CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jacques Monod
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Walter Pidgeon



Date et Lieu de naissance : 23 septembre 1897 (Saint John, New Brunswick, Canada)
Date et Lieu de décès : 25 septembre 1984 (Santa Monica, Californie, USA)
Nom Réel : Walter Davis Pidgeon

ACTEUR
Image
1940 L’escadron noir (dark command) de Raoul Walsh avec John Wayne, Claire Trevor & Marjorie Main
Image
1943 Madame Curie – de Mervyn LeRoy avec Greer Garson, C. Aubrey Smith & Margaret O’Brien
Image
1944 Madame Parkington (Mrs. Parkington) de Tay Garnett avec Greer Garson, Edward Arnold & Frances Rafferty
Image
1950 Trois troupiers (soldiers three) de Tay Garnett avec Stewart Granger, David Niven & Robert Newton

Au mitan de sa carrière, Walter Pidgeon évoquait de façon irrésistible les bourgeois cossus ou les notables rassurants, mais toujours avec cette pointe d’humour «british» qui mettait entre lui et ses personnages la distance de l’autodérision. Haute stature et moustache d’officier de l’armée des Indes, Walter Davis Pidgeon, né le 23 septembre 1897 à Saint John, au Canada, avait en effet une allure de dandy et cette élégance des diplomates de carrière. Après la guerre de 14, il quitte ses neiges natales pour se fixer à Boston, où, en plus de la finance, il travaille sa voix au Conservatoire de musique de la ville. Puis, délaissant le comptoir de sa banque, il s’oriente vers le théâtre et débute à Broadway, en 1925, dans «Puzzles of 1925», une revue à grand spectacle de Elsie Janis. Dix ans plus tard, il partage l’affiche de «Something gay», d’Adelaide Helbron, avec la star Tallulah Bankhead, et ne remonte sur les planches que dans les années 50, avec le rôle principal de la pièce de Kyle Crichton, «The happiest millionaire» (1956).

La carrière de Walter Pidgeon au cinéma commence à la fin des années 20. Il tourne alors en vedette une poignée de films muets, comme «Sumuru» (1927) avec Carmel Myers ou «The gateway of the moon» (1927) avec Dolores Del Rio. Puis ses talents de chanteur lui permettent de tenir sa partie dans les premiers «musicals» tournés en Technicolor: «La fiancée du régiment» (1930) de John Francis Dillon, avec Vivienne Segal et Mirna Loy, où il chante «When hearts are young», «Sweet Kitty Bellairs» (1930) de Alfred E. Green, où il fredonne «My love, I’ll be waiting for you», ou encore «Kiss me again» (1930) de William A. Seiter, avec Edward Everett Horton, où il entonne «Tomorrow may bring doubts and tears».

Après un détour par la scène, Walter Pidgeon revient sur les écrans au milieu des années 30 et signe un contrat avec la MGM en 1937. Mais c’est surtout pour jouer des rôles de composition ou d’ami du héros, qui ne lui permettront jamais de devenir une star à part entière. Il incarne ainsi le riche fiancé de Jean Harlow dans «Saratoga» (1937) de Jack Conway ou le célèbre guérillero William Cantrell dans «Dark command» (1940) de Raoul Walsh. L’acteur retrouve un regain de notoriété en campant, dans l’admirable film de John Ford, «Qu’elle était verte ma vallée» (1941), le pasteur amoureux de Maureen O’Hara. Le succès de cette œuvre lui permet de faire équipe avec la rousse flamboyante Greer Garson, dans une série de films populaires: «Les oubliés» (1941) de Mervyn LeRoy, où il incarne un industriel, «Madame Miniver» (1942) de William Wyler, qui retrace la vie d’une famille durant la guerre, ou encore «Madame Curie» (1943) de Mervyn LeRoy, où il campe le mari de la célèbre physicienne. Il y a aussi «Julia Misbehaves» (1948) de Jack Conway ou «La dynastie des Forsythe» (1949) de Compton Bennett.

Walter Pidgeon incarne aussi des scientifiques, comme le savant de «Planète interdite» (1956) de Fred M. Wilcox, ou le concepteur du sous-marin révolutionnaire du «Sous-marin de l’Apocalypse» (1961) de Irwin Allen. Il interprète encore James Haggin, éleveur de chiens de race dans une production Disney de Norman Tokar, «Compagnon d’aventure» (1962) ou encore le politicien de «Tempête à Washington» (1962) de Otto Preminger. Comme beaucoup de stars vieillissantes, il termine sa carrière dans des films catastrophes comme «Alerte à la bombe» (1972), de John Guillermin ou «Odyssée sous la mer» (1973) de Daniel Petrie. Walter Pidgeon s’éteint le 25 septembre 1984 à santa Monica.

© Jean-Pascal LHARDY

copyright
1925Marisa, l’enfant volée ( mannequin ) de James Cruze avec ZaSu Pitts
The outsider – de Rowland V. Lee avec Jacqueline Logan
1926Le cavalier des sables ( old loves and news ) de Maurice Tourneur avec Barbara Bedford
Vagabond malgré elle ( Miss Nobody ) de Lambert Hillyer avec Louise Fazenda
La roturière ( marriage license ? ) de Frank Borzage avec Emily Fitzroy
1927Le cœur de Salomé ( heart of Salome ) de Victor Schertzinger avec Alma Rubens
Lola ( Sumuru / the girl from Rio ) de Tom Terriss avec Carmel Myers
The thirteenth juror – de Edward Laemmle avec Anna Q. Nilsson
Le gorille ( the gorilla ) de Alfred Santell avec Alice Day
La rose de la jungle ( the gateway of the moon ) de John Griffith Wray avec Dolores del Rio
Woman wise – de Albert Ray avec June Collyer
1928Turn back the hours / The badge of courage – de Howard Bretherton avec Myrna Loy
Clothes make the woman – de Tom Terriss avec Catherine Wallace
La Madelon ( melody of love / Madelon ) de Arch Heath avec Mildred Harris
1929The voice within – de George Archainbaud avec Eve Southern
Her private life – de Alexander Korda avec Billie Dove
A most immoral lady – de John Griffith Wray avec Leatrice Joy
1930La fiancée du regiment ( bride of the regiment / Lady of the rose ) de John Francis Dillon avec Vivienne Segal
Sweet Kitty Bellairs – de Alfred E. Green avec Claudia Dell
    + chansons
Kiss me again / Toast of the legion – de William A. Seiter avec Bernice Claire
    + chansons
The gorilla – de Bryan Foy avec Lila Lee
Nuits viennoises ( viennese nights ) de Alan Crosland avec June Purcell
Going wild – de William A. Seiter avec Ona Munson
Show girl in Hollywood – de Mervyn LeRoy avec Alice White
    Seulement apparition
The hot heiress – de Clarence G. Badger avec Inez Courtney
CM An intimate dinner in celebration of Warner Bros. Silver Jubilee – de John G. Adolfi avec Otis Skinner
    Seulement apparition
1932Rockabye – de George Cukor avec Constance Bennett
1933Le baiser devant le miroir ( the kiss before the mirror ) de James Whale avec Nancy Carroll
Journal of a crime – de William Keighley avec Ruth Chatterton
1936Empreintes digitales ( Big Brown Eyes ) de Raoul Walsh avec Joan Bennett
Fatal Lady – de Edward Ludwig avec Mary Ellis
Blonde dynamite ( she’s dangerous ) de Lewis R. Foster & Milton Carruth avec Tala Birell
Girl overboard – de Sidney Salkow avec Gloria Stuart
1937J’arrange le fisc ( as good as married ) de Edward Buzzell avec Doris Nolan
Saratoga – de Jack Conway avec Jean Harlow
My dear Miss Aldrich – de George B. Seitz avec Maureen O’Sullivan
A girl with ideas – de S. Sylvan Simon avec Wendy Barrie
Man-proof – de Richard Thorpe avec Rosalind Russell
    + chansons
La belle cabaretière ( girl of the Golden West ) de Robert Z. Leonard avec Jeanette MacDonald
1938L’ange impur ( the shopworn angel ) de H.C. Potter avec Margaret Sullavan
Un envoyé très spécial ( too hot to handle ) de Jack Conway avec Clark Gable
Surprise camping ( listen, darling ) de Edwin L. Marin avec Judy Garland
    + chansons
Un avocat mondain ( society lawyer ) de Edwin L. Marin avec Virginia Bruce
1939Six thousand enemies / 6 000 enemies – de George B. Seitz avec Rita Johnson
Témoin imprévu ( stronger than desire ) de Leslie Fenton avec Ann Dvorak
    + chansons
Nick Carter détective / Nick Carter, l’as des détectives ( Nick Carter, master detective ) de Jacques Tourneur avec Henry Hull
Cette femme est mienne ( I take this woman / New York Cinderella ) de W.S. Van Dyke avec Spencer Tracy
    Scènes coupées au montage
1940Destins dans la nuit / La maison sur la baie ( the house across the bay ) de Archie Mayo avec George Raft
La douce illusion / Un rendez-vous ( it’s a date ) de William A. Seiter avec Kay Francis
L’escadron noir ( dark command ) de Raoul Walsh avec Claire Trevor
Phantom raiders / Nick Carter in Panama – de Jacques Tourneur avec Florence Rice
Meurtre en plein ciel / Nick Carter en mission secrète ( sky murder ) de George B. Seitz avec Joyce Compton
L’appel des ailes ( flight command ) de Frank Borzage avec Ruth Hussey
CM Meet the stars #1 : Chinese Garden Festival – de Harriet Parsons avec William Bakewell
    Seulement apparition
1941Chasse à l’homme ( man hunt ) de Fritz Lang avec Joan Bennett
Les oubliés ( blossoms in the dust ) de Mervyn LeRoy avec Greer Garson
    + chansons
Qu’elle était verte ma vallée ( how green was my valley ) de John Ford avec Maureen O’Hara
Evitons le scandale ( design for scandal ) de Norman Taurog avec Jean Rogers
    + chansons
1942Madame Miniver ( Mrs. Miniver ) de William Wyler avec Teresa Wright
    + chansons
Tondelayo ( white cargo ) de Richard Thorpe avec Hedy Lamarr
    + chansons
The youngest profession – de Edward Buzzell avec Agnes Moorehead
    Seulement apparition
1943Madame Curie – de Mervyn LeRoy avec Margaret O’Brien
1944Madame Parkington ( Mrs. Parkington )de Tay Garnett avec Frances Rafferty
1945Week-end au Waldorf ( week-end at the Waldorf ) de Robert Z. Leonard avec Ginger Rogers
1946Féerie à Mexico ( holiday in Mexico ) de George Sidney avec Ilona Massey
Cœur secret ( the secret heart ) de Robert Z. Leonard avec Claudette Colbert
CM American creed – de Robert Stevenson avec Ingrid Bergman
    Seulement apparition
1947Quand vient l’hiver ( if winter comes ) de Victor Saville avec Deborah Kerr
1948Éternel tourment ( Cass Timberlane ) de George Sidney avec Lana Turner
    Seulement apparition
La belle imprudente ( Julia Misbehaves ) de Jack Conway avec Elizabeth Taylor
Tragique décision ( command decision ) de Sam Wood avec John Hodiak
1949Le Danube rouge ( the red Danube ) de George Sidney avec Ethel Barrymore
    + chansons
La dynastie des Forsythe ( that Forsythe’s woman / the Forsythe saga ) de Compton Bennett avec Errol Flynn
DO Some of the best – de Frank Whitbeck avec Lionel Barrymore
    Seulement apparition
1950L’histoire des Miniver ( the Miniver story ) de H.C. Potter avec Greer Garson
    + chansons
Trois troupiers ( soldiers three ) de Tay Garnett avec Stewart Granger
CM Screen actors – de Hal Elias avec Gene Autry
    Seulement apparition
1951Le retour de Bulldog Drummond ( calling Bulldog Drummond ) de Victor Saville avec Margaret Leighton
Quo Vadis ? – de Mervyn LeRoy avec Robert Taylor
    Seulement voix & narration – Non crédité
Le droit de tuer ( the unknow man / the Bradley Mason story / the thin knife ) de Richard Thorpe avec Ann Harding
1952La carte forcée ( the sellout ) de Gerald Mayer avec Audrey Totter
La première sirène ( million dollar mermaid / the one piece bathing suit ) de Mervyn LeRoy avec Esther Williams
Les ensorcelés ( the bad and the beautiful ) de Vincent Minnelli avec Gloria Grahame
1952Vicky ( scandal at Scourie ) de Jean Negulesco avec Greer Garson
CM The hoaxters – de ?
    Seulement voix & narration
1953La femme rêvée ( dream wife ) de Sidney Sheldon avec Cary Grant
1954La tour des ambitieux ( executive suite ) de Robert Wise avec Barbara Stanwyck
    Prix spécial du jury pour l’ensemble de la distribution du film au festival du cinéma de Venise, Italie

Escadrille Panthère ( men of the fighting lady / panther squadron ) de Andrew Marton avec Van Johnson
La dernière fois que j’ai vu Paris ( the last time I saw Paris ) de Richard Brooks avec Donna Reed
Au fond de mon cœur ( deep in my heart ) de Stanley Donen avec Merle Oberon
1955La fille de l’amiral ( hit the deck ) de Roy Rowland avec Jane Powell
La pantoufle de verre ( the glass slipper ) de Charles Walters avec Leslie Caron
    Seulement voix & narration – Non crédité
1956La planète interdite ( forbidden planet ) de Fred M. Wilcox avec Anne Francis
Passé perdu ( these wilder years ) de Roy Rowland avec James Cagney
Supplice des aveux ( the rak ) de Arnold Laven avec Paul Newman
1961Le sous-marin de l’apocalypse ( voyage to the bottom of the sea ) de Irwin Allen avec Joan Fontaine
1962Tempête à Washington ( advise and consent ) de Otto Preminger avec Gene Tierney
Compagnons d’aventure ( big red ) de Norman Tokar avec Janette Bertrand
Les deux colonels ( i due colonnelli ) de Steno avec Totò
Le jour le plus court ( il giorno più corto / il giorno più corto commedia umoristica ) de Sergio Corbucci avec Annie Girardot
1963 DO Anniversary – de William Weintraub
    Seulement narration
1966L’assassin est-il coupable ? / La nuit des assassins ( warning shot ) de Buzz Kulik avec Lillian Gish
1968Trahison au Vatican ( Vatican story / a qualsiasi prezzo / the Vatican affair ) de Emilio P. Miraglia avec Klaus Kinski
Funny girl – de William Wyler avec Barbra Streisand
1969Rascal – de Norman Tokar avec Elsa Lanchester
    Seulement voix
1972Alerte à la bombe ( skyjacked / sky terror ) de John Guillermin avec Charlton Heston
1973L’odyssée sous la mer / L’odyssée sous-marine ( the Neptune factor / the Neptune disaster / an underwater odyssey ) de Donald Petrie avec Yvette Mimieux
Harry, gentleman pickpocket ( Harry in your pocket ) de Bruce Geller avec James Coburn
1974Yellow-headed summer – de ? avec Donna Reed
1975Won Ton Ton le chien qui sauva Hollywood ( Won Ton Ton the dog who saved Hollywood) de Michael Winner avec Madeline Kahn
DO The lion roars again – de ? avec George Burns
    Seulement apparition
1976Un tueur dans la foule ( two minute warning ) de Larry Peerce avec Gena Rowlands
1977Sextette – de Ken Hughes avec Mae West
AUTRES PRIX :
      
    Prix pomme acide de l’acteur le moins coopératif par les Golden Apple Awards, USA ( 1944 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par la Guilde des acteurs de cinéma, USA ( 1975 )
Fiche créée le 21 janvier 2011 | Modifiée le 6 août 2017 | Cette fiche a été vue 3649 fois
PREVIOUSMary Pickford || Walter Pidgeon || Claude PiépluNEXT