CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Luis Arroyo
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Victor Mature



Date et Lieu de naissance : 29 janvier 1913 (Louisville, Kentucky, USA)
Date et Lieu de décès : 4 août 1999 (Rancho Santa Fe, Californie, USA)
Nom Réel : Victor John Mature

ACTEUR
Image
1946 La poursuite infernale (my darling Clementine) de John Ford avec Linda Darnell & Henry Fonda
Image
1949 Samson et Dalila (Samson and Delilah) de Cecil B. DeMille avec Hedy Lamarr & Angela Lansbury
Image
1953 La tunique (the robe) de Henry Koster avec Richard Burton, Jean Simmons & Michael Rennie
Image
1956 Zarak le valeureux (Zarak) de Terence Young avec Anita Ekberg, Michael Wilding & Bonar Colleano

Du haut de son mètre quatre-vingt-dix, il a trôné au firmament des stars hollywoodiennes dans les décennies 1940 et 1950. Victor Mature naît le 29 janvier 1913, à Louisville, dans le Kentucky. Après avoir travaillé dans l’entreprise de son père, aiguiseur de couteaux, et peu enclin aux études, il part tenter sa chance à Hollywood. Il veut devenir acteur de cinéma, rêvant de faire fortune et de séduire de belles femmes! Sa rencontre avec Hal Roach lance sa carrière avec un premier film «Le mystère de la péniche» (1939), moins marquant que le deuxième, «Tumak» (1940), dans lequel il joue un homme des cavernes qui met en valeur son corps musclé. Car Victor Mature a un physique taillé pour le cinéma, avec sa carrure athlétique, ses cheveux noirs bouclés et son visage sensuel. Les tournages se succèdent et l’éventail des rôles qu’il interprète révèle son talent. Dans «Shanghai» (1941) de Josef von Sternberg avec Gene Tierney, il troque le maillot en peau de mammouth pour le fez oriental. Dans un tout autre genre, il tâte de la comédie musicale avec «Filles des îles» (1942) de Walter Lang, aux côtés de Betty Grable, et «Mon amie Sally» (1942) de Irving Cummings, auprès de Rita Hayworth dont il fait la conquête. «La poursuite infernale» (1946) de John Ford, avec Linda Darnell et Henry Fonda, lui fait endosser le costume d’un ancien médecin alcoolique. Il est tout aussi remarquable en gangster affrontant un tueur dans le film noir de Henry Hathaway, «Le carrefour de la mort» (1946), aux côtés de Richard Widmark, qu’en flic sur les traces d’un malfrat dans «La proie» (1948), de Robert Siodmak.

Mais les cinéastes sont conscients de l’atout que représente Victor Mature et comptent bien l’exploiter. L’acteur incarne auprès de Hedy Lamarr un Samson, vigoureux et sensible à la fois, dans le film de Cecil B. DeMille «Samson et Dalila» (1949), prélude à d’autres péplums qui lui valent tout autant notoriété auprès du public que dédain de la part des critiques. En est-il blessé? Il ne le montre pas et détourne même ces critiques avec humour et dérision, invoquant que son vrai métier n’est pas le Septième Art, mais... le golf, sa passion! Conforté par une popularité au zénith, l’acteur enchaine les fresques historiques. «Androclès et le lion» (1952) de Chester Erskine, «La tunique» (1952) de Henry Koster, «Les gladiateurs» (1953) de Delmer Daves, «L’Egyptien» (1954) de Michael Curtiz, ou encore «Annibal» (1959) de Carlo Ludovico Bragaglia et Edgar G. Ulmer. Parallèlement, il répond aux sollicitations de grands réalisateurs pour incarner des personnages plus complexes, comme dans «Les inconnus dans la ville» (1955) de Richard Fleischer ou «La charge des tuniques bleues» (1955) de Anthony Mann.

Autant de rôles qui redorent le blason de l’acteur qui choisit pourtant de se retirer progressivement du cinéma. À partir des années 1960, il ne tourne plus qu’épisodiquement, date de sa dernière apparition à l’écran dans «L’arme au poing» (1978) de Michael Winner. Entre temps, ne s’étant jamais pris au sérieux, il n’hésite pas à se parodier dans une comédie loufoque de Vittorio De Sica, «Le renard s’évade à trois heures» (1965). Grand séducteur, surnommé «Hunk», dont la signification ambigüe oscille entre «gros morceau» et «beau mec», Victor Mature a collectionné de sublimes partenaires féminines et a cédé cinq fois aux sirènes de l’hyménée. Atteint d’un cancer, il meurt, le 4 août 1999, à l’âge de 86 ans. Il n’ambitionnait pas de faire une carrière mirifique, et son jeu n’a pas toujours fait l\'unanimité, mais il a marqué le cinéma américain par sa personnalité baroque et son charme.

© Isabelle MICHEL

copyright
1939Le mystère de la péniche / La fille de la concierge / Le roi des reporters ( the housekeeper’s daughter ) de Hal Roach avec Joan Bennett
1940Tumak, fils de la jungle / Amour sauvage ( one million B.C. / battle of the giants / the cave dwellers / cave man / man and his mate ) de Hal Roach & Hal Roach Jr. avec Carole Landis
Capitaine Casse-Cou ( captain Caution ) de Richard Wallace avec Louise Platt
1941No, no Nanette – de Herbert Wilcox avec Anna Neagle
Qui a tué Vicky Lynn ? ( I wake up screaming / hot spot ) de H. Bruce Humberstone avec Laird Cregar
Shanghai / Shanghai, ville de folies ( the Shanghai gesture ) de Josef von Sternberg avec Gene Tierney
1942Filles des îles / Hawaii ( song of the islands ) de Walter Lang avec Betty Grable
Mon amie Sally / New York folies ( my gal Sal ) de Irving Cummings avec Rita Hayworth
    + chansons
Swing au cœur / Idylle autour du ring ( footlight serenade ) de Gregory Ratoff avec John Payne
    + chansons
Seven days’ leave – de Tim Whelan avec Lucille Ball
    + chansons
1943 DO Show business at war / The march of time volume IX, issue 10 – de Louis de Rochemont avec Darryl F. Zanuck
    Seulement apparition
1944 CM Screen snapshots series 24, No. 4 – de ? avec Smiley Burnette
    Seulement apparition
1946La poursuite infernale ( my darling Clementine ) de John Ford avec Linda Darnell
La rose du crime ( Moss Rose ) de Gregory Ratoff avec Peggy Cummins
CM Screen snapshots series 25, Nos. 7: Hollywood victory show – de Ralph Staub avec Frances Langford
    Seulement apparition
1947Le massacre du Furnace Creek ( fury at Furnace Creek ) de H. Bruce Humberstone avec Coleen Gray
Le carrefour de la mort ( kiss of death ) de Henry Hathaway avec Richard Widmark
1948La proie ( cry of the city ) de Robert Siodmak avec Shelley Winters
L’ange endiablé ( red, hot and blue ) de John Farrow avec Betty Hutton
1949Samson et Dalila ( Samson and Delilah ) de Cecil B. DeMille avec Hedy Lamarr
La vie facile / La vie est un jeu / Chercher la femme ( easy living ) de Jacques Tourneur avec Lizabeth Scott
1950La rue de la Gaieté ( Wabash Avenue ) de Henry Koster avec Betty Grable
Le corps du délit ( Stella ) de Claude Binyon avec Ann Sheridan
Parade du rythme ( I’ll get by ) de Richard Sale avec June Haver
    Seulement apparition
1951Jeux clandestins ( gambling house ) de Ted Tetzlaff avec Terry Moore
Scandale à Las Vegas / Meurtre à Las Vegas ( the Las Vegas story ) de Robert Stevenson avec Jane Russell
1952Androclès et le lion ( Androcles and the lion ) de Chester Erskine avec Robert Newton
Something for the birds – de Robert Wise avec Patricia Neal
La première sirène ( million dollar mermaid / the one piece bathing suit ) de Mervyn LeRoy avec Esther Williams
Le retour à l’amour / Commérages ( affair with a stranger ) de Roy Rowland avec Jean Simmons
1953La brigade glorieuse ( the glory brigade ) de Robert D. Webb avec Lee Marvin
La tunique ( the robe ) de Henry Koster avec Richard Burton
Mission périlleuse ( dangerous mission / rangers of the north ) de Louis King avec Piper Laurie
Les gladiateurs ( Demetrius and the gladiators ) de Delmer Daves avec Susan Hayward
Le prince de Bagdad ( the veils of Bagdad ) de George Sherman avec Mari Blanchard
1954L’Egyptien ( the Egyptian ) de Michael Curtiz avec Bella Darvi
Voyage au-delà des vivants ( betrayed / the true and the brave ) de Gottfried Reinhardt avec Lana Turner
Le grand chef / Le cavalier de l’apocalypse ( Chief Crazy Horse / valley of fury ) de George Sherman avec Susan Ball
1955Les inconnus dans la ville ( violent Saturday ) de Richard Fleischer avec Sylvia Sidney
La charge des tuniques bleues ( the last frontier / savage wilderness ) de Anthony Mann avec Anne Bancroft
1956Safari – de Terence Young avec Janet Leigh
Opération requins ( the sharkfighters ) de Jerry Hooper avec Karen Steele
La brigade des bérets noirs ( no time to die / tank force ) de Terence Young avec Leo Genn
Zarak le valeureux ( Zarak ) de Terence Young avec Anita Ekberg
1957Police internationale ( pickup alley / Interpol ) de John Gilling avec Trevor Howard
Les trafiquants de la nuit ( the long haul ) de Ken Hughes avec Diana Dors
1958China Doll – de Frank Borzage avec Ward Bond
    + production – Non crédité
Escorte pour l’Oregon ( escort West ) de Francis D. Lyon avec Faith Domergue
1959Tombouctou ( Timbuktu ) de Jacques Tourneur avec Yvonne de Carlo
La charge du septième lancier ( the bandit of Zhobe ) de John Gilling avec Anne Aubrey
Le cirque fantastique ( the big circus ) de Joseph M. Newman avec Rhonda Fleming
Annibal ( Annibale / Hannibal ) de Carlo Ludovico Bragaglia & Edgar G. Ulmer avec Rita Gam
1961Les Tartares ( i tartari / the tartars ) de Richard Thorpe & Ferdinando Baldi avec Orson Welles
1962 DO Lyyke og krone – de Colbjörn Helander & Stein Sælen avec Brigitte Bardot
    Seulement apparition
1965Le renard s’évade à trois heures ( after the fox / caccia alla volpe ) de Vittorio De Sica avec Britt Ekland
1968 Head – de Bob Rafelson avec Jack Nicholson
1972Every little crook and nanny – de Cy Howard avec Lynn Redgrave
1975Won Ton Ton le chien qui sauva Hollywood ( Won Ton Ton the dog who saved Hollywood ) de Michael Winner avec Charlton Heston
1978L’arme au poing / Le trio de feu ( firepower ) de Michael Winner avec Sophia Loren
Fiche créée le 22 novembre 2009 | Modifiée le 4 décembre 2016 | Cette fiche a été vue 5280 fois
PREVIOUSJessie Matthews || Victor Mature || Maria MaubanNEXT