CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Frank Sinatra
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Dora Doll



Date et Lieu de naissance : 19 mai 1922 (Berlin, Allemagne)
Date et Lieu de décès : 15 novembre 2015 (Saint-Gilles-du-Gard, France)
Nom Réel : Dorothée Feinberg

ACTRICE
Image
1950 La rose rouge – de Marcello Pagliero avec Yves Deniaud, Françoise Arnoul & Barbara Laage
Image
1954 La cage aux souris – de Jean Gourguet avec Dany Carrel, Michel François & Raymond Bussières
Image
1958 Le bal des maudits (the young lions) de Edward Dmytryk avec Marlon Brando & Montgomery Clift
Image
1977 Diabolo menthe – de Diane Kurys avec Eléonore Klarwein, Odile Michel, Anouk Ferjac & Yves Rénier

D’origine russe, Dora Doll, de son vrai nom Dorothée Feinberg, est née le 19 mai 1922 à Berlin où son père exerce la profession de banquier. Alors que sa famille est venue s’installer en France dans l’entre-deux guerres, Dora Doll interrompt rapidement ses études pour suivre les cours de Louis Jouvet, ce qui lui permet de faire de la figuration dans «Hôtel du Nord» (1938) de Marcel Carné ou «Entrée des artistes» (1938) de Marc Allégret dont Jouvet est tête d’affiche.

L’occupation allemande venue, comme bon nombre d’artistes français, Dora Doll s’installe à Nice en zone libre où elle continue à faire de la figuration et joue dans plusieurs pièces de théâtre. C’est sur la Côte d’Azur qu’elle rencontre Raymond Pellegrin qui devient son époux en 1949 et le père de sa fille Danièle en 1950. À la libération, de retour à Paris, elle enchaîne les petits rôles au cinéma dans «Manon» (1948) de Henri-Georges Clouzot avec Cécile Aubry et Michel Auclair ou sur les scènes parisiennes dans «Clérambard» (1954) de Marcel Aymé. Elle se fait réellement remarquer dans «Touchez pas au grisbi» (1953) de Jacques Becker, avec Jean Gabin, se spécialisant dans les rôles de femmes de petite vertu. Alors qu’elle se sépare de Raymond Pellegrin, qui épouse Giselle Pascal, Dora Doll va connaître une décennie royale en tournant une cinquantaine de films. Elle retrouve Jean Gabin dans «French Cancan» (1954) de Jean Renoir et «Archimède le clochard» (1958) de Gilles Grangier, participe à l’adaptation de «Nana» (1955) par Christian-Jaque avec Martine Carol ou cède aux sirènes d’Hollywood en jouant dans «Le bal des maudits» (1958) de Edward Dmytryk avec Marlon Brando, Montgomery Clift et Dean Martin. Elle est également la partenaire de Lino Ventura dans «125 Rue Montmartre» (1959), de Gilles Grangier, ou de Fernandel dans «Cocagne» (1960) de Maurice Cloche.

Avec l’arrivée de la «Nouvelle Vague», Dora Doll est peu sollicitée par des jeunes réalisateurs en opposition avec un cinéma considéré comme trop académique. Alors qu’elle se remarie avec le chanteur François Deguelt, elle apparaît néanmoins dans «Mélodie en sous-sol» (1962) de Henri Verneuil et multiplie les rôles dans des dramatiques télévisées. Elle est dirigée par des cinéastes qui font la part belle aux seconds rôles comme Bertrand Blier, Jean-Jacques Annaud ou Claude Chabrol. Dans un registre plus intimiste, elle tourne à plusieurs reprises avec Paul Vecchiali au cinéma et à la télévision. Sur le petit écran, elle participe à des épisodes de séries à succès comme «L’instit», «Julie Lescaut», «Maigret», «Le château des oliviers», «La grand Bâtre» ou «Les châtaigniers du désert» ainsi que dans un soap quotidien «Cap des Pins» (1998). Sur le grand écran, ses dernières apparitions sont dans des comédies à succès «Meilleur espoir féminin» (2000) de Gérard Jugnot, «Je vous trouve très beau» (2005) de Isabelle Mergault ou «Comme t’y es belle!» (2005) de Lisa Azuelos.

En 2011, Dora Doll qui a cessé toutes ses activités professionnelles fait malgré elle la une de l’actualité. Malgré une filmographie foisonnante de plus de deux cents titres, la presse révèle que sa modeste retraite dans le sud de la France ne lui permet pas de bénéficier d’une assistance sociale pour se déplacer. Alertée par son amie Frédérique Hébrard, l’association «UCTM-Foyer Edwige-Feuillère» lui vient en aide. Oubliée, elle meurt le 15 novembre 2015 à Saint-Gilles-du-Gard.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1938Entrée des artistes – de Marc Allégret avec Louis Jouvet
Hôtel du Nord – de Marcel Carné avec Annabella
1939Paradis perdu – de Abel Gance avec Micheline Presle
Battements de cœur – de Henri Decoin avec Danielle Darrieux
Nuit de décembre – de Curtis Bernhardt avec Pierre Blanchar
Moulin Rouge – de André Hugon avec Lucien Baroux
Entente cordiale – de Marcel L’Herbier avec Arlette Marchal
1940Untel père et fils – de Julien Duvivier avec Raimu
Parade en sept nuits – de Marc Allégret avec Elvire Popesco
1945La foire aux chimères – de Pierre Chenal avec Erich von Stroheim
1946L’inspecteur Sergil – de Jacques Daroy avec Paul Meurisse
La maison sous la mer – de Henri Calef avec Viviane Romance
1947Quai de Orfèvres – de Henri-Georges Clouzot avec Simone Renant
1948Ainsi finit la nuit – de Emil Edwin Reinert avec Claude Dauphin
Manon – de Henri-Georges Clouzot avec Cécile Aubry
La passagère – de Jacques Daroy avec Georges Marchal
Dans la vie tout s’arrange ( pardon my french / the lady from Boston ) de Bernard Vorhaus & Marcel Cravenne avec Paul Henreid
1949Le sorcier du ciel – de Marcel Blistène avec Georges Rollin
Un homme marche dans la ville – de Marcello Pagliero avec Ginette Leclerc
Le parfum de la dame en noir – de Louis Daquin avec Serge Reggiani
Rendez-vous avec la chance – de Emil Edwin Reinert avec Henri Guisol
1950La rose rouge – de Marcello Pagliero avec Barbara Laage
Identité judiciaire – de Hervé Bromberger avec Jean Debucourt
La passante – de Henri Calef avec Maria Mauban
1951Le garçon sauvage – de Jean Delannoy avec Madeleine Robinson
Tapage nocturne – de Marc-Gilbert Sauvajon avec Lucien Baroux
1952Destinées – de Jean Delannoy avec Michèle Morgan
Bacchus mène la danse – de Jacques Houssin avec Frédéric Duvallès
    Inachevé
1953Touchez pas au grisbi – de Jacques Becker avec Jean Gabin
La fille perdue – de Jean Gourguet avec Claudine Dupuis
Monsieur Scrupule, gangster – de Jacques Daroy avec Howard Vernon
Un acte d’amour / Quelque part dans le monde ( act of love ) de Anatole Litvak avec Kirk Douglas
Maternité clandestine – de Jean Gourguet avec Noël Roquevert
L’envers du paradis – de Edmond T. Gréville avec Jacques Sernas
1954Pas de souris dans le business – de Henri Lepage avec Geneviève Kervine
Obsession – de Jean Delannoy avec Raf Vallone
Pas de pitié pour les caves – de Henri Lepage avec Jean Tissier
Les impures – de Pierre Chevalier avec Jo Dest
La cage aux souris – de Jean Gourguet avec Dany Carrel
Votre dévoué Blake – de Jean Laviron avec Eddie Constantine
French Cancan – de Jean Renoir avec Maria Félix
Le crâneur – de Dimitri Kirsanoff avec Marina Vlady
1955On déménage le colonel – de Maurice Labro avec Noël Roquevert
La foire aux femmes – de Jean Stelli avec Jean Danet
Chiens perdus sans collier – de Jean Delannoy avec Robert Dalban
Nana – de Christian-Jaque avec Martine Carol
Sophie et le crime – de Pierre Gaspard-Huit avec Peter van Eyck
Gueule d’ange – de Marcel Blistène avec Geneviève Kervine
La môme Pigalle – de Alfred Rode avec Robert Dalban
1956Elena et les hommes – de Jean Renoir avec Ingrid Bergman
Grand rue ( calle Mayor ) de Juan Antonio Bardem avec José Suarez
Le colonel est de la revue – de Maurice Labro avec Jean Tissier
Pas de grisbi pour Ricardo / Folies parisiennes – de Henri Lepage avec Armand Bernard
Ah ! quelle équipe ! – de Roland Quignon avec Pierre Trabaud
Fernand cow-boy – de Guy Lefranc avec Fernand Raynaud
Adorables démons – de Maurice Cloche avec Yves Massard
Soupçons – de Pierre Billon avec Roland Lesaffre
L’amour descend du ciel – de Maurice Cam avec Jean Tissier
1957Quelle sacrée soirée / Nuit blanche et rouge à lèvres – de Robert Vernay avec Mary Marquet
Mademoiselle strip-tease – de Pierre Foucaud avec Philippe Nicaud
Miss Pigalle – de Maurice Cam avec Daniel Ceccaldi
1958Le bal des maudits ( the young lions ) de Edward Dmytryk avec Marlon Brando
Archimède le clochard – de Gilles Grangier avec Jean Gabin
Un témoin dans la ville – de Edouard Molinaro avec Sandra Milo
1959125 Rue Montmartre – de Gilles Grangier avec Lino Ventura
Les frangines – de Jean Gourguet avec Louis Seigner
Enigmes aux Folies-Bergères – de Jean Mitry avec Sacha Briquet
1960La belle du Tabarin / Marquita, la belle de Tabarin ( la reina del Tabarín ) de Jesus Franco avec Danielle Godet
Cocagne – de Maurice Cloche avec Fernandel
Le dernier quart d’heure – de Roger Saltel avec Georges Rivière
Dossier 1413 / Les ballets roses – de Alfred Rode avec Jacques Dumesnil
1961Première brigade criminelle – de Maurice Boutel avec Howard Vernon
1962Mélodie en sous-sol – de Henri Verneuil avec Alain Delon
1963Dictionary of sex / Dictionary of love – de Radley Metzger avec Pierre Brice
1964Une souris chez les hommes / Un drôle de caïd – de Jacques Poitrenaud avec Louis De Funès
Pas de caviar pour tante Olga – de Jean Becker avec Sophie Daumier
1969Jour de noces – de Claude Goretta avec Jean-Luc Bideau
1970La liberté en croupe – de Edouard Molinaro avec Jean Rochefort
1971Hellé – de Roger Vadim avec Maria Schneider
Les déracinés – de André Teisseire avec Robert Vidalin
1972Certaines chattes n’aiment pas le mou ( godefinger ) de Jean-Pierre Fougea avec Claude Melki
1974La main à couper – de Etienne Périer avec Michel Bouquet
En grandes pompes – de André Teisseire avec Jean-Marc Thibault
1975Catherine et compagnie – de Michel Boisrond avec Jane Birkin
Calmos – de Bertrand Blier avec Bernard Blier
L’incorrigible – de Philippe de Broca avec Jean-Paul Belmondo
Deux imbéciles heureux – de Edmond Frees avec Maurice Biraud
Y’en a plein les bottes ( champagner aus dem knobebecker / melde gehorsarnst, alles im eimer / zwei vollidioten in geheimer mission ) de Franz Marischka avec Peter Steiner
1976La victoire en chantant / Noirs et blancs en couleur – de Jean-Jacques Annaud avec Jean Carmet
Le pays bleu – de Jean-Charles Tacchella avec Jacques Serres
Comme un boomerang – de José Giovanni avec Charles Vanel
L’appât ( zerschossene traüme ) de Peter Patzak avec Carroll Baker
1977Diabolo menthe – de Diane Kurys avec Anouk Ferjac
Julia – de Fred Zinnemann avec Jane Fonda
Violette Nozière – de Claude Chabrol avec Isabelle Huppert
1978Coup de tête – de Jean-Jacques Annaud avec Patrick Dewaere
Les filles du régiment – de Claude Bernard-Aubert avec Gérard Séty
CM Dehors c’est nulle part – de Patrick Chapuis avec Daniel Colas
1979Grandisson – de Achim Kurz avec Jean-Pierre Cassel
Les givrés – de Alain Jaspard avec Sophie Daumier
1980Les Charlots contre Dracula – de Jean-Pierre Desagnat avec Gérard Jugnot
1981La nuit de Varennes ( il mondo nuovo ) de Ettore Scola avec Jean-Louis Barrault
1982La femme ivoire – de Dominique Cheminal avec Paulette Dubost
CM Blue lady – de Agnès Massery
1983Monsieur le président ( el señor presidente ) de Manuel Octavio Gómez avec Michel Auclair
1984Bastille – de Rudolf van den Berg avec Derek de Lint
Ave Maria – de Jacques Richard avec Anna Karina
1985Le voyage à Paimpol – de John Berry avec Myriam Boyer
Gros dégueulasse – de Bruno Zincone avec Jackie Sardou
1986Encore / Encore : One more – de Paul Vecchiali avec Albert Dupontel
L’ange de la mort ( commando Mengele / angel of death ) de Andrea Bianchi avec Fernando Rey
1987Maniac killer / Maniac / Kill and enjoy – de Andrea Bianchi avec Chuck Connors
Les deux crocodiles – de Joël Séria avec Jean-Pierre Marielle
Les keufs – de Josiane Balasko avec Isaac De Bankolé
1988Mon ami le traître – de José Giovanni avec Valérie Kaprisky
1990 CM Conte barbare / L’étrange histoire d’Albert Penel – de Pierre Schumacher avec Michel Morano
1991Morasseix – de Damien Odoul avec Pascal Pagnat
CM Les jours de la lune – de Jean-Pierre Duret avec Christophe Delachaux
1992Le mari de Léon – de Jean-Pierre Mocky avec Pascale Roberts
Pas d’amour sans amour ! – Evelyne Dress avec Patrick Chesnais
1993L’enfer – de Claude Chabrol avec Emmanuelle Béart
1997La femme de l’italien – de Michaël Perrotta avec Laurent Mesrine
1999Là-bas… mon pays – de Alexandre Arcady avec Antoine de Caunes
2000Meilleur espoir féminin – de Gérard Jugnot avec Didier Flamand
2002 CM De la tête aux pieds – de Pascal Lahmani avec Dominique Frot
2005Je vous trouve très beau – de Isabelle Mergault avec Michel Blanc
Comme t’y es belle ! – de Lisa Azuelos avec Michèle Laroque
CM Le dernier épisode de Dallas – de Guillaume Husson avec Guillaume Gallienne
2006Jacquou le croquant – de Laurent Boutonnat avec Gaspard Ulliel
La part animale – de Sébastien Jaudeau avec Niels Aretsrup
CM Poésie del amor – de Olivier Vidal avec Mischa Aznavour
Fiche créée le 29 mai 2011 | Modifiée le 18 mai 2016 | Cette fiche a été vue 5002 fois
PREVIOUSMarc Doelnitz || Dora Doll || Neige DolskyNEXT