CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Elsa Merlini
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Yves-Marie Maurin



Date et Lieu de naissance : 19 avril 1944 (Toulouse, France)
Date et Lieu de décès : 14 juin 2009 (Paris, France)
Nom Réel : Yves-Marie Paul Henri Bourdeaux

ACTEUR

Yves-Marie Maurin naît le 19 avril 1944. Fils de la comédienne Mado Maurin, frère de Patrick Dewaere, il fait très vite partie d’une troupe familiale de comédiens affectueusement surnommée les «Petits Maurin». Ses autres frères, Jean-Pierre, Dominique, et plus tard Jean-François et sa sœur Marie-Véronique, font également partie de cette troupe familiale qui participera – parfois sous un climat de compétition fraternelle – à de nombreux films, téléfilms, feuilletons et représentations théâtrales ainsi que radiophoniques durant les années 60 et 70. Il fait ses débuts au théâtre à l’âge de cinq ans dans la pièce de François Mauriac «Le feu sur la terre», puis au cinéma l’année suivante dans le film «Le traqué» (1950). Dès lors, il enchaine les rôles, au théâtre comme au cinéma. Quand, en 1955, Henri-Georges Clouzot fait appel à lui pour «Les diaboliques», c’est pour lui offrir son dixième rôle. Dans «Paris brûle-t-il» (1966), René Clément le réuni avec Patrick Dewaere, résistants, ils périssent ensemble, fusillés. En 1974, il obtient son premier rôle principal dans le film de Eric Lipmann «Les onze mille verges». Ses apparitions au cinéma seront ensuite plus discrètes.

C’est grâce à la télévision que l’on pourra réellement mettre un visage sur ce comédien. Dans les années 70, en France, la mode est aux feuilletons télévisés composés en général de 6 épisodes d’une durée inférieure à une heure. Dans ces miniséries, Yves-Marie Maurin sera souvent sollicité, devenant ainsi le héros de «La mer est grande», sorte de version navale des «Chevaliers du ciel», ou encore en incarnant le mari d’une extravagante femme dans «Les 400 coups de Virginie»; dans «Les hommes de Rose», il est encore l’un des personnages principaux. Ses apparitions à la télévision seront ensuite plus discrètes…

En fait, Yves Marie Maurin va trouver sa voie dans le doublage. Ou plutôt, c’est le doublage qui va trouver la voix de Yves-Marie Maurin. Au cinéma, dès 1974, il double plutôt des seconds rôles, mais rapidement sa voix, empreinte d’un charisme rassurant, sera associée aux personnages de héros courageux et intrépides de séries: Sam Casey dans «Le nouvel homme invisible», Ryü dans «San Ku Kaï», Apollo dans «Galactica»… En 1985, il devient la voix attitrée de David Hasselhoff, et lui donne une voix française dans «K2000» et «Alerte à Malibu». Enfin, c’est en doublant pendant quatre années Michael Moriarty, alias Benjamin Stone dans «New York District», qu’il offrira sa plus grande prestation vocale, allant jusqu’à remettre en cause son élocution afin de l’adapter au jeu particulier de Moriarty: «Il m’a fallu me lancer dans plusieurs essais, expérimenter avant de trouver l’identité vocale du personnage. Ma voix naturelle ne fonctionnait pas, même en la prenant de façon plus grave ou plus légère. Ça ne sortait pas de lui. Car le jeu de Moriarty va au-delà de sa voix.».

C’est parce qu’ils demandaient une meilleure reconnaissance de leur métier qu’un grand nombre de comédiens de doublage se mirent en grève en 1995. Yves-Marie Maurin, fortement impliqué, alla même plus loin en entamant une grève de la faim devant le siège de TF1 (qui diffusait alors «Alerte à Malibu»). Ce conflit devait aboutir à une revalorisation de leurs prestations, et l’obligation de faire apparaitre désormais leur nom aux génériques. Le 14 juin 2009, quelques jours après la publication de son premier roman «Trois minutes pour exister», la voix de Yves-Marie Maurin s’est tue à jamais…

© Franck VANDYSTADT

copyright
1950Trois télégrammes – de Henri Decoin avec Henri Crémieux
Le traqué / La traque ( gunman in the streets / time running out ) de Frank Tuttle avec Dane Clark
1951Monsieur Fabre – de Henri Diamant-Berger avec Pierre Fresnay
Le plus joli péché du monde – de Gilles Grangier avec Dany Robin
1952La jeune folle – de Yves Allégret avec Henri Vidal
Suivez cet homme – de Georges Lampin avec Suzy Prim
1953Dortoir de grandes – de Henri Decoin avec Françoise Arnoul
Sidi-Bel-Abbès – de Jean-Alden Delos avec Leila Ferida
1954Les diaboliques – de Henri-Georges Clouzot avec Simone Signoret
1955Ces sacrées vacances – de Robert Vernay avec Sophie Desmarets
Chiens perdus sans collier – de Jean Delannoy avec Jean Gabin
1956Je reviendrai à Kandara – de Victor Vicas avec Bella Darvi
En effeuillant la marguerite – de Marc Allégret avec Brigitte Bardot
La route joyeuse ( the happy road ) de Gene Kelly avec Barbara Laage
1957Isabelle a peur des hommes – de Jean Gourguet avec Junie Astor
Clara et les méchants / Bourreaux d’enfants – de Raoul André avec Minou Drouet
1958Mimi Pinson – de Robert Darène avec André Luguet
1959Monsieur Suzuki – de Robert Vernay avec Claude Farell
1960La Française et l’amour – de Christian-Jaque, Henri Decoin, René Clair, Michel Boisrond, Jean Delannoy, Henri Verneuil & Jean-Paul Le Chanois avec Micheline Dax
    Segment « L’enfance » de Henri Decoin
1961Aimez-vous Brahms ? ( goodbye again ) de Anatole Litvak avec Ingrid Bergman
1965Paris brûle-t-il ? – de René Clément avec Leslie Caron
1972Le désir et la volupté – de Lucien Duval avec Claire Grégory
La plus belle soirée de ma vie ( la più bella serata della mia vita ) de Ettore Scola avec Michel Simon
    Seulement voix doublage
1973Salut l’artiste – de Yves Robert avec Françoise Fabian
Flavia la défroquée ( Flavia, la monaca musulmana / Flavia / Flavia the heretic / Flavia the rebel nun / Flavia, priestess of violence / the heretic / the muslim nun / the rebel nun ) de Gianfranco Mingozzi avec Maria Casares
    Seulement voix doublage
1974Tremblement de terre ( earthquake ) de Mark Robson avec Geneviève Bujold
    Seulement voix française de Grover Gogan
1975Les onze mille verges – de Eric Lippmann avec Marion Game
1976Peter et Elliott le dragon ( Pete’s dragon ) de Don Chaffey avec Shelley Winters
    Seulement voix française de Marjoe Gortner
1977 CM Si un jour – de Noël Drouzy avec Fred Personne
1978Collections privées – de Walerian Borowczyk, Just Jaeckin & Shûji Terayama avec Marie-Catherine Conti
    Segment « L’armoire » de Walerian Borowczyk
1980 DA Les maîtres du temps – de René Laloux
    Seulement voix
1981 DA La revanche des humanoïdes – de Albert Barillé
    Seulement voix
DA Minoïe – de Jean Jabely & Philippe Landrot
    Seulement voix
1982La lune dans le caniveau – de Jean-Jacques Beineix avec Nastassja Kinski
    Seulement voix & narration
1984 DA Lensman ( SF Shinseiki Lensman ) de Kazuyuki Hirokawa & Yoshiaki Kawajiri
    Seulement voix dans la version française
1985American warrior ( American Ninja / American fighter ) de Sam Firstenberg avec Steve James
    Seulement voix française de Michael Dudikoff
1988La révolution française : Les années lumières – de Robert Enrico avec Jane Seymour
Road house – de Rowdy Herrington avec Ben Gazzara
    Seulement voix française de John Doe
1989La rivière de la mort ( river of death ) de Steve Carver avec Robert Vaughn
    Seulement voix française de Michael Dudikoff
The king of New York / Le roi de New York ( king of New York ) de Abel Ferrara avec Lawrence Fishburne
    Seulement voix française de Christopher Walken
1990American warrior IV ( American Ninja 4: The annihilation ) de Cedric Sundstrom avec David Bradley
    Seulement voix française de Michael Dudikoff
1991Dans les griffes du dragon rouge ( showdown in little Tokyo ) de Mark L. Lester avec Brandon Lee
    Seulement voix française de Dolph Lundgren
1999Drôle de Félix – de Olivier Ducastel & Jacques Martineau avec Sami Bouajila
    Seulement voix
2001Et après ? ( wa baad / وبعد ) de Mohamed Ismaïl avec Victoria Abril
2002La cuirasse – de Frédéric Provost avec Nathalie Jeanselle
2005Click : Télécommandez votre vie ( Click ) de Frank Coraci avec Adam Sandler
    Seulement voix française de David Hasselhoff
Fiche créée le 1 janvier 2012 | Modifiée le 18 décembre 2014 | Cette fiche a été vue 4369 fois
PREVIOUSMado Maurin || Yves-Marie Maurin || Gerda MaurusNEXT