CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Nancy Carroll
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Virginia Mayo



Date et Lieu de naissance : 30 novembre 1920 (St. Louis, Missouri, USA)
Date et Lieu de décès : 16 janvier 2005 (Thousand Oaks, Californie, USA)
Nom Réel : Virginia Clara Jones

ACTRICE

Descendante du fondateur du quartier Est de la ville de Saint-Louis, situé sur la rive gauche du Mississippi dans l’état de l’Illinois, et fille d’un journaliste, Virginia Clara Jones vient au monde dans cette même ville. Mais… de l’autre côté du fleuve, dans le Missouri, le 30 novembre 1920. Très jeune, elle manifeste le désir d’entamer une carrière artistique. À dix-sept ans, après ses études, elle intègre la troupe du St. Louis Municipal Opera et, parallèlement, se produit sur la scène du Club Continental. Peu après, elle se joint à une compagnie de théâtre ambulant.

Au début des années quarante, elle devient Virginia Mayo, en hommage à l’un de ses amis comédiens Art Mayo. En 1942, alors qu’elle joue à Broadway dans la revue «Banjo eyes» aux côtés de Eddie Cantor, elle est remarquée par le compositeur Billy Rose qui la recommande à Samuel Goldwyn. Un contrat de sept ans est signé avec la Metro Goldwyn Mayer. Après une brève apparition dans «Follie girl» (1943) de William Rowland, elle tourne en tête d’affiche dans «La vie aventureuse de Jack London» (1943) de Alfred Santell. Elle y donne la réplique à Susan Hayward et à Michael O’Shea qu’elle épouse en 1947. De cette union, naît Mary Catherine en 1953. Au cours de la décennie, elle donne, à cinq reprises, la réplique au grand Danny Kaye dans des comédies à succès. En 1946, Virginia exploite ses qualités dramatiques sous la direction de William Wyler dans «Les plus belles années de notre vie» avec Dana Andrews.

Par la suite, Virginia Mayo, doté d’une beauté éclatante et d’un charme fou, s’impose en héroïne dans des films d’actions réalisés par Raoul Walsh: «La fille du désert» (1949) avec Joel McCrea, «L’enfer est à lui» (1949) avec James Cagney, «Le désert de la peur» (1951) avec Kirk Douglas et «Capitaine sans peur» (1952) avec Gregory Peck. Elevée au rang de star, Virginia est alors au zénith de sa carrière. Outre Walsh, elle confirme son talent sous la coupe d’autres grands cinéastes, parmi lesquels: Roy Del Ruth pour «Les cadets de West Point» (1950), Jacques Tourneur pour «La flèche et le flambeau» (1950) et «L’or et l’amour» (1956), Gordon Douglas pour «La maîtresse de fer» (1952), «Catherine et son amant» (1953), «Les loups dans la vallée» (1957) et «Sur la piste des Comanches» (1958), Allan Dwan pour «Les perles sanglantes» (1955) et Budd Boetticher pour «Le courrier le l’or» (1958).

Dans les années soixante, la carrière cinématographique de Virginia Mayo s’essouffle. Elle apparaît notamment dans la production italienne «La révolte des mercenaires» (1960) de Mario Costa, puis dans des westerns et films d’horreur de série B. Elle se tourne alors vers la scène et interprète plusieurs pièces à travers les Etats-Unis en compagnie de son mari. En 1973, le couple joue à Dallas: «Forty carats», une adaptation de la pièce de Pierre Barillet. À l’issue de la représentation du 4 décembre, Michael O’Shea meurt, foudroyé par un infarctus. Très affectée, Virginia s’éloigne de la vie publique, ne faisant plus que quelques rares apparitions pour le grand et le petit écran.

Virginia Mayo, qui incarna les grandes années du glamour hollywoodien, décède le 16 janvier 2005, à Thousand Oaks (Californie), emportée par une pneumonie à la suite d’une longue maladie.

© Philippe PELLETIER

copyright
1942Follies girl – de William Rowland avec Gordon Oliver
1943Hello, Frisco, hello – de H. Bruce Humberstone avec John Payne
Salute to the marines – de S. Sylvan Simon avec Wallace Beery
La vie aventureuse de Jack London ( Jack London / the adventures of Jack London / the life
La vie aventureuse de Jack London ( Jack London / the adventures of Jack London / the life avec Michael O’Shea
Un fou s’en va-t-en guerre / Rêvons les yeux ouverts ( up in arms ) de Elliott Nugent avec Dana Andrews
1944Seven days ashore – de John H. Auer avec Wally Brown
La princesse et le pirate ( the princess and the pirate ) de David Butler avec Victor McLaglen
Trois hommes en blanc ( three men in white ) de Willis Goldbeck avec Lionel Barrymore
    Seulement apparition
1945Le joyeux phénomène ( wonder man ) de H. Bruce Humberstone avec Danny Kaye
1946Le laitier de Brooklyn /Le kid de Brooklyn ( the kid from Brooklyn ) de Norman Z. McLeod avec Steve Cochran
Les plus belles années de notre vie ( the best years of our lives ) de William Wyler avec Fredric March
1947Au-dessus du ciel / Tombée des nues ( out of the blue ) de Leigh Jason avec George Brent
La vie secrète de Walter Mitty ( the secret life of Walter Mitty ) de Norman Z. McLeod avec Boris Karloff
1948Si bémol et fa dièse / Une chanson est née ( a song is born ) de Howard Hawks avec Louis Armstrong
Tripot ( smart girls don’t talk ) de Richard L. Bare avec Bruce Bennett
Vénus devant ses juges ( the girl from Jones Beach ) de Peter Godfrey avec Ronald Reagan
La garce ( Flaxy Martin ) de Richard L. Bare avec Zachary Scott
1949La fille du désert ( Colorado territory / north of the Rio Grande ) de Raoul Walsh avec Joel McCrea
L’enfer est à lui ( white heat ) de Raoul Walsh avec James Cagney
Feu rouge ( red light ) de Roy Del Ruth avec George Raft
Always leave them laughing – de Roy Del Ruth avec Milton Berle
Du sang sur le tapis vert / Un homme à disparu ( backfire ) de Vincent Sherman avec Gordon MacRea
1950La flèche et le flambeau ( the flame and the arrow ) de Jacques Tourneur avec Burt Lancaster
Les cadets de West Point ( the West Point story / fine and dandy ) de Roy Del Ruth avec Gene Nelson
1951Le désert de la peur / Une corde pour te pendre / Les voyageurs du désert ( along the great divide / the travelers ) de Raoul Walsh avec Kirk Douglas
Trois filles à marier / Elle cherche un millionnaire ( painting the clouds with sunshine ) de David Butler avec Dennis Morgan
Capitaine sans peur ( captain Horatio Hornblower / Captain Horatio Hornblower, R.N. ) de Raoul Walsh avec Gregory Peck
La ronde des étoiles ( starlift ) de Roy Del Ruth avec Walter Brennan Jr.
    Seulement apparition
1952La maîtresse de fer ( the iron mistress ) de Gordon Douglas avec Alan Ladd
La revue du collège / La collégienne en folie ( she’s working her way through college ) de H. Bruce Humberstone avec Ronald Reagan
CM Screen snapshots : Hollywood night life – de Ralph Staub avec Cecil B. DeMille
    Seulement apparition
1953Catherine et son amant / La coqueluche de Broadway ( she’s back on Broadway ) de Gordon Douglas avec Frank Latimore
Les bagarreurs du Pacifique / Le bagarreur du Pacifique ( South sea woman ) de Arthur Lubin avec Burt Lancaster
La nuit sauvage ( devil’s canyon ) de Alfred L. Werker avec Dale Robertson
1954Richard Cœur de Lion ( king Richard and the crusaders ) de David Butler avec Rex Harrison
Le calice d’argent ( the silver chalice ) de Victor Saville avec Jack Palance
1955Les perles sanglantes ( pearl of the South Pacific ) de Allan Dwan avec David Farrar
Intrigue au Congo / Le carrefour des proscrits ( Congo crossing ) de Joseph Pevney avec George Nader
1956Le shérif ( the proud ones ) de Robert D. Webb avec Robert Ryan
L’or et l’amour / La randonnée fantastique / Deux colts pour l’étranger ( great day in the morning ) de Jacques Tourneur avec Robert Stack
Les loups dans la vallée ( the big land / stampeded ) de Gordon Douglas avec Edmond O’Brien
1957L’histoire de l’humanité ( the story of mankind ) de Irwin Allen avec Ronald Colman
Violence dans la vallée ( the tall stranger / the rifle / walk tall ) de Thomas Carr avec Michael Ansara
1958Sur la piste des Comanches ( Fort Dobbs ) de Gordon Douglas avec Clint Walker
Le courrier le l’or ( westbound ) de Budd Boetticher avec Randolph Scott
CM Screen snapshots : Salute to Hollywood – de Ralph Staub avec George Montgomery
    Seulement apparition
1959Bagarre au-dessus de l’Atlantique ( jet over the Atlantic ) de Byron Haskin avec Guy Madison
1960La révolte des mercenaires / La fureur des mercenaires ( la rivolta del mercenari / los mercenarios / revolt of the mercenaries ) de Piero Costa avec Conrado San Martín
1964Furie sur le Nouveau Mexique ( young fury ) de Christian Nyby avec Virginia Mayo
1965Castle of evil – de Francis D. Lyon avec Scott Brady
1966Fort Utah – de Lesley Selander avec John Ireland
1974Fugitive lovers / The runaways – de John Carr avec John Russell
1976Won Ton Ton le chien qui sauva Hollywood ( Won Ton Ton the dog who saved Hollywood) de Michael Winner avec Charlton Heston
1977French quarter – de Dennis Kane avec Bruce Davison
The haunted / the glass cage / Haunted – de Michael A. DeGaetano avec Aldo Ray
1989Evil spirits – de Gary Graver avec Arte Johnson
1996The man next door – de Rod C. Spence avec John Hardison
AUTRES PRIX :
      
    Botte d’Or aux Golden Boot Awards, USA ( 1988 )
Fiche créée le 18 octobre 2005 | Modifiée le 10 janvier 2016 | Cette fiche a été vue 8825 fois
PREVIOUSArchie Mayo || Virginia Mayo || Paul MazurskyNEXT