CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Soraya
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Vilmos Zsigmond



Date et Lieu de naissance : 16 juin 1930 (Szeged, Hongrie)
Date et Lieu de décès : 1er janvier 2016 (Big Sur, Californie, USA)
Nom Réel : Vilmos Zsigmond

DIRECTEUR PHOTO
Image
1972 Le privé (the long goodbye) de Robert Altman avec Elliott Gould, Nina van Pallandt & Sterling Hayden
Image
1976 Rencontres du troisième type (close encounters of the third kind) de Steven Spielberg avec François Truffaut
Image
1977 Voyage au bout de l’enfer (the deer hunter) de Michael Cimino avec Robert De Niro, John Cazale & Meryl Streep
Image
2005 Le dahlia noir (the black dahlia) de Brian De Palma avec Josh Hartnett, Aaron Eckhart & Scarlett Johansson

S’il a exercé son métier dans l’ombre des cinéastes, Vilmos Zsigmond a grandement contribué au succès de leurs films par sa science de la lumière. Né le 16 juin 1930 à Szeged en Hongrie, il étudie les techniques du cinéma à Budapest et s’y lie d’amitié avec László Kovács. Tous deux vont filmer l’insurrection de la capitale hongroise et son écrasement par les chars soviétiques en novembre 1956. Un document précieux au regard de l’Histoire qu’ils emportent dans leur fuite, d’abord à Vienne puis aux Etats-Unis où ils s’installent à Los Angeles. Les deux compères y affinent leur technique dans un laboratoire de photographie, et Vilmos Zsigmond se frotte au cinéma avec des films sans grande résonance ou d’épouvante tel «Le sadique» (1962) de James Landis. Avec en ligne de mire l’espoir d’intégrer le graal: Hollywood. Le western de Robert Altman, «John Mc Cabe» (1971) lui ouvre les portes de la notoriété et inaugure une ambition esthétique qu’il va peaufiner au fil des années. Car pour lui «les images et l’éclairage doivent raconter le film».

Dès lors, Zsigmond est sollicité par les plus grands réalisateurs. Pour «Délivrance» (1971) de John Boorman, il s’ingénie à plonger le spectateur au milieu des rapides qui emportent les héros à toute vitesse. Avec Brian de Palma, dont il devient un éminent chef opérateur, il explore éclairages et panoramiques complexes pour ses films «Obsession» (1975), «Blow out» (1981), «Le bûcher des vanités» (1990) ou encore «Le dahlia noir» (2005). Steven Spielberg fait appel à sa maestria pour «Rencontres du 3ème type» (1976). Là encore la magie opère. La plus grande partie du film évoluant dans l’obscurité, la scène de l’arrivée des extraterrestres n’en est que plus spectaculaire avec son intense lumière, obtenue par la combinaison de pas moins de 300 sources lumineuses, qui projette sur le sol une ombre gigantesque! Du grand art qui couronne ce virtuose d’un Oscar de la meilleure photographie. Pour «Voyage au bout de l’enfer» (1977) de Michael Cimino, il distille à l’aide de couleurs, d’effets lumineux et de texture des images des atmosphères en osmose avec les trois parties narratives du scénario. Teintes bleues et orangées pour le temps du bonheur, fragile car menacé par la guerre du Vietnam; images d’archives remaniées au moment de la guerre; tons plus sombres et brouillés pour un final noyé dans le chagrin des pertes chères.

Un «réalisme poétique», comme Vilmos Zsigmond aime à qualifier son travail, qui hisse l’artiste au sommet des plus grands directeurs de la photographie du cinéma américain. Et lui assure une féconde carrière, récompensée par ses pairs et parsemée jusqu’en 2014 de fructueuses collaborations, telle celle avec Woody Allen pour trois de ses films, «Melinda et Melinda» (2004), «Le rêve de Cassandre» (2006) et «Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu» (2009). En 2015, le français Pierre Filmon consacre à cette légende d’Hollywood un documentaire qui dévoile un artiste «très agréable à côtoyer», passionné de photographie et œuvrant à un cinéma «humain», dans lequel le spectateur s’immerge au plus profond de l’action, avec le sentiment «d’être dans la vraie vie». Actrices et acteurs de renom ont été auréolés dans leur jeu par les éclairages subtils de ce maître de la lumière. Un savoir-faire de peintre, mêlant sfumatos, clairs obscurs, équilibre des couleurs, désaturation des images. Le cinéma américain, pétri de numérique, s’en éloigne aujourd’hui, mais il reste une des gloires de son histoire. Vilmos Zsigmond décède le 1er janvier 2016, à l’âge de 85 ans, à Big Sur en Californie. Happé cette fois par la lumière céleste…

© Isabelle MICHEL

copyright
1953 CM A föld – de József Zsuffa avec Markus Istvan
1955 CM Hajnal elött – de József Zsuffa avec Hédi Temessy
1962Wild guitar – de Ray Dennis Steckler avec Nancy Czar
    Seulement directeur de la photographie deuxième équipe
Le sadique ( the sadist / profile of terror / sweet Baby Charlie) de James Landis avec Richard Alden
1963Living between two worlds – de Bobby Johnson avec Horace Jackson
What’s up front! – de Bob Wehling avec Marilyn Manning
Le cabaret des zombies ( the incredibly strange creatures who stopped living and became mixed-up zombies!!? / diabolical Dr. Voodoo / the incredibly mixed up zombie ) de Ray Dennis Steckler avec Carolyn Brandt
    Seulement opérateur caméra
CM Story of the wholesale produce market – de Leonard Greenberg
1964The time travelers / Depths of the unknown / The return of the time traveler / The return of the time travelers / This time tomorrow / Time trap – de Ib Melchior avec Preston Foster
The nasty rabbit / Spies-a-Go-Go – de James Landis avec Arch Hall Jr.
Deadwood ’76 – de James Landis avec Jack Lester
1965Tales of a salesman / Tales of a traveling salesman – de Don Russell avec David Reed
Summer children / A hot summer game – de James Bruner avec Stuart Anderson
Rat Fink – de James Landis avec Schuyler Haydn
Psycho a Go-Go / Echo of terror – de Al Adamson avec Roy Morton
1966The road to Nashville – de Will Zens avec Richard Arlen
The cat – de Ellis Kadison avec Roger Perry
    Seulement photographe
DO Mondo mod – de Peter Perry Jr. avec Humble Harve Miller
1967Blood of ghastly horror / Echo of terror / The fiend with the atomic brain / Fiend with the electronic brain / The love maniac / The man with the synthetic brain – de Al Adamson avec John Carradine
Jennie: Wife/Child – de Robert Carl Cohen & James Landis avec Beverly Lunsford
1968Le jeu de la mort ( the name of the game is kill / the female trap ) de Gunnar Hellström avec Susan Strasberg
Picasso summer ( the Picasso summer ) de Serge Bourguignon & Robert Sallin avec Yvette Mimieux
CM Prelude – de John Astin avec Gabor Nagy
1969Les sadiques de Satan ( Satan’s sadists / nightmare bloodbath ) de Al Adamson avec Russ Tamblyn
The monitors – de Jack Shea avec Keenan Wynn
Les rescapés de la vallée des morts ( five bloody graves / five bloody days to Tombstone / gun riders / the lonely man ) de Al Adamson avec Scott Brady
Futz – de Tom O’Horgan avec Sally Kirkland
1970Horror of the blood monsters / Vampire men of the lost planet / Creatures of the prehistoric planet / Space mission of the lost planet / Blood monster / Creatures of the red planet / Cry of the wolf / Flesh creatures of the red planet / The flesh creatures / Horror creatures of the lost planet / Horror creatures of the prehistoric planet / Horror creatures of the red planet / Night of the wolf / Space mission of the prehistoric planet / Space missio to the lost planet – de Al Adamson avec Robert Dix
L’aube écarlate ( red sky at morning ) de James Goldstone avec Claire Bloom
1971John McCabe ( McCabe & Mrs. Miller ) de Robert Altman avec Warren Beatty
L’homme sans frontière ( the hired hand ) de Peter Fonda avec Warren Oates
Slalom aquatique ( the ski bum / point zero ) de Bruce D. Clark avec Charlotte Rampling
Images – de Robert Altman avec Susannah York
Délivrance ( deliverance ) de John Boorman avec Jon Voight
Dusty and Sweets McGee – de Floyd Mutrux avec Clifton Tip Fredell
    Seulement photographie additionnelle
CM Threshold – de J. Maynard Lovins & Stan Wells avec William Rothlein
1972Country music – de Robert Hinkle avec Ralph Emery
Le privé ( the long goodbye ) de Robert Altman avec Elliott Gould
    Prix NSFC de la meilleure photographie par la société nationale des critiques de cinéma, USA

L’épouvantail ( scarecrow ) de Jerry Schatzberg avec Al Pacino
1973Permission d’aimer ( Cinderella Liberty ) de Mark Rydell avec Marsha Mason
Sugarland Express ( the Sugarland Express ) de Steven Spielberg avec Goldie Hawn
1974La fille de la rue Petrovska ( the girl from Petrovska ) de Robert Ellis Miller avec Anthony Hopkins
1975Vol à la tire ( sweet revenge / Dandy, the all american girl ) de Jerry Schatzberg avec Stockard Channing
Obsession – de Brian De Palma avec Geneviève Bujold
Mahogany – de Berry Gordy avec Diana Ross
    Seulement photographie additionnelle
CM Iron and horse – de Karl Bardosh avec Lynn Carlin
1976Rencontres du troisième type ( close encounters of the third kind ) de Steven Spielberg avec François Truffaut
    Oscar de la meilleure photographie, USA

DO Death riders – de Jim Wilson avec Jim Moreau
1977Voyage au bout de l’enfer ( the deer hunter ) de Michael Cimino avec Robert De Niro
    BAFTA de la meilleure photographie aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

Qui a tué le président ? ( winter kills ) de William Richert avec Elizabeth Taylor
1978The rose – de Mark Rydell avec Bette Midler
DO La dernière valse ( the last waltz ) de Martin Scorsese avec Bob Dylan
1980La porte du paradis ( heaven’s gate / Johnson County wars ) de Michael Cimino avec Isabelle Huppert
1981Blow out – de Brian de Palma avec John Travolta
La flambeuse de Las Vegas / La flambeuse ( jinxed ! ) de Don Siegel avec Bette Midler
Police frontière ( the border ) de Tony Richardson avec Valerie Perrine
    Seulement photographie additionnelle & opérateur caméra
1982Table pour cinq / Ces enfants sont à moi ( table for five ) de Ron Lieberman avec Marie-Christine Barrault
1984Pris sur le vif ( no small affair ) de Jerry Schatzberg avec Demi Moore
La rivière ( the river ) de Mark Rydell avec Sissy Spacek
1985Profession : Génie ( real genius / number one ) de Martha Coolidge avec Val Kilmer
1986Les sorcières d’Eastwick ( the witches of Eastwick ) de George Miller avec Jack Nicholson
1987Journey to Spirit Island – de László Pal avec Bettina Bush
1988Les maîtres de l’ombre ( Fat Man and Little Boy / shadow makers ) de Roland Joffé avec Paul Newman
1989Piège pour un privé ( the two jakes ) de Jack Nicholson avec Madeleine Stowe
1990Le bûcher des vanités ( the bonfire of the vanities ) de Brian De Palma avec Tom Hanks
1991 DO Visions of light / Visions of light : The art of cinematography – de Arnold Glassman, Todd McCarthy & Stuart Samuels avec Caleb Deschanel
    Seulement apparition
1992Sliver – de Phillip Noyce avec Sharon Stone
The long shadow – de Vilmos Zsigmond avec Liv Ullmann
    Seulement réalisation
1993Intersection – de Mark Rydell avec Richard Gere
Maverick – de Richard Donner avec Jodie Foster
    + interprétation
1994Crossing guard ( the crossing guard ) de Sean Penn avec Robin Wright
1995Assassins ( day of reckoning ) de Richard Donner avec Sylvester Stallone
1996L’ombre et la proie ( the ghost and the darkness ) de Stephen Hopkins avec Michael Douglas
1997 DO Illegal music – de Zane Zidel
1998La carte du cœur ( playing by heart / dancing about architecture / intermedia ) de Willard Carroll avec Sean Connery
1999 CM The argument – de Donald Cammell avec Myriam Gibril
2000Le tombeau ( the body ) de Jonas McCord avec Antonio Banderas
La maison sur l’océan ( life as a house ) de Irwin Winkler avec Kevin Kline
DO Ljuset håller mig sällskap / Light keeps me company – de Carl-Gustav Nykvist avec Sven Nykvist
    + apparition & interview
2002Bánk bán – de Csaba Káel avec Eva Marton
    Prix de l’adaptation d’opéra au Camerimage, festival des arts cinématographiques de Lodz, Pologne

DO Easy riders, raging Bulls : How the sex, drugs and Rock ’N’ Roll generation saved Hollywood – de Kenneth Bowser avec Martin Scorsese
    Seulement apparition
2003Père et fille ( Jersey girl ) de Kevin Smith avec Ben Affleck
Prisonniers du temps ( timeline ) de Richard Donner avec Paul Walker
2004Melinda et Melinda ( Melinda and Melinda ) de Woody Allen avec Will Ferrell
DO Final cut : The making and unmaking of heaven’s gate – de Michael Epstein avec Jeff Bridges
    Seulement apparition
CM Medicine chest – de Douglas Busby avec Chris Robinson
2005Le dahlia noir ( the black dahlia ) de Brian De Palma avec Scarlett Johansson
    Prix du directeur de la photographie de l’année aux prix du cinéma de Hollywood, Californie, USA

DO Who needs sleep? – de Haskell Wexler avec Annette Bening
    Seulement apparition
2006Le rêve de Cassandre ( the Cassandra’s dream ) de Woody Allen avec Colin Farrell
DO Cinematographer style – de Jon Fauer avec Roger Deakins
    Seulement apparition
2007 DO Master and the disciples: Unfinished conversation about cinematography – de Csaba Káel avec László Kovács
    Seulement apparition
DO Light is everything: Vilmos Zsigmond on cinematography – de Edie Robinette-Petrachi avec Jack Robinette
    Seulement interview
DO No subtitles necessary : Laszlo & Vilmos – de James Chressanthis avec Sandra Bullock
    Seulement apparition
DO Torn from the flag: A film by Klaudia Kovacs – de Endre Hules & Klaudia Kovacs avec Henry Kissinger
    + producteur exécutif
2009Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu ( you will meet a tall dark stranger ) de Woody Allen avec Naomi Watts
2010Louis – de Dan Pritzker avec Anthony Coleman
    + interprétation
A halálba táncoltatott leány – de Endre Hules avec Deborah Kara Unger
DO Silhouettes in shadow and light – de Edie Robinette-Petrachi avec Jack Robinette
    Seulement apparition
2012Compulsion – de Egidio Coccimiglio avec Heather Graham
DO Side by side – de Christopher Kenneally avec James Cameron
    Seulement apparition
CM Kickstart theft – de Fred Goodich avec Kimani Shillingford
2013 DO Psycho’s sister: Making the name of the game Is kill – de Daniel Griffith avec Joe Dante
    Seulement apparition
CM Painting Jackson County : An interview with Vilmos Zsigmond – de David Gregory
    Seulement apparition
2014Six dance lessons in six weeks – de Arthur Allan Seidelman avec Gena Rowlands
DO God the father – de Simon Fellows avec Tom Benedict Knight
2015 DO Close encounters with Vilmos Zsigmond – de Pierre Filmon avec John Travolta
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Prix pour sa carrière au Camerimage, festival des arts cinématographiques de Lodz, Pologne ( 1997 )

    Prix Maverick au festival du cinéma Cinequest de San Jose, Californie, USA ( 1999 )

    Prix pour sa carrière par la société américaine des directeurs de la photographie, USA ( 1999 )
Fiche créée le 5 janvier 2016 | Modifiée le 25 février 2017 | Cette fiche a été vue 872 fois
PREVIOUSChina Zorrilla || Vilmos Zsigmond || Olga ZubarryNEXT