case / Crazy to kill – de Willis Goldbeck avec Lionel Barrymore
Madame Curie – de Mervyn LeRoy avec Greer Garson
Un nommé Joe ( a guy named Joe ) de Victor Fleming avec Spencer Tracy
1944Deux jeunes filles et un marin ( two girls and a sailor ) de Richard Thorpe avec Lena Horne
Les blanches falaises de Douvres ( the white cliffs of Dover ) de Clarence Brown avec Irene Dunne
Trente secondes sur Tokyo ( thirty seconds over Tokyo ) de Mervyn LeRoy avec Robert Walker
Trois hommes en blanc ( three men in white ) de Willis Goldbeck avec Ava Gardner
L’impossible amour ( between two women ) de Willis Goldbeck avec Gloria DeHaven
1945Frisson d’amour ( thrill of a romance ) de Richard Thorpe avec Frances Gifford
Week-end au Waldorf ( week-end at the Waldorf ) de Robert Z. Leonard avec Ginger Rogers
1946Ziegfeld Follies – de George Sidney, Vincente Minnelli, Norman Taurog, Marill Pye, Robert Lewis, Roy Del Ruth & Lemuel Ayers avec William Powell
    Scènes coupées au montage – Non crédité
Eve éternelle ( easy to wed ) de Edward Buzzell avec Esther Williams
    + chansons
Pas de congé, pas d’amour ( no leave, no love ) de Charles Martin avec Edward Arnold
La pluie qui chante ( till the clouds rolls by ) de Richard Whorf avec Kathryn Grayson
    + chansons
CM American creed – de Robert Stevenson avec Ingrid Bergman
    Seulement apparition
1947L’île enchantée ( high Barbaree ) de Jack Conway avec Thomas Mitchell
L’heure du pardon ( the romance of Rosie Ridge ) de Roy Rowland avec Janet Leigh
La mariée est folle ( the bride goes wild ) de Norman Taurog avec Una Merkel
1948L’enjeu ( state of the union / the world and his wife ) de Frank Capra avec Katharine Hepburn
Tragique décision ( command decision ) de Sam Wood avec Clark Gable
Maman est étudiante ( mother is a freshman / mother knows best ) de Lloyd Bacon avec Loretta Young
1949Amour poste restante ( in the good old summertime ) de Robert Z. Leonard avec Judy Garland
    + chansons
Bastogne ( battleground ) de William A. Wellman avec Denise Darcel
La scène du crime ( scene of the crime ) de Roy Rowland avec Arlene Dahl
Le chevalier de Bacchus ( the big Hangover ) de Norman Krasna avec Elizabeth Taylor
DO Some of the best – de Frank Whitbeck avec Lionel Barrymore
    Seulement apparition
1950Jamais deux sans toi ( duchess of Idaho ) de Robert Z. Leonard avec John Lund
    + chansons
J’ai épousé mon mari ( grounds for marriage ) de Robert Z. Leonard avec Paula Raymond
Vénus en uniforme ( three guys named Mike ) de Charles Walters avec Jane Wyman
1951Tout ou rien ( go for broke ! ) de Robert Pirosh avec Gianna Maria Canale
L’âge d’aimer ( too young to kiss ) de Robert Z. Leonard avec June Allyson
Dix du Texas ( it’s a big country ) de John Sturges, Charles Vidor, Richard Thorpe, William A. Wellman, Don Weis, Don Hartman & Clarence Brown avec Ethel Barrymore
When in Rome ? – de Clarence Brown avec Paul Douglas
L’invitation ( invitation ) de Gottfreid Reinhardt avec Dorothy McGuire
DO Cancer fund film notables attend glittering benefits – de ? avec Joan Crawford
    Seulement apparition
CM Screen snapshots : Hopalong in Hoppy Land – de Ralph Staub avec William Boyd
    Seulement apparition
1952Matière à scandale ( Washington story / target for scandal ) de Robert Pirosh avec Patricia Neal
Capitaine sans loi ( Plymouth adventure ) de Clarence Brown avec Gene Tierney
La petite Constance ( confidentially Connie ) de Edward Buzzell avec Louis Calhern
1953Drôle de meurtre ( remains to be seen ) de Don Weis avec Angela Lansbury
    + chansons
Désir d’amour ( easy to love ) de Charles Walters avec Carroll Baker
La dernière fois que j’ai vu Paris ( the last time I saw Paris ) de Richard Brooks avec Eva Gabor
1954Le siège de la rivière rouge ( the siege at Red River / gatling gun ) de Rudolph Maté avec Joanne Dru
Brigadoon – de Vincente Minnelli avec Cyd Charisse
    + chansons
Escadrille Panthère ( men of the fighting lady / panther squadron ) de Andrew Marton avec Walter Pidgeon
Ouragan sur le Caine ( the Caine mutiny ) de Edward Dmytryk avec Humphrey Bogart
1955Vivre un grand amour ( the end of the affair ) de Edward Dmytryk avec Deborah Kerr
Immortel amour ( miracle in the rain ) de Rudolph Maté avec Peggie Castle
    + chansons
À vingt-trois pas du mystère ( 23 paces to Baker Street ) de Henry Hathaway avec Vera Miles
1956Le fond de la bouteille ( the bottom of the bottle / beyond the river ) de Henry Hathaway avec Ruth Roman
Calomnie ( slander ) de Roy Rowland avec Ann Blyth
1957Kelly et moi ( Kelly and me ) de Robert Z. Leonard avec Martha Hyer
    + chansons
Au bord du volcan ( action of the tiger ) de Terence Young avec Martine Carol
1958Espions en uniforme ( the last blitzkrieg ) de Arthur Dreifuss avec Kerwin Mathews
Cri d’angoisse / Le traqué de Berlin ( subway in the sky ) de Muriel Box avec Hildegard Knef
1959Fils de forçat / Erreur judiciaire ( beyond this place / web of evidence ) de Jack Cardiff avec Jean Kent
Le général ennemi ( the enemy general ) de George Sherman avec Dany Carrel
1962Le divan de l’infidélité ( wives and lovers ) de John Rich avec Shelley Winters
1965 DO The 19th annual Tony Awards – de Robert Eberly avec Piper Laurie
    Seulement apparition
1967Divorce à l’américaine ( divorce american style ) de Bud Yorkin avec Jean Simmons
1968Les gamines explosives ( where angels go… trouble follows ) de James Neilson avec Rosaling Russell
Les tiens, les miens, le nôtre ( yours, mine and ours ) de Melville Shavelson avec Henry Fonda
1969Sur ordres du führer / Sous les ordres du führer ( la battaglia d’Inghilterra / el largo día del águila / battle squadron / eagles over London ) de Enzo G. Castellari avec Frederick Stafford
Texas ( il prezzo del potere / muerte de un presidente / the price of power ) de Tonino Valerii avec Fernando Rey
1970Les meurtriers ( compagny of killers / the hit team / the protectors ) de Jerry Thorpe avec Ray Milland
1971L’œil de l’araignée ( l’occhio del ragno ) de Roberto Bianchi Montero avec Klaus Kinski
1978S.O.S. Concorde ( Concorde affaire’ 79 / affare Concorde / the Concorde affair ) de Ruggero Deodatto avec Joseph Cotten
1979De Corleone à Brooklyn ( da Corleone a Brooklyn / from Corleone to Brooklyn ) de Umberto Lenzi avec Maurizio Merli
1980L’enlèvement du président ( the kidnapping of the president ) de George Mendeluk avec Ava Gardner
1981Crime au cimetière étrusque ( assassinio al cimitero etrusco / il mistero degli etruschi / murder in an etruscan cemetery / scorpion with two tails ) de Sergio Martino avec Marilù Tolo
1984La rose pourpre du Caire ( the purple rose of Cairo ) de Woody Allen avec Mia Farrow
1986Laggiù nella giungla / Down there in the jungle – de Stefano Reali avec Andréa Ferréol
1988Taxi killer – de Stelvio Massi avec Chuck Connors
La fuite au paradis ( la fuga del paradisio ) de Ettore Pasculli avec Aurore Clément
DO Going Hollywood: The war years – de Julian Schlossberg avec Vivian Blaine
    Seulement apparition
1989Killer crocodile / Murder alligator – de Fabrizio De Angelis avec Anthony Crenna
1990Delta force commando II : Priority red one – de Pierluigi Ciriaci avec Fred Williamson
1991Three days to a kill – de Fred Williamson avec Bo Svenson
1992Clowning around – de George Whaley avec Rebecca Smart
Fiche créée le 13 décembre 2008 | Modifiée le 20 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 5001 fois
PREVIOUSRichard Johnson || Van Johnson || Rita JolivetNEXT