CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Susanne Cramer
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Anny Ondra



Date et Lieu de naissance : 15 mai 1902 (Tarnów, Empire Austro-Hongrois)
Date et Lieu de décès : 28 février 1987 (Hollenstedt, Allemagne)
Nom Réel : Anna Sophie Ondráková

ACTRICE
Image
1930 Anny américaine (das mädel aus U.S.A. / die perle der familie) de Carl Lamac avec Gaston Jacquet
Image
1932 Baby – de Carl Lamac & Pierre Billon avec Pierre Richard-Willm, André Roanne & Jeanne Fusier-Gir
Image
1935 Le comte Billy (der junge graf) de Carl Lamac avec Hans Söhnker, Fritz Odemar, Karl Platen & Paul Heidemann
Image
1936 Anny a le béguin (vor liebe wird gewarnt) de Carl Lamac avec Hans Richter & Blandine Ebinger

Fille d’un officier de l’Armée impériale Austro-hongroise, Anny Ondra est née Anna Sophie Ondráková, le 15 mai 1902, à Tarnów en Galicie. Elle a deux frères, Tomáš et Jindřich. Au cours de son enfance, elle grandit dans plusieurs villes de l’Empire, au gré des affectations de son père. En 1912, la famille s’installe à Prague où elle fait ses études dans un couvent. Peu passionnée pas sa scolarité, elle préfère se rendre au Théâtre National voir des spectacles pour enfants et de reproduire à la maison les personnages du spectacle avec ses poupées. À 16 ans, elle suit des cours de comédie. Quelques mois plus tard, elle se retrouve sur les scènes de théâtre où le réalisateur Gustav Machatý découvre cette ravissante jeune fille blonde aux yeux bleus, dotée d’un sourire qui lui confère un charme irrésistible.

Malgré la vive opposition de ses parents, furieux que leur fille se dévergonde dans ce milieu de saltimbanques, Anny Ondra accepte un rôle secondaire dans la comédie policière «La dame aux petits pieds» (1919) de Jan S. Kolá. L’acteur et réalisateur Carl Lamac tombe sous le charme de la toute jeune actrice et lui propose le rôle principal de son nouveau film, la farce burlesque «Gilly à Prague pour la première fois» (1920). Anny et Carl, qui partage désormais sa vie, fondent en 1921 la société de production Kalosfilm. Avec le caméraman Otto Heller et le scénariste Václav Wasserman, le couple forme une équipe créative que l’on surnomme «Les Quatre Puissants». Anny y rode son personnage de femme infantile et irresponsable qui cumule les gaffes et dévoilant dès que l’occasion se présente ses jolies gambettes. Par la suite, elle révèle la diversité de son talent avec des œuvres comme «Paradis blanc», (1924), mélodrame social où elle campe la naïve orpheline Nina, pupille de son diabolique tuteur; Carl Lamac l’entraîne ensuite dans une histoire compliquée dans «Comme un chameau par le trou d’une aiguille» (1926), l’amour impossible entre le fils d’un industriel et la fille d’un mendiant. En 1928, elle se rend en Angleterre où sous la direction de Alfred Hitchcock, elle tourne dans «The manxman» (1929) où elle est convoitée par deux amis d’enfance; il lui donne ensuite le rôle principal féminin dans le thriller «Chantage» (1929) celui d’une jeune fille accusée de meurtre et acculée au chantage par un témoin gênant.

Mais à l’avènement du parlant son accent slave vient compromettre sa carrière britannique qui s’annonce brillante, sa voix est alors doublée par Joan Barry. En 1930, de retour en Allemagne, Anny Ondra fait la connaissance du champion du monde de boxe Max Schmeling. Ils se marient en 1933, et tournent en 1934 une comédie sportive sur la boxe «Knock out» toujours de Carl Lamac. Cela ne marque pas pour autant la fin de sa collaboration avec son ex-compagnon, tout deux fondent à Berlin une nouvelle société de production la «Ondra-Lamac Film Society», qui produit des films musicaux où des œuvres plus ambitieuses tournées en version Tchèque et Allemande.

Après une simple apparition dans «Rendez-vous à Zurich» (1956) de Helmut Käutner, Anny Ondra abandonne le métier et passe le reste de sa vie dans l’ombre de son mari devenu responsable de Coca Cola en Allemagne. Le couple est réputé pour sa générosité et ses activités philanthropiques. L’actrice décède le 28 février 1987. Anny Ondra fut l’une des stars allemandes les plus appréciées de son époque, elle est apparue dans presque cent films.

© Gary RICHARDSON

copyright
1919La dame aux petits pieds ( dáma s malou nožkou ) de Jan S. Kolár & Premysl Prazský avec Premysl Prazský
Palimpsest – de Joe Jencík avec Carl Lamac
1920Nikyho velebné dobrodružství – de Evzen Nicolsen avec Jan Zelenka
La chanson en or ( zpěv zlata ) de Jan S. Kolár avec Luigi Hofman
Ici dans les montagnes ( tam na horách / ceská láska ) de Sidney M. Goldin avec Karel Schleichert
Les lettres manquantes ( setřelé písmo / tajemství staré knihy ) de Josef Rovenský avec Joe Jenčík
Gilly a Prague pour la première fois ( Gilly poprvé v Praze ) de Carl Lamac avec Václav Pražský
Dráteníček – de Bohumír Šimek avec Bohumír Šimek
1921L’arrivée dans les ténèbres ( příchozí z temnot ) de Jan S. Kolár avec Theodor Pistek
La lumière empoisonnée ( otrávené světlo ) de Jan S. Kolár & Carl Lamac avec Karel Fiala
Amour tzigane ( zigeunerliebe ) de Thomas E. Walsh avec Paul Baratoff
1922Gardez vos filles ( hütet eure töchter ) de Sidney M. Goldin avec Carl Lamac
Ne nous soumets pas à la tentation ( führe uns nicht in versuchung ) de Sidney M. Goldin avec Josef Zetenius
Le remède miracle du Dr. Jenkins ( drvoštěp / zázračná léčba Dra. Jenkinse ) de Carl Lamac avec Josef Sváb-Malostranský
1923Tu ten kámen / Kterak láskou možno v mžiku vzplanout třeba k nebožtíku – de Karl Anton avec Vlasta Burian
L’enlèvement du banquier Fuxe ( Únos bankéře Fuxe ) de Karl Anton avec Augustin Berger
Un homme sans cœur ( muz bez srdce / der mann ohne herz ) de Josef Hurnák & Franz W. Koebner avec Lotte Neumann
1924Mariage moderne ( moderne ehen ) de Hans Otto avec Helena Makowska
Mariage moderne ( hríchy v manzelství ) de Hans Otto avec Fritz Kortner
    Version tchèque de « Modern ehen »
Paradis blanc ( bílý ráj ) de Carl Lamac avec Vladimír Majer
Je vous aime ( ich liebe dich ) de Paul L. Stein avec Alphons Fryland
Attrapez-le ! ( chytte ho ! / Lupic nesika ) de Carl Lamac avec Martin Fric
1925Vdavky nanynsky kulichovy – de Miroslav Josef Krmanský avec Carl Lamac
1848 ( Karel Havlícek Borovský ) de Carl Lamac & Theodor Pistek avec Jan W. Speerger
Les six mousquetaires ( šest mušketýrů ) de Premysl Prazský avec Eman Fiala
La lanterne ( lucerna ) de Carl Lamac avec Ferenc Futurista
Do panského stavu / Matka Kráčmerka I. – de Karl Anton avec Karel Noll
La comtesse de Podskali ( hraběnka z Podskalí ) de Carl Lamac avec Theodor Pistek
1926Comme un chameau par le trou d’une aiguille ( velbloud uchem jehly ) de Carl Lamac avec Oldrich Nový
Le petit chose ( die kleine dingsda / Trude, die sechzehnjährige ) de Conrad Wiene avec Jack Trevor
Pratermizzi – de Karl Leiter avec Hugo Thimig
Triste Bezousek ( pantáta Bezoušek ) de Carl Lamac avec Jaroslav Hurt
Annie reviens ! ( Aničko, vrať se ! / Tulák ) de Theodor Pistek avec Josef Oliak
Son altesse, le gigolo ( seine hoheit, dezr eintänzer / das entfesselte weib ) de Karl Leiter avec Bruno Kastner
1927Douce Joséphine ( sladká Josefínka ) de Carl Lamac avec Theodor Pistek
Les amours d’un vieux criminel ( milenky starého kriminálníka ) de Svatopluk Innemann avec Jan W. Speerger
Une fleur des montagnes de Sumava ( květ ze Šumavy ) de Carl Lamac avec Karel Schleichert
1928Glorious youth / Eileen of the trees – de Graham Cutts avec Forrester Harvey
Les filles d’Eve ( Evas tochter / dcery Eviny ) de Carl Lamac avec Albert Paulig
God’s clay – de Graham Cutts avec Franklyn Bellamy
Le premier baiser ( der erste kuß ) de Carl Lamac avec Hubert von Meyerinck
Suzy saxophone ( saxophon-Susie ) de Carl Lamac avec Hans Albers
L’homme de l’Île de Man ( the Manxman ) de Alfred Hitchcock avec Carl Brisson
1929Princesse Caviar / Anny, je t’aime ( die kaviarprinzessin ) de Carl Lamac avec André Roanne
Anny de Montparnasse ( sündig und süß / die jungfrau von Paris ) de Carl Lamac avec Julius Falkenstein
Chantage ( blackmail ) de Alfred Hitchcock avec John Longden
Vive l’amour / La fille au fouet ( das mädel mit der peitsche ) de Carl Lamac avec Sig Arno
CM Sound test for blackmail – de Alfred Hitchcock avec Alfred Hitchcock
    Seulement apparition
1930Anny américaine ( das mädel aus U.S.A. / die perle der familie ) de Carl Lamac avec Gaston Jacquet
Anny chauffeur / Une amie comme toi ( eine freundin so goldig wie du ) de Carl Lamac avec Felix Bressart
    + production
Vedettes ( die große sehnsucht ) de Steve Sekely avec Theodor Loos
    Seulement apparition
Anny… Music-hall ( die vom Rummelplatz ) de Carl Lamac avec Paul Morgan
    + production
Le faux Feld-Maréchal ( der falsche feldmarschall / der K.u.K. feldmarschall ) de Carl Lamac avec Wilhelm Bendow
    Seulement production
C.a.k. polni marsalek – de Carl Lamac avec Vlasta Burian
    Seulement production – Version tchèque de «Der falsche feldmarschall »
Monsieur le Maréchal – de Carl Lamac avec Hélène Robert
    Seulement production – de Version française de « Der falsche feldmarschall »
1931Lui et sa sœur ( er und seine schwester ) de Carl Lamac avec Hans Götz
    + production
Lui et sa sœur ( on a jeho sestra ) de Martin Fric & Carl Lamac avec Vlasta Burian
    + production – Version tchèque de « Er und seine schwester »
La chauve-souris – de Carl Lamac & Pierre Billon avec Robert Pizani
    + production
La chauve-souris ( die fledermaus ) de Carl Lamac avec Georg Alexander
    + production – Version allemande de « La chauve-souris »
Une nuit au paradis – de Pierre Billon & Carl Lamac avec Marcel Carpentier
    + production
Une nuit au paradis ( eine nacht in paradies ) de Carl Lamac avec Hermann Thimig
    + production – Version allemande de « Une nuit au paradis »
Mam’zelle Nitouche ( Mamsell Nitouche ) de Carl Lamac avec Hans Junkermann
    + production
Le siffleur ( der zinker ) de Martin Fric & Carl Lamac avec Lissy Arna
    Seulement production
1932Kiki – de Pierre Billon avec Pierre Richard-Willm
    + production
Kiki – de Carl Lamac avec Paul Otto
    + production – Version allemande de « Kiki »
Faut-il les marier ? – de Carl Lamac & Pierre Billon avec Jean-Pierre Aumont
    + production
Faut-il les marier ? ( die grausame freundin ) de Carl Lamac avec Carl Goetz
    + production – Version allemande de « Faut-il les marier »
Baby – de Carl Lamac & Pierre Billon avec Jean Dax
    + production
Baby – de Carl Lamac avec Anton Walbrook
    + production – Version allemande de « Baby »
Professeur Cupidon – de Robert Beaudouin & André Chemel avec Pierre Bertin
    + production
Le professeur idéal ( kantor ideál / betragen ungenügend ) de Martin Fric avec Oskar Marion
    + production – Version tchèque de « Professeur Cupidon »
La sorcière ( der hexer ) de Carl Lamac avec Paul Richter
    Seulement production
CM Un patient agréable ( der angenehme patient ) de Adolf Rosen avec Seulement production
    Seulement production
1933Les contes de mademoiselle Hoffman / Hôtel Atlantique ( fräulein Hoffmanns Erzählungen / die tolle Anita / Hotel Atlantik : die tolle Lu ) de Carl Lamac avec O.E. Hasse
    + production
L’hôtel de l’amour ( das verliebte hotel ) de Carl Lamac avec Max Schreck
    + production
La fille du régiment – de Carl Lamac & Pierre Billon avec Claude Dauphin
    + production
La fille du régiment ( die tochter des regiments / die regimentstochter ) de Carl Lamac avec Otto Wallburg
    + production – Version allemande de « La fille du régiment »
Le sosie ( der doppelgänger ) de E.W. Emo avec Camilla Horn
    seulement production
CM Répétition d’orchestre ( orchesterprobe ) de Carl Lamac avec Liesl Karlstadt
    Seulement production
1934L’amour en cage – de Carl Lamac & Jean de Limur avec René Lefèvre
    + production
L’amour en cage ( die vertauschte braut ) de Carl Lamac avec Beppo Brem
    + production – Version allemande de « l’amour en cage »
La petite Dorrit ( klein Dorrit ) de Carl Lamac avec Kurt Meisel
    + production
Knock out ( ein junges mädchen, ein junger mann ) de Carl Lamac & Hans H. Zerlett avec Fritz Odemar
    + production
Anny fermière / Sang polonais ( polenblut ) de Carl Lamac avec Iván Petrovich
    + production
Sang polonais ( Polská krev ) de Carl Lamac avec Stefan Hoza
    + production – Version tchèque de « Polenblut »
CM Chez le disquaire ( im schallplattenladen ) de Hans H. Zerlett avec Karl Valentin
    Seulement production
CM So ein theater – de Carl Lamac avec Liesl Karlstadt
    Seulement production
CM Der verhexte scheinwerfer – de Carl Lamac avec Karl Valentin
    Seulement production
1935Nettoyage de printemps ( großreinemachen ) de Carl Lamac avec Wolf Albach-Retty
    + production
Le comte Billy / Le jeune comte ( der junge graf ) de Carl Lamac avec Paul Heidemann
    + production
La ville mystèrieuse ( Donogoo Tonka / die geheimnisvolle stadt ) de Reinhold Schünzel avec Paul Bildt
L’auberge du Cheval Blanc ( im Weißen Rößl ) de Carl Lamac avec Christl Mardayn
    Seulement production
1936Faux départ ( flitterwochen ) de Carl Lamac avec Rudolf Platte
    + production
Une fille de la revue ( ein mädel vom ballett ) de Carl Lamac avec Viktor Staal
    + production
Anny a le béguin ( vor liebe wird gewarnt ) de Carl Lamac avec Hans Richter
    + production
Le chien des Baskerville ( der hund von Baskerville ) de Carl Lamac avec Alice Brandt
    Seulement production
1937La reine des midinettes / Faux départ ( der unwiderstehliche ) de Géza von Bolváry avec Anton Pointner
Motif de divorce ( der scheidungsgrund ) de Carl Lamac
    + production avec Paul Hörbiger
Motif de divorce ( dùvod k rozvodu ) de Carl Lamac avec Theodor Pistek
    + production – Version tchèque de « der scheidunsgrund »
1938Les étoiles brillent / Vedettes follies ( es leuchten die sterne ) de Hans H. Zerlett avec La Jana
    Seulement apparition
Les fous dans la neige ( narren im schnee ) de Hans Deppe avec Paul Richter
1941Un petit homme ( der gasmann ) de Carl Froelich avec Heinz Rühmann
1942Mon dieu, nous héritons d’un château ( himmel, wir erben ein schloß ) de Peter Paul Brauer avec Walter Janssen
1951La beauté mène la danse ( schön muß man sein ) de Ákos Ráthonyi avec Hardy Kruger
1956Rendez-vous à Zurich / Les quatre fiancés de Juliane ( die zürcher verlobung ) de Helmut Käutner avec Bernhard Wicki
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Prix d’honneur aux Prix du cinéma Germanique, Allemagne ( 1970 )
Fiche créée le 7 août 2011 | Modifiée le 2 avril 2020 | Cette fiche a été vue 9340 fois
PREVIOUSKate O’Mara || Anny Ondra || Miroslav OndricekNEXT