CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Alberto Bevilacqua
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Warren Stevens



Date et Lieu de naissance : 2 novembre 1919 (Clark’s Summit, Pennsylvanie, USA)
Date et Lieu de décès : 27 mars 2012 (Sherman Oaks, Californie, USA)
Nom Réel : Warren Albert Stevens

ACTEUR

C’est dans la maison de sa grand-mère à Clark’s Summit que naît Warren Stevens le 2 novembre 1919. Il grandit et étudie dans cette petite ville tranquille de Pennsylvanie. Adolescent, il crée un groupe de musiciens et gagne ses premiers cachets en animant les événements scolaires et les fêtes locales. Athlète accompli, il est aussi un excellent joueur de football américain et pratique l’escrime. Après ses études au lycée, il intègre l’Académie Navale de Virginie et participe activement à la troupe théâtrale universitaire. Des problèmes de vue l’empêchent de terminer son cursus. À cette époque, il fait la connaissance de Gregory Peck au cours d’un stage théâtral d’été et qui restera son plus fidèle ami. Les deux jeunes hommes partent pour New York et ce joignent à la troupe de la «Neighborhood Playhouse». Pendant la Seconde Guerre Mondiale, Warren s’engage dans US Air Corps et sert en Europe.

Après la victoire, Warren Stevens rentre au pays et poursuit sa formation d’acteur à l’«Actors Studio» dès sa création par Elia Kazan, Cheryl Crawford, Robert Lewis et Anna Sokolow en octobre 1947. Ses copains de classes sont Marlon Brando, Karl Malden et Montgomery Clift. En décembre de la même année, il débute à Broadway dans la pièce «Galileo» de Bertolt Brecht mise en scène par Joseph Losey et avec Charles Laughton dans le rôle du célèbre physicien et un astronome italien. Pendant trois ans il joue plusieurs pièces sur scène, à la radio et à la télévision dans trois épisodes de l’émission «Actor’sStudio: The play’s the thing» qui présente des dramatiques en direct. De tels débuts ne manquent pas d’attirer l’attention d’Hollywood, Warren Stevens signe avec la 20th Century Fox.

Dès son arrivée en Californie en 1951, Warren Stevens est très vite employé pour jouer les utilités dans les films en tous genres. Avec Richard Widmark, Dana Andrews, Jeffrey Hunter, Gary Merrill et Richard Wagner il fait partie l’équipe des «Hommes-grenouilles» (1951) un film de guerre que réalise Lloyd Bacon. Il apparaît auprès de Humphrey Bogart dans «Bas les masques!» (1952), Edward G. Robinson dans «Mardi ça saignera» (1954) et Ava Gardner dans «La comtesse aux pieds nus» (1954). En 1956, il est l’un des principaux protagonistes du classique de science-fiction «La planète interdite» aux côtés de Walter Pidgeon, Anne Francis et Leslie Nielsen. Malgré le succès mondial de cette production, le parcours cinématographique de l’acteur s’enlise sans des séries B, dont deux westerns avec Audie Murphy et le peu convainquant film de science-fiction «Cyborg 2087» en 1966.

C’est la télévision qui va faire de lui une vedette à part entière, très appréciée du public. En effet, Warren Stevens va être l’interprète de plus de cent-cinquante séries, téléfilms ou émissions de divertissement, depuis «Alfred Hitchcock présente» au début des années 1950 jusqu’à «Urgence» à l’aube des années 2000, mais aussi dans beaucoup de séries cultes dont: «Star Trek», «Les incorruptibles», «La quatrième dimension», «La grande caravane», «Le grand Chaparral», «Mannix», «Le Virginien» et «Falcon Crest». Warren Stevens se maria une première fois en octobre 1942 avec Susan Huntington, mère de son fils Laurence. Après leur divorce, il épousa en septembre 1969 Barbara Fletcher qui lui donnera deux autres garçons: Adam et Matthew. Il est décédé le 27 mars 2012 à 92 ans, dans sa maison du quartier de Sherman Oaks à Los Angeles, des suites d’une infection pulmonaire.

© Pascal DONALD

copyright
1951Amour invincible ( follow the sun ) de Sidney Landfield avec June Havoc
Les hommes grenouilles ( the frogmen ) de Lloyd Bacon avec Richard Widmark
Monsieur Belvédère fait sa cure ( Mr. Belvedere rings the bell / Mr. Belvedere blows is whistle ) de Henry Koster avec Joanne Dru
La sarabande des pantins ( O. Henry’s full house / full house ) de Jean Negulesco, Henry Hathaway, Henry King & Howard Hawks avec Anne Baxter
    Segment « The last leaf » de Jean Negulseco
Wait till the sun shines, Nellie / Seein’ Nellie home – de Henry King avec Jean Peters
Duel dans la forêt ( red skies of Montana / smoke jumpers ) de Joseph M. Newman avec Jeffrey Hunter
1952Bas les masques / Du sang à la une ( deadline U.S.A. / deadline ) de Richard Brooks avec Humphrey Bogart
L’appel d’un inconnu ( phone call from a stranger ) de Jean Negulesco avec Bette Davis
Something for the birds – de Robert Wise avec Patricia Neal
    Seulement voix
La folle aventure ( the I don’t care girl ) de Lloyd Bacon avec Mitzi Gaynor
1953Marais maudits ( Shark River ) de John Rawlins avec Steve Cochran
Panique sur la ville ( gorilla at large ) de Harmon Jones avec Anne Bancroft
1954Mardi, ça saignera ( black Tuesday ) de Hugo Fregonese avec Edward G. Robinson
La comtesse aux pieds nus ( the barefoot contessa ) de Joseph L. Mankiewicz avec Ava Gardner
Femmes en prison ( women’s prison ) de Lewis Seiler avec Ida Lupino
1955Tornade sur la ville / Les maîtres de la vallée ( the man from Bitter Ridge ) de Jack Arnold avec Mara Corday
Tex, le justicier ( Robber’s roost ) de Sidney Salkow avec George Montgomery
Duel sur le Mississippi ( duel on the Mississippi ) de William Castle avec Patricia Medina
Au seuil de l’inconnu ( on the threshold of space ) de Robert D. Webb avec Guy Madison
1956Le prix de la peur ( the price of fear / cry innocent ) de Abner Biberman avec Merle Oberon
La planète interdite ( forbidden planet ) de Fred M. Wilcox avec Anne Francis
Accused of murder – de Joseph Kane avec Vera Ralston
1958Calibre 44 ( man or gun ) de Albert C. Gannaway avec Audrey Totter
Vague de chaleur ( hot spell ) de Daniel Mann avec Shirley MacLaine
The case against Brooklyn – de Paul Wendkos avec Margaret Hayes
Tueurs à gages / Tentative de meurtre ( intent to kill ) de Jack Cardiff avec Betsy Drake
Une balle signée X ( no name on the bullet ) de Jack Arnold avec Audie Murphy
1962Stagecoach to Dancers’ Rock – de Earl Bellamy avec Martin Landau
Des ennuis à la pelle ( forty pounds of trouble ) de Norman Jewison avec Tony Curtis
1965Madame X – de David Lowell Rich avec Lana Turner
La loi du colt / La parole est au colt ( gunpoint ) de Gordon Kay avec Audie Murphy
1966Cyborg 2087 ( man from tomorrow ) de Franklin Adreon avec Wendell Corey
Sursis pour une nuit ( an american dream / see you in hell, darling ) de Robert Gist avec Janet Leigh
1967Police sur la ville ( Madigan ) de Don Siegel avec Henry Fonda
Fureur sur la plage ( the sweet ride ) de Harvey Hart avec Jacqueline Bisset
1975The student body / Sexual students / Classroom teasers – de Gus Trikonis avec Janice Heiden
1982Stacker Ace, l’as de cœur ( Stroker Ace ) de Hal Needham avec Burt Reynolds
1988Samourai cop – de Amir Shervan avec Robert Z’Dar
Carts – de Chris Cashman avec Ted Lange
CM The solicitor – de Chris Cashman avec Jesse Ramirez
Fiche créée le 29 mars 2012 | Modifiée le 31 mars 2012 | Cette fiche a été vue 2159 fois
PREVIOUSInger Stevens || Warren Stevens || Elaine StewartNEXT