CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Micheline Presle
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Vittorio Gassman



Date et Lieu de naissance : 1er septembre 1922 (Gênes, Italie)
Date et Lieu de décès : 29 juin 2000 (Rome, Italie)
Nom Réel : Vittorio Gassmann

ACTEUR

Fils d’un ingénieur allemand et d’une mère toscane passionnée de théâtre, Vittorio Gassman naît le premier septembre 1922 à Gênes. Mais il grandit à Rome où il pratique le basket à un haut niveau de compétition. Inscrit à l’Académie Nationale d’Art Dramatique, il a comme condisciple Nora Ricci, issue d’une grande famille de comédiens. Il l’épouse en 1944 et de cette union naît la petite Paola. Dans l’immédiat après-guerre Vittorio Gassman fonde sa propre compagnie théâtrale et se donne déjà intensément à ses personnages. Il travaille notamment avec Luchino Visconti.

En parallèle, Vittorio Gassman mène une carrière cinématographique qu’il commence en 1946 en jouant Davide, un pêcheur de Portofino qui, rentrant de captivité, découvre sa fiancée, Marina Berti, compromise par un marin peu recommandable joué par Massimo Girotti. Il enchaîne jusqu’au début des années cinquante avec des films souvent de cape et d’épée comme «Le prince pirate» de Pietro Francisci avec Milly Vitale. Mais son interprétation la plus notable est celle du criminel dans le drame néo-réaliste «Riz amer» (1948) de Giuseppe De Santis, avec Raf Vallone et Silvana Mangano. Le comédien connaît ensuite une période hollywoodienne durant laquelle il partage brièvement la vie de l’actrice Shelley Winters qui lui donne une fille, Vittoria. De retour en Italie, il aborde le genre satirique en jouant un voleur bégayant dans «Le pigeon» (1958) de Mario Monicelli. Il retrouve le cinéaste l’année suivante pour «La grande guerre» avec Bernard Blier, film dans lequel il joue un soldat pusillanime dans une Italie entrée en guerre contre l’Autriche (mai 1915). Le film reçoit un Lion d’Or à Venise. Dans les années soixante, avec le réalisateur Dino Risi, il est primé pour ses interprétations du mentor exubérant mais pourtant pathétique d’un étudiant joué par Jean-Louis Trintignant dans «Le fanfaron» (1962) et pour ses différents rôles dans le film à sketches «Les monstres» (1963) qui met à mal la société italienne contemporaine. Vittorio fréquente à l’époque l’actrice française Juliette Mayniel, future mère de Alessandro Gassman (1965). Dans les années soixante-dix, Vittorio joue encore des rôles forts dans des œuvres aussi différentes que «Brancaleone aux croisades» (1970) de Mario Monicelli et «Parfum de femme» (1974) où officier irascible et aveugle, il est accompagné lors d’un trajet Turin-Naples, par un jeune élève officier interprété par Alessandro Momo. Il est aussi de la distribution de l’étonnant film de science-fiction «Quintet» de Robert Altman avec Paul Newman et du western spaghetti de Sergio Corbucci, «Mais qu’est-ce que je viens foutre dans cette révolution?» (1971), pour ne citer que ces quelques titres. Le divorce étant enfin légalisé en Italie, il épouse en secondes noces la comédienne Diletta D’Andrea, mère de son quatrième enfant Jacopo.

Dans les années quatre-vingts, Vittorio Gassman dirige sa progéniture dans «Di padre in figlio» (1982). Il s’était déjà fait réalisateur, en 1956, pour «Kean» (1956) d’après une pièce d’Alexandre Dumas; mais aussi en 1969, pour «L’alibi» avec Tina Aumont et en 1972 («Senza famiglia, nullatenenti cercano affetto»). Il travaille également pour la télévision. Il traverse une période de dépression qu’il combat en écrivant mémoires et récits. Il apparaît en 1999 dans son cent trente-troisième et dernier film aux côtés de son fils Alessandro et de Shelley Winters. Cet exceptionnel comédien italien, jamais assagi, s’éteint dans sa quatre-vingt huitième année le 29 juin 2000 à Rome.

© Caroline HANOTTE

copyright
1946Prélude d’amour / La fille maudite ( preludio d’amore ) de Giovanni Paolucci avec Marina Berti
1947La fille du capitaine ( la figlia del capitano ) de Mario Camerini avec Laura Gore
Le juif errant ( l’ebreo errante ) de Goffredo Alessandrini avec Valentina Cortese
Daniel Cortis ( Daniele Cortis / Elena ) de Mario Soldati avec Sarah Churchill
Les aventures de Pinocchio ( le avventure di Pinocchio ) de Gianetto Guardone avec Mariella Lotti
1948Riz amer ( riso amaro ) de Giuseppe De Santis avec Doris Dowling
Le chevalier mystérieux ( il cavaliere misterioso ) de Riccardo Freda avec María Mercader
Le loup de la Sila ( il luppo della Sila ) de Dulio Coletti avec Silvana Mangano
1949Une voix dans ton cœur ( una voce nel tua cuore ) de Alberto D’Aversa avec Fiorella Carmen Forti
Trahison ( il tradimento / passado che uccide ) de Riccardo Freda avec Amedeo Nazzari
L’épervier du Nil ( lo spaviero del Nilo ) de Giacomo Gentilomo avec Silvana Pampanini
J’étais une pécheresse ( ho sognato il paradiso ) de Giorgio Pastina avec Geraldine Brooks
Giuliano bandit sicilien ( i fiorilegge ) de Aldo Vergano avec Maria Grazia Francia
1950Le prince pirate / Le prince rebelle / Le lion d’Amalfi / Le rebelle d’Amalfi ( il leone di Amalfi ) de Pietro Francisci avec Milly Vitale
L’héritier de Zorro ( il sogno di Zorro ) de Mario Soldati avec Delia Scala
1951Anna – de Alberto Lattuada avec Gaby Morlay
La couronne noire ( la corona nera ) de Luis Saslavsky avec Maria Félix
1952Le mystère des Bayous ( cry of the hunted ) de Joseph H. Lewis avec Polly Bergen
Les frontières de la vie / Chasse à l’homme ( the glass wall ) de Maxwell Shane avec Gloria Grahame
1953La traite des blanches ( la tratta delle bianche ) de Luigi Comencini avec Tamara Lees
Sombrero – de Norman Foster avec Cyd Charisse
1954Rhapsodie ( rhapsody ) de Charles Vidor avec Elizabeth Taylor
Mambo – de Robert Rossen avec Shelley Winters
1955La belle des belles ( la donna più bella del mondo / beautiful but dangerous / the world’s most beautiful woman ) de Robert Z. Leonard avec Gina Lollobrigida
1956Guerre et paix ( war and peace ) de King Vidor avec Audrey Hepburn
Kean ( Kean, genio e sregolatezza ) de Vittorio Gassman avec Anna-Maria Ferrero
    + scénario
Le chevalier de la violence ( Giovanni dalle bande nere ) de Sergio Grieco avec Constance Smith
Scandale à Milan / La femme scandaleuse ( difendo il mio amore ) de Giulio Macchi avec Martine Carol
1957La blonde enjôleuse ( la raggazza del palio ) de Luigi Zampa avec Diana Dors
1958Le pigeon ( i soliti ignoti ) de Mario Monicelli avec Claudia Cardinale
    Ruban d’Argent du meilleur acteur par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

La tempête ( la tempesta / tempest ) de Alberto Lattuada avec Viveca Lindfors
Quand la terre brûle ( the miracle ) de Irving Rapper avec Katina Paxinou
La traite ( la cambiale ) de Camillo Mastrocinque avec Giorgia Moll
1959La grande guerre ( la grande guerra ) de Mario Monicelli avec Bernard Blier
    David du meilleur acteur, Italie

Le sorprese dell’amore – de Luigi Comencini avec Sylva Koscina
Hold-up à la milanaise /Le hold-up de leur vie ( audace colpo dei soliti ignoti ) de Nanni Loy avec Renato Salvatori
Le matamore, l’homme aux cent visages / Le frimeur ( il mattatore ) de Dino Risi avec Dorian Gray
1960Chacun son alibi / À chacun son alibi ( crimen ) de Mario Camerini avec Alberto Sordi
Joyeux fantômes / Fantômes à Rome ( fantasmi a Roma ) de Antonio Pietrangelo avec Belinda Lee
1961Le jugement dernier ( il giudizio universale / the last judgement ) de Vittorio De Sica avec Ernest Borgnine
Une vie difficile ( una vita difficile ) de Dino Risi avec Lea Massari
Les guérilleros ( i briganti italiani ) de Mario Camerini avec Katy Jurado
Barabbas ( Barabba ) de Richard Fleischer avec Anthony Quinn
1962Âme noire ( anima nera ) de Roberto Rossellini avec Nadja Tiller
Le fanfaron ( il sorpasso ) de Dino Risi avec Catherine Spaak
    David du meilleur acteur, Italie

    Ruban d’Argent du meilleur acteur par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

La marche sur Rome ( la marcia su Roma ) de Dino Risi avec Roger Hanin
Le jour le plus court ( il giorno più corto / il giorno più corto commedia umoristica ) de Sergio Corbucci avec Steve Reeves
L’amour difficile ( l’amore difficile ) de Alberto Bonucci, Luciano Lucignani, Nino Manfredi & Sergio Sollima avec Lilli Palmer
Viol à l’italienne / Le feu dans la tête / Premiers frissons ( la smania addosso ) de Marcello Andrei avec Gérard Blain
1963Les monstres ( i mostri / opiate’67 ) de Dino Risi avec Ugo Tognazzi
    + chansons
    Prix du jury du meilleur acteur au festival du cinéma de Mar del Plata, Argentine

Il successo – de Mauro Morassi avec Anouk Aimée
Frenesia dell’estate – de Luigi Zampa avec Michèle Mercier
1964Parlons femmes ( se permette parliamo di donne ) de Ettore Scola avec Antonella Lualdi
Il gaucho – de Dino Risi avec Nino Manfredi
Cent millions ont disparu / Un million de dollars ont disparu ( la congiuntura ) de Ettore Scola avec Joan Collins
    David du meilleur acteur, Italie
1965Slalom – de Luciano Salce avec Beba Loncar
Une vierge pour le prince ( una vergine per il principe ) de Pasquale Festa Campanile avec Virna Lisi
Guerre secrète ( the dirty game / the dirty agents / la guerra segreta / spione unter sich ) de Terence Young , Carlo Lizzani & Christian-Jaque avec Henry Fonda
1966Le piacevoli notti – de Luciano Lucignani & Armando Crispini avec Gina Lollobrigida
L’armée Brancaleone ( l’armata Brancaleone ) de Mario Monicelli avec Barbara Steele
Belfagor le magnifique / Le diable amoureux ( l’arcidiavolo / il diavolo innamorato ) de Ettore Scola avec Mickey Rooney
1967Tutti frutti ( lo scatenato ) de Franco Indovina avec Martha Hyer
L’homme à la Ferrari ( il tigre / the tiger and the pussycat ) de Dino Risi avec Eleanor Parker
    David du meilleur acteur, Italie

Sept fois femme ( woman times seven ) de Vittorio De Sica avec Shirley MacLaine
Il profeta – de Dino Risi avec Ann-Margret
Fantômes à l’italienne ( questi fantasmi ) de Renato Castellani avec Margaret Lee
1968La pecora nera – de Luciano Salce avec Lisa Gastoni
Alibi ( l’alibi ) de Vittorio Gassman, Adolfo Celi & Luciano Lucignani avec Tina Aumont
    + scénario
1969Dove vai tutta nuda ? – de Pasquale Festa Campanile avec Maria Grazia Buccella
12 + 1 ( una su 13 / the 12 chairs / una su 13 ) de Nicolas Gessner & Luciano Lucignani avec Orson Welles
Les femmes sont dangereuses / Pleins feux sur l’archange (l’arcangelo ) de Giorgio Capitani avec Irina Demick
Contestation générale ( contestazione generale ) de Luigi Zampa avec Marina Vlady
1970Il divorzio – de Romolo Guerrieri avec Anita Ekberg
Brancaleone aux croisades / Brancaleone s’en va-t-aux croisades ( Brancaleone alle crociate ) de Mario Monicelli avec Stefania Sandrelli
    Prix du meilleur acteur au festival international du film de San Sebastián, Espagne

Scipione detto anche l’africano – de Luigi Magni avec Woody Strode
1971L’audience / Papal audience ( l’udienza ) de Marco Ferreri avec Alain Cuny
Au nom du peuple italien ( in nome del popolo italiano ) de Dino Risi avec Yvonne Furneaux
Sans famille, sans le sou, en quête d’affection ( senza famiglia, nullatenenti cercano affetto ) de Vittorio Gassman avec Paolo Villaggio
    + sujet & scénario
1972Mais qu’est-ce que je viens foutre dans cette révolution ? ( che c’entriamo noi con la rivoluzione ? ) de Sergio Corbucci avec Paolo Villaggio
1973Une Tosca pas comme les autres ( la Tosca ) de Luigi Magni avec Monica Vitti
1974Nous nous sommes tant aimé ( c’eravamo tanto amati ) de Ettore Scola avec Vittorio De Sica
Parfum de femme ( profumo di donne ) de Dino Risi avec Alessandro Momo
    Prix d’interprétation masculine au festival du cinéma de Cannes, France

    David du meilleur acteur, Italie

    Ruban d’Argent du meilleur acteur par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

Histoire d’aimer ( a mezzanotte va la ronda del piacere ) de Marcello Fondato avec Giancarlo Giannini
1975La carrière d’une femme de chambre ( telefoni bianchi ) de Dino Risi avec William Berger
Virginité ( come una rosa al naso / verginità ) de Franco Rossi avec Ornella Muti
1976Mesdames et messieurs bonsoir ( signore e signori, buenanotte ) de Mario Monicelli, Ettore Scola, Luigi Magni, Luigi Comencini & Nanni Loy avec Andréa Ferréol
Les désert des tartares ( il deserto dei tartari ) de Valerio Zurlini avec Max von Sydow
Ames perdues ( anima persa ) de Dino Risi avec Catherine Deneuve
1977Un mariage ( a wedding ) de Robert Altman avec Lillian Gish
Les nouveaux monstres ( i nuovi mostri / Viva Italia ! ) de Dino Risi, Ettore Scola & Mario Monicelli avec Alberto Sordi
1978Deux bonnes pâtes ( due pezzi di pane ) de Sergio Citti avec Philippe Noiret
Cher papa ( caro papà ) de Dino Risi avec Aurore Clément
    David du meilleur acteur, Italie

Quintet – de Robert Altman avec Paul Newman
1979La terrasse ( la terrazza ) de Ettore Scola avec Serge Reggiani
Je suis photogénique ( sono fotogenico ) de Dino Risi avec Edwige Fenech
1980Le plus secret des agents secrets ( the nude bomb / Maxwell Smart and the nude bomb / the return of Maxwell Smart ) de Clive Donner avec Rhonda Fleming
Chambre d’hôtel ( camera d’albergo ) de Mario Monicelli avec Monica Vitti
1981L’anti-gang ( Sharky’s machine ) de Burt Reynolds avec Brian Keith
Il turno – de Tonino Cervi avec Laura Antonelli
1982 Tempête ( tempest ) de Paul Mazursky avec Gena Rowlands
Di padre in figlio – de Vittorio Gassman avec Alessandro Gassman
    + scénario
Il conte Tacchia – de Sergio Corbucci avec Enrico Montesano
La vie est un roman – de Alain Resnais avec Geraldine Chaplin
1983Benvenuta – de André Delvaux avec Fanny Ardant
1984Le pouvoir du mal ( paradigma / paradigme / power of evil ) de Krzystof Zanussi avec Marie-Christine Barrault
1985L’affabulazione / L’atro enigma – de Vittorio Gassman & Carlo Tuzii avec Annie Girardot
    Seulement réalisation
Le pigeon vingt ans après / Un pigeon ( i soliti ignoti vent’anni dopo ) de Amanzio Todini avec Giorgio Gobbi
1986La famille ( la famiglia ) de Ettore Scola avec Ottavia Piccolo
    David du meilleur acteur, Italie
1987Une catin pour deux larrons ( i picari ) de Mario Monicelli avec Giuliana De Sio
1988Lo zio indegno – de Franco Brusatti avec Kim Rossi Stuart
    Ruban d’Argent du meilleur acteur par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

Mortacci – de Sergio Citti avec Malcolm McDowell
1989Oublier Palerme ( dimenticare Palermo ) de Francesco Rosi avec Mimi Rogers
Les mille et une nuits – de Philippe de Broca avec Catherine Zeta-Jones
Valse d’amour ( Tolgo il disturbo ) de Dino Risi avec Dominique Sanda
1990Les amusements de la vie privée ( i divertimenti della vita privata ) de Cristina Comencini avec Christophe Malavoy
1991Rossini ! Rossini ! – de Mario Monicelli avec Jacqueline Bisset
Le long hiver ( el largo invierno / el llarg hivern ) de Jaime Camino avec Elizabeth Hurley
1992Quando eravamo repressi – de Pino Quartullo avec Lucrezia Lante della Rovere
1994Même heure l’année prochaine ( tutti gli anni una volta l’anno ) de Gianfrancesco Lazotti avec Giovanna Ralli
1996Sleepers – de Barry Levinson avec Robert De Niro
1997Un homme digne de confiance – de Philippe Monnier avec Jacques Perrin
Le dîner ( la cena ) de Ettore Scola avec Marie Gillain
    Ruban d’Argent pour la distribution masculine par le syndicat national des journalistes de cinéma, Italie
1998 DO Luchino Visconti – de Carlo Lizzani avec Jean Marias
    Seulement apparition
1999La bomba – de Giulio Base avec Shelley Winters
AUTRES PRIX :
      
    Prix International Olimpo pour le Théâtre aux prix David di Donatello, Italie ( 1958 )

    Médaille d’Or du Ministère du Tourisme aux prix David di Donatello, Italie ( 1982 )

    Plaque Spéciale aux prix David di Donatello, Italie ( 1984 )

    Prix Donostia pour l’ensemble de sa carrière au festival international du film de San Sebastián, Espagne ( 1988 )

    David Spécial aux prix David di Donatello, Italie ( 1991 )

    Lion d’Or pour sa carrière au festival du cinéma de Venise, Italie (1996 )

    David pour l’ensemble de sa carrière aux prix David di Donatello, Italie ( 1996 )

    Ruban d’Argent Spécial par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie ( 2000 )
Fiche créée le 21 mars 2007 | Modifiée le 30 janvier 2017 | Cette fiche a été vue 10343 fois
PREVIOUSHassane Gassama || Vittorio Gassman || Marjorie GatesonNEXT