CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Gail Russell
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Carl de Vogt



Date et Lieu de naissance : 14 septembre 1885 (Cologne, Empire Allemand)
Date et Lieu de décès : 16 février 1970 (Berlin, Allemagne)
Nom Réel : Carl Bernhard de Vogt

ACTEUR

Fils d’un typographe, Carl de Vogt naît le 14 septembre 1885 à Cologne. Après sa scolarité, il suit les traces de son père et travaille dans une imprimerie avant de suivre une formation de chant, de danse et de comédie au conservatoire de sa ville natale. En 1908, il décroche son premier contrat professionnel au Residenztheater de Cologne. Il se produit ensuite à Vienne en Autriche, puis à Mayence et à Fribourg, essentiellement dans des comédies et des opérettes. En décembre 1915, il est engagé au Théâtre Lessing de Berlin puis devient membre du Théâtre Royal.

Dès 1916, Carl de Vogt fait ses premières apparitions au cinéma. Avec son rôle du fils de Theodor Loos dans «Friedrich Werders Sendung» (1916) de Otto Rippert, où il découvre que son père est un criminel, Carl devient très vite un acteur populaire. Pendant deux ans, il est employé par la compagnie «Deutsche Bioscop GmbH» dans des films dirigés pour la plupart par Robert Dinesen. En 1918, son interprétation sur scène de Iago dans «Othello» de Shakespeare soulève les protestations de la critique, après la dernière de cette pièce, il décide alors de se consacrer principalement au cinéma. Il rencontre le tout jeune Fritz Lang et tourne dans l’un de ses premiers films «La métisse» (1919), un drame exotique avec Ressel Orla dans le rôle-titre. La même année, les deux hommes se retrouvent pour «Le maître de l’amour» où Carl de Vogt joue un aristocrate hongrois assoiffé de sexe, puis dans «Les araignées», un film d’aventure en deux partie où l’acteur est à la recherche d’un légendaire trésor Inca.

Par la suite, Carl de Vogt contribue jusqu’à la fin du cinéma muet, au succès d’œuvres d’autres grands réalisateurs de cette époque, parmi lesquels: Hans Werckmeister, Ernst Wendt, Josef Stein, Reinhard Bruck et Arthur Günsburg. Dans bon nombre de ces productions, son nom est associé à celui de Claire Lotto, une collaboration professionnelle qui ne tarde pas à aboutir à une relation amoureuse. Le couple d’artistes finit par se marier et continue à partager l’affiche de nombreux films jusqu’au début des années trente. De cette union naitra Karl Franz, futur producteur de cinéma. Carl de Vogt confirme son statut de vedette en tournant, entre autres, «Rembrandt» (1920), «Le seigneur des animaux» (1921), «Seul dans la jungle» (1922), «Le désert blanc» (1922), «Nathan le sage» (1922), «Hélène de Troie» (1923), «La terreur des mers» (1923) et «Bismark» (1925) où il campe avec réalisme l’Empereur français Napoléon III. En 1927, son interprétation du «Mendiant de la cathédrale de Cologne» de Rolf Randolf, lui vaut d’être comparé au grand Lon Chaney. Son dernier grand rôle muet est celui du Maréchal Ney dans le «Waterloo» de Karl Grune en 1928 ou l’on reconnaît Charles Vanel en Napoléon 1er, Charles Willy Kayser en Frédéric-Guillaume III et Otto Gebühr en Feld-maréchal Blücher.

Avec l’arrivée du cinéma parlant, Carl de Vogt est trop âgé pour jouer les jeunes premiers, les héros aventuriers ou romantiques, sa carrière s’oriente alors vers les seconds rôles de qualité. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, l’acteur, malgré son engagement au parti nazi, tourne peu. Après la chute du Reich, il travaille encore dans une dizaine de productions notamment avec Heinz Rühmann. Après un dernier rôle dans une adaptation de Bryan Edgar Wallace en 1963, Carl de Vogt se retire. Il meurt le 16 février 1970 dans une maison de retraite de Berlin.

© Pascal DONALD

copyright
1916L’épée et le foyer ( schwert und herd ) de Georg Viktor Mendel avec Leopold von Ledebur
Le chemin de la mort ( der weg des todes ) de Robert Dinesen avec Conrad Veidt
Friedrich Werders Sendung – de Otto Rippert avec Theodor Loos
Le solitaire ( die einsame ) de Fred Sauer avec Hermine Körner
1917Quand la mort parle ( wenn tote sprechen ) de Robert Dinesen avec Maria Carmi
Tragédie d’un enfant aveugle ( erloschene augen / tragödie eines blinden kindes ) de Robert Dinesen & Josef Stein avec Carola Toelle
Le juif errant, 1ère partie ( Ahasver, Teil 1 ) de Robert Dinesen avec Johannes Riemann
Le juif errant, 2ème partie ( Ahasver, Teil 2: Die tragödie der eifersucht ) de Robert Dinesen avec Dora Schlüter
Le juif errant, 3ème partie ( Ahasver, Teil 3: Das gespenst der vergangenheit ) de Robert Dinesen avec Toni Zimmermann
Der knute entflohen – de Josef Stein avec Carola Toelle
1918Olaf Bernadotte – de Nils Chrisander
La lumière de la vie ( das licht des lebens ) de Josef Stein avec Hans Albers
Die kassenrevision, detektivdrama – de Josef Stein & Adolf Gärtner
La confession d’un moine ( die beichte des mönchs ) de Robert Leffler avec Elly Leffler
L’homme dans la lune ( der mann im mond ) de Robert Leffler avec Lia Borré
Le seigneur du monde, 1ère partie ( der herr der welt, teil 1: Liebe ) de Robert Dinesen avec Fritz Achterberg
Le seigneur du monde, 2ème partie ( der herr der welt, Teil 2: Der lebende tote ) de Robert Dinesen avec Margarete Ferida
Le chemin du salut ( der weg des erlösung ) de Josef Stein avec Anna von Palen
1919La métisse ( halbblut ) de Fritz Lang avec Ressel Orla
Depuis le bord du marais ( vom rande des sumpfes ) de Arthur Wartan avec Lu Synd
La femme à l’orchidée ( die fraü mit der orchideen ) de Otto Rippert avec Werner Krauss
Le maitre de l’amour ( der herr der liebe ) de Fritz Lang avec Gilda Langer
Le mariage de madame Mary ( die ehe der frau Mary ) de Joseph Cönen avec Erika Unruh
Les araignées, le lac d’or ( die spinnen, 1. Teil : Der goldene see ) de Fritz Lang avec Lil Dagover
Les araignées, le cargo d’esclaves ( die spinnen, 2. Teil : Das brillantenschiff ) de Fritz Lang avec Georg John
1920Les adorateurs du diable ( die teufelsanbeter ) de Marie Luise Droop avec Bela Lugosi
Rembrandt ( die tragödie eines großen ) de Arthur Günburg avec Sybill Morel
Sur les ruines du paradis ( auf den trümmern des paradieses ) de Josef Stein avec Dora Gerson
La caravane de la mort ( die todeskarawane / auf den trümmern des paradieses, 2. Teil ) de Josef Stein avec Claire Lotto
La fête de la tulipe noire ( das fest der schwarzen tulpe ) de Marie Luise Droop & Muhsin Ertugrul avec Helga Hall
L’humanité déchaînée ( die entfesselte menschheit ) de Joseph Delmont avec Rosa Valetti
Planetenschieber – de Reinhard Bruk avec Paul Westermeier
Klatsch – de Josef Stein avec Käthe Dorsch
Les treize de l’acier ( die dreizehn aus stahl ) de Johannes Gutter avec Claire Lotto
1921Le trésor du lac, 1ère partie ( die schatzkammer im see. Teil 1: Brillantenmarder ) de Hans Werckmeister avec Franz Biehler
Le trésor du lac, 1ère partie ( die schatzkammer im See, Teil 2: Der klub der zwölf ) de Hans Werckmeister avec Dietrich von Oppen
Le secret du Club Delta ( acht uhr dreizehn / das geheimnis des deltaklubs ) de Hans Werckmeister avec Emmy Denner
Le seigneur des animaux ( der herr der bestien ) de Ernst Wendt avec Madge Jackson
Nuit de terreur dans la ménagerie ( die schreckensnacht in der menagerie ) de Ernst Wendt avec Hermann Picha
Le ruisseau empoisonné ( der vergiftete strom ) de Urban Gad avec Wilhelm Diegelmann
Parmi les voleurs et les bêtes ( unter räubern und bestien ) de Ernst Wendt avec Charlotte Hagenbruch
Le livre noir d’un commissaire de police 2ème partie ( aus dem schwarzbuch eines polizeikommissars : 2. Teil : Verbrechen aus leidenschaft ) de Emmerich Hanus & Alfred Halm avec Lissy Arna
Le serment de Stéphane Huller II ( der eid des Stephan Huller. 2. Teil ) de Reinhard Bruck avec Evi Eva
La tigresse ( die tigerin ) de Ernst Wendt avec Margit Barnay
Les intérêts d’une secretaire ( erlebnisse einer sekretärin ) de Emmerich Hanus avec Adele Sandrock
Il y avait deux enfants royaux… ( es waren zwei königskinder... ) de Arthur Günsburg avec Ida Perry
Le bouffon de Paris ( der gaukler von Paris ) de Arthur Günsburg avec Toni Tetzlaff
1922Liste d’amour et du désir ( liebes-list und-lust ) de Reinhard Bruk avec Margarete Kupfer
Die kleine vom film – de Hans Werckmeister avec Claire Lotto
Seul dans la jungle ( allein im urwald / die rache der afrikanerin ) de Ernst Wendt avec Madge Jackson
Le désert blanc ( die weisse wüste ) de Ernst Wendt avec Eduard von Winterstein
La muette de Portici ( die stumme von Portici ) de Arthur Günsburg avec Albert Paul
Nathan le sage ( Nathan, der weise / Erstürtmung Jerusalems ) de Manfred Noa avec Max Schreck
Qui jette la première pierre ? ( wer wirft den ersten stein ? ) de Arthur Günsburg avec Leo Peuckert
Mon marin chéri ( matrosenliebste ) de Hans Werckmeister avec Claire Lotto
Le démon du cirque ( dämon zirkus / das todesurteil der Blandin-Truppe ) de Emil Justitz avec Margarete Kupfer
1923Grisou ( schlagende wetter ) de Karl Grune avec Liane Haid
Le jeu de l’amour ( die spiel der liebe ) de Guido Parish avec Marcella Albani
Des rires et du vin ( lachendes weinen ) de Josef Stein avec Philipp Lothar Mayring
Hélène de Troie ( Helena ) de Manfred Noa avec Adele Sandrock
    Film en 2 parties
    1 : Teil 1: Der raub der Helena
    2 : Teil 2: Der untergang trojas
1924Prater ( Prater. Die erlebnisse zweier nähmädchen / pratertraum ) de Peter Paul Felner avec Henny Porten
Les quatre dernières secondes du quidam Uhl ( die vier letzten sekunden des quidam Uhl ) de Robert Dinesen avec Helena Makowska
La terreur des mers ( der schrecken des meeres ) de Franz Osten avec Lilian Gray
La blonde Hannele ( das blonde Hannele ) de Franz Seitz avec Hans Brausewetter
...Die sich verkaufen / Moderner gesellschaftsfilm – de Fritz Greiner avec Lia Eibenschütz
1925Der erste stand, der großkapitalist. 1. Teil / Dämon geld – de Rolf Raffé avec Lia Eibenschütz
Der erste stand, der großkapitalist. 2. Teil / Dämon geld – de Rolf Raffé avec Eduard von Winterstein
La petite américaine ( die kleine aus Amerika ) de Joseph Stein avec Claire Lotto
Le sauvage ( der wilderer / weidmannsheil ) de Johannes Meyer avec Heinrich Schroth
Ballettratten – de Arthur Günsburg avec Josefine Dora
Ce que j’aime le plus chez Lore ( am besten gefällt mir die Lore ) de Joseph Stein avec Ida Grünke
Bismark, 1ère partie ( Bismarck, Teil 1 ) de Ernst Wendt avec Erna Morena
Le championnat d’Europe ( die Europameisterschaft / turnvater jahn. / der letzte grenadier ) de Alexander Alexander & Peter Heuser avec Claire Lotto
DO La victoire par le sport ( durch sport zum sieg ) de Alexander Alexander avec Karl Victor Plagge
    Seulement apparition
1926Bismark, 2ème partie ( Bismarck 1862 : 1898, teil 2 ) de Curt Blachnitzky avec Franz Ludwig
J’avais un camarade ( ich hatt’ einen kameraden ) de Conrad Wiene avec Erich Kaiser-Titz
Le secret de Saint-Pauli ( das geheimnis von St. Pauli ) de Rolf Randolf avec Maria Matray
Schützenliesel / Auf der alm da gibt’s ka sünd’ – de Rudolf Walther-Fein avec Xenia Desni
La chanson de la vie ( die lebenslied ) de Arthur Bergen avec Helga Thomas
1927Napoléon à Moscou ( stolzenfels am Rhein / Napoleon in Moskau ) de Richard Loewenbein avec Heinrich Peer
Les filles à risque ( gefährdete mädchen / was weisst du von der liebe? ) de Heinz Schall avec Kurt Gerron
La malédiction de l’hérédité ( der fluch der vererbung, die nicht mütter werden dürfen, ein film von liebe und pflicht ) de Adolf Trotz avec Marcella Albani
Le joyeux vignoble ( der fröhliche weinberg ) de Jakob Fleck & Luise Fleck avec Camilla Horn
U 9 Weddigen / U 9 Weddigen, ein heldenschicksal aus vergangenen tagen – de Heinz Paul avec Mathilde Sussin
L’histoire d’un jeune amour ( die lindenwirtin am Rhein / die geschichte einer jungen liebe ) de Rolf Randolf avec Maria Matray
Le mendiant de la cathédrale de Cologne ( der bettler vom Kölner dom ) de Rolf Randolf avec Hanny Weisse
Frau Sorge – de Robert Land avec Mary Carr
1928Honore tes maitres allemands ( herr Meister und frau Meisterin / ehret eure deutschen Meister! ) de Alfred Theodor Mann avec Hans Albers
Refuge ( zuflucht ) de Carl Froelich avec Francis Lederer
Maison N° 17 ( haus nummer 17 / numver 17 ) de Géza von Bolváry avec Lien Deyers
À l’ombre du cloitre ( hinter klostermauern ) de Franz Seitz avec Betty Bird
Waterloo ( Waterloo ein zeitbild / Waterloo, Napoleon und die 100 Tage ) de Karl Grune avec Charles Vanel
La plongée tragique ( drei tage auf leben und tod : Aus dem logbuch der U.C.1 ) de Heinz Paul avec Angelo Ferrari
1929L’aube ( morgenröte / todesstollen 306, ein spielfilm aus dem waldenburger kohlenrevier ) de Wolfgang Neff avec Elga Brink
Le meneur de joies ( die schleiertänzerin / das nackte mädchen ) de Charles Burguet avec Evelyn Holt
Andreas Hofer ( der freiheitskampf des tiroler volkes / der freiheitskampf ) de Hanns Prechtl avec Brit Haid
Hanba ( die schande ) de Josef Medeotti-Boháac avec Ita Rina
CM Carl de Vogt singt zwei Lieder zur Laute – de ?
1930L’amour en folie ( Lumpenball ) de Carl Heinz Wolff avec Fritz Kampers
L’imposture ( flachsmann als erzieher ) de Carl Heinz Wolff avec Charlotte Ander
1931La femme et le rossignol ( die frau – Die nachtigall / die perle des Südens / liebesabenteuer auf Hawaii / liebesnächte auf Hawaii ) de Léo Lasko avec Else Reval
Le secret du chat rouge ( das geheimnis der roten katze / die rote katze ) de Erich Schönfelder avec Sig Arno
1932Trenck ( der günstling des königs / der roman ener grosen liebe ) de Heinz Paul & Ernst Neubach avec Paul Hörbiger
Votre correspondant ne répond pas ( teilnehmer antwortet nicht ) de Rudolf Katscher & Marc Sorkin avec Gustav Diessl
Les onze officiers de Schill ( die elf schill’schen offiziere / ich hatt’ einen kameraden ) de Rudolf Meinert avec Camilla Spira
La danseuse de Sans-Souci ( die tänzerin von Sans Souci / Barberina ) de Frederic Zelnik avec Otto Gebühr
Mélodie d’amour ( melodie der liebe ) de Georg Jacoby avec Lien Deyers
La légende des montagnes noires ( das lied der schwarzen berge / der sohn der schwarzen berge / gefangene der schwarzen berge ) de Hans Natge & K. Breiness avec Blandine Ebinger
Theodor Körner ( ein deutsches heldenlied / die Toni aus Wien / das lied vor der Theodor Körner / die Toni vom Burgtheater ) de Carl Boese avec Willy Domgraf-Fassbaender
1933Amour printanier ( liebesfrühling ) de Karl Otto Krause avec Erna Morena
Chanson autour du monde / Le chanteur de Venise ( ein liebe geht um die welt / ein lied geht durch die welt / ein sänger des volkes ) de Richard Oswald avec Fritz Kampers
La nuit du gtrand amour ( die nacht der großen liebe ) de Géza von Bolváry avec Ellen Frank
Tirs à la frontière ( schüsse an der grenze ) de J.A. Hübler-Kahla avec Carla Barthell
Quand la musique du village joue ( wenn am sonntagabend die dorfmusik spielt ) de Charles Klein avec Maria Paudler
Elisabeth et le fou ( Elisabeth und der narr / Elisabeth, die weiße schwester von St. Veith / weiße schwester ) de Thea von Harbou avec Hertha Thiele
CM Blut und Boden – de Rolf von Sonjevski-Jamrowski, Walter Ruttmann & Hans von Passavant avec Herta Scheel
1934Un de la montagne / La majesté blanche ( weiße majestät / das schicksal eines verfemten ) de August Kern & Anton Kutter avec Hertha Thiele
Guillaume Tell ( Wilhelm Tell / Wilhelm Tell, das freiheitsdrama eines volkes ) de Heinz Paul avec Käthe Haack
Je suis à toi, tu es à moi ( ich für dich, du für mich ) de Carl Froelich avec Maria Wancka
Zu strassburg auf der schanz / Ich hab‘ eine sehnsucht / Söhne der berge – de Franz Osten avec Ursula Grabley
1935Mort d’une femme de chambre ( Fährmann Maria ) de Frank Wisbar avec Sybille Schmitz
CM Chanson de soldat ( soldatenlieder ) de Wilhelm Prager avec Fritz Kampers
1936Si les hommes étaient des anges ( wenn wir alle engel wären ) de Carl Froelich avec Lotte Rausch
CM Ein Mannsbild muss her – de Hans Morschel avec Bruno Fritz
1937Musketier Meier III – de Joe Stöckel avec Beppo Brem
Le mystère de Betty Bonn ( das geheimnis um Betty Bonn ) de Robert A. Stemmle avec Maria Andergast
1938Toi et moi ( du und ich ) de Wolfgang Liebeneiner avec Brigitte Horney
Le flirt et l’amour ( liebelei und liebe ) de Arthur Maria Rabenalt avec Carla Rust
1939Rheinische brauthfahrt / Im rebeloch rumort’s – de Alois Johannes Lippl avec Lucie Englisch
Record du monde dans les marguerites ( weltrekord im seitensprung ) de Georg Zoch avec Else Elster
1940Le mort qui se porte bien ( golowin geht durch die stadt ) de Robert A. Stemmle avec Trude Hesterberg
1950 CM Brume bleue ( blauer dunst ) de Herbert Lander avec Erna Haffner
1951Filles de feu ( Torreani ) de Gustav Fröhlich avec Inge Landgut
1953Facteur Müller ( briefträger Müller ) de John Reinhardt & Heinz Rühmann avec Heinz Rühmann
Et le cœur danse ( das tanzende herz ) de Wolfgang Liebeneiner avec Herta Staal
1954Les sept robes de Katrin ( die sieben kleider der Katrin ) de Hans Deppe avec Sonja Ziemann
1955Un cœur resté seul / Mon fils Léopold ( ein herz bleibt allein / mein Leopold ) de Géza von Bolváry avec Grethe Weiser
Les rats ( die ratten ) de Robert Siodmak avec Maria Schell
Un homme oublie l’amour ( ein mann vergißt die liebe ) de Volker von Collande avec Willy Birgel
1956Mille mélodies ( tausend melodien ) de Hans Deppe avec Bibi Johns
1957Le roi des voleurs ( banktresor 713 / bankvault 713 ) de Werner Klinger avec Martin Held
1958Das gab’s nur einmal – de Géza von Bolváry avec Walter Ambrock
    Seulement apparition
1962L’invisible docteur Mabuse ( die unsichtbaren krallen das Dr. Mabuse / the invisible claws of Dr. Mabuse / the invisible Dr. Mabuse / the invisible horror ) de Harald Reinl avec Lex Barker
1963Le mystère du château de Blackmoor / L’étrangleur de Blackmoor ( der würger von schloß Blackmoor ) de Harald Reinl avec Karin Dor
Fiche créée le 11 août 2011 | Modifiée le 17 décembre 2016 | Cette fiche a été vue 3606 fois
PREVIOUSJosé Luis de Vilallonga || Carl de Vogt || Brandon De WildeNEXT