CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Noel Neill
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Victor Garrivier



Date et Lieu de naissance : 8 septembre 1931 (Crémieu, France)
Date et Lieu de décès : 10 décembre 2004 (Paris, France)
Nom Réel : Victor Raymond Pierre Garrivier

ACTEUR

Victor Garrivier est né le 8 septembre 1931 à Crémieu dans l’Isère. Même s’il débute au cinéma lors d’une modeste apparition dans «Bonjour toubib» (1956) de Louis Cuny avec Noël-Noël et apparaît à la télévision dans «L’abonné de la ligne U» (1964) de Yannick Andrei avec Jacques Dacqmine, il va consacrer la première partie de sa carrière au théâtre en devenant l’un des piliers du TEP (Théâtre de l’Est Parisien). Sur la scène de ce Centre dramatique national, il joue sous la direction de son fondateur Guy Rétoré dans «L’Opéra de quat’sous» (1969) ou «Sainte Jeanne des Abattoirs» (1972) de Bertolt Brecht. Toujours au sein de ce théâtre, il est dirigé par Georges Werler dans «Marie Tudor» (1970) de Victor Hugo avec Rosy Varte ou «L’avare» (1973) de Molière.

C’est dans les années soixante-dix que Victor Garrivier effectue son retour au cinéma dans «Quelque part quelqu’un» (1971) de Yannick Bellon avec sa sœur Loleh Bellon puis dans «L’alpagueur» (1975) de Philippe Labro avec Jean-Paul Belmondo. Dès lors, il va devenir silhouette familière du grand écran en étant dirigé par Laurent Heynemann dans «Il faut tuer Birgit Haas» (1981) de Laurent Heynemann avec Philippe Noiret, Bertrand Tavernier dans «Coup de torchon» (1981) de Bertrand Tavernier avec Isabelle Huppert, Pierre Granier-Deferre dans «Une étrange affaire» (1981) avec Michel Piccoli ou Claude Chabrol dans «Les fantômes du chapelier» (1982) avec Michel Serrault. Sur scène, il est le partenaire de Pierre Arditi dans «Audience et vernissage» de Vaclav Havel au Festival d’Avignon, François Périer dans «Mort d’un commis voyageur» de Arthur Miller, Laurent Terzieff dans «Henri IV» de Luigi Pirandello et interprète plusieurs pièces au TEP devenu Théâtre National de la Colline comme «Avant la retraite» de Thomas Bernhard ou «Le radeau de la Méduse» de Roger Planchon.

Parallèlement au cinéma, Victor Garrivier mène une carrière fructueuse à la télévision. Il apparaît dans «Les nouvelles aventures de Vidocq» (1970) avec Claude Brasseur ou «Les Rois maudits» (1972) de Claude Barma ainsi que dans des épisodes de séries policières comme «Les cinq dernières minutes», «Les enquêtes du commissaire Maigret» avec Jean Richard, «Commissaire Moulin» avec Yves Rénier ou «Julien Fontanes, magistrat» avec Jacques Morel. On remarque ses rôles de Touzin dans «Joëlle Mazart» (1981) qui consacre Véronique Jannot ou du père de Florence Pernel dans la série «Le juge est une femme» (1993). Il est le partenaire de Danielle Darrieux dans «Jalna» (1994) et de Sandrine Bonnaire dans «Une femme en blanc» (1996) de Aline Issermann. C’est la télévision qui consacre définitivement son talent en lui attribuant l’un des rôles principaux de la série de France 2 «Avocats et associés» créée par la réalisatrice Valérie Guignabodet et le scénariste Alain Krief. Dès 1998 et durant six ans jusqu’à son décès, il incarne dans soixante-neuf épisodes le personnage d’Antoine Zelder, l’un des fondateurs du Cabinet Zelder et Carvani, ce dernier interprété par François-Eric Gendron.

Malgrè ce succès tardif à la télévision, Victor Garrivier poursuit sa carrière sur scène avec le rôle titre de «Hamlet» (2000) de Shakespeare mis en scène par Philippe Adrien au Théâtre de la Tempête ou au cinéma avec le rôle du maire dans le film fantastique «Les revenants» (2003) avec Géraldine Pailhas. Mais il décède à l’âge de soixante-treize ans des suites d’une longue maladie le 10 décembre 2004.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1956Bonjour toubib – de Louis Cuny avec Noël-Noël
1971Quelque part, quelqu’un – de Yannick Bellon avec Hélène Dieudonné
1972Il n’y a pas de fumée sans feu – de André Cayatte avec Annie Girardot
1973Salut l’artiste – de Yves Robert avec Marcello Mastroianni
1975L’alpagueur – de Philippe Labro avec Jean-Paul Belmondo
Le petit Marcel – de Jacques Fansten avec Isabelle Huppert
Le plein de super – de Alain Cavalier avec Patrick Bouchitey
1976Le diable dans la boîte – de Pierre Lary avec Jean Rochefort
1978Les belles manières – de Jean-Claude Guiguet avec Howard Vernon
1979Le point douloureux – de Marc Bourgeois avec Jean-Luc Bideau
1980Et pourtant elle tourne… – de François Raoul-Duval avec Andrée Tainsy
T’inquiète pas, ça se soigne – de Eddy Matalon avec Jean-Michel Dupuis
Un matin rouge – de Jean-Jacques Aublanc avec Marie Trintignant
Instants de vie / Instinct de femme – de Claude Othin-Girard avec Dominique Laffin
1981Il faut tuer Birgit Haas – de Laurent Heynemann avec Philippe Noiret
Une étrange affaire – de Pierre Granier-Deferre avec Gérard Lanvin
Coup de torchon – de Bertrand Tavernier avec Jean-Pierre Marielle
1982Les fantômes du chapelier – de Claude Chabrol avec Michel Serrault
1983 CM Les veufs – de Patrick Dewolf avec Paul Crauchet
1985Le transfuge – de Philippe Lefebvre avec Liza Kreuzer
1986Les mois d’avril sont meurtriers – de Laurent Heynemann avec Jean-Pierre Bisson
Le cri du hibou – de Claude Chabrol avec Mathilda May
Irena et les ombre – de Alain Robak avec Farid Chopel
1988La source – de Jean-Jacques Aublanc avec François Chaumette
Le radeau de la Méduse – de Iradj Azimi avec Laurent Terzieff
1990La gloire de mon père – de Yves Robert avec Philippe Caubère
1992Faut-il aimer Mathilde ? – de Edwin Baily avec Dominique Blanc
1994Paris match ( french kiss ) de Lawrence Kasdan avec Meg Ryan
1995Un samedi sur la terre – de Diane Bertrand avec Elsa Zylberstein
1997Lautrec – de Roger Planchon avec Claude Rich
1998Un pur moment de Rock’n’Roll – de Manuel Boursinhac avec Laurence Côte
CM Chambre 107 – de Jackie Bastide avec Kim Bouveret
1999Les destinées sentimentales – de Olivier Assayas avec Emmanuelle Béart
2000 CM Promenade de santé – de Michel Ganz avec Christian Sinniger
2002Effroyables jardins – de Jean Becker avec Benoît Magimel
Les rivières pourpres 2 / Les rivières pourpres 2, les anges de l’apocalypse – de Olivier Dahan avec Jean Reno
2003Les revenants – de Robin Campillo avec Géraldine Pailhas
Pédale dure – de Gabriel Aghion avec Gérard Darmon
Fiche créée le 10 mai 2010 | Modifiée le 11 mai 2010 | Cette fiche a été vue 4275 fois
PREVIOUSBetty Garrett || Victor Garrivier || Riccardo GarroneNEXT