CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jorge Mistral
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Wolf Albach-Retty



Date et Lieu de naissance : 28 mai 1906 (Vienne, Empire Austro-Hongrois)
Date et Lieu de décès : 21 février 1967 (Vienne, Autriche)
Nom Réel : Wolfgang Helmuth Albach

ACTEUR
Image
1936 Rendez-vous à Vienne (rendezvous in Wien) de Victor Janson avec Magda Schneider & Adele Sandrock
Image
1937 La favorite des marins (liebling der matrosen) de Hans Hinrich avec Traudl Stark & Lotte Lang
Image
1945 Comme un voleur dans la nuit (wie ein dieb in der nacht) de Hans Thimig avec Christl Mardayn & Gusti Huber
Image
1959 La chasse de Saint-Hubert (Hubertusjagd) de Hermann Kugelstadt avec Lucie Englisch & Willy Fritsch

Wolf Albach-Retty est né le 28 mai 1906 à Vienne, capitale de l’Empire des Habsbourg. Il est le fils de la célèbre actrice Rosa Albach-Retty (1874-1980) et de l’officier impérial Karl Albach (1870-1952). Après sa scolarité, il décide de suivre la voix maternelle et reçoit une formation de comédien à l’Académie de Musique et d’Art Dramatique de Vienne. Il fait ses premiers pas professionnels sur la scène du Burgtheater dans la pièce de Hermann Bahr «Altweibersommer» en 1926. Il y reste jusqu’en 1932, tout en participant régulièrement au Festival de Salzbourg. En 1927, il débute à l’écran dans le film muet «Das grobe hemd» de Fritz Kaufmann, avec Fritz Alberti, Alphons Fryland et Ruth Weyher en tête d’affiche.

Après quelques mélodrames tournés en Autriche, Wolf Albach-Retty est engagé par la UFA qui voit en lui le jeune premier parfait pour donner la réplique à ses stars féminines. Le jeune et séduisant acteur est alors le partenaire de Lilian Harvey dans «Zwei herzen und ein schlag» (1931), Renate Müller dans «Epouse-moi» (1932), Mady Christians dans «Le hussard noir» (1932) ou Käthe von Nagy dans «Un jour viendra» (1933). Le public féminin raffole de ce bel acteur, idéal pour jouer dans les romances et les films musicaux très en vogue à l’époque. En 1933, sur le plateau de «Chérie j’attends ton arrivée», il fait la connaissance de Magda Schneider. Le coup de foudre est immédiat et les deux amoureux se marient en 1937. Ils ont deux enfants, Rose-Marie née en 1938 et qui se fera connaitre plus tard sous le nom de Romy Schneider, et Wolf-Dietrich né en 1941. Le couple se séparera après la Seconde Guerre Mondiale, Wolf se remariera peu après avec l’actrice Trude Marlen, la mère de sa fille Sacha, elle aussi deviendra comédienne sous le nom de Sacha Darwin. Ils resteront unis jusqu’au décès de Wolf.

Alors qu’Adolf Hitler affirme sa dictature en Allemagne, Wolf Albach-Retty poursuit sa carrière sans aucune inquiétude. Jusqu’à la fin des années trente, il tourne a un rythme soutenu, trois ou quatre films par an, beaucoup de comédies romantiques ou musicales mais aucun chef-d’œuvre. À l’écran, Lil Dagover, Olga Tschechowa, Anny Ondra, Hilde Krahl, Carola Höhn et Sybille Schmitz se succèdent dans ses bras. Parallèlement, l’acteur adhère au parti nazi dès 1933, il en devient un membre actif dès l’annexion de son pays natal par l’Allemagne en mars 1938. Protégé de Joseph Goebbels, il est dispensé de toutes obligations militaires et continue à jouer dans des niaiseries alors que l’Europe s’entretue.

Après la guerre, Wolf Albach-Retty est interrogé par les nouvelles autorités de dénazification. À sa décharge il n’a jamais tourné dans des œuvres de propagandes, mais se voit interdit de travail. Ses succès d’avant-guerre sont définitivement oubliés, Il reprend enfin le chemin des studios à la fin des années quarante et joue les seconds rôles dans une pléiade de comédies médiocres et superficielles. Beaucoup dirons que c’est la renommée de sa fille Romy Schneider qui lui a permit de faire un retour en force à l’écran. En 1959, il revient au Burgtheater dans la pièce «Anatol» de Arthur Schnitzler. C’est lors d’une autre pièce de Schnitzler, «Professor Bernhardi», que Wolf Albach-Retty présente des premiers symptômes de graves problèmes cardiaques. Les représentations sont alors interrompues. Il meurt peu après, le 21 février 1967 à Vienne, victime d’un nouvel infarctus. Son corps sera inhumé au cimetière central de la capitale autrichienne, sa mère le rejoindra en 1980 et Trude Marlen en 2005.

© Pascal DONALD

copyright
1927Das grobe hemd / Der mann ohne beruf – de Fritz Kaufmann avec Greta Graal
Der geheimnisvolle spiegel – de Carl Hoffmann & Richard Teschner avec Rina De Liguoro
1928Ein wiener musikantenmädel – de Josef Berger avec Carmen Cartellieri
Amour en mai ( liebe im mai / absteigquartier ) de Robert Wohlmuth avec Hans Junkermann
1929Le voleur de wagons-lits ( der dieb im schlafcoupée / prinzessin auf urlaub ) de Richard Löwenbein avec Ossi Oswalda
1930Der onkel aus Sumatra – de Julius von Szöreghy avec Eugen Günther
General Babka – de Desider Kertesz avec Mary Kid
1931Zwei herzen und ein schlag – de Wilhelm Thiele avec Lilian Harvey
Wiener zauberklänge – de Robert A. Reich avec Erika Felger
1932Epouse-moi / Jeunes filles à marier ( mädchen zum heiraten ) de Wilhelm Thiele avec Renate Müller
Le hussard noir ( der schwarze husar ) de Gerhard Lamprecht avec Mady Christians
La belle aventure ( das schöne abenteuer ) de Reinhold Schünzel avec Hilde Hildebrand
Czardas d’amour / Le vieux coquin ( ....und es leuchtet die Pußta ) de Heinz Hille avec Rosi Barsony
1933Poupée blonde ( liebe muß verstanden sein ) de Hans Steinhoff avec Käthe Haack
Chérie j’attends ton arrivée ( kind, ich freu’ mich auf dein kommen / amor an der leine ) de Kurt Gerron avec Magda Schneider
Un jour viendra ( einmal eine große dame sein ) de Gerhardt Lamprecht avec Käthe von Nagy
1934Romance viennoise ( g’schichten aus dem Wienerwald / geschichten aus dem Wienerwald ) de Georg Jacoby avec Leo Slesak
Parade de printemps ( frühjarsparade / tavaszi parádé ) de Géza von Bolváry avec Paul Hörbiger
L’oiseleur ( der vogelhändler ) de E.W. Emo avec Lil Dagover
1935Songe d’une nuit d’hiver / Conte blanc ( wintermachtstraum ) de Géza von Bolváry avec Erik Ode
Sylvia et son chauffeur ( ein walzer um den stephansturm / Sylvia und ihr chauffeur ) de J.A. Hübler-Kahla avec Olga Tschechowa
Quadrille d’amour ( die katz’ im sack ) de Richard Eichberg avec Hubert von Meyerinck
Nettoyage de printemps ( großreinemachen ) de Carl Lamac avec Anny Ondra
1936Rendez-vous à Vienne ( rendezvous in Wien ) de Victor Janson avec Adele Sandrock
Le secret d’une vieille maison ( geheimnis eines alten hauses ) de Rudolf van der Noss avec Grethe Weiser
Le palais des fées ( die puppenfee ) de E.W. Emo avec Hilde Krahl
1937Millionäre / Ich möcht’ so gern mit dir allein sein – de Karl Heinz Martin avec Alfred Abel
La favorite des marins ( liebling der matrosen ) de Hans Hinrich avec Lotte Lang
Les plus heureux mariés de Vienne ( die glücklichste ehe der welt / die glücklichste ehe von Wien ) de Karl Heinz Martin & E.W. Emo avec Maria Andergast
1938Der hampelmann – de Karl Heinz Martin avec Philip Dorn
Frühlingsluft – de Carl Lamac avec Rudolf Platte
Aventure au Grand Hôtel ( liebe streng verboten ) de Heinz Heblig avec Carola Höhn
1939Hotel Sacher – de Erich Engel avec Sybille Schmitz
Une mère ( mutterliebe ) de Gustav Ucicky avec Käthe Dorsch
Pays natal / Monika ( heimatland / Monika das schwarzwaldmädel ) de Ernst Martin avec Ursula Herking
La joyeuse maison ( das glück wohnt nebenan / drunt‘ in der lobau hab ich ein mädel geküßt ) de Ernst Marischka avec Olly Holzmann
1940Scandale à Vienne ( Falstaff in Wien ) de Leopold Hainisch avec Hans Nielsen
Wie konntest du, Veronika ! – de Milo Harbich avec Erich Ponto
Sept années de poisse / Sept ans de poisse ( sieben jahre pech ) de Ernst Marischka avec Ida Wüst
1941La danse avec l’empereur ( tanz mit dem kaiser ) de Georg Jacoby avec Marika Rökk
La perle du brésilien ( so gefällst du mir ) de Hans Thimig & Rudolf Schaad avec Gusti Huber
Sept ans de félicité ( sieben jahre glück ) de Ernst Marischka avec Theo Lingen
Sept ans de félicité ( sette anni di felicità ) de Ernst Marischka & Roberto Savarese avec Vivi Gioi
    Version italienne de « Sieben jahre glück»
Comtesse Incognito ( die heimliche gräfin ) de Géza von Bolváry avec Marte Harell
1942Maske in blau – de Paul Martin avec Clara Tabody
Deux personnes heureuses ( zwei glückliche menschen ) de E.W. Emo avec Magda Schneider
1943Aventures au Grand Hôtel ( abenteuer in Grandhotel / vergiß, wenn du kannst ) de Ernst Marischka avec Carola Höhn
Connaissance de voyage ( reisebekanntschaft ) de E.W. Emo avec Lotte Lang
Rêve blanc ( der weiße traum ) de Géza von Cziffra avec Oskar Sima
Alles aus liebe – de Ernst Marischka avec Grethe Weiser
Romantische brautfahrt – de Leopold Hainisch avec Marte Harell
1944Hundstage – de Géza von Cziffra avec Gaby Gardner
Ein mann wie Maximilian – de Hans Deppe avec Karin Hardt
1945Comme un voleur dans la nuit ( wie ein dieb in der nacht / der herzensdieb ) de Hans Thimig avec Richard Eybner
1948Alles lüge – de E.W. Emo avec Senta Wengraf
1949Des invités dangereux ( gefährliche gäste / wirbel um Mitternacht ) de Géza von Cziffra avec Paul Kemp
Une nuit dans la grande ville ( großstadtnacht ) de Hans Wolff avec Inge Konradi
Ein bezaubernder schwindler – de Hans Wolff avec Greta Zimmer
1950Deux hommes dans un complet ( zwei in einem anzug ) de Joe Stöckel avec Rudolf Vogel
Czardas der herzen / Servus, Peter – de Alexander von Slatinay avec Hannelore Bollmann
Der mann, der sich selber sucht – de Géza von Cziffra avec Vera Molnár
1951À 2 dans une auto ( zwei in einem auto / du bist die schönste für mich! ) de Ernst Marischka avec Hans Moser
Weh dem, der liebt ! – de Alexander von Slatinay avec Arno Assmann
Le charme éternel de Vienne / Servus Wien ! ( verklungenes Wien ) de Ernst Marischka avec Marianne Schönauer
Unschuld in tausend nöten / Mädchen aus dem regenbogen / Mädel aus der konfektion – de Carl Boese avec Hannelore Schroth
1952L’homme dans le bain ( der mann in der wanne / verlobung in der badewanne ) de Franz Antel avec Axel von Ambesser
Der obersteiger – de Franz Antel avec Josefin Kipper
Ideale frau gesucht – de Franz Antel avec Inge Egger
1953L’amoureuse aventure / L’oiseleur ( der vogelhändler ) de Arthur Maria Rabenalt avec Ilse Werner
Die tolle Lola – de Hans Deppe avec Paul Dahlke
Les fruits les plus doux ( die süßesten früchte ) de Franz Antel avec Eva Bajor
L’école du bonheur conjugal ( schule für eheglück ) de Toni Schelkopf & Rainer Geis avec Cornell Borchers
1954Les sept robes de Katrin ( die sieben kleider der Katrin ) de Hans Deppe avec Paul Klinger
1955Sa fille Pierre ( seine tochter ist der Peter ) de Gustav Fröhlich avec Sabine Eggerth
La princesse et le capitaine ( ihr leibregiment ) de Hans Deppe avec Ingrid Andree
…Und wer küßt mich ? / Ein herz und eine seele – de Max Nosseck avec Liane Augustin
1956Les fiancés du Wolfgangsee ( verlobung am Wolfgangsee ) de Helmut Weiss avec Maria Andergast
K. und k. Feldmarschall – de E.W. Emo avec Mady Rahl
La voix que j’aime ( stimme der sehnsucht ) de Thomas Engel avec Christine Kaufmann
1957Maria, fille de la forêt / La fille et le braconnier ( wetterleuchten um Maria ) de Luis Trenker avec Marianne Hold
Dort in der wachau – de Rudolf Carl avec Gerlinde Locker
Der kaiser und das wäschermädel – de Ernst Neubach avec Germaine Damar
1958Les poupées du vice / Jeunes filles en danger ( gefährdete mädchen ) de Wolfgang Glück avec Heinz Drache
Congés de mariage ( immer die radfahrer ) de Hans Deppe avec Christiane Hörbiger
Man ist nur zweimal jung – de Helmut Weiss avec Margit Saad
Hern Josefs letzte liebe – de Hermann Kugelstadt avec Lucie Englisch
1959Musique de mon cœur ( mein ganzes herz ist voll musik ) de Helmut Weiss avec Maria Sebaldt
Des fille pour le Manbo-Bar ( mädchen für die Mambo-Bar ) de Wolfgang Glück avec Dalida
La chasse de Saint-Hubert ( Hubertusjagd ) de Hermann Kugelstadt avec Willy Fritsch
Auf allen straßen / Peter, das zirkuskind – de Kurt Steinwendner avec Marianne Schönauer
1960Les grands sapins ( hohe tannen ) de August Rieger avec Anita Gutwell
Agent double / Salon Parisi ( frauen in teufels hand ) de Hermann Leitner avec Aina Capell
1961Der orgelbauer von St. Marien – de August Rieger avec Gerlinde Locker
Autofahrer unterwegs – de Otto Ambros avec Margot Philipp
1962Musica-stop ( die post geht ab / niemand sündigt im Bikini ) de Helmuth M. Backhaus avec Vivi Bach
Christelle et l’empereur ( die försterchristel ) de Franz Josef Gottlieb avec Doris Kirchner
1963Sturm am wilden kaiser / Bergwind – de Eduard von Borsody avec Alwy Becker
1964Das mädel aus dem Böhmerwald – de August Rieger avec Anita Höfer
Marika, un super show ( die große kür ) de Franz Antel avec Paul Hörbiger
Fiche créée le 9 juin 2009 | Modifiée le 9 mars 2017 | Cette fiche a été vue 8207 fois
PREVIOUSRosa Albach-Retty || Wolf Albach-Retty || Marcella AlbaniNEXT