CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Germaine Dulac
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Werner Krauss



Date et Lieu de naissance : 23 juin 1884 (Gestungshausen, Empire Allemand)
Date et Lieu de décès : 20 octobre 1959 (Vienne, Autriche)
Nom Réel : Werner Johannes Krauss

ACTEUR
Image
1919 Le cabinet de docteur Caligari (das kabinett des doktor Caligari) de Robert Wiene avec Conrad Veidt
Image
1927 Funkzauber (Funkzauber ein volksstück von der liebe und des rundfunks wellen) de Richard Oswald
Image
1940 Le juif Süss (jud Süß) de Veit Harlan avec Ferdinand Marian, Kristina Söderbaum & Heinrich George
Image
1943 Paracelse (Paracelsus) de Georg Wilhelm Pabst avec Mathias Wieman, Annelies Reinhold & Fritz Rasp

Werner Johannes Krauss voit le jour le 23 juin 1884, à Gestungshausen, Ville de l’Empire Allemand. Sa carrière théâtrale démarre dès 1901 à Breslau. Durant les années qui suivent, il apparaît sur les scènes provinciales et se voit finalement engagé, en 1913, par Max Reinhardt, au Deutsche Theater de Berlin. Werner devient très vite la plus grande vedette de la scène berlinoise. L’année suivante, il fait ses premiers pas au cinéma sous la direction de Joe May.

Au cours de la seconde moitié des années dix, Werner Krauss travaille beaucoup pour le cinéma, notamment sous la direction de Richard Oswald. Il devient, avec Emil Jannings, la plus grande star du cinéma muet germanique. En 1919, son interprétation dans «Le cabinet du docteur Caligari» de Robert Wiene, le rend mondialement célèbre.

Dans les années vingt, Werner Krauss est considéré comme l’acteur phare de l’expressionnisme allemand. Il interprète des personnages marquants dans quelques chefs-d’œuvre et dans un grand nombre de succès populaires. Parmi lesquels: Robespierre dans «Danton» (1920) avec Emil Jannings, Iago dans «Othello» (1922) toujours auprès de Jannings, Ponce Pilate dans «I.N.R.I.» (1923) avec Henny Porten, Jack l’éventreur dans «Le cabinet des figures de cire» (1923) avec Conrad Veidt, Slylock dans «Le marchand de Venise» (1923) avec Claire Rommer, le boucher «La rue sans joie» (1924) avec Asta Nielsen et le Comte Muffat dans «Nana» (1926) avec Catherine Hessling.

La décénie suivante, Werner Krauss délaisse volontairement l’écran pour privilégier la scène. Il revient au cinéma pour sa première prestation parlante en 1930, pour le rôle titre de «Yorck» sous la direction de Gustav Ucicky. L’opportuniste et rusé Docteur Joseph Goebbels, utilise alors son immense notoriété et le nomme vice-président des théâtres allemands. Krauss, honoré de cette façon, ne se rend pas compte qu’il devient un des principaux représentants de la culture du régime National Socialiste. Il se compromet dans plusieurs films de propagande nazie, dont le «Juif Süss» de Veit Harlan, où il incarne le double rôle du rabbin Loew et du secrétaire Lévy et «Die entlassung» (1942) de Wolfgang Liebeneiner.

Après la guerre, Werner Krauss est jugé indésirable dans l’univers culturel allemand. Interdit de travailler et déchu de sa citoyenneté, l’acteur humilié s’installe à Vienne et prend la nationalité autrichienne. En 1950, Werner joue des rôles de complément dans deux films mineurs. En 1951, il recouvre sa nationalité allemande et reprend sa carrière théâtrale. Malgré sa collaboration pendant les années terribles du nazisme, nul ne peut nier son immense talent.

Les dernières années de sa vie se partagent entre les scènes des théâtres de Vienne, de Berlin et de Dusseldörff. En 1954, la République Fédérale Allemande lui décerne la prestigieuse Grand Croix du Mérite pour honorer son parcours artistique. L’année suivante, il apparaît une dernière fois à l’écran dans «Sohne ohne heimat» de Hans Deppe. Werner Krauss meurt à Vienne, en Autriche, le 20 octobre 1959. Son corps repose désormais au cimetière central de cette même ville.

© Philippe PELLETIER

copyright
1913 CM La mystérieuse villa ( die geheimnisvolle villa ) de Joe May avec Julius Falkenstein
1914Die pagode – de Joe May avec Lupu Pick
1915Les contes d’Hoffmann ( Hoffmanns erzählungen ) de Richard Oswald avec Paula Roney
Die vertauschte braut – de ?
Unheilbar – de Emerich Hanus avec Emil Jannings
Stein unter steinen – de Felix Basch avec Dagny Servaes
1916Nuit d’horreur ( nächte des grauens ) de Arthur Robison avec Emil Jannings
La maison du mystère 1 ( das unheimliche haus 1. Teil. ) de Richard Oswald avec Rita Clermont
La maison du mystère 2 ( das unheimliche haus 2. Teil. : Freitag, der 13. ) de Richard Oswald avec Ernst Ludwig
La maison du mystère 3 ( das unheimliche haus 3. Teil. : Der chinesische götze ) de Richard Oswald avec Lupu Pick
Cristo – de Guilio Antamoro
Zirkusblut – de Richard Oswald avec Ernst Ludwig
Die rache der toten – de Richard Oswald avec Rita Clermont
Die bettlerin von St. Marien – de Alfred Halm avec Emil Jannings
Le patrimoine de Het Steen ( der erbe von « Het Steen » ) de Louis Neher avec Hugo Flink
Die hand – de Fred Sauer avec Fred Sauer
Die ungreifbare – de Fred Sauer
1917Seeschlacht – de Richard Oswald avec Conrad Veidt
La Bacchanale de la mort ( das Bacchanal des todes / das opfer einer großen liebe ) de Richard Eichberg avec Ellen Richter
Wenn frauen lieben und hassen – de Jaap Speyer avec Martha Orlanda
Der friedensreiter – de Hans Werckmeister
Gesühnte schuld – de Werner Krauss avec Hermann Thimig
Die kaukasierin – de Joe May & Uwe Jens Krafft avec Maria Fein
La fille de la comtesse Stachowska ( die tochter der gräfin Stachowska ) de Otto Rippert avec Hella Moja
Die schleichende Gefahr – de Franz Hofer avec Lotte Erol
L’étrangère ( die fremde ) de Otto Lippert avec Hella Moja
Ihr sohn – de Ernst Reicher
Fräulein Pfiffikus – de Franz Hofer avec Carl Auen
E, der scharlachrote buchstabe – de Emmerich Hanus
1918Le journal d’une fille perdue ( das tagebuch einer verlorenen ) de Richard Oswald avec Erna Morena
Que la lumière soit 3 ( es werde licht ! 3. Teil ) de Richard Oswald avec Kathe Oswald
Colomba – de Arzén von Cserépy avec Conrad Veidt
Opium – de Robert Dinesen avec Sybill Morel
Stürme des lebens – de Franz Hofer avec Martha Orlanda
Seelen in ketten – de Franz Hofer avec Rudi Wehr
Le cadeau des Médicis ( das gift der Medici ) de Walter Schmidthässler avec Olga Engl
Prostitution I ( die prostitution, 1. Teil – das gelbe haus ) de Richard Oswald avec Fritz Beckman
Prostitution II ( die prostitution, 2. Teil – die sich werkaufen ) de Richard Oswald avec Conrad Veidt
L’histoire de Dida Ibsen ( Dida Ibsens geschichte ) de Richard Oswald avec Conrad Veidt
Sr. Hoheit brautfahrt – de Franz Hofer avec Carl Auen
Mazeppa, der volksheld der Ukraine – de Martin Berger avec Eva Speyer
Madame d’Ora – de Arzén von Cserépy avec Erna Morena
Der prozeß hauers – de Willy Zeyn avec Magda Madeleine
Der bettler von Savern – de Franz Hofer avec Lily Hessing
Le château enchanté ( das verwunschene schloß ) de Otto Rippert avec Hella Moja
Les frères Karamasoff ( die brüder Karamasoff ) de Carl Froelich avec Hanna Ralph
1919Le cabinet de docteur Caligari ( das kabinett des doktor Caligari / das cabinet des Dr. Caligari ) de Robert Wiene avec Conrad Veidt
Totentaz – de Otto Lippert avec Sascha Gura
Ewiger strom – de Johannes Guter avec Heinrich Peer
Rose Bernd – de Alfred Halm avec Henny Porten
Sühne – de Walter Schmidthässler avec Maria Fein
Opfer – de Ernst Fiedler-Spies avec Carolla Toelle
Das mädchen und die männer – de Manfred Noa avec Reinhold Schünzel
Das ewige rästel – de Josef Coenen avec Josef Ewald
La femme à l’orchidée ( die fraü mit der orchideen ) de Otto Rippert avec Carl de Vogt
Der mann ohne namen – de Georg Jacoby avec Georg Alexander
L’île de la chance ( die insel der glücklichen ) de Josef Coenen avec Carolla Toelle
Phantome des lebens – de Josef Coenen avec Lil Dagover
Die heimat – de Franz Hofer avec Arthur Bergen
Die frau ohne seele – de Leo Lasko avec Edith Meller
1920Luise Millerin / Kabake und liebe – de Carl Froelich avec Lil Dagover
Le procureur ( der staatsanwalt ) de Paul Otto avec Margarete Lanner
Le bossu et la danseuse ( der bucklige und die tänzerin ) de Friedrich Whilhelm Murnau avec Anna Palen
Johannes Goth – de Karl Gerhardt avec Carolla Toelle
Das schicksal des Edmund Hall – de Erna Morena avec Erna Morena
Die kwannon von Okadera – de Carl Froelich avec Max Adalbert
Die frau im himmel – de Johannes Guter avec Alfred Abel
La confession d’un mort ( die beichte einer toten ) de Martin Zickel avec Josefine Dora
Das lachende grauen – de Rudolf Meinert avec Lupu Pick
Danton / La mort de Danton ( all for a woman ) de Dimitri Buchowetzki avec Charlotte Ander
Sieger tod – de Nils Chrisander avec Ernst Stahl-Nachbaur
Spiritismus – de Frederic Zelnick avec Lil Dagover
Christian Wahnschaffe, 1ère partie ( Christian Wahnschaffe 1. Teil : Weltbrand ) de Urban Gad avec Magda Madeleine
Christian Wahnschaffe, 2ème partie ( Christian Wahnschaffe, 2. Teil : Die flucht aus dem goldenen kerker ) de Urban Gad avec Conrad Veidt
1921Le roman de Christine von Herre ( der roman der Christine von Herre ) de Ludwig Berger avec Heinrich George
Le rail ( scherben ) de Lupu Pick avec Paul Otto
Grausige nächte – de Lupu Pick avec Alfred Abel
La proie des furies ( die beute der Erinnyen / die rachefahrt der Erinnys ) de Otto Rippert avec Ressel Orla
Le médium ( das medium ) de Hermann Rosenfeld avec Lil Dagover
Sappho – de Dimitri Buchowetzki avec Xenia Desni
Der tanz um liebe und glück – de Willy Zein avec Olga Limburg
Le cirque de la vie ( zirkus des lebens ) de Johannes Guter avec Rudolf Klein-Rogge
Lady Hamilton – de Richard Oswald avec Heinrich George
Sturmflut des lebens – de avec Gunar Tolnaes
Das haus in der dragonergasse – de Richard Oswald avec Paul Bildt
1922La terre qui flambe ( der brennende Acker ) de Friedrich Wilhelm Murnau avec Lya De Putti
Le comte d’Essex ( der graf von Essex ) de Peter Paul Felner avec Fritz Kortner
Josef und sein brüder – de Carl Froelich
Marquise von Pompadour – de Alfred Halm avec Ida Wüst
Die nacht der Medici – de Karl Grune avec Albert Steinrück
Nathan le sage ( Nathan, der weise / Erstürtmung Jerusalems ) de Manfred Noa avec Max Schreck
Othello – de Dimitri Buchowetzki avec Emil Jannings
Fridericus Rex : III ( Fridericus Rex – Teil 3, Sansouci ) de Arzén von Cserépy avec Otto Gebühr
Adam et Eve ( Adam und Eva ) de Friedrich Porges & Reinhold Schünzel avec Rudolf Forster
Der puppenmacher von Kiang-Ning / Tragikomödie – de Robert Wiene avec Julius Falkenstein
1923Le trésor ( der schatz ) de Georg Wilhelm Pabst avec Albert Steinrück
Du sollst nicht toten – de Fritz Hofbauer avec Julia Terry
I.N.R.I. ( I.N.R.I. – Ein film der menschlichkeit / crown of thorns ) de Robert Wiene avec Henny Porten
Le prince étudiant / Viel Heidelberg ( alt Heidelberg ) de Hans Behrendt avec Paul Hartmann
L’évasion de Baruch / Les deux mondes ( das alte gesetz / baruch ) de Ewald André Dupont avec Henny Porten
Mademoiselle Raffke ( fräulein Raffke ) de Richard Eichberg avec Lydia Potechina
Le cabinet des figures de cire ( das wachsfigurenkabinett ) de Paul Leni & Leo Birinsky avec Emil Jannings
Zwischen abend und morgen / Der spuk einer nacht – de Arthur Robison avec Alfons Fryland
Le lendemain inconnu ( das unbekannte morgen ) de Alexander Korda avec Maria Corda
Der menschenfeind – de Rudolf Walther-Fein & Rudolf Dworsky avec Reinhold Schünzel
Le marchand de Venise ( der kaufmann von Venedig ) de Peter Paul Felner avec Harry Liedtke
Adam und Eva – de Friedrich Porges avec Hermann Picha
1924La rue sans joie ( die freudlose gasse ) de Georg Wilhelm Pabst avec Greta Garbo
Decameron nights / Dekameron-nächte – de Herbert Wilcox avec Lionel Barrymore
Le songe d’une nuit d’été ( ein sommernachtstraum ) de Hans Neumann avec Martin Jacob
Une femme dans la nuit – de ? avec Lili Damita
Variété ( variete / variety / vaudeville ) de Ewald André Dupont avec Lya De Putti
Reveille, das große wecken – de George Pearson avec Fritz Kampers
DO Der film im film / Ein blick hinter die kulissen – de Friedrich Porges & Stefan Lorant avec Paul Wegener
1925Le brocanteur d’Amsterdam ( der trödler von Amsterdam ) de Victor Janson avec Hilde Hildebrand
Die dame aus Berlin – de Lorand von Kabdebo avec Lia Eibenschutz
Maria, die geschichte eines hauses / Das graue haus – de Friedrich Feher avec Julia Serda
La morale de la rue ( die moral der gasse / das alte lied der mutterliebe ) de Jaap Speyer avec Hugo Fischer-Köpp
Eifersucht – de Karl Grune avec Georg Alexander
Tartuffe ( herr Tartüff / Tartüff ) de Friedrich Whilhelm Murnau avec Emil Jannings
Les mystères d’une âme / Le cas du professeur Mathias ( geheimnisse einer seele ) de Georg Wilhelm Pabst avec Jack Trevor
Canard sauvage ( arme, kleine hedwig / das haus der lüge / das schicksal eines jungen mädchens ) de Lupu Pick avec Fritz Rasp
1926Nana – de Jean Renoir avec Catherine Hessling
La maison grise ( das graue haus / Maria, die geschichte eines hauses ) de Friedrich Feher avec Lotte Lorring
Croisade de femme ( kreuzzug des weibes / kreuzzug des weibes : Die tragödie des §144 ) de Martin Berger avec Conrad Veidt
On ne badine pas avec l’amour ( man spielt nicht mit der liebe ) de Georg Whilhelm Pabst avec Lili Damita
Laster ( Laster der menschheit ) de Rudolf Meinert avec Asta Nielsen
Uberflüßige menschen – de Aleksandr Razumnyj avec Fritz Kampers
Maquillage ( da hält die welt den atem an ) de Felix Basch avec Marcella Albani
L’étudiant de Prague ( des student von Prag ) de Henrik Galeen avec Fritz Alberti
1927Der fidele bauer – de Franz Seitz avec Carmen Boni
Hypocrisie / La culotte ( die hose / skandal in einer kleinen residenz ) de Hans Behrendt avec Jenny Jugo
Funkzauber ( Funkzauber ein volksstück von der liebe und des rundfunks wellen ) de Richard Oswald avec Fern Andra
L’enfer des vierges ( die hölle der jungfrauen ) de Robert Dinesen avec Elizza la Porta
À huis clos ( unter ausschluß der öffentlichkeit ) de Conrad Wiene avec William Dieterle
Maquillage – de Felix Basch avec Sandra Milovanoff
1928Looping the loop / Die todesschleife – de Arthur Robison avec Sig Arno
Napoléon à Sainte-Hélène ( Napoleon auf St. Helena ) de Lupu Pick avec Philippe Hériat
Lights of Paris – de ? avec Doris Costello
1929The jolly peasant – de ? avec Ivy Close
DO Rund um die liebe – de Oskar Kalbus avec Elisabeth Bergner
    Seulement apparition
1930Yorck – de Gustav Ucicky avec Veit Harlan
1932Un homme sans nom ( mensch ohne namen ) de Gustav Ucicky avec Helen Thimig
1934Les cent jours ( hundert tage ) de Franz Wenzler avec Elsa Wagner
1936Burgtheater / Burg Theatre / Vienna Burgtheater – de Willi Forst avec Olga Tschechowa
1939La lutte héroïque ( Robert Koch, der bekämpfer des todes / Robert Koch ) de Hans Steinhoff avec Emil Jannings
Der letzte appell – de Max W. Kimmich avec Emil Jannings
    Inachevé
1940Le juif Süss ( jud Süß ) de Veit Harlan avec Ferdinand Marian
1941Annelie ( die geschichte eines lebens ) de Josef von Báky avec Käthe Haack
L’abdication ( die entlassung / schicksalswende / Wilhelm II. und Bismarck ) de Wolfgang Liebeneiner avec Werner Hinz
1942Entre ciel et terre ( zwischen himmel und erde ) de Harald Braun avec Gisela Uhlen
1943Paracelse ( Parcelsus ) de Georg Wilhelm Pabst avec Mathias Wieman
1949 DO À Salzbourg ( Salzburg / das Salzburger welttheater ) de Wilfried Fraß & Max Zehenthofer avec Käthe Gold
    Seulement apparition
1950Prämien auf den tod – de Curd Jürgens avec Curd Jürgens
La comète ( der fallende stern ) de Harald Braun avec Dieter Borsche
1955Le fils sans racines ( sohne ohne heimat ) de Hans Deppe avec Elisabeth Flickenschildt
Fiche créée le 9 octobre 2005 | Modifiée le 26 août 2017 | Cette fiche a été vue 8351 fois
PREVIOUSHenry Krauss || Werner Krauss || Krzysztof KrauzeNEXT