CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Madeleine Renaud
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Debbie Reynolds



Date et Lieu de naissance : 1er avril 1932 (El Paso, Texas, USA)
Date et Lieu de décès : 28 décembre 2016 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Mary Frances Reynolds

ACTRICE
Image
1952 Chantons sous la pluie (sigin’ in the rain) de Gene Kelly & Stanley Donen avec Donald O’Connor
Image
1957 Le démon de midi (this happy feeling) de Blake Edwards avec Curd Jürgens & John Saxon
Image
1963 La reine du Colorado (the unsinkable Molly Brown) de Charles Walters avec Harve Presnell & Ed Begley
Image
1965 Dominique (the singing nun) de Henry Koster avec Chad Everett, Ricardo Montalban & Greer Garson

Un visage rieur, une silhouette déliée, une voix sensuelle, l’artiste américaine Debbie Reynolds a rayonné sur les écrans et collectionné les prix tout au long d’une carrière féconde dans les années 1950. Née Mary Frances Reynolds le 1er avril 1932 à El Paso au Texas, fille d’un charpentier, elle remporte à l’âge de 16 ans un concours de beauté qui lui ouvre les portes du cinéma. Dans «La mariée du dimanche» (1948) de Bretaigne Windust, elle partage l’affiche avec Robert Montgomery et Bette Davis dans un rôle secondaire. Mais ce début prometteur, suivie de «Filles à papa» (1949) de David Butler, puis surtout de «Trois petits mots» (1950) de Richard Thorpe, avec Fred Astaire, lui valent un contrat avec la Metro-Goldwyn-Mayer. Une aubaine qui la propulse dans les bras de Gene Kelly et Donald O’Connor en vedette du film musical «Chantons sous la pluie» (1951) de Gene Kelly et Stanley Donen, alors même qu’elle ne sait pas danser! Pour cette joyeuse peinture du Hollywood des années 1920, qui témoigne de la transition du film muet au parlant, Debbie Reynolds est soumise à un entraînement intensif de huit heures par jour pendant trois mois! Un souvenir éprouvant pour l’actrice mais un tremplin fabuleux pour la poursuite d’une carrière qui caracole d’un film à l’autre, le plus souvent dans ce registre musical et romantique où l’artiste excelle.

Des rôles plus denses sans chansons élargissent sa notoriété, comme celui de la fille d’un chauffeur de taxi qui veut échapper à sa modeste condition dans «Le repas de noce» (1956) de Richard Brooks ou celui d’une jeune femme qui tente de séduire une star quinquagénaire, campée par Curd Jürgens, dans «Le démon de midi» (1957) de Blake Edwards. Plongée parmi une pléiade d’acteurs de renom, Debbie Reynolds part à l’aventure du Far West dans la fresque magistrale de John Ford, Henry Hathaway et George Marshall «La conquête de l’Ouest» (1961). Elle y incarne Lily, une danseuse et chanteuse de cabaret, épouse de Cleve joué par Gregory Peck. L’actrice se distingue aussi avec deux biopics. «La Reine du Colorado» (1963) de Charles Walters lui fait embrasser le destin de Molly Brown, célèbre militante et survivante du Titanic, puis le film de Henry Koster «Dominique» (1965) celui de la chanteuse belge «Sœur Sourire». Après «Divorce à l’américaine» (1967) de Bud Yorkin et «Adorablement vôtre» (1968) de Jerry Paris, une comédie tout à la gloire de l’actrice mais peu goûtée du public, la carrière cinématographique de Debbie Reynolds s’essouffle. Avec une parenthèse remarquée, qui confirme toute l’étendue de son talent à interpréter avec finesse la relation complexe et frustrée d’une mère face à son fils écrivain dans «Mother» (1995) de Albert Brooks. «J’ai cessé de faire des films parce que je n’aime pas enlever mes vêtements», confie-t-elle dans ses mémoires.

Entre succès et revers financiers, l’artiste vibrionne sur la scène de Broadway et à la télévision, produisant même son propre show. Et elle épanche ses passions avec les créations d’un studio de danse et d’un musée tout à la gloire des souvenirs d’Hollywood. Mariée et divorcée trois fois, elle donne naissance avec le chanteur Eddie Fisher à un fils et une fille Carrie Fisher, princesse Leia dans «Star Wars», qui meurt à l’âge de 60 ans. Le lendemain, 28 décembre 2016, Debbie Reynolds, accablée par le chagrin, succombe à son tour à un AVC. Mère et fille sont inhumées à Los Angeles, creuset d’un Septième Art qui a embrasé leur vie.

© Isabelle MICHEL

copyright
1948La mariée du dimanche ( june bride ) de Bretaigne Windust avec Robert Montgomery
1949Filles à papa ( the daughter of Rosie O’Grady ) de David Butler avec Gordon MacRae
1950Trois petits mots ( three little words ) de Richard Thorpe avec Fred Astaire
    + chansons
Les heures tendres ( two weeks with love ) de Roy Rowland avec Ricardo Montalban
    + chansons
Laisse-moi t’aimer ( Mr. Imperium / you belong to my heart ) de Don Hartman avec Ezio Pinza
1951Jupons à l’horizon ( skirts ahoy ! ) de Sidney Lanfield avec Barry Sullivan
    Seulement apparition & chansons
Chantons sous la pluie ( sigin’ in the rain ) de Gene Kelly & Stanley Donen avec Donald O’Connor
    + chansons
CM Challenge the wilderness – de Jack Atlas avec William A. Wellman
    Seulement voix & narration – Non créditée
1952Cupidon photographe ( I love Melvin ) de Don Weis avec Richard Anderson
    + chansons
1953Donnez-lui une chance ( give a girl a break ) de Stanley Donen avec Gower Champion
    + chansons
Casanova junior ( the affair of Dobie Gillis ) de Don Weis avec Bob Fosse
    + chansons
1954Suzanne découche / La fugue de Suzanne ( Susan slept here ) de Frank Tashlin avec Dick Powell
Athena – de Richard Thorpe avec Steve Reeves
    + chansons
La fille de l’amiral ( hit the deck ) de Roy Rowland avec Walter Pidgeon
    + chansons
1955Le tendre piège ( the tender trap ) de Charles Walters avec Frank Sinatra
Viva Las Vegas ! ( meet me in Las Vegas ) de Roy Rowland avec Dan Dailey
    Seulement apparition
1956Le repas de noce ( the catered affair / wedding breakfast ) de Richard Brooks avec Barry Fitzgerald
    Prix NBR du meilleur second rôle féminin par la National Board of Review, USA

Le bébé de mademoiselle ( brundle of joy ) de Norman Taurog avec Eddie Fisher
Tammy / Tammy et le célibataire ( Tammy and the bachelor ) de Joseph Pevney avec Leslie Nielsen
    + chansons
1957Le démon de midi / Tempes grises et jeunes amours ( this happy feeling ) de Blake Edwards avec Curd Jürgens
1958Comment dénicher un mari ( the mating game ) de George Marshall avec Paul Douglas
1959L’habit ne fait pas le moine / Mon curé à Boradway ( say one for me ) de Frank Tashlin avec Bing Crosby
Tout commence par un baiser ( it started with a kiss ) de George Marshall avec Gustavo Rojo
Un mort récalcitrant ( the gazebo ) de George Marshall avec Glenn Ford
    + chansons
CM A visit with Debbie Reynolds – de ? avec Todd Fisher
1960Les pièges de Broadway ( the rat race ) de Robert Mulligan avec Jack Oakie
Pepe – de George Sidney avec Maurice Chevalier
    Seulement apparition
Mon séducteur de père ( the pleasure of his company ) de George Seaton avec Tab Hunter
1961La coqueluche de l’Arizona / Les amours d’une veuve / La farfelue de l’Arizona ( the second time around ) de VincentSherman avec Andy Griffith
La conquête de l’Ouest ( how the west was won ) de John Ford, Henry Hathaway & George Marshall avec Gregory Peck
    Segment « The plains » de Henry Hathaway – + chansons
1962Mes six petits chenapans et mon chien ( my six lovers ) de Gower Champion avec Cliff Robertson
    + chansons
1963Mary, Mary – de Mervyn LeRoy avec Barry Nelson
La reine du Colorado ( the unsinkable Molly Brown ) de Charles Walters avec Harve Presnell
    + chansons
1964Au revoir Charlie ( goodbye Charlie ) de Vincente Minnelli avec Walter Matthau
CM The story of a dress – de ? avec Morton Haack
    Seulement apparition
1965Dominique ( the singing nun ) de Henry Koster avec Chad Everett
1967Divorce à l’Américaine ( divorce american style ) de Bud Yorkin avec Dick Van Dyke
1968Adorablement vôtre ( how sweet it is ! ) de Jerry Paris avec Maurice Ronet
1971What’s the matter with Helen ? – de Curtis Harrington avec Dennis Weaver
    + chansons
1972 DA Le petit monde de Charlotte ( Charlotte’s web / E.B. White’s Charlotte’s web ) de Charles A. Nichols & Iwao Takamoto
    Seulement voix & chansons
1973Il était une fois à Hollywood ( that’s entertainment ! ) de Jack Haley Jr. avec Gene Kelly
    Seulement apparition, chansons, voix & narration
1974 DO Busby Berkeley – de Russ Jones avec Dennis Morgan
    Seulement apparition
CM Just one more time – de Michael J. Shapiro avec Jack Haley Jr.
1976Hollywood, Hollywood ( that’s entertainment, part II ) de Gene Kelly avec Ann Miller
    Seulement chansons
1989 DA Kiki, la petite sorcière ( majo no takkyûbin / Kiki’s delivery service / the witch’s express mail / 魔女の宅急便 ) de Hayao Miyazaki
    Seulement voix dans la version anglaise
CM Somebody or the rise and fall of philosophy – de Axel Hildebrand avec Thomas Garlipp
    Seulement chansons
1991Une longue journée qui s’achève ( the long day closes ) de Terence Davies avec Leigh McCormack
    Seulement chansons
1992Bodyguard ( the bodyguard ) de Mick Jackson avec Kevin Costner
    Seulement apparition
1993Entre ciel et terre ( heaven and earth ) de Oliver Stone avec Tommy Lee Jones
DO Jack L. Warner : The last mogul – de Gregory Orr avec Efrem Zimbalist Jr.
    Seulement apparition
1994That’s entertainment ! III – de Bud Friedgen & Michael J. Sheridan avec Mickey Rooney
    Seulement apparition
1995Mother – de Albert Brooks avec Rob Morrow
    Satellite d’Or du meilleur second rôle féminin pour un film de cinéma catégorie comédie ou musical, USA

Wedding bell blues – de Dana Lustig avec John Corbett
    Seulement apparition & chansons
1996In & out – de Frank Oz avec Kevin Kline
1997Zack et Reba ( Zac and Reba ) de Nicole Bettauer avec Sean Patrick Flanery
Las Vegas parano ( fear and loathing in Las Vegas ) de Terry Gilliam avec Johnny Depp
    Seulement apparition, voix & chansons
Le grand Lebowski ( the big Lebowski ) de Joel Coen avec Jeff Bridges
    Seulement chansons
1998Ménage à quatre / L’amour rend fou ( why do fools fall in love ) de Gregory Nava avec Halle Beery
    Seulement chansons
DA Rudolph the Red-Nosed reindeer : The movie – de William R. Kowalchuk Jr.
    Seulement voix & chansons
DO Keepers of the frame – de Mark McLaughlin avec Roddy McDowall
    Seulement apparition
2000 DA Les Razmokets à Paris, le film ( Rugrats in Paris : The movie / Rugrats II ) de Paul Demeyer & Stig Bergqvist
    Seulement voix
2001 DO Cinerama adventure – de David Strohmaier avec Eli Wallach
    Seulement apparition
2003Connie et Carla ( Connie and Carla ) de Michael Lembeck avec Toni Collette
    Seulement apparition
2006 DO Mr. Warmth: The Don Rickles project – de John Landis avec Harry Dean Stanton
    Seulement apparition
2007 DA Light of Olympia – de San Wei Chan
    Seulement voix
DO The Jill & Tony Curtis story – de Ian Ayres avec Tony Curtis
    Seulement apparition
DO The Brothers Warner – de Cass Warner avec George Segal
    Seulement apparition
2008 DO The Boys : L’histoire des frères Sherman ( The Boys : The Sherman brothers’ story ) de Gregory V. Sherman, Jeff Sherman avec Jim Dale
    Seulement apparition & chansons
2009 DA The haunted world of El Superbeasto – de Rob Zombie
    Seulement chansons
2010 DO Tony Curtis, le gamin du Bronx ( Tony Curtis: Driven to stardom ) de Ian Ayres avec Jamie Lee Curtis
    Seulement apparition
2011Recherche bad boys désespérément ( one for the money ) de Julie Anne Robinson avec John Leguizamo
DO These amazing shadows – de Paul Mariano & Kurt Norton avec Ernest Borgnine
    Seulement apparition
DO Carol Channing : Larger than life – de Dori Berinstein avec Carol Channing
    Seulement apparition
2012Ma vie avec Liberace ( behind the Candelabra ) de Steven Soderbergh avec Michael Douglas
DO The last days of Cinerama – de Mike Celestino & Robert Garren avec Stanley Livingston
    Seulement apparition
CM In the picture – de David Strohmaier avec Paula Drake
AUTRES PRIX :
      
    Prix Pomme d’Or de l’actrice la plus coopérative aux Golden Apple Awards, USA ( 1954 )

    Femme de l’année par le Hasty Pudding Theatricals, USA ( 1955 )

    Prix de la star féminine la plus populaire par les Photoplay Awards, USA ( 1958 )

    Prix Pomme Acide de l’actrice la moins coopérative aux Golden Apple Awards, USA ( 1960 )

    Prix de la star féminine la plus populaire par les Photoplay Awards, USA ( 1968 )

    Prix de Comédie pour l’ensemble de sa carrière aux American Comedy Awards, USA ( 1996 )

    Prix de Comédie pour l’ensemble de sa carrière aux American Comedy Awards, USA ( 1997 )

    Prix Spécial Légende du Texas aux prix du cinéma et de télévision Lone Star de Dallas, USA ( 1998 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival international du cinéma de Palm Springs, USA ( 1999 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival du cinéma et de la vidéo de Savannah, USA ( 2002 )

    Botte d’Or aux Golden Boot Awards, USA ( 2005 )

    Prix Président par la guilde des costumiers américains, USA ( 2005 )
Fiche créée le 28 avril 2013 | Modifiée le 17 janvier 2019 | Cette fiche a été vue 4133 fois
PREVIOUSBurt Reynolds || Debbie Reynolds || Marjorie ReynoldsNEXT