CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Edna Purviance
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Yvonne De Carlo



Date et Lieu de naissance : 1er septembre 1922 (Vancouver, Colombie Britannique, Canada)
Date et Lieu de décès : 8 janvier 2007 (Woodland Hills, Californie, USA)
Nom Réel : Peggy Yvonne Middleton

ACTRICE

Yvonne De Carlo naît Peggy Yvonne Middleton, le 1er septembre 1922 à Vancouver, grande cité portuaire de la côte Pacifique du Canada. Sa mère l’élève seule en travaillant comme serveuse. Douée pour la danse et le chant, après un premier contrat dans un cabaret de sa ville natale, Peggy tente sa chance à Hollywood au début des années quarante. Elle a d’abord de nombreux rôles de figuration. Elle est notamment une fille dans un café dans «Pour qui sonne le glas» (1943) avec Gary Cooper et Ingrid Bergman. En 1945, l’apprentie actrice qui se fait appeler Yvonne De Carlo du nom de son grand-père maternel sicilien, est enfin une vedette dans «Les amours de Salomé» (1945) de Charles Lamont. Elle y interprète une danseuse chargée à Berlin, dans la seconde moitié du XIXème siècle, d’espionner la Prusse et l’Autriche. Suivent pour la compagnie Universal des films «exotiques» comme «Le chant de Shéhérazade» (1947) de Walter Reisch, sur l’escale d’un navire école de la marine impériale russe avec parmi les élèves-officiers un certain Nicolas Rimski-Korsakov joué par Jean-Pierre Aumont. Quel régal pour les yeux et les oreilles même si l’anecdote n’a aucune réalité historique! Yvonne fait aussi des westerns et donne la réplique à Burt Lancaster dans deux films noirs: «Les démons de la liberté» (1947) de Jules Dassin, et «Pour toi, j’ai tué» (1949) de Robert Siodmak.

Dans les années cinquante, Yvonne de Carlo découvre l’Europe. Elle tourne en Grande-Bretagne deux comédies: «Capitaine Paradis» (1953) avec Alec Guinness, un commandant de navire qui doit gérer «ses épouses» dans chaque port et «Héritages et vieux fantômes» (1955) où David Niven affronte les esprits de ses ancêtres en Irlande. Yvonne est également, en 1955, dans une production franco-italienne «La Castiglione» de Georges Combret avec Georges Marchal, Paul Meurisse en Napoléon III et Rossano Brazzi en Cavour. La même année elle épouse l’acteur-cascadeur Bob Morgan, dont elle aura deux garçons. Puis c’est de nouveau l’univers des superproductions en technicolor dont «Les dix commandements» (1956) où elle est la femme de Moïse alias Charlton Heston; et «L’esclave libre» (1957) de Raoul Walsh avec Clark Gable et Sydney Poitier débutant. Notons également en Italie le tournage de «L’épée et la croix» (1958) de Carlo Ludovico Bragaglia, un film dans lequel elle joue Marie-Madeleine et Bob son mari, Judas.

À partir des années soixante, la comédienne devient une vedette de la télévision. Pour payer les soins de son époux victime d’un très grave accident de tournage, elle est notamment Lily dans la célèbre série «The Munsters (1964-1966) restée longtemps inédite en France. Elle fait également du théâtre et des comédies musicales à Broadway. Elle travaille aussi en Argentine sous la direction de Ricardo Wullicher et au Mexique avec Raúl Fernández. Elle se «sacrifie» avec humour à la mode des films d’épouvante comme «Une affaire de famille» (1980). Elle tourne son dernier film à soixante-dix ans et retrouve la nouvelle génération des «Munsters» pour une dernière série télévisée en 1995.

Yvonne De Carlo, cette actrice de talent, même si elle n’a pas toujours eu les rôles auxquels elle aurait pu prétendre, décède dans sa quatre-vingt-cinquième année, le 8 janvier 2007, alors qu’elle réside dans une maison de retraite de la banlieue de Los Angeles.

© Caroline HANOTTE

copyright
1941Harvard, here I come ! / Here I come – de Lew Landers avec Stanley Brown
CM The king of the campus – de Del Lord avec David Durand
Le tueur à gages ( this gun for hire ) de Frank Tuttle avec Laird Cregar
1942En route vers le Maroc ( road to Morocco ) de David Butler avec Bing Crosby
Youth on parade – de Albert S. Rogell avec John Hubbard
Jordan le révolté ( Lucky Jordan ) de Frank Tuttle avec Alan Ladd
Rhythm parade – de Howard Bretherton avec Robert Lowery
True to life – de George Marshall avec Franchot Tone
1943La boule de cristal ( the crystal ball ) de Elliott Nugent avec Ray Milland
Salute for three – de Ralph Murphy avec Macdonald Carey
Les anges de miséricorde ( so proudly we hail ! ) de Mark Sandrich avec Claudette Colbert
Pour qui sonne le glas ( for whom the bell tolls ) de Sam Wood avec Ingrid Bergman
En vadrouille ( let’s face it ) de Sidney Lanfield avec Betty Hutton
The deerslayer – de Lew Landers avec Larry Parks
1944L’amour cherche un toit ( standing room only ) de Sidney Lanfield avec Edward Arnold
L’odyssée du docteur Wassell ( the story of Dr. Wassell ) de Cecil B. DeMille avec Gary Cooper
Kismet / Oriental dream – de William Dieterle avec Ronald Colman
Lona la sauvageonne / L’île des hommes perdus ( Rainbow Island ) de Ralph Murphy avec Barry Sullivan
La marine en jupons ( here come the waves ) de Mark Sandrich avec Sonny Tufts
Une femme sur les bras / Bienvenue à la maison ( practically yours ) de Mitchell Leisen avec Cecil Kellaway
CM Fun time / Musical parade : Fun time – de William Shea avec Eddie Foy Jr.
1945L’or et les femmes ( bring on the girls ) de Sidney Lanfield avec Eddie Bracken
Les amours de Salomé / Salomé ( Salome, where she danced ) de Charles Lamont avec David Bruce
La taverne du Cheval Rouge / La fille de la frontière ( frontier gal / the bride wasn’t willing / lady objects ) de Charles Lamont avec Rod Cameron
Le chant de Shéhérazade / Les amours de Shéhérazade ( song of Scheherazade ) de Walter Reisch avec Jean-Pierre Aumont
1947Les démons en liberté ( brute force ) de Jules Dassin avec Burt Lancaster
La belle esclave ( slave girl ) de Charles Lamont avec George Brent
Bandits de grands chemins / Derrière le masque ( Black Bart / Black Bart, highwayman ) de George Sherman avec Dan Duryea
1948Casbah – de John Berry avec Tony Martin
Le barrage de Burlington ( River Lady ) de George Sherman avec John McIntire
1949Pour toi, j’ai tué ( criss cross ) de Robert Siodmak avec Stephen McNally
La fille des prairies / Jane et son bandit ( Calamity Jane and Sam Bass ) de George Sherman avec Lloyd Bridges
La belle aventurière / La femme qui a conquit l’Ouest ( the gal who tock the West ) de Frederick De Cordova avec Scott Brady
La fille du boucanier ( buccaneer’s girl ) de Frederick De Cordova avec Philip Friend
CM Screen snapshots 1860 : Howdy, Podner – de Ralph Staub avec Roy Rogers
    Seulement apparition
1950L’aigle du désert ( the desert hawk ) de Frederick De Cordova avec Richard Greene
La révolte des Sioux ( Tomahawk / battle of Powder River ) de George Sherman avec Van Heflin
1951Hotel Sahara – de Ken Annakin avec Peter Ustinov
La ville d’argent / Terreur à Silver City ( Silver City / high vermilion ) de Byron Haskin avec Edmond O’Brien
La madone du désir / La belle de San Francisco ( the San Francisco story ) de Robert Parrish avec Joel McCrea
1952Une fille à bagarre ( scarlet angel ) de Sidney Salkow avec Rock Hudson
La belle espionne / Les démons de la mer ( sea devils ) de Raoul Walsh avec Gérard Oury
Maître après le diable ( Hurricane Smith ) de Jerry Hooper avec John Ireland
Sombrero – de Norman Foster avec Vittorio Gassman
1953Capitaine Paradis / Le paradis du capitaine ( the captain’s Paradise / the captain’s progress / paradise ) de Anthony Kimmins avec Alec Guinness
Fort Alger ( Fort Algiers ) de Lesley Selander avec Carlos Thompson
    + lyriques
Zone libre / Les rebelles ( border river ) de Vincent Sherman avec Pedro Armendariz
1954Héritage et vieux fantômes ( happy ever after / tonight’s the night ) de Mario Zampi avec David Niven
Tornade / Le fouet de la vengeance ( passion ) de Allan Dwan avec Cornel Wilde
La Castiglione ( la contessa di Castiglione / the contessa’s secret ) de Georges Combret avec Georges Marchal
1955Son dernier combat / Amour, fleur sauvage ( shotgun ) de Lesley Selander avec Sterling Hayden
Feu magique / Wagner et les femmes / Trois femmes l’ont aimé ( magic fire ) de William Dieterle avec Alan Badel
La femme du hasard ( flame of the islands ) de Edward Ludwig avec Howard Duff
1956Les amours d’une canaille ( death of a scoundrel / diary of a scoundrel / the loves and death of a scoundrel / loves of a scoundrel ) de Charles Martin avec George Sanders
Les dix commandements ( the ten commandments ) de Cecil B. DeMille avec Yul Brynner
La proie des hommes ( raw edge ) de John Sherwood avec Rory Calhoun
1957L’esclave libre ( band of angels ) de Raoul Walsh avec Clark Gable
1958L’épée et la croix ( la spada e la croce / Mary Magdalene / the sword and the cross ) de Carlo Ludovico Bragaglia avec Philippe Hersent
1959Tombouctou ( Timbuktu ) de Jacques Tourneur avec Victor Mature
1963Le grand McLintock ( McLintock ! ) de Andrew V. McLaglen avec John Wayne
Condamné à être pendu ( law of the lawless / invitation to a hanging ) de William F. Claxton avec Lon Chaney Jr.
1964Papa playboy ( a global affair ) de Jack Arnold avec Bob Hope
DO Tentazioni proibiti – de Osvaldo Civirani avec Brigitte Bardot
    Seulement apparition
1966Frankenstein et les faux monnayeurs ( munster, go home ) de Earl Bellamy avec Fred Gwynne
1967Hostile guns – de R.G. Springsteen avec Tab Hunter
La guerre des cerveaux ( the power ) de Byron Haskin avec George Hamilton
1968Les rebelles de l’Arizona ( Arizona bushwhackers ) de Lesley Selander avec Howard Keel
1969Opération traquenard ( the delta factor ) de Tay Garnett avec Christopher George
1971The seven minutes – de Russ Meyer avec Philip Carey
1974Fuego negro / Black fire – de Raúl Fernández avec Rolando Fernández
1975Blazing stewardesses / Cathouse callgirls / Cathouse cowgirls / The great truck robbery / Texas layover / Up like a shot – de Al Adamson avec Robert Livingston
It seemed like a good idea at the time / Good idea – de John Trent avec John Candy
1976Won Ton Ton le chien qui sauva Hollywood ( Won Ton Ton the dog who saved Hollywood) de Michael Winner avec Charlton Heston
La casa de las sombras / House of shadows – de Ricardo Wullicher avec John Gavin
1977Satan’s cheerleaders – de Greydon Clark avec John Carradine
1978Nocturna ( granddaughter of Dracula ) de Harry Hurwitz avec Anthony Hamilton
Le silence qui tue ( silent scream ) de Denny Harris avec Cameron Mitchell
1979La secte de l’enfer ( Guyana, el crimen del siglo / Guyana : Crime of the century / Guyana : Cult of the damned ) de René Cardona Jr. avec Joseph Cotten
Détective comme Bogart ( the man with Bogart’s face / Sam Marlowe, private eye ) de Robert Day avec Franco Nero
1981Le challenger / Il y a toujours de l’espoir pour ceux qui s’aiment ( liar’s moon ) de David Fisher avec Matt Dillon
1983Vultures / Flesh and bullets / Vultures in paradise – de Paul Leder avec Stuart Whitman
1984Killer dog ( play dead / Satan’s dog ) de Peter Wittman avec David Cullinane
Flesh and bullets – de Efraim Tobalina avec Cesar Romero
1985Une affaire de famille ( american gothic / hide and shriek ) de John Hough avec Rod Steiger
    Meilleure actrice au Fantafestival de Rome, Italie
1988Cellar dweller – de John Carl Buechler avec Brian Robbins
1990Miroir ( mirror, mirror ) de Marina Sargenti avec Scott Campbell
L’embrouille est dans le sac ( Oscar ) de John Landis avec Sylvester Stallone
1991The naked truth – de Nico Mastorakis avec M. Emmet Walsh
1992Desert kickboxer ( desert hawk ) de Isaac Florentine avec Paul L. Smith
1993Seasons of the heart – de T.C. Christensen avec Claude Akins
    Seulement voix
Fiche créée le 12 janvier 2007 | Modifiée le 1 juin 2017 | Cette fiche a été vue 9379 fois
PREVIOUSMaurice de Canonge || Yvonne De Carlo || Blanca de CastejónNEXT