CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jean-Pierre Léaud
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Vivi Bach



Date et Lieu de naissance : 3 septembre 1939 (Copenhague, Danemark)
Date et Lieu de décès : 22 avril 2013 (Santa Eulària, Espagne)
Nom Réel : Vivianne Bak

ACTRICE
Image
1959 Les guitares chantent la nuit (gitarren klingen leise durch die nacht) de Hans Deppe avec Fritz Imhoff
Image
1961 Vivent les teenagers! (…Und du, mein schatz, bleibst hier) de Franz Antel avec Paul Hörbiger & Hans Moser
Image
1963 Holiday in St. Tropez – de Ernst Hofbauer avec Rudolf Prack, Ann Smymer, Mady Rahl & Gerd Vespermann
Image
1966 Typhon sur Hambourg (con la muerte a la espalda) de Alfonso Balcázar avec George Martin & Georges Chamarat

La future Vivi Bach est née Vivianne Bak le 3 septembre 1939 à Copenhague au Danemark. Cette fille de boulanger-pâtissier est, dès son plus jeune âge, attirée par le chant et la danse. Adolescente, elle se produit en amateur dans des clubs de jazz. Après sa scolarité, elle suit une formation de maquilleuse mais abandonne très vite pour prendre des cours de chant et de théâtre. Elle est ensuite engagée comme chanteuse dans une troupe musicale pour une tournée à travers son pays. De retour à Copenhague, elle joue des petits rôles au théâtre qui sont bien accueillis par la critique danoise.

Rapidement sollicitée par le cinéma, Vivi Bach fait ses débuts à l’écran, en 1957, dans la comédie «Krudt og klunker» réalisée par de Annelise Hovmand. Elle tourne une poignée de films au Danemark avant de se faire remarquer par des producteurs allemands. Elle entame sa carrière outre-Rhin en 1959 notamment sous la direction de Hans Deppe dans «Gitarren klingen leise durch die nacht», une comédie romantique avec Fred Bertelmann. Son image de jeune fille blonde et insouciante, ainsi que sa belle voix, sont exploitées dans de nombreuses productions bon-enfant destinées principalement à un public d’adolescents germanophones. En 1960, elle est la vedette de «Kriminaltango» de Géza von Cziffra avec Peter Alexander et dans «Nous ne nous quitterons jamais» de Harald Reinl avec Adrian Hoven. Pendant les huit années suivantes, celle que l’on surnomme «La Brigitte Bardot Danoise» va jouer dans une quarantaine de films aux côtés des vedettes de l’époque, parmi lesquelles : Paul Hörbiger, Gunther Philipp, Vico Torriani, Harald Juhnke, Hans Moser, Gus Backus, Walter Giller ou Paul Hubschmid. On la voit aussi dans des productions étrangères comme «Colt et dollars / Mon colt fait la loi», un western spaghetti avec l’acteur américain Rod Cameron, tourné en Espagne par Mario Caiano en 1964 ou «Services spéciaux, division K» (1967) filmé à Londres et dans le Tyrol par Val Guest, un thriller où elle côtoie Stephen Boyd, Michael Redgrave et Leo McKern. En 1969, l’actrice met un point final à son parcours cinématographique avec «Ein tag ist schöner als der andere» réalisé par de Kurt Hoffmann.

Elle 1963, Vivi Bach s’essaie à la production pour «Das rätsel der roten quaste» de Hubert Frank, mais l’échec commercial de ce film l’incite à stopper cette nouvelle activité. Parallèlement à sa carrière au cinéma, elle apparaît dans plusieurs séries télévisées à succès et participe des émissions de variétés. Dans les années 1970, elle devient une très populaire présentatrice de ses propres émissions de télévision. Elle enregistre aussi de nombreux disques et ses chansons remportent souvent de beaux succès.

En 1963, Vivi Bach partage l’affiche avec Steve Cochran et Hildegard Knef dans «Mozambique». Pendant le tournage de ce film britannique d’aventure, elle rencontre le jeune acteur autrichien Dietmar Schönherr qui ne reste pas insensible à son joli sourire. L’année suivante, ils se retrouvent dans «Ein Ferienbett mit 100 PS» de Wolfgang Becker et tombent éperdument amoureux. L’actrice se sépare de Heinz Sebeck, son premier mari, pour épouser son prince charmant en 1965. Le couple triomphe sur le petit écran avec leur propre émission «Wünsch Dir was» entre 1969 et 1972. À la fin des années 1980, Vivi Bach se retire définitivement avec son mari à Santa Eulària, sur l’île d’Ibiza, où elle se consacre à la peinture. Elle meurt dans sa résidence espagnole, le 22 avril 2013, victime d’une crise cardiaque.

© Pascal DONALD

copyright
1957Krudt og klunker – de Annelise Hovmand avec Gunnar Lauring
1958Seksdagesløbet – de Jørgen Roos avec Poul Reichhardt
Pigen og vandpytten – de Bent Christensen avec Preben Mahrt
1959Les guitares chantent la nuit ( gitarren klingen leise durch die nacht ) de Hans Deppe avec Fritz Imhoff
Immer die mädchen – de Fritz Remond avec Hans-Joachim Kulenkampff
Soldaterkammerater rykker ud – de Sven Methling avec Klaus Pagh
Pigen i søgelyset – de Bent Christensen & Anker Sørensen avec Preben Neergaard
1960Kriminaltango – de Géza von Cziffra avec Peter Alexander
    + chansons
La parade des succès ( schlager-raketen ) de Erik Ode avec Vico Torriani
Superboum 1960 ( schlagerparade / schlagerparade 1960 ) de Franz Marischka avec Walter Gross
Nous ne nous quitterons jamais ( wir wollen niemals auseinandergehn ) de Harald Reinl avec Adrian Hoven
1961Nos tantes en folie ( unsere tollen tanten ) de Rolf Olsen avec Gunther Philipp
Vivent les teenagers ! ( …Und du, mein schatz, bleibst hier ) de Franz Antel avec Paul Hörbiger
Les aventures du comte Bobby ( die abenteuer des grafen Bobby ) de Géza von Cziffra avec Hubert von Meyerinck
Superboum 1961 ( schlagerparade 1961 ) de Franz Marischka avec Klaus Löwitsch
    + chansons
Carina O Rosina ( am sonntag will mein süsser mit mir segeln gehn ) de Franz Marischka avec Harald Juhnke
    + chansons
Filles et chansons ( so liebt und küsst man in Tirol ) de Franz Marischka avec Monika Dahlberg
La musique est ma passion ( musik ist trumph ) de Franz Josef Gottlieb avec Peer Schmidt
1962La musique fait chanter les cœurs ( wenn die musik spielt am Wörthersee ) de Hans Grimm avec Ted Herold
    + chansons
Der verkaufte großvater – de Hans Albin avec Hans Moser
    + chansons
Verrückt und zugenäht / Drei lustige Gauner im Knast – de Rolf Olsen avec Oskar Sima
    + chansons
Nos folles nièces ( unsere tollen nichten ) de Rolf Olsen avec Gus Backus
Musica-stop ( die post geht ab / niemand sündigt im Bikini ) de Helmuth M. Backhaus avec Wolf Albach-Retty
1963Dronningens vagtmester – de Johan Jacobsen avec Jens Østerholm
Das rätsel der roten quaste / Das geheimnis der roten quaste – de Hubert Frank avec Dietmar Schönherr
    + production
...Denn die musik und die liebe in Tirol – de Werner Jacobs avec Gerd Vespermann
Death drums along the river / Sanders / Sanders of the river – de Lawrence Huntington avec Richard Todd
Holiday in St. Tropez – de Ernst Hofbauer avec Rudolf Prack
Mozambique / Le secret de la liste rouge ( blonde fracht für Sansibar ) de Robert Lynn avec Steve Cochran
    + chansons
1964Colt et dollars / Mon colt fait la loi ( le pistole non discutono / bullets don’t argue / bullets don’t lie / guns don’t talk / die letzten zwei vom Rio Bravo / las pistolas no discuten ) de Mario Caiano avec Rod Cameron
Ein ferienbett mit 100 PS – de Wolfgang Becker avec Gunther Philipp
1965Amore all’italiana / Superdiabolici – de Steno avec Walter Chiari
Tausend takte übermut – de Ernst Hofbauer avec Thomas Adler
Les pipes ( Dymky / pfeifen, betten, turteltauben ) de Vojtech Jasny avec Walter Giller
Komm mit zur blauen Adria / El bikini rojo – de Lothar Gündisch avec Juan Luis Galiardo
Komm mit zur blauen Adria – de Lothar Gündisch avec Gustavo Rojo
1966Espionnage à Capetown ( der mann mit den 1000 masken / the man of a thousand masks / l’omo da uccidere / Upperseven, the man to kill ) de Alberto de Martino avec Paul Hubschmid
L’Europe chante ( Europa canta / per un pugno di canzoni ) de José Luis Merino avec Gustavo Rojo
Ski fever / Liebesspiel im schnee – de Curt Siodmak avec Martin Milner
Typhon sur Hambourg ( con la muerte a la espalda / con la morte alle spalle / Electra 1 / operation taifun ) de Alfonso Balcázar avec Georges Chamarat
1967Elsk... din næste / Vergiß nicht deine frau zu küssen – de Egil Kolstø avec Walter Giller
De merveilleux moments dans le Spessart ( herrliche zeiten im Spessart ) de Kurt Hoffmann avec Liselotte Pulver
Onkel Joakims hemmelighed – de Carl Ottosen avec Gunnar Lauring
Services spéciaux, division K / Services spéciaux ( assignment K ) de Val Guest avec Stephen Boyd
Otto a un faible pour les femmes ( Otto ist auf frauen scharf ) de Franz Antel avec Beppo Brem
    Seulement apparition
1968Det er så synd for farmand – de Ebbe Langberg avec Jesper Langberg
April, April – de Peter Wortmann avec Dieter Augustin
1969Ein tag ist schöner als der andere – de Kurt Hoffmann avec Ingrid Braut
Fiche créée le 24 avril 2013 | Modifiée le 23 avril 2017 | Cette fiche a été vue 1950 fois
PREVIOUSBach || Vivi Bach || Olga BaclanovaNEXT