CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Pina Renzi
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Yasmine Belmadi



Date et Lieu de naissance : 26 janvier 1976 (Aubervilliers, France)
Date et Lieu de décès : 18 juillet 2009 (Paris, France)
Nom Réel : Yasmine Hamid Belmadi

ACTEUR
Image
1997 Les corps ouverts – de Sébastien Lifshitz avec Margot Abascal, Pierre-Loup Rajot & Malik Zidi
Image
1998 Un dérangement considérable – de Bernard Stora avec Mireille Perrier & Jalil Lespert
Image
2003 Wild side – de Sébastien Lifshitz avec Stéphanie Michelini, Edouard Nikitine & Josiane Stoléru
Image
2005 Beur blanc rouge – de Mahmoud Zemmouri avec Julien Courbey, Karim Belkhadra & Biyouna

Né le 26 janvier 1976 à Aubervilliers, Yasmine Belmadi, d’origine algérienne, passe son enfance et son adolescence avec sa mère qui l’élève seule dans cette commune sensible de la Seine Saint-Denis. Il débute dans un court-métrage intitulé «Sans cité» (1996) de Nourdine Halli. La chronique d’un jeune maghrébin au chômage, qui devient dealer de drogue et fini par se faire poignarder.

La même année, Sébastien Lifshitz lui offre le premier rôle d’un moyen-métrage, «Les corps ouverts», remarqué et récompensé à la section parallèle «Cinémas en France» à Cannes en 1998, qui obtiendra également le Prix Jean Vigo du court-métrage. Dans ce film d’auteur audacieux, Yasmine Belmadi campe Rémi, jeune beur gay, bouleversé par sa rencontre avec un réalisateur qui multiplie ensuite les rencontres sexuelles filles et garçons confondus. C’est le début, d’une fructueuse collaboration avec Sébastien Lifshitz qui lui donne le rôle principal du téléfilm «Les terres froides» (1999) avec Bernard Verley, l’histoire d’un jeune en rupture familiale qui part travailler à Grenoble.

Après ces débuts prometteurs, Yasmine Belmadi n’obtient que des seconds rôles dans des films néanmoins exigeants. Il est de la distribution du drame psychologique «Les amants criminels» (1998) de François Ozon avec Natacha Régnier et Jérémie Rénier; puis de la comédie dramatique «Un dérangement considérable» (1998) de Bernard Stora avec Jalil Lespert; la comédie romantique «Les gens en maillot de bain ne sont pas (forcément) superficiels» (2000) tournée aux Antilles par Eric Assous avec Isabelle Gélinas, Serge Hazanavicius, Gad Elmaleh; ou du thriller «Qui a tué Bambi?» (2002) de Gilles Marchand avec Laurent Lucas et Sophie Quinton. Entre-temps, il joue le «beur de service» dans des épisodes de séries télévisées comme «Commissaire Bastille» avec Smaïn ou «Sami, le pion» avec Faudel en 2001.

C’est de nouveau Sébastien Lifshitz qui lui redonne un premier rôle conséquent dans «Wild side» (2003) avec Stéphanie Michelini et Edouard Mikitine. Ce drame, interdit aux moins de douze ans, présenté en sélection officielle au Festival de Berlin en 2004, relate la rencontre d’un trio amoureux: Mikaïl et Djamel qui partagent le lit de Stéphanie une jeune transsexuelle trouvant un réconfort dans les bras les uns des autres. Son film suivant est une comédie «Beur Blanc Rouge» (2005) de Mahmoud Zemmouri où il partage l’affiche avec Karim Belkhadra avec comme contexte le match amical France-Algérie en 2001 qui vient chambouler le train-train de deux amis Brahim et Mouloud.

En 2008, Yasmine Belmadi, avec Jean-Pierre Bacri et Dominique Reymond, fait partie des quelques habitants d’une cité ouvrière vidée de sa population dans «Adieu Gary» de Nassim Amaouche, récompensé du Grand Prix de la Semaine de la critique à Cannes en 2009 dont la sortie est programmée pour le 22 juillet 2009 mais Yasmine Belmadi décédé le 18 juillet 2009 d’un accident de scooter à Paris. Selon le quotidien le «Parisien», le comédien français a «percuté un lampadaire alors qu’il se débarrassait d’une cigarette» à l’angle du Boulevard Henri IV et du Pont de Sully dans le quatrième, en revenant de la fête de fin de tournage de la série «Pigalle, la nuit» de Hervé Hadmar. Le 23 juillet 2009, ses obsèques sont célébrées à Aubervilliers où il repose au cimetière du Pont-Blanc.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1996 CM Sans cité / La balafre – de Nourdine Halli avec Malika Kadry
1997 CM Les corps ouverts – de Sébastien Lifshitz avec Margot Abascal
    Lutin du meilleur acteur aux Lutins du court-métrage, Paris, France
1998Les passagers – de Jean-Claude Guiguet avec Fabienne Babe
Les amants criminels – de François Ozon avec Natacha Régnier
Un dérangement considérable – de Bernard Stora avec Mireille Perrier
    Prix du Public du meilleur second rôle masculin au festival Jean Carmet de Moulins, France
1999 CM Le songe de Constantin – de Joël Brisse avec Nathalie Richard
2000Les gens en maillot de bain ne sont pas [forcément] superficiels – de Eric Assous avec Agnès Soral
2001 CM Coffee n’dreams – de Jalil Lespert & Sébastien Dacek avec Tynneale Rimmer
2002Filles uniques – de Pierre Jolivet avec Sandrine Kiberlain
Qui a tué Bambi ? – de Gilles Marchand avec Catherine Jacob
2003Grande école – de Robert Salis avec Alice Taglioni
Wild side – de Sébastien Lifshitz avec Stéphanie Michelini
CM De l’autre côté – de Nassim Amaouche avec Fariza Mimoun
2004 CM Au petit matin – de Xavier Gens avec Ouassini Embarek
2005Beur blanc rouge – de Mahmoud Zemmouri avec Julien Courbey
2006Frontière[s] – de Xavier Gens avec Samuel Le Bihan
2007Coupable – de Laetitia Masson avec Amira Casar
2008Adieu Gary / Adieu Gary Cooper – de Nassim Amaouche avec Jean-Pierre Bacri
Fiche créée le 20 juillet 2009 | Modifiée le 20 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 5775 fois
PREVIOUSLoleh Bellon || Yasmine Belmadi || Jean-Paul BelmondoNEXT