CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Arthur Malet
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

William A. Wellman



Date et Lieu de naissance : 29 février 1896 (Brookline, Massachusetts, USA)
Date et Lieu de décès : 9 décembre 1975 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : William Augustus Wellman

REALISATEUR
Image
1937 Une étoile est née (a star is born) de William A. Wellman avec Janet Gaynor & Fredric March
Image
1944 Buffalo Bill – de William A. Wellman avec Gary Cooper, Maureen O’Hara & Linda Darnell
Image
1948 La ville abandonnée (yellow sky) de William A. Wellman avec Gregory Peck & Anne Baxter
Image
1957 Escadrille Lafayette (Lafayette Escadrille) de William A. Wellman avec Tab Hunter & Etchika Choureau

William Augustus Wellman est né le 29 février 1896, à Brookline (Massachussetts). Enfant, il est tôt viré de son école pour délinquance. Par la suite, il envisage de devenir joueur professionnel de hockey sur glace. En 1914, William A. Wellman s’engage dans la Légion Étrangère de France où il sert dans le corps des ambulanciers. En 1917, à l’entrée en guerre des Etats-Unis, il prend du service dans la fameuse Escadrille Lafayette. Sérieusement blessé, réformé, il est rendu à la vie civile. William joue alors pendant quelque temps les cascadeurs aériens. Remarqué par Douglas Fairbanks, il s’installe en Californie.

Grâce à l’aide de Fairbanks, William A. Wellman débute comme acteur dans «Douglas brigand par amour» (1919). Mais le métier d’interprète ne lui convient guère et le voici garçon de courses pour les studios Goldwyn. Il effectue ses véritables débuts derrière la caméra, en 1923, pour «The man who won», un western avec Dustin Farnum. Dans les années 1923 et 1924, il réalise plusieurs bandes interprétées par Buck Jones. En 1927, la Paramount lui confie la réalisation d’une production consacrée aux as de la Première Guerre Mondiale: «Les ailes», avec Clara Bow, il remporte l’Oscar du meilleur film. Son film suivant, «Les pilotes de la mort », (1927), avec Gary Cooper et Fay Wray, traite le même sujet. En 1942, «Pilote de chasse» évoque les camps d’entraînement des jeunes pilotes. Dans «Lafayette Escadrille», son avant-dernier film (1957), il emprunte de nombreux éléments à son expérience. En marge, il filme des acrobaties aériennes dans «Les hommes volants» (1938) avec Ray Milland et «Écrit dans le ciel» (1954) avec John Wayne. Wellman évoque aussi la Première Guerre Mondiale dans «Héros à vendre» (1933), un film très intéressant sur la lâcheté et le courage. Mais ses œuvres les plus essentielles, et son regard le plus profond sur la guerre, il la remémore à travers de grands sujets puisés dans l’histoire du second conflit mondial: «Les forçats de la gloire» (1944) témoigne de la dureté des combats et de la souffrance des soldats. Thèmes repris quelques années plus tard dans «Bastogne» (1949) qui relate la terrible bataille.

En 1943, William A. Wellman réalise «L’étrange incident», avec Dana Andrews et Henry Fonda, film dénonçant le lynchage. 1944 est l’année de «Buffalo Bill», incarné par Joel McCrea. Deuxième grand western, «La ville abandonnée» (1948) avec Gregory Peck. Le cinéaste est également l’auteur d’un western atypique et admirable, «Convoi de femmes» (1951), avec Robert Taylor. Enfin, «Au-delà du Missouri» (1951) nous montre Clark Gable en trappeur. Échappant à ces deux genres, films de guerre et westerns, il faut relever, dans l’œuvre de Wellman, une histoire de gangsters, «L’ennemi public» (1931), avec James Cagney et Jean Harlow, un drame «social», «Enfants abandonnés» (1933), ancré dans la crise économique des années trente, de bons films d’aventures, comme «L’appel de la forêt» (1935), toujours avec Clark Gable. Citons encore «Beau Geste» (1939), avec Gary Cooper et «Une étoile est née» (1937), avec Fredric March et Janet Gaynor.

Le réalisateur se marie à quatre reprises. Sa première épouse est l’actrice Helen Chadwick. Divorcé en 1931, il se lie encore à deux reprises, avant de rencontrer la femme de sa vie et la mère de ses sept enfants (dont William Wellman Jr. futur acteur), Dorothy Coonan. En 1958, il décide de prendre sa retraite. William A. Wellman décède le 9 décembre 1975, à Los Angeles, vaincu par la leucémie.

© Philippe PELLETIER – Source Christian GRENIER

copyright
1919Douglas brigand par amour ( the Knickerbocker Buckaroo) de Albert Parker avec Douglas Fairbanks
    Seulement interprétation
Evangeline – de Raoul Walsh avec Miriam Cooper
    Seulement interprétation
1920The twins of Suffering Creek – de Scott R. Dunlap avec Louise Lovely
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
1923Cupid’s fireman – de William A. Wellman avec Lucy Beaumont
The man who won – de William A. Wellman avec Dustin Farnum
Big Dan – de William A. Wellman avec Buck Jones
Second hand love – de William A. Wellman avec Charles Coleman
Not a drum was heard – de William A. Wellman avec Betty Bouton
1923The vagabond trail – de William A. Wellman avec Marian Nixon
The circus cowboy – de William A. Wellman avec Marguerite Clayton
1925When husbands flirt – de William A. Wellman avec Dorothy Revier
DO 1925 studio tour – de ? avec Tod Browning
    Seulement apparition
Les pyjamas du chat ( the cat’s pajamas ) de William A. Wellman avec Arlette Marchal
1926Le balourd ( the boob / the yokel ) de William A. Wellman avec Charles Murray
Masques d’artistes ( you never know women ) de William A. Wellman avec Florence Vidor
1927Les ailes ( wings ) de William A. Wellman avec Clara Bow
    + apparition
Les pilotes de la mort ( the legion of the condemned ) de William A. Wellman avec Fay Wray
    + production
1928Tu ne tueras pas ! ( ladies of the mob ) de William A. Wellman avec Richard Arlen
    + production
Les mendiants de la vie ( beggars of life ) de William A. Wellman avec Louise Brooks
1929Les nuits de Chinatown / Quartier Chinois ( Chinatown nights / Tong war ) de William A. Wellman avec Florence Vidor
L’homme que j’aime ( the man I love ) de William A. Wellman avec Olga Baclanova
Woman trap – de William A. Wellman avec Evelyn Brent
Young eagles – de William A. Wellman avec Jean Arthur
Dangerous paradise / Two against death – de William A. Wellman avec Nancy Carroll
1930Maybe it’s love / Eleven men and a girl – de William A. Wellman avec Joan Bennett
L’ange blanc ( night nurse ) de William A. Wellman avec Barbara Stanwyck
1931Other men’s woman / The steel highway – de William A. Wellman avec James Cagney
L’ennemi public ( the public enemy / enemies of the public ) de William A. Wellman avec Jean Harlow
Le redoutable témoin / Un redoutable témoin ( the star witness ) de William A. Wellman avec Walter Huston
    + apparition
La fille de l’enfer ( safe in hell / the lost lady ) de William A. Wellman avec Dorothy Mackaill
1932L’honorable monsieur Wong ( the hatchet man / the honourable Mr. Wong ) de William A. Wellman avec Loretta Young
Mon grand ( so big ! ) de William A. Wellman avec George Brent
L’amour en vitesse ( love is a racket / such things happens ) de William A. Wellman avec Ann Dvorak
The purchase price – de William A. Wellman avec Lyle Talbot
Les conquérants ( the conquerors / pioneer builders ) de William A. Wellman avec Ann Harding
Jenny Frisco ( Frisco Jenny ) de William A. Wellman avec Ruth Chatterton
    + apparition
1933Lilly Turner – de William A. Wellman avec George Brent
Le signal ( Central Airport ) de William A. Wellman avec John Wayne
Héros à vendre ( heroes for sale / breadline ) de William A. Wellman avec Richard Barthelmess
Rose de minuit ( midnight Mary ) de William A. Wellman avec Andy Devine
Enfants abandonnés ( wild boys of the road / dangerous days ) de William A. Wellman avec Frankie Darro
College coach / Football coach – de William A. Wellman avec Dick Powell
Toute femme ( female ) de Michael Curtiz avec Lois Wilson
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
1934Viva Villa ! – de Jack Conway avec Fay Wray
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
Tempête sur la ligne ( looking for trouble / trouble shooter ) de William A. Wellman avec Constance Cummings
Stingaree – de William A. Wellman avec Richard Dix
Le président disparaît ( the president vanishes / strange conspiracy ) de William A. Wellman avec Rosalind Russell
1935La malle de Singapour ( China seas ) de Tay Garnett avec Lewis Stone
    Seulement réalisateur de la deuxième équipe – Non crédité
L’appel de la forêt ( call of the wild ) de William A. Wellman avec Jack Oakie
La petite provinciale ( small town girl / One Horse Town) de William A. Wellman avec Janet Gaynor
Robin des Bois d’Eldorado ( Robin Hood of El Dorado ) de William A. Wellman avec Warner Baxter
    + scénario
1936Tarzan s’évade ( Tarzan escapes ) de Richard Thorpe avec Johnny Weissmuller
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
1937Le dernier gangster ( the last gangster ) de Edward Ludwig avec James Stewart
    Seulement sujet & scénario
Une étoile est née / Star d’Hollywood ( a star is born ) de William A. Wellman avec Fredric March
    + sujet & scénario
    Oscar du meilleur scénario original, USA

La joyeuse suicidée ( nothing sacred ) de William A. Wellman avec Carole Lombard
Les aventures de Tom Sawyer ( the adventures of Tom Sawyer ) de Norman Taurog avec Tom Kelly
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
1938Les hommes volants ( men with wings ) de William A. Wellman avec Ray Milland
    + production
1939Beau Geste – de William A. Wellman avec Gary Cooper
    + production
La lumière qui s’éteint ( the light that failed ) de William A. Wellman avec Ronald Colman
    + production
1940Le tombeur du Michigan ( reaching for the sun ) de William A. Wellman avec Joel McCrea
    + production
1941La folle aventure de Roxie Hart ( Roxie Hart ) de William A. Wellman avec Ginger Rogers
1942Pilote de chasse ( thunder birds / soldiers of the air ) de William A. Wellman avec Gene Tierney
L’inspiratrice ( the great man’s lady ) de William A. Wellman avec Brian Donlevy
    + production
1943L’étrangleur / Une femme étrange ( lady of burlesque / the G-String murder / striptease Lady ) de William A. Wellman avec Michael O’Shea
L’étrange incident / L’aube fatale ( the ox-bow incident / strange incident ) de William A. Wellman avec Henry Fonda
1944Buffalo Bill – de William A. Wellman avec Maureen O’Hara
Les forçats de la gloire ( story of G.I. Joe / Ernie Pyle’s story of G.I. Joe / war correspondent ) de William A. Wellman avec Burgess Meredith
1945This man’s navy – de William A. Wellman avec James Gleason
1946Ses premières ailes ( gallant journey ) de William A. Wellman avec Glenn Ford
    + scénario & production
1947La cité magique ( Magic Town ) de William A. Wellman avec Jane Wyman
    + présentation & production
1948Le rideau de fer ( the iron curtain / behind the iron curtain ) de William A. Wellman avec Dana Andrews
La ville abandonnée / La cité fantôme / Nevada ( yellow sky ) de William A. Wellman avec Gregory Peck
    Prix Spécial pour la réalisation au festival international du cinéma de Locarno, Suisse
1949Bastogne ( battleground ) de William A. Wellman avec George Murphy
1950Années de jeunesse ( the happy years / the adventures of Young Dink Stover ) de William A. Wellman avec Dean Stockwell
La voix que vous allez entendre ( the next voice you hear… ) de William A. Wellman avec James Whitmore
Dix du Texas ( it’s a big country ) de John Sturges, Charles Vidor, Richard Thorpe, William A. Wellman, Don Weis, Don Hartman & Clarence Brown avec Ethel Barrymore
1951Convoi de femmes ( westward the women ) de William A. Wellman avec Denise Darcel
DO Challenge the wilderness – de Jack Atlas avec Julie Bishop
    Seulement apparition
Au-delà du Missouri ( across the wide Missouri ) de William A. Wellman avec Clark Gable
1952La femme sans loi ( my man and I ) de William A. Wellman avec Shelley Winters
1953Aventure dans le grand nord ( island in the sky ) de William A. Wellman avec John Wayne
1954Ecrit dans le ciel ( the high and the mighty ) de William A. Wellman avec Claire Trevor
Les géants du cirque ( ring of fear ) de James Edward Grant avec Mickey Spillane
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
DO Light’s diamond jubilee – de Alan Handley, Christian Nyby, Roy Rowland, Norman Taurog, King vidor, William A. Wellman & Bud Yorkin avec Lauren Bacall
Track of the cat – de William A. Wellman avec Teresa Wright
1955L’allée sanglante ( blood alley ) de William A. Wellman avec Anita Ekberg
Une étoile est née ( a star is born ) de George Cukor avec Judy Garland
    Seulement sujet
1956Adieu lady ( good-bye, my lady / the boy and the laughing dog / goodbye, my lady ) de William A. Wellman avec Sidney Poitier
1957Escadrille Lafayette ( Lafayette Escadrille / hell bent for glory / c’est la guerre / with you in my arms ) de William A. Wellman avec Tab Hunter
    + narration, sujet, scénario & production
Les commandos passent à l’attaque ( Darby’s rangers / the young invaders ) de William A. Wellman avec James Garner
1973 DO The men who made the movies : William A. Wellman – de Richard Schickel
    Seulement apparition
1975Une étoile est née ( a star is born ) de Frank Pierson avec Barbra Streisand
    Seulement sujet
AUTRES PRIX :
      
    Prix pour l’ensemble de sa carrière par la guilde des réalisateurs américains, USA ( 1973 )
Fiche créée le 30 décembre 2007 | Modifiée le 30 août 2015 | Cette fiche a été vue 7619 fois
PREVIOUSOrson Welles || William A. Wellman || Ilse WernerNEXT