CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Evelyn Keyes
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Virginia Valli



Date et Lieu de naissance : 10 juin 1898 (Chicago, Illinois, USA)
Date et Lieu de décès : 24 septembre 1968 (Palm Springs, Californie, USA)
Nom Réel : Virginia McSweeney

ACTRICE
Image
1922 Le forgeron du village (the village blacksmith) de John Ford avec Will Walling & Tully Marshall
Image
1924 Le veilleur du rail (the signal tower) de Clarence Brown avec Rockliffe Fellowes & Wallace Beery
Image
1929 L’île des navires perdus (the isle of lost ships) de Irvin Willat avec Noah Beery & Jason Robards Sr.
Image
1929 La mort du Zeppelin (the lost Zeppelin) de Edward Sloman avec Ricardo Cortez & Conway Tearle

Virginia Valli, de son vrai nom Virginia McSweeney, est née le 10 juin 1898 à Chicago. Elle a d’abord été sténo, tout en faisant du théâtre dans une compagnie de Milwaukee. Elle suit aussi des cours de danse qui la font remarquer par un réalisateur de l’Essanay qui, pour un rôle important, a besoin d’une danseuse. C’est ainsi qu’elle commence sa carrière au cinéma en 1915. Elle se déroule surtout à l’époque du muet et est abondante: Virginia Valli paraît en effet dans quelque 65 films entre 1916 et 1931. Brune piquante, elle voit sa beauté affadie par les yeux charbonneux et le teint blafard que l’usine à rêves impose alors à ses actrices. Elle tourne sous la direction de réalisateurs un peu oubliés aujourd’hui, dont la carrière, pour l’essentiel, coïncide avec le muet: Arthur Berthelet, Fred E. Wright qui la dirige dans «Son fils» (1917), avec Bryant Washburn, ou Lawrence C. Windom, pour qui elle tourne «The very idea» (1920) avec Taylor Holmes, une histoire de mère porteuse avant la lettre, où Virginia Valli, incapable de procréer, demande à sa bonne de lui confier l’enfant qu’elle attend ou encore Luther Reed, qui lui fait rencontrer Adolphe Menjou dans «Un homme en habit» (1927).

Mais Virginia Valli, sous contrat pour Universal au milieu des années 1920, a aussi la chance de tourner sous la direction de metteurs en scène à la carrière plus longue et dont le nom passera davantage à la postérité. C’est le cas de Rowland V. Lee, qui l’engage pour «His back against the wall» (1922) pour tenir le rôle de la fille du très populaire Raymond Hatton, rancher fortuné, ou, bien sûr, de John Ford, qui avait déjà de nombreux films à son actif et qui dirige Virginia Valli dans «Le forgeron du village» (1922), film considéré comme perdu qui voit l’actrice interpréter la fille d’un forgeron campé par Will Walling. On la remarque aussi dans «La terre a tremblé» (1923) de Lambert Hillyer, où elle a pour partenaire Lon Chaney qui, pour changer, interprète un rôle de criminel estropié, qui tombe amoureux d’elle. On peut citer encore Clarence Brown, qui la fait tourner dans «Le veilleur du rail» (1924), où elle est la femme d’un cheminot incarné par Rockliffe Fellowes, ou King Vidor qui, dans «L’île de la terreur» (1923), lui donne le rôle de Millie Stope, qui vit avec son grand père sur une île retirée. Même le grand Alfred Hitchcock fait appel à elle pour sa première véritable réalisation, «Le jardin des plantes» (1925), où elle incarne une chorus girl d’un cabaret nommé «The Pleasure Garden». On la remarque aussi dans le quatrième film de Howard Hawks , «Prince sans amour» (1927), où elle campe, une fois de plus, une danseuse de cabaret qui séduit William Powell, prince héritier d’un pays imaginaire des Balkans.

Mais, comme beaucoup d’autres de ses confrères, l’arrivée du parlant est fatal à Virginia Valli. Non que sa voix fût inadaptée, mais, à l’orée des années 1930, son étoile pâlit déjà et elle exige, en outre, un salaire jugé excessif. Elle tourne donc son premier film parlant, «L’île des navires perdus», de Irvin Willat (1929) pour la petite compagnie First National et achève sa carrière, en 1931, en tournant «Night life in Reno», de Raymond Cannon. Retirée à Palm Springs, en Californie, Virginia Valli en devient une des figures. Elle dirige en effet, durant trente ans, un endroit très couru, fréquenté par les stars, «The Raquet Club». Elle est aussi la première dame de la ville, puisque son mari, Charles Farrell en est le maire de 1948 à 1954. Victime d’une attaque, en 1966, elle décède deux ans plus tard, le 24 septembre 1968, à son domicile de Palm Springs. Elle est inhumée au «Wellwood Murray Cemetery» de cette ville.

© Jean-Pascal LHARDY

copyright
1915The strange case of Mary Page – de J. Charles Haydon avec Henry B. Walthall
    Sérial en 15 épisodes
    1 : Titre inconnu
    2 : Titre inconnu
    3 : Titre inconnu
    4 : Titre inconnu
    5 : Titre inconnu
    6 : Titre inconnu
    7 : Titre inconnu
    8 : Titre inconnu
    9 : The accusing eye
    10 : Titre inconnu
    11 : Titre inconnu
    12 : Titre inconnu
    13 : Titre inconnu
    14 : Titre inconnu
    15 : Titre inconnu
1916Skinner’s dress suit – de Harry Beaumont avec Bryant Washburn
CM Vernon, the bountiful – de ? avec Rod La Roque
1917Satan’s private door – de J. Charles Haydon avec Webster Campbell
Filling his own shoes – de Harry Beaumont avec Bryant Washburn
The golden idiot – de Arthur Berthelet avec Arthur Metcalfe
Efficiency Edgar’s courtship – de Lawrence C. Windom avec Taylor Holmes
Son fils ( the fibbers ) de Fred E. Wright avec John Cossar
Uneasy money – de Lawrence C. Windom avec Arthur W. Bates
Ruggles of Red Gap – de Lawrence C. Windom avec Frederick Burton
CM The quarantined bridgegroom – de Arthur Berthelet avec Carl von Schiller
CM Much obliged – de ? avec Rod La Roque
CM The long green trail – de Harry Beaumont avec James C. Carroll
CM The fable of the speedy spirit – de Richard Foster Baker avec Rod La Rocque
1918 CM A romance of rails and power / Electrification of railroads – de ?
    Seulement apparition
1919His father’s wife – de Frank Hall Crane avec Sam Hardy
The black circle – de Frank Reicher avec Creighton Hale
1920The very idea – de Lawrence C. Windom avec Jack Levering
The dead line – de Dell Henderson avec George Walsh
The common sin / For your daughter’s sake – de Burton L. King avec Anders Randolf
The plunger – de Dell Henderson avec Byron Douglas
The silver lining – de Roland West avec Leslie Austin
1921Sentimental Tommy – de Stuart S. Robertson avec George Fawcett
La sanction de l’amour ( love’s penalty ) de John Gilbert avec Percy Marmont
The man who – de Maxwell Karger avec Frank Currier
A trip to paradise – de Maxwell Karger avec Bert Lytell
The devil within – de Bernard J. Durning avec Dustin Farnum
The idle rich – de Maxwell Karger avec John Davidson
The right that failed – de Bayard Veiller avec Otis Harlan
1922Tracked to earth – de William Worthington avec Frank Mayo
His back against the wall – de Rowland V. Lee avec Raymond Hatton
The black bag – de Stuart Paton avec Herbert Rawlinson
La tourmente / La tempête ( the storm ) de Reginald Barker avec House Peters
Le forgeron du village ( the village blacksmith ) de John Ford avec Will Walling
1923La terre a tremblé ( the shock ) de Lambert Hillyer avec Lon Chaney
A lady of quality – de Hobart Henley avec Milton Sills
L’île de la terreur / Capricciosa ( wild oranges ) de King Vidor avec Ford Sterling
1924The confidence man – de Victor Heerman avec Thomas Meighan
Le veilleur du rail / L’homme du rail ( the signal tower ) de Clarence Brown avec Wallace Beery
In every woman’s life – de Irving Cummings avec Lloyd Hughes
K : The unknow – de Harry A. Pollard avec Percy Marmont
The price of pleasure – de Edward Sloman avec Norman Kerry
CM The city of stars – de H. Bruce Humberstone avec Clive Brook
    Seulement apparition
1925Up the ladder – de Edward Sloman avec Forrest Stanley
Siege – de Sven Gade avec Eugene O’Brien
The lady who lied – de Edwin Carewe avec Lewis Stone
The man who found himself – de Alfred E. Green avec Frank Morgan
Le jardin des plantes ( the pleasure garden ) de Alfred Hitchcock avec Miles Mander
1926Watch your wife – de Sven Gade avec Pat O’Malley
The family upstairs – de John G. Blystone avec J. Farrell MacDonald
Flames – de Lewis H. Moomaw avec Eugene O’Brien
Stage madness – de Victor Schertzinger avec Tullio Carminati
Marriage – de Roy William Neill avec Donald Stuart
1927Un homme en habit ( evening clothes ) de Luther Reed avec Adolphe Menjou
Prince sans amour ( paid to love ) de Howard Hawks avec William Powell
Judgment of the hills – de James Leo Meehan avec Frankie Darro
East Side, West Side – de Allan Dwan avec George O’Brien
Ladies must dress – de Victor Heerman avec Lawrence Gray
1928The escape – de Richard Rosson avec William Russell
The street of illusion – de Erle C. Kenton avec Ian Keith
Behind closed doors – de Roy William Neill avec Gaston Glass
1929L’île des navires perdus ( the isle of lost ships / the isle of dead ships ) de Irvin Willat avec Noah Beery
Mister Antonio – de James Flood & Frank Reicher avec Leo Carrillo
La mort du Zeppelin ( the lost Zeppelin ) de Edward Sloman avec Ricardo Cortez
Guilty ? – de George B. Seitz avec John Holland
1931Night life in Reno – de Raymond Cannon avec Jameson Thomas
Fiche créée le 7 mars 2010 | Modifiée le 22 septembre 2016 | Cette fiche a été vue 3618 fois
PREVIOUSRomolo Valli || Virginia Valli || Hélène VallierNEXT