CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de John Justin
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Vittorio De Sica



Date et Lieu de naissance : 7 juillet 1901 (Sora, Italie)
Date et Lieu de décès : 13 novembre 1974 (Neuilly-sur-Seine, France)
Nom Réel : Vittorio Dominico Stanislo Gaetano Sorano de Sica

ACTEUR
Image
1948 Le voleur de bicyclette (ladri di biciclette) de Vittorio De Sica avec Lamberto Maggiorani
Image
1952 Umberto D. – de Vittorio De Sica avec Carlo Battisti, Maria Pia Casilio, Lina Gennari & Memmo Carotenuto
Image
1963 Hier, aujourd’hui et demain (ieri, oggi, domani) de Vittorio De Sica avec Sophia Loren
Image
1970 Le jardin des Finzi Contini (il giordano di Finzi Contini) de Vittorio De Sica avec Helmut Berger

Fils de Umberto de Sica, employé de banque originaire de la Province de Salerne et de son épouse Teresa Manfredi, mère au foyer de descendance napolitaine, Vittorio De Sica naît le 7 juillet 1901 à Sora, petite ville de la vallée du Liri, à une centaine de kilomètres au sud de Rome. Après une enfance passée à Naples, il va suivre sa famille à Rome dès 1912, où il entamera plus tard des études de comptabilité. Mais il s’intéresse très tôt au théâtre. Tout en poursuivant ses études, il met à profit ses talents d’acteur exercés pendant le conflit (dans les pièces jouées pour les soldats hospitalisés).

Grâce à un ami de son père, Vittorio De Sica décroche son premier rôle au cinéma dans «L’affaire Clémenceau» en 1917, où il incarne le grand homme d’Etat Français enfant. Il se fait engager dans la compagnie théâtrale de Tatiana Pavlova qu’il fréquente de 1923 à 1932. En 1933, il fonde sa propre compagnie. Il va continuer à la fois sur les planches et à l’écran avec des réalisateurs comme Mario Camerini, Max Neufeld, Mario Mattoli ou Carlo Ludovicio Bragaglia qui lui proposent essentiellement des rôles de comédies.

En 1940,Vittorio De Sica passe à la réalisation avec des films qui ne marqueront pas l’histoire. L’un d’entre eux «Mademoiselle Vendredi» (1941) a cependant le mérite de révéler l’actrice Anna Magnani qui deviendra une grande figure du néo-réalisme italien. En 1944, il réalise «Les enfants nous regardent » qui marque la première des seize collaborations avec Marcello Mastroianni (tant comme acteur que comme réalisateur). Parmi les œuvres de gloire du cinéaste, il faut citer: «Sciuscià» (1946) prix d’Honneur aux Oscars en 1948; «Le voleur de bicyclette» (1948), second prix d’honneur lors de la même cérémonie en mars 1950; «Miracle à Milan» (1951), Grand Prix au festival de Cannes; «Umberto D.» (1952); «La paysanne aux pieds nus» (1960) qui permet à Sophia Loren de remporter l’Oscar de la meilleur actrice; «Hier, aujourd’hui et demain» (1963) Oscar du meilleur film étranger, «Le jardin des Finzi Contini» (1970) qui obtient l’Ours d’Or à Berlin et l’Oscar du meilleur film étranger. Il a également reçu trois David di Donatello pour les réalisation des «Séquestrés d’Altona» (1962) avec Maximilian Schell et Sophia Loren, «Mariage à l’italienne» (1964) avec Marcello Mastroianni et Sophia Loren, et «Brèves vacances» (1974) avec Florinda Bolkan et Renato Salvatori. Comme acteur, Vittorio De Sica va marquer les esprits avec ses prestations dans «Pain, amour et fantaisie» (1953) de Luigi Comencini, avec Gina Lollobrigida, «L’adieu aux armes» (1957) production américaine dirigée par Charles Vidor, et «Le général de la Rovere» (1959) de Roberto Rossellini.

Sur le plan sentimental et familial, après un premier mariage en 1937 avec Giudetta Rissoni rencontrée sur les planches (il a avec elle une fille prénommée Emi), il se lie en 1942 avec María Mercader, actrice espagnole (connue sur le tournage de l’un de ses propres films «Un garibaldien au couvent» en 1941. Le divorce étant interdit en Italie, il se fait naturaliser français et se marie avec la comédienne en 1968. Entre temps, ils ont ensemble deux fils: Manuel (compositeur de musiques de films), né en 1949 et Christian, (acteur, réalisateur et scénariste) né en 1951. Vittorio De Sica s’éteint le 13 novembre 1974, à Neuilly-sur-Seine, emporté par un cancer du poumon.

© Anna F.

copyright
1917L’affaire Clemenceau ( il processo Clémenceau ) de Alfredo De Antoni avec Francesca Bertini
1926La bellezza del mondo – de Mario Almirante avec Luigi Almirante
1928La compagnia dei matti – de Mario Almirante avec Lili Migliore
1931La vecchia signora – de Amleto Palermi avec Memo Benassi
Les hommes, quels mufles ! ( gli uomini , che mascalzoni !… ) de Mario Camerini avec Lia Franca
1932La segretaria per tutti – de Amleto Palermi avec Rina Franchetti
Un cattivo soggetto – de Carlo Ludovico Bragaglia avec Laura Nucci
Due cuore felici – de Baldassarre Negroni avec Mimi Aylmer
Paprika – de Carl Boese avec Elsa Merlini
1933La chanson du soleil ( la canzone del sole ) de Max Neufeld avec Celeste Almieri
La chanson du soleil ( das lied der sonne / märchen von Venedig ) de Max Neufeld avec Lilliane Dietz
    Version allemande de « La canzone del sole »
Il signore desidera ? – de Gennaro Righelli avec María Denis
1934Lisetta – de Carl Boese avec Renato Cialente
Temps maximum ( tempo massimo ) de Mario Mattoli avec Amelia Chellini
1935Je donnerai un million ( darò un milione ) de Mario Camerini avec Assia Noris
Lohengrin – de Nunzio Malasomma avec Franco Coop
Amo te sola – de Mario Mattoli avec Enrico Viarisio
1936Mais ça n’est pas une chose sérieuse ( ma non è una cosa seria ) de Mario Camerini avec Assia Noris
Non ti conosco più – de Nunzio Malasomma avec Elsa Merlini
L’uomo che sorride – de Mario Mattoli avec Assia Noris
1937Questi ragazzi – de Mario Mattoli avec Paola Barbara
Monsieur Max ( il signor Max ) de Mario Camerini avec Assia Noris
Napoli d’altri tempi – de Amleto Palermi avec Elisa Cegani
Naples d’autrefois ( Napoli che non muore ) de Amleto Palermi avec Marie Glory
Il trionfo dell’amore – de Mario Mattoli avec Paola Barbara
1938Hanno rapito un uomo – de Gennaro Righelli avec Caterina Boratto
La Mazurka di papà – de Oreste Biancoli avec Pina Renzi
Partire – de Amleto Palermi avec Romolo Costa
L’orologio a cucù – de Camillo Mastrocinque avec Ugo Ceseri
Le due madri – de Amleto Palermi avec Lydia Johnson
Dans la vie bleue ( castelli in Aria / ins blaue leben ) de Augusto Genina avec Lilian Harvey
1939À vos ordres, Madame ! ( ai vostri ordini signora ) de Mario Mattoli avec Giuditta Rissone
Roses écarlates ( rose scarlatte ) de Vittorio De Sica & Giuseppe Amato avec Renée Saint-Cyr
Manon Lescaut – de Carmine Gallone avec Alida Valli
Grands magasins ( i grandi magazzini ) de Mario Camerini avec Assia Noris
Finisce sempre così – de Enrique Susini avec Nedda Franci
Folle de joie ( pazza di gioia ) de Carlo Ludovico Bragaglia avec Paolo Stoppa
1940Le salaire du péché / La pécheresse ( la peccatrice ) de Amleto Palermi avec Gino Cervi
Madeleine, zéro de conduite ( Maddalena, zero in condotta ) de Vittorio De Sica avec Vera Bergman
    + dialogues – Non crédité
1941Si j’étais honnête ( se io fossi onesto ) de Carlo Ludovico Bragaglia avec María Mercader
    + scénario
Mademoiselle Vendredi / Thérèse Vendredi ( Teresa Venerdi ) de Vittorio De Sica avec Adriana Benetti
    + scénario
L’avventuriera del piano di sopra – de Raffaello Matarazzo avec Clara Calamai
    + scénario
Un garibaldien au couvent ( un garibaldino al convento ) de Vittorio De Sica avec Carla Del Poggio
    + scénario
1942Ma femme et son détective ( la guardia del corpo ) de Carlo Ludovico Bragaglia avec Clara Calamai
Les enfants nous regardent / La faute d’une mère ( i bambini ci guardano ) de Vittorio De Sica avec Marcello Mastroianni
    Seulement réalisation & scénario
1943Nos rêves ( i nostri sogni ) de Vittorio Cottafavi avec María Mercader
    + scénario
Non sono superstizioso ma… – de Carlo Ludovico Bragaglia avec Carla Candiani
    + scénario
On ne peut pas revenir en arrière ( nessumo torna in dietro ) de Alessandro Blasetti avec Valentina Cortese
L’ippocampo – de Giampaolo Rosmino avec Lida Baarova
    + scénario & supervision de la réalisation – Non crédité
1944Lo sbaglio di essere vivo – de Carlo Ludovico Bragaglia avec Gino Cervi
La porte du ciel ( la porta del cielo ) de Vittorio De Sica avec Carlo Ninchi
    Seulement réalisation & scénario
Vivere ancora – de Nino Giannini avec Gino Cervi
1945Pauvre mari ( il marito povero ) de Gaetano Amata avec Leonardo Cortese
    Seulement scénario
La nuit porte conseil ( Roma città libera / la notte porta consiglio ) de Marcello Pagliero avec Valentina Cortese
1946Perdus dans les ténèbres ( sperduti nel buio ) de Camillo Mastrocinque avec Fiorella Betti
    + scénario
Le monde est comme ça ( il mondo vuole così ) de Giorgio Bianchi avec Lauro Gazzolo
Sciuscià – de Vittorio De Sica avec Franco Interlenghi
    Seulement réalisation
    Ruban d’Argent du meilleur réalisateur par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

L’inconnu de Saint-Marin ( lo sconosciuto di San Marino ) de Vittorio Cottafavi avec Franca Belli
Au diable la richesse ( abbasso la ricchezza ! ) de Gennaro Righelli avec Virgilio Riento
    + scénario
1947Cuore – de Duilio Coletti avec Nerio Bernardi
    Ruban d’Argent du meilleur acteur par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

Noël au camp 119 ( Natale al campo 119 ) de Pietro Francisci avec Massimo Girotti
    + scénario
1948Le voleur de bicyclette ( ladri di biciclette ) de Vittorio De Sica avec Lamberto Maggiorani
    Seulement réalisation, scénario & production
    BAFTA du meilleur film (toutes origines) aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

    Bodil du meilleur film européen, Danemark

    Ruban d’Argent du meilleur réalisateur par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

    Ruban d’Argent du meilleur scénario par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

    Prix NBR du meilleur réalisateur par la National Board of Review, USA

    Prix Spécial du Jury au festival international du cinéma de Locarno, Suisse

    Prix Kinema Junpo du meilleur film étranger aux Prix Kinema Junpo, Japon

CM Documente mensile n°2 ambiente e personaggi – de ?
1950Demain il sera trop tard ( domani è troppo tardi ) de Léonide Moguy avec Lois Maxwell
Miracle à Milan ( miracolo a Milano ) de Vittorio De Sica avec Franco Golisano
    Seulement réalisation, scénario & production
    Grand Prix du Festival au festival du cinéma de Cannes, France

    Prix NYFCC du meilleur film en langue étrangère par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA

Mamma mia, che impressione ! – de Roberto Savarese avec Giovanna Pala
    Seulement production
1951Cameriera bella presenza offresi… – de Giorgio Pastina avec Isa Miranda
Gli uomini non guardano il cielo – de Umberto Scarpelli avec Antonio Centa
Bonjour éléphant ( buongiorno, elefante ! ) de Gianni Franciolini avec Sabu
    + production
1952Heureuse époque ( altri tempi ) de Alessandro Blasetti avec Gina Lollobrigida
Umberto D. – de Vittorio De Sica avec Carlo Battisti
    Seulement réalisation, scénario & production
    Bodil du meilleur film européen, Danemark

    Prix NYFCC du meilleur film en langue étrangère par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA

    Prix Jussi du meilleur réalisateur pour un film étranger aux prix Jussi du cinéma finlandais, Finlande
1953Madame de… – de Max Ophüls avec Danielle Darrieux
Station Terminus ( stazione Termini / indiscretion / indiscretion of an american wife / terminal station / terminal station indiscretion / terminus station ) de Vittorio De Sica avec Montgomery Clift
    Seulement réalisation & production
Pain, amour et fantaisie ( pane, amore e fantasia ) de Luigi Comencini avec Gina Lollobrigida
Un siècle d’amour ( cento anni d’amore ) de Lionello de Felice avec Aldo Fabrizi
Gran varietà – de Domenico Paolella avec Lauretta Masiero
Le mariage ( il matrimonio ) de Antonio Petrucci avec Valentina Cortese
Secrets d’alcôve ( il letto ) de Gianni Franciolini, Henri Decoin, Jean Delannoy & Ralph Habib avec Dawn Addams
Quelques pas dans la vie ( tempi nostri / Zibaldone N. 2 ) de Alessandro Blasetti avec Lea Padovani
Les amants de la Villa Borghese ( Villa Borghese ) de Gianni Franciolini & Vittorio De Sica avec Micheline Presle
Le signe de Vénus ( il segno di Venere ) de Dino Risi avec Alberto Sordi
1954L’or de Naples ( l’oro di Napoli ) de Vittorio De Sica avec Silvana Mangano
    + scénario
Pain, amour et jalousie ( pane, amore e… gelosia ) de Luigi Comencini avec Roberto Risso
Vierge moderne ( vergine moderna ) de Marcello Pagliero avec May Britt
Les gaietés de l’escadron ( l’allegro squadrone ) de Paolo Moffa avec Paolo Stoppa
1955Les mauvais garçons / Histoires romaines /Cette folle jeunesse ( racconti romani ) de Gianni Franciolini avec Totò
Le bigame ( il bigamo ) de Luciano Emmer avec Giovanna Ralli
Les cinq dernières minutes ( gli ultimi cinque minuti ) de Giuseppe Amato avec Linda Darnell
Noi siamo le colonne – de Luigi Fillipo D’Amico avec Franco Fabrizi
Dommage que tu sois une canaille ( peccato che sia una canaglia ) de Alessandro Blasetti avec Sophia Loren
Pain, amour, ainsi soit-il ( pane, amore, e… ) de Dino Risi avec Antonio Cifariello
    David de la meilleure interprétation, Italie

Par-dessus les moulins ( la bella mugnaia ) de Mario Camerini avec Marcello Mastroianni
1956Pères et fils ( padri e figli ) de Mario Monicelli avec Antonella Lualdi
Les week-ends de Néron / Les plaisirs de Néron ( mio figlio Nerone ) de Steno avec Gloria Swanson
Le toit ( il tetto ) de Vittorio De Sica avec Giorgio Listuzzi
    Seulement réalisation & production
    Prix OCIC au festival du cinéma de Cannes, France

Amours de vacances ( tempo di villeggiatura ) de Antonio Raccioppi avec Abbe Lane
L’aventurière de Gibraltar ( la donna che venne del mare / Danae ) de Francesco De Robertis avec Sandra Milo
Nos plus belles années ( i giorni più belli ) de Mario Mattoli avec Antonella Lualdi
Une histoire de Monte Carlo ( Montecarlo / the Monte Carlo story ) de Samuel Taylor avec Marlene Dietrich
Responsabilité limitée ( i colpevoli ) de Turi Vasile avec Etchika Choureau
1957L’adieu aux armes ( a farewell to arms ) de Charles Vidor avec Rock Hudson
Casino de Paris – de André Hunebelle avec Gilbert Bécaud
Vacances à Ischia ( vacanze a Ischia ) de Mario Camerini avec Nadia Gray
Souvenirs d’Italie ( souvenir d’Italie / it happened in Rome ) de Antonio Pietrangeli avec Alberto Sordi
Madame, le comte, la bonne et moi ( il comte Max ) de Giorgio Bianchi avec Alberto Sordi
Amour et bla-bla-bla / Amour et commérages /Sauvons le panorama ( amore e chiacchiere / Salviamo il panorama ) de Alessandro Blasetti avec Carla Gravina
Le médecin et le sorcier ( il medico e lo stregone ) de Mario Monicelli avec Marcello Mastroianni
Dites 33 ( Totò, Vittorio e la dottoressa ) de Camillo Mastrocinque avec Totò
1958Les trois etc. du colonel ( le tre eccetera del colonello ) de Claude Boissol avec Anita Ekberg
Les fiancés de Rome ( la ragazza di piazza San Pietro ) de Piero Costa avec Susana Canales
Domenica è sempre domenica – de Camillo Mastrocinque avec Alberto Sordi
La ballerine et le bon dieu ( ballerina e buon dio ) de Antonio Leonviolla avec Vara Tschechowa
Sérénade au canon ( pezzo, capopezzo e capitano / kononen-serenade ) de Wolfgang Staudte avec Folco Lulli
Pain, amour et Andalousie ( pan, amor y… Andalucía / pane, amore e Andalousia ) de Javier Setó avec Carmen Sevilla
    + supervision de la réalisation & production
Le faux célibataire ( una mujer para Marcelo / gli zitelloni ) de Giorgio Bianchi avec Walter Chiari
Uomini e nobiluomini – de Giorgio Bianchi avec Silvia Pinal
Les noces vénitiennes ( la prima notte ) de Alberto Cavalcanti avec Martine Carol
Anna de Brooklyn ( Anna di Brooklyn / Anna of Brooklyn / fast and sexy ) de Vittorio De Sica, Reginald Denham & Carlo Lastricatti avec Dale Robertson
Polycarpe maître calligraphe ( Policarpo, ufficiale di scrittura / Policarpo, calígrafo diplomado ) de Mario Soldati avec Peppino De Filippo
L’ennemi de ma femme ( il nemico di mia moglie ) de Gianni Puccini avec Giovanna Ralli
TV Portrait of Gina / Viva Italia – de Orson Welles avec Gina Lollobrigida
    + scénario
1959Gastone – de Mario Bonnard avec Anna Maria Ferrero
Nel blu dipinto di blu / Volare – de Piero Tellini avec Juan Calvo
Brèves amours ( vacanze d’inverno ) de Camillo Mastrocinque avec Christine Kauffmann
Ferdinand roi de Naples ( Ferdinando 1, re di Napoli ) de Gianni Franciolini avec Aldo Fabrizi
Il moralista – de Giorgio Bianchi avec Alberto Sordi
I mondo dei miracoli – de Luigi Capuano avec Virna Lisi
Le général de la Rovere ( il generale della Rovere ) de Roberto Rossellini avec Anne Vernon
    Prix Golden Gate du meilleur acteur au festival international du cinéma de San Francisco, USA
1960L’agent ( il vigile ) de Luigi Zampa avec Sylva Koscina
Austerlitz – de Abel Gance & Roger Richebé avec Orson Welles
C’est arrivé à Naples ( it started in Naples ) de Melville Shavelson avec Clark Gable
La paysanne aux pieds nus ( la ciocciara ) de Vittorio De Sica avec Raf Vallone
    Seulement réalisation & scénario
    Prix Ruban Bleu du meilleur film étranger aux prix des rubans bleus de Tokyo, Japon

Les pilules d’hercule ( le pillole di Ercole ) de Luciano Salce avec Sylva Koscina
Fontana di Trevi – de Carlo Campogalliani avec Maria Grazia Buccella
L’ange pourpre ( the angel wore red ) de Nunnally Johnson avec Ava Gardner
L’inassouvie / Un amour à Rome ( un amore a Roma ) de Dino Risi avec Elsa Martinelli
Les dessous de la millionnaire ( the millionairess ) de Anthony Asquith avec Peter Sellers
Gli incensurati – de Francesco Giaculli avec Ugo Tognazzi
1961L’onorata società – de Ricardo Pazzaglia avec Marisa Belli
Gli attendenti – de Giorgio Bianchi avec Renato Rascel
Les deux brigadiers ( i due marescialli ) de Sergio Corbucci avec Arturo Bragaglia
Vive Henri IV… Vive l’amour ! – de Claude Autant-Lara avec Pierre Brasseur
Le jugement dernier ( il giudizio universale / the last judgement ) de Vittorio De Sica avec Ernest Borgnine
1962Boccace 70 ( boccacio 70 ) de Luchino Visconti, Federico Fellini, Mario Monicelli & Vittorio avec Sophia Loren
    Seulement réalisation
Lafayette – de Jean Dréville avec Michel le Royer
Les mille et une nuits ( le meraviglie di Aladino ) de Henry Levin & Mario Bava avec Donald O’Connor
Les séquestrés d’Altona ( i sequestrati di Altona ) de Vittorio De Sica avec Maximilian Schell
    Seulement réalisation
    David du meilleur réalisateur, Italie

DO Lyyke og krone – de Colbjörn Helander & Stein Sælen avec Zsa Zsa Gabor
    Seulement apparition
1963Il boom – de Vittorio De Sica avec Gianna Maria Canale
    Seulement réalisation
Eva ( Eva, the devil’s woman / Eve ) de Joseph Losey avec Jeanne Moreau
    Seulement apparition
Hier, aujourd’hui et demain ( ieri, oggi, domani ) de Vittorio De Sica avec Sophia Loren
    Seulement réalisation
1964Mariage à l’italienne ( matrimonio all’italiana ) de Vittorio De Sica avec Marilu Tolo
    Seulement réalisation
    David du meilleur réalisateur, Italie

Les aventures amoureuses de Moll Flanders ( the amourous adventures of Moll Flanders ) de Terence Young avec Kim Novak
La bonne soupe – de Robert Thomas avec Annie Girardot
    Seulement apparition
1965Un monde nouveau / Un monde jeune ( un mondo nuovo ) de Vittorio De Sica avec Françoise Brion
    Seulement réalisation
Le renard s’évade à trois heures ( after the fox / caccia alla volpe ) de Vittorio De Sica avec Victor Mature
    Seulement réalisation & apparition
Moi, moi, moi et les autres ( io, io, io ... e gli altri ) de Alessandro Blasetti avec Walter Chiari
1966La bande à César ( the biggest bundle of them all ) de Ken Annakin avec Raquel Welch
Les sorcières ( le streghe ) de Luchino Visconti , Pier Paolo Pasolini, Franco Rossi, Vittorio De Sica & Mauro Bolognini avec Clint Eastwood
    Seulement réalisation – Segment « Una sera come le altre »
1967Gli altri, gli altri e noi – de Maurizio Arena avec Ugo Tognazzi
Un italiano in America – de Alberto Sordi avec Alberto Sordi
Caroline Chérie – de Denys de La Patellière avec France Anglade
Sept fois femme ( woman times seven ) de Vittorio De Sica avec Shirley MacLaine
    Seulement réalisation
1968Le temps des amants ( amanti / a place for lovers ) de Vittorio De Sica avec Faye Dunaway
    Seulement réalisation
Les fleurs du soleil ( i girasoli ) de Vittorio De Sica avec Anna Carera
    Seulement réalisation
Les souliers de Saint-Pierre ( the shoes of the fisherman ) de Michael Anderson avec Laurence Olivier
Moi et Dieu ( io e Dio ) de Pasquale Squitieri avec José Torres
    Seulement production
CM The shoes of the fisherman – de Floyd L. Peterson avec Leo McKern
    Seulement apparition
DO Sophia : A self-portrait – de Mel Stuart & Robert Abel avec Sophia Loren
    Seulement apparition
196912 + 1 ( una su 13 / the 12 chairs / una su 13 ) de Nicolas Gessner & Luciano Lucignani avec Sharon Tate
Mardi, c’est donc la Belgique ( if it’s Tuesday this must be Belgium ) de Mel Stuart avec Joan Collins
Io non vedo, tu non parli, lui non sente – de Mario Camerini avec Janet Agren
1970Le jardin des Finzi Contini ( il giordano di Finzi Contini ) de Vittorio De Sica avec Helmut Berger
    Seulement réalisation & scénario
    Ours d’Or au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

    Prix Interfilm, Prix du Cinéma Otto Dibelius au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

    Prix KCFCC du meilleur réalisateur d’un film étranger par le cercle des critiques de cinéma de Kansas City, USA

Drôles de couples ( le coppie ) de Mario Monicelli, Alberto Sordi & Vittorio De Sica avec Monica Vitti
    Seulement réalisation & scénario
Le vengeur de la mafia / Comment entrer dans la mafia ? ( cose di cosa nostra ) de Steno avec Pamela Tiffin
Vingt-huit secondes pour un hold-up ( snow job / the great ski caper / the ski raiders ) de George Englund avec Danièle Gaubert
Trastevere – de Fausto Tozzi avec Nino Manfredi
1971Les proxénètes ( Ettore lo fusto ) de Enzo G. Castellari avec Giancarlo Giannini
Nous sommes tous en liberté provisoire ( siamo tutti in libertà provisoria ) de Manlio Scarpelli avec Philippe Noiret
L’odeur des fauves – de Richard Balducci avec Maurice Ronet
DO I cavalieri di Malta – de Vittorio De Sica
    Seulement réalisation
TV Dal referendum alla costituzione : Il 2 giugno – de Vittorio De Sica avec Nicola Pagano
    Seulement réalisation & scénario
1972Quando le donne si chiamavano madonne – de Aldo Grimaldi avec Edwige Fenech
Lo chiamaremo Andrea – de Vittorio De Sica avec Mariangela Melato
    Seulement réalisation
Les aventures de Pinocchio ( le avventure di Pinocchio ) de Luigi Comencini avec Nino Manfredi
1973L’affaire Matteotti / Giacomo Matteoti ( il delitto Matteotti ) de Florestano Vancini avec Franco Nero
Brèves vacances ( una breve vacanza ) de Vittorio De Sica avec Florinda Bolkan
    Seulement réalisation
    David Européen, Italie

Du sang pour Dracula ( blood for Dracula / Dracula cerca sangue di vergine… e mori di sete / Dracula / Andy Warhol’s Dracula / Andy Warhol’s young Dracula / Dracula vuole vivere : Cerca sangue di vergine ! / young Dracula ) de Paul Morrissey avec Udo Kier
Storia de fratelli e de cortelli – de Mario Amendola avec Tina Aumont
Viaggia, ragazza, viaggia, hai la musica nelle vene – de Pasquale Squitieri avec Raymond Pellegrin
1974Nous nous sommes tant aimé ( c’eravamo tanto amati ) de Ettore Scola avec Stefania Sandrelli
Le voyage ( il viaggio ) de Vittorio De Sica avec Richard Burton
    Seulement réalisation
DO Vittorio De Sica, il regista, l’attore, l’uomo – de Peter Dragadze
    Seulement apparition
DO Anna Magnani, un film d’amour ( io sono Anna Magnani ) de Chris Vermorcken avec Laura Betti
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Plaque d’Or aux prix David di Donatello, Italie ( 1958 )

    Grand Prix Interfilm au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne ( 1971 )

    David Européen aux prix David di Donatello, Italie ( 1973 )
Fiche créée le 21 juin 2009 | Modifiée le 6 juillet 2017 | Cette fiche a été vue 8156 fois
PREVIOUSGuillaume de Sax || Vittorio De Sica || José Luis de VilallongaNEXT