CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Lucien Gallas
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Yvonne Printemps



Date et Lieu de naissance : 25 juillet 1894 (Ermont, France)
Date et Lieu de décès : 18 janvier 1977 ( Neuilly-sur-Seine, France)
Nom Réel : Yvonne Wigniolle

ACTRICE
Image
1938 Adrienne Lecouvreur – de Marcel L’Herbier avec Pierre Fresnay, André Lefaur, Junie Astor & André Lefaur
Image
1943 Je suis avec toi – de Henri Decoin avec Pierre Fresnay, Bernard Blier & Jacques Louvigny
Image
1949 La valse de Paris – de Marcel Achard avec Pierre Fresnay, Jacques Charon & Jacques Castelot
Image
1951 Le voyage en Amérique – de Henri Lavorel avec Pierre Fresnay, Jean Brochard & Olivier Hussenot

Yvonne Wigniolle, dite Yvonne Printemps, naît le 25 juillet 1894 à Ermont, petite commune du nord-ouest de la banlieue parisienne. Dotée d’une voix exceptionnelle et d’un tempérament décidé, elle se produit dès l’âge de quatorze ans dans des spectacles de cabaret de la capitale. Au déclenchement de la première guerre mondiale, elle est déjà une soliste confirmée dans des revues et des opérettes. Elle fait bientôt du théâtre et, en 1916, Sacha Guitry lui confie un rôle à l’occasion de la création de sa pièce «Jean de la Fontaine». Ils se marient trois ans plus tard, le 10 avril 1919, avec pour illustres témoins, Georges Feydeau et Sarah Bernhardt.

Yvonne Printemps tourne son premier film en 1918: «Un roman d’amour et d’aventure» de René Hervil et Louis Mercanton. L’expérience reste sans lendemain immédiat. La jeune femme préfère se consacrer au théâtre et au chant lyrique tandis que son mari lui écrit des rôles sur mesure. La notoriété du couple est immense dans le Paris des «années folles».

Au début des années trente, Yvonne Printemps fait la connaissance de Pierre Fresnay, comédien qui s’est fait notamment connaître dans des pièces de Marcel Pagnol avant de les reprendre au cinéma avec le Grand Raimu et Orane Demazis. Après leur divorce respectif, ils vont constituer un couple uni pendant plus de quarante ans sans jamais passer devant Monsieur le Maire. Yvonne entraîne Pierre vers les spectacles d’opérettes. Il la convainc de refaire du cinéma. Ils tournent ensemble huit films. C’est d’abord «La dame aux camélias» (1934) d’après Alexandre Dumas fils, sur une mise en scène de Fernand Rivers et Abel Gance. Elle est Marguerite Gautier, il est Armand Duval. Puis en 1938, ils reprennent, pour le grand écran une opérette en trois actes du Viennois Oscar Straus: «Les trois valses» qu’ils ont déjà rôdée sur les planches. La même année, Yvonne devient «Adrienne Lecouvreur», la célèbre tragédienne française du début du XVIIIème siècle, dans le film de Marcel L’Herbier avec Junie Astor et une Madeleine Sologne débutante. En 1939, l’actrice est dirigée par Pierre Fresnay dans «Duel» d’après une pièce de l’académicien Henri Lavedan, sur des dialogues de Henri-Georges Clouzot.

Pendant l’occupation Yvonne Printemps joue de nombreuses pièces et opérettes. Elle reprend le chemin des studios en 1943, toujours avec Pierre Fresnay pour «Je suis avec toi» de Henri Decoin, film dans lequel elle interprète une femme qui, voulant mettre son mari à l’épreuve, le suit dans un hôtel. Il la prend pour le sosie de sa femme. Elle ne lui déplait pas! Dans les rôles secondaires, Paulette Dubost et Bernard Blier sont à l’affiche. Quatre ans plus tard, Yvonne est mariée au Docteur Séverac alias Pierre Fresnay dans «Les condamnés» de Pierre Lacombe. Cette fois c’est lui qui soupçonne sa femme de le tromper avec un jeune confrère joué par Roger Pigaut. En 1949, Yvonne Printemps tourne de nouveau, pour notre plus grand plaisir « La valse de Paris » sur la vie de Jacques Offenbach magistralement interprété par Fresnay. Elle est, bien sûr, Hortense Schneider. En 1951, c’est «Le voyage en Amérique» de Henri Lavorel avec Claude Laydu. Puis Yvonne, qui approche de la soixantaine, arrête complètement le cinéma et devient co-directrice du célèbre théâtre parisien de la Michodière. Elle décède le 18 janvier 1977 à Neuilly-sur-Seine, en région parisienne, deux ans après son compagnon Pierre Fresnay.

© Caroline HANOTTE

copyright
1918Un roman d’amour et d’aventure – de René Hervil & Louis Mercanton avec Sacha Guitry
1934La dame aux camélias – de Fernand Rivers avec Pierre Fresnay
1938Les trois valses – de Ludwig Berger avec Noël Roquevert
Adrienne Lecouvreur – de Marcel L’Herbier avec André Lefaur
1939Le duel – de Pierre Fresnay avec Raimu
1943Je suis avec toi – de Henri Decoin avec Bernard Blier
1944 DO De Jeanne d’Arc à Philippe Pétain – de Sacha Guitry
    Seulement chansons
1947Les condamnés – de Georges Lacombe avec Jacques Castelot
1949La valse de Paris – de Marcel Achard avec Jacques Charon
1951Le voyage en Amérique – de Henri Lavorel avec Jean Brochard
Fiche créée le 10 septembre 2006 | Modifiée le 10 janvier 2016 | Cette fiche a été vue 6674 fois
PREVIOUSAileen Pringle || Yvonne Printemps || Anna ProclemerNEXT