CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Paul Hörbiger
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Walter Connolly



Date et Lieu de naissance : 8 avril 1887 (Cincinnati, Ohio, USA)
Date et Lieu de décès : 28 mai 1940 (Beverly Hills, Californie, USA)
Nom Réel : Walter Connolly

ACTEUR
Image
1933 Paulette garçon manqué (Paddy the next best thing) de Harry Lachman avec Janet Gaynor & Warner Baxter
Image
1935 Roses de sang ( so red the rose ) de King Vidor avec Margaret Sullavan, Randolph Scott & Robert Cummings
Image
1937 Prison centrale (penitentiary) de John Brahm avec Jean Parker, John Howard & Robert Barrat
Image
1939 Un ange en tournée (fifth Ave. girl) de Gregory La Cava avec Ginger Rogers, Verree Teasdale & Tim Holt

Walter Connolly est né le 8 avril 1887 à Cincinnati, dans l’Ohio. Grand amateur de courses hippiques, il aurait voulu devenir jockey, mais l’empâtement précoce de sa silhouette l’en empêche. Ce généreux embonpoint et son visage de notable sévère, accentué par sa moustache en accent circonflexe, qui le font paraître plus vieux que son âge, le vouent aux rôles de patrons irascibles ou de pères dépassés.

Dès les années 1910, c’est la scène qui l’attire, d’abord comme membre de la compagnie théâtrale dirigée par l’acteur E.H. Sothern, avec laquelle il part en tournée et qui lui propose des rôles shakespeariens. Puis, en 1916, ce sont les débuts à Broadway, où Walter Connolly apparaît dans 22 pièces, jusqu’en 1935. On le voit ainsi dans «The love thief» (1927) de Martin Brown ou «The behavior of Mrs Crane» (1928) de Harry Segal et aussi dans des classiques comme «Oncle Vania» (1930) de Tchékov, où il joue le rôle titre, aux côtés de Lilian Gish ou « Six personnages en quête d’auteur » (1931) de Pirandello.

Le cinéma lui offre quelques rôles muets mais sa carrière à Hollywood, qui ne dure pas même une décennie, commence vraiment en 1932. Walter Connolly obtient parfois des rôles principaux. C’est ainsi que dans «Naufrage» (1934) de Walter Lang, il campe un producteur de Broadway à succès, dont le fils, Robert Young, victime d’un naufrage, réussit à se sauver en endossant des vêtements de femme, mettant sa famille dans l’embarras. Il incarne aussi des détectives: le père Brown, le personnage inventé par G.K. Chesterton, dans «Father Brown detective» (1934) de Edgar Sedgwick ou encore l’homme à l’orchidée Nero Wolfe, créé par Rex Stout, dans «The league of the frightened men» (1937) de Alfred E. Green (il prête aussi sa voix, à la radio, à un autre privé célèbre, Charlie Chan, l’homme aux aphorismes). Dans «La fille de la cinquième avenue» (1939) de Gregory La Cava, il interprète un industriel fortuné, abandonné par ses employés et sa famille, qui rencontre à Central Park une chômeuse, incarnée par Ginger Rogers, qu’il invite à dîner puis finit par embaucher. Le voilà enfin compositeur d’opérettes dans son dernier film, «Le grand Victor Herbert» (1939) de Andrew L. Stone, où il interprète le rôle titre.

Le plus souvent, pourtant, Walter Connolly se contente de rôles de complément, qui sont d’ailleurs loin d’être secondaires. Il est souvent dirigé par Frank Capra, dans des films comme «Grande dame d’un jour» (1933) avec May Robson; le fameux «New York Miami» (1934), où il est le père de Claudette Colbert ou encore «La course de Broadway Bill» (1934) avec Myrna Loy. Il apparaît dans d’autres «screwball comedies», où il est le contrepoint comique, souvent hargneux et proche de l’apoplexie, comme dans «Gosse de riche» (1935) de Tay Garnett, où il incarne le patriarche Daniel Van Dyke, consterné par les frasques de sa famille ou encore dans «La joyeuse suicidée» (1937) de William Wellman, avec Carole Lombard, où il incarne le patron du journaliste Fredric March. Il se glisse parfois dans la peau de personnages plus ambigus, qui ne prêtent plus à rire: c’est le cas de son rôle de conseiller américain du général chinois Yen, dans «La muraille de Chine» (1933), toujours de Capra ou de son interprétation de l’oncle ruiné de «Visages d’Orient» (1936), de Sidney Franklin, d’après Pearl Buck, avec Paul Muni, admirable dans son rôle de paysan écrasé par le destin. Walter Connolly décède le 28 mai 1940, d’une crise cardiaque, à Beverly Hills, en Californie.

© Jean-Pascal LHARDY

copyright
1914La femme marquée ( the marked woman ) de O.A.C. Lund avec Dorothy Tennant
1915A soldier’s oath – de Oscar Apfel avec Dorothy Bernard
1930 CM Many happy returns – de Arthur Hurley avec Madge Evans
1932Washington merry-go-round / Invisible power – de James Cruze avec Constance Cummings
L’épreuve de la haine / Homme contre femme ( man against woman ) de Irving Cummings avec Lillian Miles
Richesse perdue / Echec au prince / Richesse passée ( no more orchids ) de Walter Lang avec Carole Lombard
La muraille de Chine / La grande muraille ( the bitter tea of general Yen ) de Frank Capra avec Barbara Stanwyck
1933Paulette garçon manqué ( Paddy the next best thing ) de Harry Lachman avec Janet Gaynor
Grande dame d’un jour ( Lady for a day ) de Frank Capra avec May Robson
Ceux de la zone ( man’s castle ) de Frank Borzage avec Loretta Young
Master of men – de Lambert Hillyer avec Fay Wray
East of Fifth Avenue / Two in a million – de Albert S. Rogell avec Dorothy Tree
Eight girls in a boat – de Richard Wallace avec Dorothy Wilson
CM Screen snapshots series 14, No. 1 – de Ralph Staub avec Arline Judge
    Seulement apparition
1934New York-Miami ( it happened one night ) de Frank Capra avec Claudette Colbert
Lit numéro cinq / Lit N° 5 ( once to every woman ) de Lambert Hillyer avec Mary Carlisle
Train de luxe / Vingtième siècle ( twentieth century / 20th century ) de Howard Hawks avec John Barrymore
    + chansons
Naufrage ( whom the gods destroy ) de Walter Lang avec Doris Kenyon
Entrée de service / Entrée des employés ( servants’ entrance ) de Frank Lloyd avec Louise Dresser
La danseuse à l’éventail ( Lady by choice ) de David Burton avec Carole Lombard
Le capitaine déteste la mer ( the captain hates the sea ) de Lewis Milestone avec John Gilbert
La course de Broadway Bill ( Broadway Bill / strictly confidential ) de Frank Capra avec Myrna Loy
Father Brown, detective – de Edward Sedgwick avec Gertrude Michael
1935La manière forte / Gosse de riche ( she couldn’t take it / woman tamer ) de Tay Garnett avec Joan Bennett
Roses de sang ( so red the rose ) de King Vidor avec Margaret Sullavan
One way ticket – de Herbert J. Biberman avec Peggy Conklin
Le vrai coupable / Mensonges blancs / Usine à scandales ( white lies ) de Leo Bulgakov avec Fay Wray
Soak the rich – de Ben Hetch & Charles McArthur avec Mary Zimbalist
La musique vient par ici ( the music goes ’round ) de Victor Schertzinger avec Rochelle Hudson
1936Sa majesté est de sortie ( the king steps out ) de Joseph von Sternberg avec Grace Moore
Une fine mouche ( libeled lady ) de Jack Conway avec Jean Harlow
Visages d’Orient ( the good earth ) de Sidney Franklin avec Luise Rainer
Nancy Steele a disparue ( Nancy Steele is missing ! ) de George Marshall avec Victor McLaglen
1937Nous marrions-nous ? ( let’s get married ) de Alfred E. Green avec Ida Lupino
La joyeuse suicidée ( nothing sacred ) de William A. Wellman avec Fredric March
The league of frightened men – de Alfred E. Green avec Lionel Stander
First lady – de Stanley Logan avec Kay Francis
Prison centrale / Maison centrale pénitentiaire ( penitentiary ) de John Brahm avec Jean Parker
Start cheering – de Albert S. Rogell avec Joan Perry
Quatre au paradis ( four’s a crowd / all rights reserved ) de Michael Curtiz avec Olivia de Havilland
1938Un envoyé très spécial ( too hot to handle ) de Jack Conway avec Clark Gable
La p’tite d’en bas / La petite d’en bas ( the girl downstairs ) de Norman Taurog avec Franciska Gaal
Les aventures de Huckleberry Finn ( Huckleberry Finn / the adventures of Huckleberry Finn ) de Richard Thorpe avec Mickey Rooney
1939Bridal suite / Maiden voyage – de Wilhelm Thiele avec Annabella
Nous irons à Paris ( good girls go to Paris ) de Alexander Hall avec Joan Blondell
Garde-côtes ( coast guard ) de Edward Ludwig avec Randolph Scott
Un ange en tournée / La fille de la Cinquième Avenue / Champagne party ( fifth Ave. girl ) de Gregory La Cava avec Ginger Rogers
    + chansons
Those high grey walls / The gates of Alcatraz / Thos high gray walls – de Charles Vidor avec Iris Meredith
Le grand Victor Herbert ( the great Victor Herbert ) de Andrew L. Stone avec Mary Martin
Fiche créée le 28 septembre 2011 | Modifiée le 30 août 2016 | Cette fiche a été vue 2573 fois
PREVIOUSSean Connery || Walter Connolly || Chuck ConnorsNEXT