CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Tony Longo
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Zsa Zsa Gabor



Date et Lieu de naissance : 6 février 1917 (Budapest, Empire Austro-Hongrois)
Date et Lieu de décès : 18 décembre 2016 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Sári Gábor

ACTRICE
Image
1953 L’ennemi public N°1 – de Henri Verneuil avec Fernandel, Louis Seigner & Jean Marchat
Image
1954 Sang et lumière (sangre y luces) de Georges Rouquier avec Daniel Gélin, Henri Vilbert & Christine Carère
Image
1957 La soif du mal (touch of evil) de Orson Welles avec Charlton Heston, Janet Leigh & Orson Welles
Image
1959 La comtesse bleue (la contessa azzura) de Claudio Gora avec Amedeo Nazzari & Paolo Stoppa

Le très belle et scandaleuse Zsa Zsa Gabor naît Sári Gábor, le 6 février 1917 à Budapest, capitale du royaume hongrois de l’Empire agonisant de Charles 1er de Habsbourg-Lorraine. Elle est la seconde des trois filles du soldat de l’armée impériale Vilmos Gabor et de Jancsi Tilleman qui se fera appeler plus tard Jolie Gabor. Ses sœurs Magda Gabor (1915/1997) et Eva Gabor (1919/1995) seront également actrices. La mère, une femme ambitieuse qui souffre de sa modeste condition, décide très tôt de prendre en main avec une farouche détermination la carrière de sa progéniture. Après des études dans un pensionnat suisse, Zsa Zsa se présente en 1933 pour le titre de Miss Hongrie et remporte la deuxième place, encore mineure et est finalement disqualifiée. À cette époque, lors d’un voyage à Vienne, elle rencontre le célèbre ténor Richard Tauber et décroche un rôle de soubrette dans son opérette «Der traum singende». En 1937, elle épouse le premier de ses neuf maris, le diplomate turc Burhan Asaf Belge. Ils divorcent en 1941.

En avril 1942, Zsa Zsa Gabor se marie avec Conrad Hilton, le fondateur de la célèbre chaîne d’hôtels qui portent son nom. Six ans d’une union tapageuse et peu après leur séparation, Zsa Zsa donne naissance à son unique enfant, Francesca Hilton, en mars 1947. La belle hongroise trouve le réconfort dans les bras de l’acteur George Sanders, cinq années toutes aussi sulfureuse que la précédente, mais qui lui ouvre les portes d’Hollywood. En 1952, elle tourne son premier film «Les rois de la couture» de Mervyn LeRoy, apparait dans «Cinq mariages à l’essai» de Edmund Goulding et interprète un rôle de premier plan auprès de José Ferrer dans le «Moulin Rouge» de John Huston. Dans les années cinquante, elle joue des seconds rôles dans des productions américaines de Vincente Minnelli, Charles Walters, Joseph Pevney ou Orson Welles. En France, elle est la partenaire de Fernandel dans «L’ennemi public N°1» (1953) de Henri Verneuil et de Daniel Gélin dans «Sang et lumière» (1954) de Georges Rouquier.

Par la suite, la carrière cinématographique de Zsa Zsa Gabor est largement occultée par son goût du luxe, ses frasques et ses six autres mariages. Après George Sanders et une longue liaison avec le playboy Porfiro Rubirosa, elle convole en 1962 avec l’industriel Herbert Hutmer. En 1966, elle le quitte pour le magnat du pétrole texan Joseph Cosden Jr., nouveau divorce un an plus tard. Vont suivre: Jack Ryan l’inventeur de la poupée Barby de 1975 à 1976; Michael O’Hara de 1976 à 1982, l’avocat de son précédent divorce; un autre avocat Felipe de Alba pour un mariage éclair d’une journée en avril 1983; et enfin en 1986 Hans Robert Lichtenberg, devenu prince Frédéric von Anhalt suite à son adoption par la princesse Marie-Auguste d’Anhalt. Professionnellement, Zsa Zsa Gabor apparait régulièrement dans des films sans intérêt et fait de nombreux caméos en «guest star» dans des séries et émissions télévisées.

En 2002, un accident de voiture laisse la star lourdement handicapée. Astreinte au fauteuil roulant, elle a quand même toute sa raison et intente un procès à l’hôpital. Elle gagne deux millions de dollars. En 2005, Zsa Zsa Gabor poursuit sa propre fille en justice pour vol et fraude. La même année, elle est victime d’une hémorragie cérébrale. Le 17 juillet 2010, elle se brise la hanche à son domicile, elle reste désormais lourdement handicapée. Hospitalisée ensuite à plusieurs reprises, elle succombe emportée par une crise cardiaque le 18 décembre 2016 dans sa maison de Bel-Air, à Los Angeles.

© Pascal DONALD

copyright
1951 CM The million dollar nickel – de ? avec Leslie Caron
    Seulement apparition
1952Les rois de la couture ( lovely to look at ) de Mervyn LeRoy avec Red Skelton
Cinq mariages à l’essai ( we’re not married ! ) de Edmund Goulding avec Louis Calhern
Moulin Rouge – de John Huston avec José Ferrer
    + chansons
1953Histoire de trois amours ( the story of three loves / equilibrium / three stories of love ) de Vincente Minnelli & Gottfried Reinhardt avec James Mason
Lili – de Charles Walters avec Mel Ferrer
L’ennemi public N°1 / L’ennemi public numéro un – de Henri Verneuil avec Fernandel
1954Le clown est roi ( three ring circus / Jerrico, the wonder clown ) de Joseph Pevney avec Jerry Lewis
Sang et lumière ( sangre y luces ) de Georges Rouquier avec Daniel Gélin
Le bal des nations ( ball der nationen ) de Karl Ritter avec Gustav Fröhlich
1956Les amours d’une canaille ( death of a scoundrel / diary of a scoundrel / the loves and death of a scoundrel / loves of a scoundrel ) de Charles Martin avec George Sanders
1957La fille du Kremlin ( the girl in the Kremlin ) de Russell Birdwell avec Lex Barker
La soif du mal ( touch of evil ) de Orson Welles avec Charlton Heston
Le secret ( the man who wouldn’t talk ) de Herbert Wilcox avec Anthony Quayle
1958Queen of outer space / Queen of the Universe – de Edward Berns avec Eric Fleming
Country music holiday – de Alvin Ganzer avec Patty Duke
CM Screen snapshots : Salute to Hollywood – de Ralph Staub avec George Montgomery
    Seulement apparition
1959La fille de Capri / Come prima ( for the first time ) de Rudolph Maté avec Mario Lanza
La comtesse bleue ( la contessa azzura ) de Claudio Gora avec Amedeo Nazzari
1960Pepe – de George Sidney avec Maurice Chevalier
    Seulement apparition
1961Astronautes malgré eux ( the road to Hong Kong ) de Norman Panama avec Bob Hope
    Scènes coupées au montage
DO Lyyke og krone – de Colbjörn Helander & Stein Sælen avec Gary Cooper
    Seulement apparition
1962Garçonnière pour quatre / Une garçonnière pour quatre ( boys’ night out ) de Michael Gordon avec James Garner
1966Cinq femmes sur les bras ( arriverderci baby ! / drop dead darling ) de Ken Hughes avec Tony Curtis
Picture mommy dead / Color mommy dead – de Bert I. Gordon avec Don Ameche
1967Diamant d’as / Valets de carreau ( jack of diamonds ) de Don Taylor avec Joseph Cotten
1969Up the front – de Bob Kellett avec Bill Fraser
1971Mooch ( Mooch goes to Hollywood ) de Richard Erdman avec Vincent Price
    Seulement apparition & narration
1975Won Ton Ton le chien qui sauva Hollywood ( Won Ton Ton the dog who saved Hollywood) de Michael Winner avec Cesar Romero
1977Every girl should have one – de Robert Hyatt avec Robert Alda
1984Frankenstein’s great aunt Tillie – de Myron J. Gold avec Aldo Ray
1985Smart Alec / Hollywood dreaming / The movie maker – de Jim Wilson avec Scatman Crothers
1986Johann Strauss, le roi sans couronne ( Johann Strauss – Der könig ohne krone ) de Franz Antel avec Mathieu Carrière
1987Freddy III: Les griffes du cauchemar ( a nightmare on Elm Street part III : Dream warriors / a nightmare on Elm Street 3 : Dream warriors ) de Chuck Russell avec Robert Englund
    Seulement apparition
1989 DA Blanche Neige et le château hanté / Blanche Neige, la nouvelle aventure ( happily ever after ) de John Howley
    Seulement voix
1991Y a-t-il un flic pour sauver le président ? ( the naked gun II ½ : The smell of fear ) de David Zucker avec Leslie Nielsen
    Seulement apparition
DO The people vs. Zsa Zsa Gabor – de ? avec Eva Gabor
    Seulement apparition
1992The naked truth – de Nico Mastorakis avec M. Emmet Walsh
Le paradis perdu / Est & ouest : Les paradis perdus – de Pierre Rival avec Jacqueline Bisset
    Seulement apparition
1993Les allumés de Beverly Hills ( the Beverly Hillbillies ) de Penelope Spheeris avec Dabney Coleman
    Seulement apparition
1996Les nouvelles de la famille Brady ( a very Brady sequel ) de Arlene Sanford avec Shelley Long
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Golden Globe Spécial de la star la plus glamour, USA ( 1958 )
Fiche créée le 13 janvier 2009 | Modifiée le 30 janvier 2017 | Cette fiche a été vue 5208 fois
PREVIOUSEva Gabor || Zsa Zsa Gabor || Juan GabrielNEXT