CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Yolanda Varela
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Wolfgang Zilzer



Date et Lieu de naissance : 20 janvier 1901 (Cincinnati, Ohio, USA)
Date et Lieu de décès : 26 juin 1991 (Berlin, Allemagne)
Nom Réel : Wolfgang Zilzer

ACTEUR
Image
1929 Jeunesse fardée (geschmintke jugend) de Carl Boese avec Maria Ford, Toni van Eyck & Olga Limburg
Image
1931 Le tyrolien amateur (der hochtourist) de Alfred Zeisler avec Otto Wallburg & Leopold von Ledebur
Image
1943 Hitler’s madman – de Douglas Sirk avec Patricia Morison, John Carradine, Alan Curtis & Ralph Morgan
Image
1945 Week-end au Waldorf (week-end at the Waldorf) de Robert Z. Leonard avec Ginger Rogers

Fils du comédien allemand Max Zilzer, Wolfgang voit le jour le 20 janvier 1901, à Cincinnati dans l’Ohio, au cours une tournée américaine de son père. Orphelin de mère juste après sa naissance, il ne rejoint l’Allemagne avec son père qu’en 1905. Deux ans plus tard, il débute sur scène et devient rapidement un acteur enfant très demandé.

À quatorze ans, il entame sa carrière cinématographique dans «Der barber von filmersdorf» de Carl Wilhelm. Durant les années vingt, Wolfgang Zilzer apparaît dans une quarantaine de films muets devenant de ce fait un acteur très populaire. Son nom est associé aux plus grandes stars féminines de l’époque : Carmen Boni dans «Venus im frack» (1927), Brigitte Helm dans «Alraune» (1927), Ossi Oswalda dans «Ossi hat die hosen an» (1938) et Aud Egede Nissen dans «Die frau im talar» (1929).

Au début des années trente, il joue dans quelques versions allemandes de films américains. En 1933, devant la montée du pouvoir nazi, il émigre à Paris. Deux ans plus tard, Wolfgang Zilzer tente un retour dans sa patrie mais est accusé de propager la culture juive. Il demande alors un visa pour les Etats-Unis. À son grand étonnement, il apprend que tout visa est inutile car, étant né dans l’Ohio, il est citoyen américain. Il s’envole donc vers les USA et s’installe en Californie. En 1938, son compatriote, le réalisateur Ernst Lubitsch, l’emploie pour un petit rôle dans «La huitième femme de Barbe Bleue» pour donner la réplique à Claudette Colbert. Il retrouve Lubitsch l’année suivante pour «Ninotchka» avec la divine Greta Garbo. En 1939, on l’aperçoit aussi auprès de Isa Miranda dans «Hôtel Impérial» et de Sonja Henie dans «Everything happens at night».

Dans les années quarante, Wolfgang Zilzer apparaît, sous le nom de John Voight, dans bon nombre de films anti-nazi. Il choisit ce pseudonyme pour ne pas mettre en danger la vie de son père resté à Berlin. En 1942, comme tant d’autres émigrés, il participe au chef-d’oeuvre de Michael Curtiz : «Casablanca» avec Humphrey Bogart et Ingrid Bergman. En 1943, de plus en plus connu et reconnu, il adopte définitivement le nom de Paul Andor pour sa carrière américaine, Zilzer étant trop difficile à prononcer pour les américains. Après la seconde guerre mondiale, la demande d’acteurs allemands se raréfiant, il centralise alors son travail vers la scène. En 1953, il joue à Broadway dans deux pièces importantes : «Mid-summer» de Vina Delmar aux côtés de Gerladine Page et «Oh, men! Oh, women!» de Edward Chodorov avec Franchot Tone et Betsy von Furstenberg.

Le reste de sa carrière est essentiellement consacré au théatre. Il apparait, des deux côtés de l’Atlantique, dans une petite dizaine de films pour le grand et le petit écran. Il participe notamment à une adaptation télévisée du «Journal d’Anne Frank» avec Marisa Pavan. En 1982, il interprète un ultime rôle face à Alec Guinness dans «Lovesick».

Wolfgang Zilzer meurt le 26 juin 1991, au terme d’une longue maladie. C’était à Berlin (Allemagne), ville où il s’était retiré depuis plusieurs années.

© Philippe PELLETIER

copyright
1915Der barbier von filmersdorf – de Carl Wilhelm avec Oscar Sabo
Überlistet – de Rodolf del Zopp avec Hansi Heine
1916Le rival du professeur Erichson ( Professor Erichsons rivale / aus der klinik des Professor Erichson ) de Louis Neher avec Käthe Haack
L’araignée ( die spinne ) de Alwin Neuß avec Curt Bois
1917Das verschnupfte Miezerl – de Conrad Wiene avec Käthe Dorsch
1918La fille du seigneur de Dornberg ( die töchter des herrn von Dornberg ) de Paul von Woringen avec Lotte Neumann
1923L’évasion de Baruch / Les deux mondes ( das alte gesetz / baruch ) de Ewald André Dupontt avec Henny Porten
Vineta, la cité perdue ( Vineta. Die versunkene stadt ) de Werner Funck avec Evi Eva
1926Un film parlant ( der sprechende film ) de Alfred Braun avec Mara Ney
Schützenliesel / Auf der alm da gibt’s ka sünd’ – de Rudolf Walther-Fein avec Xenia Desni
Amour interdit ( verbotene liebe / die studentengräfin ) de Friedrich Feher avec Paul Otto
Le sang précieux ( das edle blut ) de Carl Boese avec Hanna Ralph
1927Mata Hari, la danseuse rouge ( Mata Hari, die rote tänzerin ) de Friedrich Feher avec Magda Sonja
Arme kleine Colombine – de Franz Seitz avec Maria Forescu
Amour d’étudiants ( primanerliebe ) de Robert Land avec Hans Albers
Vénus en frack ( Venus im frack / Das frauenideal unserer zeit ) de Robert Land avec Carmen Boni
L’araignée blanche ( die weiße spinne / das geheimnis der weißen spinne ) de Carl Boese avec Maria Paudler
Le nid du mariage ( das heiratsnest ) de Rudolf Walther-Fein avec Ida Wüst
Alpentragödie – de Robert Land avec Lucy Doraine
Le réveil d’une femme ( das erwachen des weibes ) de Fred Sauer avec Grete Mosheim
La maitresse du gouverneur ( die geliebte des gouverneurs ) de Friedrich Feher avec Hedwig Wangel
Schewre jungens, leichte mädchen / Jugend von heute – de Carl Boese avec Lissy Arna
1928Les filles d’Eve ( Evas tochter / dcery Eviny ) de Carl Lamac avec Anny Ondra
La Mandragore ( alraune / mandrake ) de Henrik Gaalen avec Brigitte Helm
Thérèse Raquin ( du sollst nicht ehebrechen ) de Jacques Feyder avec Gina Manès
Si la mère et la fille… ( wenn die mutter und die tochter... ) de Carl Boese avec Trude Hesterberg
La Carmen de Saint-Pauli ( die Carmen von St. Pauli ) de Erich Waschnech avec Jenny Jugo
Der raub der sabinerinnen – de Robert Land avec Ralph Arthur Roberts
Ossi porte le pantalon ( Ossi hat die hosen an / Sir or madam ) de Carl Boese avec Ossi Oswalda
L’étrange veuve Lemke ( Lemkes seltsam witwe / Lemkes sel. witwe ) de Carl Boese avec Frida Richard
Secrets d’hôtel ( hotelgeheimnisse / die abenteurerin von Biarritz ) de Friedrich Feher avec Gertrud Eysoldt
1929Das recht der ungeborenen – de Alfred Trotz avec Eliza La Porta
Jeunesse fardée ( geschmintke jugend / geschmintke jugend, ein film aus unserer zeit ) de Carl Boese avec Maria Ford
Les filles à la croix ( mädchen am kreuz / Maria’s leidensweg ) de Jacob Fleck & Luise Fleck avec Evelyn Holt
La femme avocate ( die frau im talar ) de Adolf Trotz avec Aug Egede Nissen
Takový je zivot – de Carl Junghans avec Vera Baranovskaya
Maison de correction ( jugendtragödie / jugend in not ) de Adolf Trotz avec Emmy von Nagy
Revolte im erziehungshaus – de Georg Asagaroff avec Renate Müller
So ist das Leben – de ?
1930Tango d’amour ( karriere / tango der liebe ) de Adolf Trotz avec Lotte Lorring
Couvre-feu sur le Rhin ( zapfenstreich am Rhein / zapfenstreich ) de Jaap Speyer avec Julia Serda
Le marché du mariage ( namensheirat / diskretion : Ehrensache ) de Heinz Paul avec Evelyn Holt
Boykott / Primanerehre – de Robert Land avec Lil Dagover
Schneider Wibbel – de Paul Henckels avec Thea Grodyn
Mercredi des cendres ( aschermittwoch ) de Johannes Meyer avec Erna Morena
1931Menschen hinter gittern – de Paul Féjos avec Dita Parlo
Casanova wider willen – de Edward Brophy avec Buster Keaton
Le tyrolien amateur / Un tyrolien de salon ( der hochtourist ) de Alfred Zeisler avec Maria Solveg
1932Razzia in St. Pauli – de Werner Hochbaum avec Gina Falckenberg
Strafsache van geldern / Willi Vogel, der ausbrecherkönig – de Willi Wolf avec Elga Brink
Diebstahl ! Verdächtigt wird... – de Herbert Kieper
CM Eine wie du ! – de Phil Jutzi avec Else Elster
    + scénario
CM Was gibt’s neues heut ? – de Phil Jutzi avec Else Reval
1938La huitième femme de Barbe Bleue ( Bluebeard’s eighth wife ) de Ernst Lubitsch avec Claudette Colbert
Pour un million / Millionnaires en haillons / Je donne un million ( I’ll give a million ) de Walter Lang avec Warner Baxter
1939Ninotchka – de Ernst Lubitsch avec Greta Garbo
Les aveux d’un espion nazi ( confessions of a nazi spy ) de Anatole Litvak avec Edward G. Robinson
Hôtel Impérial ( hotel Imperial ) de Robert Florey avec Isa Miranda
Espionage agent – de Lloyd Bacon avec Brenda Marshall
Hitler – Beast of Berlin / Beasts of Berlin / Goose step / Hell’s devils – de Sam Newfield avec Roland Drew
Everything happens at night – de Irving Cummings avec Sonja Henie
Television spy – de Edward Dmytryk avec William Henry
1940Dr. Ehrlich’s magic bullet / The story of Dr. Ehrlich’s magic bullet – de William Dieterle avec Ruth Gordon
Les déracinés ( three faces West / the refugee ) de Bernard Vorhaus avec John Wayne
Four sons – de Archie Mayo avec Don Ameche
Une dépêche pour Reuter ( a dispatch from Reuter / this man Reuter ) de William Dieterle avec Eddie Albert
Evasion ( escape / when the door opened ) de Mervyn LeRoy avec Norma Shearer
1941Ainsi finit notre nuit ( so ends our night ) de John Cromwell avec Erich von Stroheim
CM Out of darkness / Voice of liberty – de Sammy Lee avec Frederick Vogeding
CM Forbidden passage – de Fred Zinnemann avec Addison Richards
Shining victory – de Irving Rapper avec Donald Crisp
Underground – de Vincent Sherman avec Jeffrey Lynn
Espionne aux enchères ( the lady has plans ) de Sidney Lanfield avec Paulette Goddard
Echec à la gestapo ( all through the night ) de Vincent Sherman avec Conrad Veidt
1942Jeux dangereux ( to be or not to be ) de Ernst Lubitsch avec Carole Lombard
Joan of Ozark / The queen of spies – de Joseph Santley avec Judy Canova
Casablanca – de Michael Curtiz avec Ingrid Bergman
L’agent invisible ( invisible agent ) de Edwin L. Marin avec Ilona Massey
Correspondant de guerre ( Berlin correspondent ) de Eugene Forde avec Dana Andrews
Margin for error / Clara Booth Luce’s Margin for error – de Otto Preminger avec Joan Bennett
Chatterbox / Lazybones – de Joseph Santley avec Rosemary Lane
1943Aventure dangereuse ( they got me covered ) de David Butler avec Dorothy Lamour
They came to blow up America – de Edward Ludwig avec Anna Sten
Hitler’s madman / Hitler’s hangman – de Douglas Sirk avec Ava Gardner
Bomber’s moon – de Edward Ludwig & Harold D. Schuster avec Annabella
Face au soleil levant ( behind the rising sun ) de Edward Dmytryk avec Robert Ryan
Rendez-vous à Berlin ( appointment in Berlin ) de Alfred E. Green avec Marguerite Chapman
Paris after dark / The night is ending – de Léonide Moguy avec George Sanders
The strange death of Adolf Hitler – de James P. Hogan avec Gale Sondergaard
In our time – de Vincent Sherman avec Ida Lupino
1944They live in fear – de Josef Berne avec Otto Kruger
L’ennemi des femmes / La vie privée et amoureuse du Dr. Goebbels ( enemy of women / Dr. Paul Joseph Goebbels / Mad lover / the private life of Paul Joseph Goebbels ) de Alfred Zeisler avec Ralph Morgan
1945Hotel Berlin – de Peter Godfrey avec Peter Lorre
Contre-attaque ( counter-attack / one against seven ) de Zoltan Korda avec Paul Muni
Week-end au Waldorf ( week-end at the Waldorf ) de Robert Z. Leonard avec Ginger Rogers
CM Stairway to light – de Sammy Lee avec John Nesbitt
1952Walk East on Beacon ! / The crime of the century – de Alfred L. Werker avec George Murphy
1955Singing in the dark – de Max Nosseck avec Lawrence Tierney
1962Neunzig minuten bis mitternacht – de Jürgen Goslar avec Christine Kaufmann
1963Der chef wünscht keine zeugen – de Hans Albin & Peter Berneis avec Maria Perschy
1965Enigme à quatre inconues ( Mister Buddwing / woman without a face ) de Delbert Mann avec Jean Simmons
1979A private life – de Mikhail Bogin avec Lotte Andor
1980Union City – de Marcus Reichert avec Deborah Harry
1982Lovesick – de Marshall Brickman avec Alec Guinness
1986Never to young to die – de Gil Bettman avec John Stamos
    Seulement chansons sous le nom de John Voight
1987Der passagier : Welcome to Germany – de Thomas Brasch avec Alexandra Stewart
Fiche créée le 28 juin 2005 | Modifiée le 24 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 5412 fois
PREVIOUSDamouré Zika || Wolfgang Zilzer || Efrem Zimbalist Jr.NEXT