CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Simon Ward
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Yves Saint-Laurent



Date et Lieu de naissance : 1er août 1936 (Oran, Algérie Française)
Date et Lieu de décès : 1er juin 2008 (Paris, France)
Nom Réel : Yves Henri Donat Mathieu-Saint-Laurent

COSTUMIER

Yves Henri Donat Mathieu-Saint-Laurent naît le 1er août 1936 à Oran, en Algérie Française. C’est dans ce pays qu’il passe sa jeunesse avant de «monter» à Paris en 1954. Il s’inscrit à la Chambre Syndicale de la Haute Couture où il suit des cours de dessin, pendant trois mois. L’année suivante, Christian Dior le remarque et il trouve son premier emploi en tant qu’assistant modéliste. En 1957, lorsque Christian Dior décède, il lui succède à la tête de son entreprise où il connaît ses premiers succès. Yves Saint-Laurent n’a que vingt et un an et il accepte la proposition de Pierre Bergé qui lui propose de gérer sa carrière. En 1958, il est mobilisé et doit repartir en Algérie durant la Guerre d’Indépendance. Il est démobilisé au bout de trois semaines pour dépression nerveuse et est envoyé dans un hôpital spécialisé ou il est soigné par électrochocs. À son retour, il est surpris de voir qu’il a été remplacé par Marc Bohan à la tête de la maison Dior. Toujours aidé par Pierre Bergé, il créé grâce à une association avec J. Marck Robinson, sa propre maison de couture. YSL est né et son mentor américain est nommé dirigeant financier. Yves Saint-Laurent crée sa première collection sous son propre nom en 1962. Amoureux de la peinture, il est influencé par l’artiste-peintre Mondrian pour dessiner certaines robes de la collection qu’il crée en 1965. Yves Saint-Laurent est un précurseur dans le monde de la mode. En effet, il crée le premier smoking pour femme, qui devient le label du couturier, et, il est aussi le premier à faire défiler des mannequins noirs.

Le théâtre et le cinéma font également appel à ses talents et lui demandent de dessiner costumes et décors. Pour le théâtre, il travaille pour des pièces comme «Cyrano de Bergerac» en 1959, ou «Le mariage de Figaro». Pour le cinéma, il dessine les costumes de Peter Sellers pour «La panthère rose» (1963) de Blake Edwards, ou ceux de Jean-Paul Belmondo pour «Stavisky» (1973) réalisé par Alain Resnais. Il collabore également avec Luis Buñuel pour «Belle de jour» (1966), «La sirène du Mississippi» (1969) de François Truffaut, «Liza» (1971) de Marco Ferreri et «Les prédateurs» (1982) de Tony Scott, tous interprétés par sa muse Catherine Deneuve. Le douze mars 1985, le Président de la République François Mitterrand lui remet les insignes de «Chevalier de la Légion d’Honneur». Il sera ordonné «Commandeur» par Jacques Chirac en 2001, puis «Grand Officier» en 2007, par Nicolas Sarkozy. En 1990, il crée la collection «Hommages» qu’il réalise avec Zizi Jeanmaire en collaboration avec celle qu’il appelle son «porte-bonheur», Catherine Deneuve. En 1998, François Pinault, actionnaire de Gucci, rachète la maison YSL et impose ses nouvelles règles de gestion, de marketing et de profits. Il impose également le styliste Tom Ford, alors directeur artistique de Gucci, qui lui succédera à la tête de la maison YSL en 2002 lorsque Saint-Laurent décide de quitter le monde de la haute couture. Compagnon de Pierre Bergé depuis de nombreuses années, ils créent «La fondation Pierre Bergé-Yves Saint-Laurent», un mécénat qui gère et retrace l’histoire de la maison YSL.

Atteint d’une tumeur au cerveau, Yves Saint-Laurent s’éteint dans son appartement parisien le 1er juin 2008, à l’âge de soixante-et-onze ans. Lors de ses funérailles presque nationale ou le monde politique côtoie le monde des arts, son ami et compagnon, Pierre Bergé, prononce un discours des plus émouvants, finissant par ses mots: «Nous ne regarderons plus le soleil se coucher sur les jardins de l’Algdal… Je veux te dire mon admiration, mon profond respect et mon amour…».

© Christophe LAWNICZAK – Source : © Le Courrier Picard

copyright
1960Les collants noirs / Un deux trois quatre ( black tights ) de Terence Young avec Zizi Jeanmaire
1963La panthère rose ( the pink panther ) de Blake Edwards avec David Niven
La fille à la casquette ( a new kind of love ) de Melville Shavelson avec Joanne Woodward
1965Le coup de l’oreiller ( a very special favor ) de Michael Gordon avec Leslie Caron
Choc ( moment to moment ) de Mervyn LeRoy avec Jean Seberg
1966Belle de jour – de Luis Buñuel avec Catherine Deneuve
1967Vivre pour vivre – de Claude Lelouch avec Candice Bergen
1968La chamade – de Alain Cavalier avec Catherine Deneuve
1969La sirène du Mississippi – de François Truffaut avec Jean-Paul Belmondo
1971Liza ( la cagna / melampo ) de Marco Ferreri avec Marcello Mastroianni
1972Un flic – de Jean-Pierre Melville avec Alain Delon
César et Rosalie – de Claude Sautet avec Romy Schneider
L’héritier – de Philippe Labro avec Charles Denner
1973 DO Woman in sweeter – de Martine Barrat avec Mercedes Rubirosa
    Seulement apparition
Stavisky… / L’empire d’Alexandre ( Stavisky, il grande truffatore ) de Alain Resnais avec Jean-Paul Belmondo
1974Violence et passion ( gruppo di famiglia in un interno ) de Luchino Visconti avec Burt Lancaster
1976Providence – de Alain Resnais avec John Gielgud
1979Barbara ( Bárbara / déjame con amor ) de Gino Landi avec Raffaella Carrà
1982Giovani, belle... probabilmente ricche / Le fichissime – de Michele Massimo Tarantini avec Nadia Cassini
Les prédateurs ( the hunger ) de Tony Scott avec David Bowie
1989Trop belle pour toi – de Bertrand Blier avec Gérard Depardieu
2002 DO Yves Saint Laurent : Le temps retrouvé ( Yves Saint Laurent : His life and times ) de David Teboul avec Pierre Bergé
    Seulement apparition
DO Yves Saint-Laurent 5 avenue Marceau 75116 Paris – de David Teboul avec Catherine Deneuve
    Seulement apparition
2006 DO Celebration – de Olivier Meyrou avec Catherine Deneuve
    Seulement apparition
Fiche créée le 3 juin 2008 | Modifiée le 26 octobre 2011 | Cette fiche a été vue 4305 fois
PREVIOUSSaint-Granier || Yves Saint-Laurent || Xavier Saint-MacaryNEXT