CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Tony Kendall
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Yvette Lebon



Date et Lieu de naissance : 14 août 1910 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 28 juillet 2014 (Cannes, France)
Nom Réel : Simone Lebon

ACTRICE
Image
1935 Marinella – de Pierre Caron avec Tino Rossi, Jeanne Fusier-Gir, Julien Carette & Alberto Spadolini
Image
1938 Gibraltar – de Fédor Ozep avec Erich von Stroheim, Viviane Romance, Abel Jacquin & Roger Duchesne
Image
1941 Romance de Paris – de Jean Boyer avec Charles Trénet, Louise Sylvie, Jean Tissier & André Alerme
Image
1963 Scaramouche (la máscara de Scaramouche) de Antonio Isasi-Isasmendi avec Gianna Maria Canale

C’est dans le dixième arrondissement de Paris que naît Yvette Lebon le 14 août 1910 sous le nom de Simone Lebon. Elle grandit dans une famille ouvrière modeste. Son père travaille dans la ferblanterie et sa mère pratique le métier de repasseuse. Enfant, elle ne brille pas par ses résultats scolaires mais, en grandissant, elle se métamorphose en une très séduisante jeune femme. Elle prend des cours de danse et rêve déjà de la vie dorée des vedettes de cinéma.

Après avoir arpenté les abords de plusieurs studios de cinéma, Yvette Lebon se fait enfin engager, en 1931. Elle débute avec un petit rôle dans «Rive gauche», une comédie de Alexander Korda tournée pour la Paramount à Joinville-le-Pont. Au cours des années trente, elle enchaîne les films et ne tarde pas à se faire un nom. On la voit, entre-autres, dans «Zouzou» (1934) de Marc Allégret, aux côtés de Jean Gabin et Josephine Baker; «Michel Strogoff» (1935) avec Anton Walbrook; «Marinella» (1935) avec Tino Rossi; «Abus de confiance» (1937) avec Danielle Darrieux; «Gibraltar» (1938) avec Erich von Stroheim et le beau Roger Duchesne qui partage alors sa vie.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, Yvette Lebon joue sur scène dans trois pièces de Sacha Guitry et tourne sous sa direction dans «Le destin fabuleux de Désirée Clary» (1942) où elle incarne la sœur de l’héroïne interprétée par Geneviève Guitry. Elle apparaît à l’écran dans «Romance de Paris» (1941) avec Charles Trénet, «La chèvre d’or» (1943) avec Jean Murat ou «Paméla» (1944) avec Fernand Gravey. Actrice désormais célèbre, elle fréquente beaucoup la rue Lauriston. Elle se montre souvent aux bras des allemands et devient quelques temps la maîtresse de Jean Luchaire, journaliste collaborationniste, qui sera fusillé en février 1946. Mais la belle actrice à su diversifier ses relations avant la fin de l’occupation et ne sera pas inquiétée lors de la purge de l’après-guerre. En 1948, elle épouse à New-York le producteur américain Nat Wachsberger, le père de son fils Patrick qui sera lui aussi un producteur influent à Hollywood, en dirigeant la firme «Summit Entertainment» qui finance des films comme «Mr. & Mrs. Smith» (2004), avec Angelina Jolie et Brad Pitt, ou «Dans la vallée d’Elah» (2006), avec Tommy Lee Jones et Charlize Theron.

Après s’être fait discrète quelques années, Yvette Lebon revient travailler en Europe dès le début des années 1950. Elle joue quelques rôles dans des productions italiennes, parmi lesquels ceux de Milady dans «Milady et les mousquetaires» (1952) avec Rossano Brazzi, la reine-mère dans «La vallée des pharaons» (1960) avec Debra Paget et Ettore Manni, ou Madame de Popignan dans «Scaramouche» (1963) avec Gérard Barray. Après un dernier rôle dans «La cavale» (1971) de Michel Mitrani auprès de Juliet Berto, produit par son mari, elle abandonne sa carrière d’actrice et se partage entre sa maison hollywoodienne et son appartement du seizième arrondissement de Paris. Après le décès de Nat Wachsberger en 1992, elle s’installe sur la Côte d’Azur. Centenaire, elle apparaît dans le documentaire «L’occupation intime» (2011) où elle témoigne sur son comportement insouciant pendant la guerre. Devenue au fil des ans la doyenne du cinéma Français, Yvette Lebon s’éteint le 28 juillet 2014, à l’âge de 103 ans, à Cannes dans les Alpes-Maritimes.

© Pascal DONALD

copyright
1931Rive gauche – de Alexander Korda avec Robert Arnoux
Il est charmant / Paris, je t’aime – de Louis Mercanton avec Henri Garat
1934Le chéri de sa concierge – de Guarino Glavany avec Fernandel
Zouzou – de Marc Allégret avec Jean Gabin
1935Divine – de Max Ophüls avec Georges Rigaud
Michel Strogoff – de Jacques de Baroncelli avec Anton Walbrook
Marinella – de Pierre Caron avec Tino Rossi
Coup de vent – de Jean Dréville avec Jean Aquistapace
1936Les mariages de Mademoiselle Lévy – de André Hugon avec Léon Bélières
Romarin – de André Hugon avec Antonin Berval
Trois artilleurs au pensionnat – de René Pujol avec Roland Toutain
1937Abus de confiance – de Henri Decoin avec Charles Vanel
Le chanteur de minuit – de Léo Joannon avec Jean Lumière
Le cantinier de la colonial – de Henry Wulschleger avec Bach
1938Gibraltar – de Fédor Ozep avec Erich von Stroheim
1939L’homme qui cherche la vérité – de Alexander Esway avec Raimu
1941Romance de Paris – de Jean Boyer avec Charles Trénet
Le moussaillon – de Jean Gourguet avec Roger Duchesne
1942Le destin fabuleux de Désirée Clary – de Sacha Guitry avec Jean-Louis Barrault
1943La chèvre d’or – de René Barberis avec Jean Murat
1944Pamela – de Pierre de Hérain avec Fernand Gravey
1945Monsieur Grégoire s’évade – de Jacques Daniel-Norman avec Jules Berry
1946Les amours de Blanche Neige ( wintermelodie ) de Edi Wieser avec Franz Eichberger
1952Milady et les mousquetaires ( il boia di Lilla / la vita avventurosa di Milady ) de Vittorio Cottafavi avec Rossano Brazzi
1953Le chevalier de Maison Rouge / Le prince au masque rouge ( il cavaliere di Maison Rouge ) de Vittorio Cottafavi avec Armando Francioli
1955Sophie et le crime – de Pierre Gaspard-Huit avec Peter van Eyck
1956Maruzzella – de Luigi Capuano avec Massimo Serato
1957Les mystères de Paris ( i misteri di Parigi ) de Fernando Cerchio avec Franck Villard
1958Una gran señora – de Luis César Amadori avec José Luis López Vázquez
1960La vallée des pharaons ( il sepolcro dei re / Cleopatra’s daughter ) de Fernando Cerchio & Anton Giulio Majano avec Ettore Manni
Les nuits de Raspoutine ( l’ultimo zar / nights of Rasputin / the night they killed Rasputin / giant monster ) de Pierre Chenal avec Edmund Purdom
1961Ulysse contre Hercule ( Ulisse contro Ercole ) de Mario Caiano avec Georges Marchal
1963Le signe de Zorro ( il segno di Zorro ) de Mario Caiano avec Sean Flynn
Scaramouche / Le masque de Scaramouche ( la máscara de Scaramouche / le avventure di Scaramouche / the adventures of Scaramouche ) de Antonio Isasi-Isasmendi avec Gérard Barray
1965Baraka sur X 13 – de Maurice Cloche avec José Suárez
1966Le vicomte règle ses comptes – de Maurice Cloche avec Kerwin Mathews
Toutes folles de lui – de Norbert Carbonnaux avec Robert Hirsch
1969Cannabis – de Pierre Koralnik avec Serge Gainsbourg
Je. Tu. Elles – de Peter Foldes avec Francis Blanche
1971La cavale – de Michel Mitrani avec Jean-Claude Bouillon
2011 DO L’occupation intime – de Isabelle Clarke & Daniel Costelle avec Benoîte Groult
    Seulement apparition
Fiche créée le 25 octobre 2012 | Modifiée le 19 juillet 2016 | Cette fiche a été vue 3454 fois
PREVIOUSTony Leblanc || Yvette Lebon || Ginette LeclercNEXT