CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Tony Longo
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Xavier Gélin



Date et Lieu de naissance : 21 juin 1946 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 2 juillet 1999 (Paris, France)
Nom Réel : Xavier Malo Gélin

ACTEUR

Enfant de la balle, Xavier Gélin, né le 21 juin 1946 à Paris, fils de la comédienne Danièle Delorme et du comédien Daniel Gélin, va être surnommé par «tout le cinéma français» Zazi. Pour honorer sa mémoire, après son décès, la société de production «La Guéville» dirigée notamment par sa mère et son fils sera baptisée «Zazi films».

Xavier Gélin fait ses débuts d’assistant auprès de son beau-père Yves Robert pour les aventures de Petit Gibus dans «La guerre des boutons» (1961) ainsi que pour «Les copains» (1964) avec Philippe Noiret. À la même époque, il poursuite ses études au Lycée Français de New York et assiste Terence Young pour un épisode de James Bond «Opération Tonnerre» (1965) avec Sean Connery et Claudine Auger, puis de retour en France après son diplôme en 1966, il travaille avec Jean-Gabriel Albicocco pour l’adaptation du roman de Alain Fournier «Le grand Meaulnes» (1967) avec Brigitte Fossey. Après avoir débuté derrière la caméra, il passe devant pour jouer dans «Mise à sac» (1967) de Alain Cavalier. Il enchaîne ensuite les seconds rôles dans des comédies populaires: garagiste dans «Le diable par la queue» (1968) de Philippe de Broca avec Yves Montand et Madeleine Renaud, partenaire de Brigitte Bardot et Jean-Pierre Cassel dans «L’ours et la poupée» (1969) de Michel Deville, fils de Lino Ventura dans «L’aventure, c’est l’aventure» (1971) de Claude Lelouch, fils de Jacques François dans «Les aventures de Rabbi Jacob» (1973) de Gérard Oury avec Louis de Funès ou ami de Isabelle Adjani dans «La gifle» (1974) de Claude Pinoteau. À la télévision, on le remarque dans plusieurs épisodes de la série populaire «Les saintes chéries» (1970) d’après Nicole de Buron avec Micheline Presle et Daniel Gélin et apparaît une fois sur scène dans «Le knack» (1972) avec Didier Kaminka.

Progressivement, à la fin des années soixante-dix, Xavier Gélin quitte progressivement le métier d’acteur pour devenir producteur pour les films de «La Guéville» dirigés par Yves Robert et Danièle Delorme. En 1980, il signe avec Marc Simenon l’adaptation de «Signé Furax» d’après Francis Blanche. Il crée ensuite sa propre entreprise «Hugo International» inspiré du nom de son fils Hugo né en 1980. S’il échoue dans la production de thrillers comme «Lune de miel» (1985) avec Nathalie Baye ou «Mister Frost» (1989) avec Jeff Goldblum, il produit avec succès une comédie de Didier Kaminka «Promotion canapé» (1990) ainsi qu’une série pour France 2 «Madame le Proviseur» (1993 à 1998) dans laquelle jouent Danièle Delorme et Daniel Gélin. À noter qu’il participe à la production des versions américaines des films de Yves Robert: «La fille en rouge» (1983) de Gene Wilder ou «La guerre des boutons, ça recommence» (1994) de John Roberts. Au début des années quatre-vingt-dix, il passe à mise en scène avec deux comédies qui ne rencontrent pas le succès escompté: «Coup de jeune» (1992) avec Martin Lamotte, Ludmila Mikael et Jean Carmet, et «L’homme idéal» (1996) avec Pascal Légitimus.

Xavier Gélin décède à l’âge de cinquante-trois ans des suites d’un cancer du poumon le 5 juillet 1999 à Paris, laissant dans le désespoir ses parents tandis que ses demi-sœurs ou demi-frère poursuivent avec plus ou moins de succès la tradition familiale: Maria Schneider (marquée à jamais par «Le dernier tango à Paris» en 1972), Manuel Gélin ou Fiona Gélin.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1961La guerre des boutons – de Yves Robert avec Michel Galabru
    Seulement assistant de production
1964Les copains – de Yves Robert avec Claude Rich
    Seulement assistant de production
1965Monnaie de singe – de Yves Robert avec Robert Hirsch
    Seulement assistant de production
Opération tonnerre ( thunderball / Ian Fleming’s thunderball ) de Terence Young avec Claudine Auger
    Seulement assistant de production
1967Le grand Meaulnes – de Jean-Gabriel Albicocco avec Jean Blaise
    Seulement assistant de production
Alexandre le bienheureux – de Yves Robert avec Marlène Jobert
    Seulement assistant de production
Mise à sac – de Alain Cavalier avec Daniel Ivernel
1968Le diable par la queue – de Philippe de Broca avec Madeleine Renaud
Le grand amour – de Pierre Etaix avec Annie Fratellini
    Seulement assistant de production
1969L’ours et la poupée – de Michel Deville avec Brigitte Bardot
    + assistant de production
La maison de campagne – de Jean Girault avec Danielle Darrieux
Le juge / Le juge Roy Bean – de Jean Girault avec Pierre Perret
CM Les yeux de l’été – de Paul Sengissen avec Catherine Martin
1970Macédoine / La femme sandwich – de Jacques Scandelari avec Michèle Mercier
La décharge / La ville bidon – de Jacques Baratier avec Bernadette Lafont
1971Ras le bol – de Michel Huisman avec Jean-Pierre Castaldi
1972L’aventure c’est l’aventure – de Claude Lelouch avec Lino Ventura
Absences répétées – de Guy Gilles avec Danièle Delorme
Le grand blond avec une chaussure noire – de Yves Robert avec Mireille Darc
1973Salut l’artiste – de Yves Robert avec Françoise Fabian
Les aventures de Rabbi Jacob – de Gérard Oury avec Louis de Funès
Les « S » pions ( S*P*Y*S ) de Irvin Kerschner avec Donald Sutherland
1974La gifle – de Claude Pinoteau avec Isabelle Adjani
Le retour du grand blond – de Yves Robert avec Pierre Richard
1976Un éléphant ça trompe énormément – de Yves Robert avec Claude Brasseur
    Seulement assistant de production
1977On peut le dire sans se fâcher / La belle emmerdeuse – de Roger Coggio avec Madeleine Robinson
Nous irons tous au paradis – de Yves Robert avec Victor Lanoux
    Seulement assistant de production
1978Vas-y maman – de Nicole de Buron avec Annie Girardot
Une histoire simple – de Claude Sautet avec Romy Schneider
Femme entre chien et loup ( een vrouw tussen hond en wolf ) de André Delvaux avec Marie-Christine Barrault
    Seulement assistant de production
1980Signé Furax – de Marc Simenon avec Dany Saval
    + scénario
1981Qu’est-ce qui fait courir David ? – de Elie Chouraqui avec Anouk Aimée
    Seulement producteur exécutif
1982La boum 2 – de Claude Pinoteau avec Sophie Marceau
1983La fille en rouge ( the woman in red ) de Gene Wilder avec Gilda Radner
    Seulement production
1984Le jumeau – de Yves Robert avec Pierre Richard
    Seulement producteur exécutif
1985L’homme à la chaussure rouge ( the man with one red shoe ) de Stan Dragoti avec Tom Hanks
    Seulement production
Lune de miel ( hooneymoon ) de Patrick Jamain avec Nathalie Baye
    Seulement production
1986Chronique d’une mort annoncée ( cronaca di una morte annunciata / crónica de una muerte anunciada ) de Francesco Rosi avec Rupert Everett
    Seulement production
1987Tant qu’il y aura des femmes – de Didier Kaminka avec Roland Giraud
    Seulement production
Corentin ou les infortunes conjugales – de Jean Marbœuf avec Roland Giraud
    Seulement distribution
1988La lectrice – de Michel Deville avec Miou-Miou
    Seulement production
Les cigognes n’en font qu’à leur tête – de Didier Kaminka avec Claude Rich
    + production
1989Mister Frost – de Philippe Setbon avec Jeff Goldblum
    Seulement production
1990Promotion canapé – de Didier Kaminka avec Thierry Lhermitte
    Seulement apparition & production
1991Loulou Graffiti – de Christian Lejalé avec Anémone
    Seulement production
1992Macho ( huevos de oro / ueva d’oro ) de Bigas Luna avec Javier Bardem
    Seulement production
Coup de jeune – de Xavier Gélin avec Daniel Gélin
    Seulement réalisation, scénario, apparition & production
Les amies de ma femme – de Didier Van Cauwelaert avec Michel Leeb
1993Roulez jeunesse ! – de Jacques Fansten avec Jean Carmet
1994La guerre des boutons, ça recommence ( war of the buttons ) de John Roberts avec Brendan McNamara
    Seulement producteur exécutif
La lune et le téton ( la teta y la luna ) de Bigas Luna avec Mathilda May
    Seulement production
1995 CM Bartleby ou les hommes au rebut – de Véronique Tacquin avec Daniel Gélin
1996L’homme idéal – de Xavier Gélin avec Pascal Légitimus
    Seulement scénario & réalisation
1997Ça reste entre nous – de Martin Lamotte avec Catherine Frot
    Seulement production
CM Abus de confiance – de Pascal Légitimus avec Amélie Pick
Fiche créée le 14 juillet 2010 | Modifiée le 14 juillet 2010 | Cette fiche a été vue 7426 fois
PREVIOUSDaniel Gélin || Xavier Gélin || Mikheil GelovaniNEXT