CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Eleanor Powell
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Yves Deniaud



Date et Lieu de naissance : 6 décembre 1901 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 7 décembre 1959 (Paris, France)
Nom Réel : Yves Yacinthe Deniaud

ACTEUR
Image
1942 Le bienfaiteur – de Henri Decoin avec Raimu, Suzy Prim, Héléna Manson & Pierre Larquey
Image
1943 Cécile est morte – de Maurice Tourneur avec Albert Préjean, Charles Blavette & Germaine Kerjean
Image
1952 Monsieur Leguignon lampiste – de Maurice Labro avec Jane Marken & Bernard Lajarrige
Image
1958 Sérénade au Texas – de Richard Pottier avec Luis Mariano, Bourvil & Sonja Ziemann

Il fait partie de ces acteurs dont le visage familier fait parfois oublier le nom. Yves Deniaud né dans le XIème arrondissement de Paris, le 6 décembre 1901, est un solide gaillard au crâne dégarni à la voix grave et à l’accent des faubourgs parisiens mis a service d’une gouaille sympathique.

Dès 1932, Yves Deniaud participe au groupe «Octobre» mené par Jacques Prévert, il y joue des pièces d’agitprop dans les rues, les cafés, les usines (parfois occupées). C’est donc tout à fait naturellement qu’il apparait dans un film écrit par Prévert, «Drôle de drame», réalisé par Marcel Carné. Mais ses véritables débuts datent de l’année suivante dans «Les gens du voyage» de Jacques Feyder où il interprète un rôle de bonimenteur, point de départ d’une carrière qui s’étale sur plus de vingt ans, riche d’une centaine de films. Il apparait souvent quelques minutes dans son rôle préféré de français moyen revêtant les costumes de nombreuses professions, du facteur au vendeur, du petit gangster au garçon de café. En 1937, il joue un rôle plus important dans «Prisons de Femmes» de Roger Richebé, puis apparait dans deux bons films: «Quartier Latin» (1938) de Pierre Colombier et «Le déserteur» (1939) de Léonide Moguy. Il est omniprésent sur les écrans pendant les années d’occupation où il est distribué dans une vingtaine de films. De cette période, il faut retenir son apparition dans le rôle de Gaston, auprès de Fernandel et Elvire Popesco, dans «L’héritier des Mondésir» (1939) de Albert Valentin, son rôle de directeur du journal dans «Le bienfaiteur» (1942) de Henri Decoin aux côtés de Raimu et Suzy Prim, celui du maire dans «Lettres d’amour» (1942) de Claude Autant-Lara ou encore ses participations dans «Cécile est morte» (1943) de Maurice Tourneur avec Albert Préjean en commissaire Maigret, ou «La vie de plaisir» (1943) de Albert Valentin, toujours avec Albert Préjean en tenancier de boite de nuit.

Le public apprécie son franc parler. De la fin de la guerre à la fin des années cinquante, Yves Deniaud demeure présent sur les écrans souvent dans des films populaires du «samedi soir». parallèlement à sa carrière au cinéma, il va avoir un certain succès comme chansonnier au cabaret de la République et à la Rose Rouge. Sa voix reconnaissable entre toutes lui permet d’inventer le personnage bourru et plein de bon sens, le lampiste Leguignon. Il passe également dans le cabaret de Agnès Capri, le premier à avoir chanté du Prévert, où il interprète avec succès des textes de Gaston Carité et Aristide Briand. Il s’égare dans des films médiocres avant de reprendre dans deux films son personnage de Leguignon en 1952 et 1954. Heureusement, il apparait dans des films plus estimables comme «Les chiffonniers d’Emmaüs» (1954) de Robert Darène, y interprétant un personnage touchant dans la fraternité et solidarité auprès de Gaby Morlay, Pierre Mondy et André Reybaz dans le rôle de l’Abbé Pierre. Parallèlement, il joue dans quelques pièces de théâtre de boulevard entre 1942 et 1959.

À partir de 1955, Yves Deniaud fait également des apparitions dans des téléfilms. On le retrouve en 1958 dans «Sérénade au Texas» de Richard Pottier, film musical avec Luis Mariano et Bourvil mais, déjà fatigué, ses répliques tombent à plat. Il s’éteint à Paris le 7 décembre 1959, emporté par un cancer. Il aura représenté tout un pan de cinéma populaire français, incarnant le bon sens et la mauvaise foi sympathique du parisien des faubourgs.

© Daniel CHOCRON

copyright
1935Le crime de monsieur Lange – de Jean Renoir avec Florelle
1937Drôle de drame / Drôle de drame ou l’étrange aventure du docteur Moulyneux – de Marcel Carné avec Michel Simon
Prison de femmes – de Roger Richebé avec Renée Saint-Cyr
1938Les gens du voyage – de Jacques Feyder avec Marie Glory
Le ruisseau – de Claude Autant-Lara & Maurice Lehmann avec Michel Simon
Je chante – de Christian Stengel avec Julien Carette
Quartier Latin – de Pierre Colombier avec Blanchette Brunoy
1939Le récif de corail – de Maurice Gleize avec Jean Gabin
Angélica ( rosa di sangue ) de Jean Choux avec Marcel Maupi
Dernière jeunesse – de Jeff Musso avec Jacqueline Delubac
L’héritier des Mondésir – de Albert Valentin avec Jules Berry
Le déserteur / Je t’attendrai – de Léonide Moguy avec Corinne Luchaire
La tradition de minuit – de Roger Richebé avec Viviane Romance
1940Départ à zéro – de Maurice Cloche avec Madeleine Sologne
Les surprises de la radio – de Marcel Aboulker avec Fabien Lorys
Fausse alerte – de Jacques de Baroncelli avec Micheline Presle
Tobie est un ange – de Yves Allégret avec Pierre Brasseur
1941Les deux timides – de Yves Allégret avec Claude Dauphin
Signé illisible – de Christian Chamborant avec André Luguet
Une femme dans la nuit – de Edmond T. Gréville avec Viviane Romance
1942Le bienfaiteur – de Henri Decoin avec Raimu
Le comte de Monte Cristo – de Robert Vernay avec Pierre Richard-Willm
    Film en 2 parties
    1 : Edmond Dantès
    2 : Le châtiment
À la Belle Frégate – de Albert Valentin avec Paul Azaïs
Lettres d’amour – de Claude Autant-Lara avec François Périer
Des jeunes filles dans la nuit – de René Le Hénaff avec Louise Carletti
L’appel du bled – de Maurice Gleize avec Jean Marchat
1943Adieu Léonard / La bourse ou la vie – de Pierre Prévert avec Charles Trénet
Domino – de Roger Richebé avec Simone Renant
Premier de cordée – de Louis Daquin avec Irène Corday
Feu Nicolas – de Jacques Houssin avec Suzanne Dehelly
Cécile est morte – de Maurice Tourneur avec Charles Blavette
La vie de plaisir – de Albert Valentin avec Claude Génia
1944Service de nuit – de Jean Faurez avec Louis Seigner
Florence est folle – de Georges Lacombe avec Annie Ducaux
Le couple idéal – de Bernard-Roland & Raymond Rouleau avec Hélène Perdrière
1945L’extravagante mission – de Henri Calef avec Martine Carol
La part de l’ombre – de Jean Delannoy avec Jean-Louis Barrault
Leçon de conduite – de Gilles Grangier avec Odette Joyeux
Jéricho – de Henri Calef avec Pierre Brasseur
La tentation de Barbizon – de Jean Stelli avec Daniel Gélin
Messieurs Ludovic – de Jean-Paul Le Chanois avec Bernard Blier
CM Comédiens ambulants – de Jean Canolle avec Georges Milton
1946Pas si bête – de André Berthomieu avec Suzy Carrier
La colère des dieux – de Carl Lamac avec Viviane Romance
Fantômas – de Jean Sacha avec Simone Signoret
L’arche de Noé – de Henry Jacques avec André Alerme
La foire aux chimères – de Pierre Chenal avec Madeleine Sologne
1947L’idole – de Alexandre Esway avec Albert Préjean
Le signal rouge – de Ernest Neubach avec Erich von Stroheim
Carré de valets – de André Berthomieu avec Jean Desailly
1948Fantômas contre Fantômas – de Robert Vernay avec Odile Versois
Jean de la lune – de Marcel Achard avec Danielle Darrieux
La bataille de feu / Les joyeux conscrits – de Maurice de Canonge avec Nicole Maurey
L’armoire volante – de Carlo Rim avec Germaine Kerjean
Les amants de Vérone – de André Cayatte avec Pierre Brasseur
Barry – de Richard Pottier avec Simone Valère
1949Un homme marche dans la ville – de Marcello Pagliero avec Ginette Leclerc
On demande un assassin – de Ernest Neubach avec Fernandel
Monseigneur – de Roger Richebé avec Paul Frankeur
Millionnaires d’un jour – de André Hunebelle avec Gaby Morlay
L’héroïque monsieur Boniface – de Maurice Labro avec Fernandel
Au p’tit Zouave – de Gilles Grangier avec Dany Robin
Le quatre-vingt-quatre prend des vacances – de Léo Joannon avec Paulette Dubost
CM Séraphins et truands – de René Sti avec Georges Chamarat
1950Les femmes sont folles – de Gilles Grangier avec Raymond Rouleau
Le roi des camelots – de André Berthomieu avec Colette Ripert
Knock / Dr. Knock – de Guy Lefranc avec Louis Jouvet
Boniface somnambule – de Maurice Labro avec Michel Ardan
La rose rouge – de Marcello Pagliero avec Françoise Arnoul
DA La bergère et le ramoneur – de Paul Grimault
    Seulement voix
1951La peau d’un homme – de René Jolivet avec Roger Pigaut
La maison Bonnadieu – de Carlo Rim avec Françoise Arnoul
Les deux gosses ( i due derelitti ) de Flavio Calzavara avec Lea Padovani
1952Monsieur Leguignon lampiste – de Maurice Labro avec Jane Marken
Ouvert contre X / L’enquête est ouverte – de Richard Pottier avec Marie Déa
Le banquet des fraudeurs – de Henri Storck avec André Valmy
Mon curé chez les riches – de Henri Diamant-Berger avec Lysiane Rey
La loterie du bonheur – de Jean Gehret avec Suzanne Dehelly
Autant en emporte le gang – de Michel Gast & Jack Moisy avec Eliane Monceau
    Seulement voix
1953L’étrange désir de monsieur Bard – de Géza von Radványi avec Geneviève Page
Le chasseur de chez Maxim’s – de Henri Diamant-Berger avec Pierre Larquey
Crainquebille – de Ralph Habib avec Pierre Mondy
Si Versailles m’était conté – de Sacha Guitry avec Claudette Colbert
1954Leguignon guérisseur – de Maurice Labro avec Colette Mars
Huis clos – de Jacqueline Audry avec Gaby Sylvia
Fantaisie d’un jour – de Pierre Cardinal avec Philippe Nicaud
Les chiffonniers d’Emmaüs – de Robert Darène avec André Reybaz
1955On déménage le colonel – de Maurice Labro avec Jean Tissier
Le couteau sous la gorge – de Jacques Séverac avec Jean Chevrier
1956Mon curé chez les pauvres – de Henri Diamant-Berger avec Arletty
Le colonel est de la revue – de Maurice Labro avec Dora Doll
Les copains du dimanche – de Henri Aisner avec Paul Frankeur
1957Quand la femme s’en mêle / Sans attendre Godot – de Yves Allégret avec Edwige Feuillère
Ce joli monde – de Carlo Rim avec Micheline Dax
1958Sérénade au Texas – de Richard Pottier avec Luis Mariano
La moucharde – de Guy Lefranc avec Noël Roquevert
1959Nuits de Pigalle – de Georges Jaffé avec Danielle Godet
Fiche créée le 13 mai 2009 | Modifiée le 5 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 5523 fois
PREVIOUSCatherine Deneuve || Yves Deniaud || Jacques DenisNEXT