CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Robert Armstrong
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Edith Scob



Date et Lieu de naissance : 21 octobre 1937 (Paris, France)►
Date et Lieu de décès : 26 juin 2019 (Paris, France)►
Nom Réel : Edith Hélèna Scobeltzine

ACTRICE
Image
1959 Les yeux sans visage – de Georges Franju avec Pierre Brasseur, Alexandre Rignault & Alida Valli
Image
1963 Judex – de Georges Franju avec Channing Pollock, Francine Bergé, Théo Sarapo & Michel Vitold
Image
1998 Le temps retrouvé (o tempo reencontrado) de Raoul Ruiz avec John Malkovich & Catherine Deneuve
Image
2007 Didine – de Vincent Dietschy avec Géraldine Pailhas, Julie Ferrier, Benjamin Biolay & Isabelle Sadoyan

De son vrai nom Edith Hélèna Scobeltzine, Edith Scob, née le 21 octobre 1937 à Paris, est issue d’une famille de la noblesse russe. Son père architecte est le fils d’un général de l’armée impériale russe; sa mère est la fille du pasteur Henri Nick. Son frère aîné est le coureur cycliste Michel Scob. Parallèlement à ses études de lettres à la Sorbonne, elle s’inscrit à des cours de théâtre, notamment sous la direction de Gabrielle Fontan. Après des essais, elle obtient le rôle d’une jeune femme enfermée dans un asile dans «La tête contre les murs» (1958) de Georges Franju avec Pierre Brasseur et Paul Meurisse.

Edith Scob devient l’interprète de Georges Franju, maître français du cinéma fantastique avec qui elle tourne cinq films dans des personnages de victimes. Elle se fait connaître en composant la fille de Pierre Brasseur dans «Les yeux sans visage» (1959), rôle qu’elle interprète en portant un masque blanc qui inspirera John Carpenter et Pedro Almodóvar. Elle décroche un rôle conséquent dans le film policier «La chambre ardente» (1961) de Julien Duvivier. Elle retrouve Franju dans des seconds rôles pour «Thérèse Desqueyroux» (1962), «Judex» (1963) et «Thomas l’imposteur» (1964). À cette époque, elle fait ses débuts au théâtre dans «Don Juan» (1958) de Montherlant, dans une mise en scène de Georges Vitaly. Dès lors, elle ne quitte pratiquement plus les planches tout au long de sa carrière sous la direction de Raymond Gérôme, Jean Anouilh, Antoine Vitez ou Hans-Peter Cloos. Avec son mari Georges Aperghis, elle se consacre au théâtre expérimental en fondant la troupe de l’Atelier de Théâtre et Musique (ATEM) à la fin des années 60 à Bagnolet. Elle assure la mise en scène de plusieurs pièces dont la création de «Où vas tu Jérémie?» (1993) au Festival d’Avignon. Elle est la partenaire de Jacques Weber dans «Solness, le constructeur» (2010) ou de Michel Fau dans «Le misanthrope» (2014). Ses apparitions au cinéma s’espacent mais on se souvient de ses compositions de la Vierge Marie dans «La voie lactée» (1968) de Luis Buñuel ou de la femme de Michaël Lonsdale dans «La vieille fille» (1971) de Jean-Pierre Blanc. En 1977 avec «La vocation suspendue» débute sa collaboration avec Raoul Ruiz qui la dirige à six reprises.

Quasiment absente des écrans dans les années 80 et 90, Edith Scob fait un retour remarqué en cliente dans «Vénus beauté (Institut)» (1998) de Tonie Marshall et en Duchesse de Guermantes dans «Le temps retrouvé» (1998) de Raoul Ruiz. Durant la décennie 2000, elle n’arrête plus de tourner. Elle la partenaire de Sophie Marceau dans «La fidélité» (1999), Gérard Depardieu dans «Vidocq» (2000), Samuel Le Bihan dans «Le pacte des loups» (2000), Jean Rochefort dans «L’homme du train» (2001), Isabelle Adjani dans «Bon voyage» (2002), Fabrice Luchini dans «Gemma Bovery» (2013) ou Isabelle Huppert dans «L’avenir» (2015). Devenue figure incontournable du cinéma français, elle est nommée deux fois au César du meilleur second rôle. La première fois pour «L’heure d’été» (2007) de Olivier Assayas où elle organise sa succession face à ses enfants. La seconde fois pour «Holy motors» (2011) de Leos Carax. À la télévision, elle participe au feuilleton «La poupée sanglante» (1976) où elle interprète une marquise alitée victime de son vampire de mari. Elle obtient le rôle récurrent de la Mère supérieure dans 21 épisodes de la série «SœurThérèse.com» (2002/10) avec Dominique Lavanant dans le rôle-titre. Sa dernière apparition à l’écran est dans «Mon inconnue» (2018) de Hugo Gélin où elle compose la grand-mère de Joséphine Japy. Le décès de Edith Scob le 26 juin 2019 à Paris à l’âge de 81 ans, est annoncé par son agent à l’AFP.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1958La tête contre les murs – de Georges Franju avec Paul Meurisse
Le bel âge – de Pierre Kast avec Jacques Doniol-Valcroze
1959Les yeux sans visage – de Georges Franju avec Pierre Brasseur
La ligne de mire – de Jean-Daniel Pollet avec Michèle Mercier
1961La chambre ardente – de Julien Duvivier avec Jean-Claude Brialy
L’assassin est dans l’annuaire / Cet imbécile de Rimoldi – de Léo Joannon avec Fernandel
Le bateau d’Emile / Le homard flambé – de Denys de La Patellière avec Michel Simon
1962Thérèse Desqueyroux / Thérèse – de Georges Franju avec Philippe Noiret
1963Judex – de Georges Franju avec Michel Vitold
CM Fantasmagorie – de Patrice Molinard avec Venantino Venantini
1964Thomas l’imposteur – de Georges Franju avec Jean Servais
CM Le père – de René Gainville avec Christian Melsen
1965 CM Le passage – de Cécile Decugis
1967Hachisch – de Michel Soutter avec Marcel Vidal
1968La voie lactée – de Luis Buñuel avec Laurent Terzieff
1969 CM L’accompagnement – de Jean-André Fieschi avec Jean Eustache
1970Un beau monstre – de Sergio Gobbi avec Helmut Berger
CM Le détour – de Patrice Molinard
1971La vieille fille – de Jean-Pierre Blanc avec Annie Girardot
1972 CM Requiem – de Pierre Beuchot
CM La tête – de Emile Bourget
    Seulement voix
1973Erica Minor – de Bertrand Van Effenterre avec Yves Simon
1975L’acrobate – de Jean-Daniel Pollet avec Claude Melki
1976À chacun son enfer – de André Cayatte avec Hardy Kruger
La vocation suspendue – de Raoul Ruiz avec Daniel Gélin
1981Mille milliards de dollars – de Henri Verneuil avec Patrick Dewaere
1982Casting / Télévision de chambre : Casting – de Arthur Joffé avec Geraldine Chaplin
1983L’été meurtrier – de Jean Becker avec Isabelle Adjani
1988Radio corbeau – de Yves Boisset avec Claude Brasseur
Baptême – de René Féret avec Jacques Bonnaffé
1989On peut toujours rêver – de Pierre Richard avec Pierre Palmade
1990Les amants du Pont-Neuf – de Leos Carax avec Juliette Binoche
Rue du Bac – de Gabriel Aghion avec Geneviève Bujold
1992La cavale des fous – de Marco Pico avec Michel Piccoli
1993Jeanne la pucelle : Les prisons – de Jacques Rivette avec Sandrine Bonnaire
Casa de lava – de Pedro Costa avec Isaach De Bankolé
1996Un air si pur… – de Yves Angelo avec Fabrice Luchini
1998Vénus beauté [ Institut ] – de Tonie Marshall avec Nathalie Baye
Le temps retrouvé ( o tempo reencontrado / il tempo ritrovato / time regained ) de Raoul Ruiz avec John Malkovich
1999La fidélité – de Andrzej Zulawski avec Sophie Marceau
La chambre des magiciennes – de Claude Miller avec Edouard Baer
2000Comédie de l’innocence – de Raoul Ruiz avec Charles Berling
La chambre obscure – de Marie-Christine Questerbert avec Jackie Berroyer
Le pacte de loups – de Christophe Gans avec Samuel Le Bihan
Du côté des filles – de Françoise Decaux-Thomelet avec Clémentine Célarié
Les âmes fortes – de Raoul Ruiz avec Laetitia Casta
Vidocq – de Pitof avec Gérard Depardieu
CM Le mal du pays – de Laurent Bachet avec William Nadylam
CM Ligne de fuite – de Isabelle Ingold & Vivianne Peremulter avec Maryline Even
2001L’homme du train – de Patrice Leconte avec Johnny Hallyday
La mentale – de Manuel Boursinhac avec Samy Naceri
Bon voyage – de Jean-Paul Rappeneau avec Peter Coyote
Ce jour-là – de Raoul Ruiz avec Bernard Giraudeau
2004Le domaine perdu – de Raoul Ruiz avec François Cluzet
L’annulaire – de Diane Bertrand avec Sotigui Kouyaté
CM Un camion en réparation – de Arnaud Simon avec Antoine Régent
2005Suzanne – de Viviane Candas avec Jean-Pierre Kalfon
2006Komma – de Martine Doyen avec François Négret
CM Ce que je vous dois – de Olivier Bouffard avec Michael Lonsdale
CM Echo – de Yann Gozlan avec Lubna Azabal
2007La question humaine – de Nicolas Klotz avec Mathieu Amalric
Didine – de Vincent Dietschy avec Benjamin Biolay
L’heure d’été – de Olivier Assayas avec Charles Berling
Des Indes à la planète Mars – de Christian Merlhiot & Matthieu Orléan avec Mireille Perrier
2008Je te mangerais – de Sophie Laloy avec Johan Libéreau
2010Où va la nuit – de Martin Provost avec Yolande Moreau
Un baiser papillon – de Karine Silla avec Vincent Perez
CM Nova Eva – de Guillaume Martinez avec Vincent Valladon
2011Retour à Mayerling – de Paul Vecchiali avec Marianne Basler
Holy motors – de Leos Carax avec Denis Lavant
DO Drive in holy motors – de Tessa Louise-Salomé avec Leos Carax
    Seulement apparition
CM A.A.Lapieski – de Franck Renaud avec Corinne Masiero
2012Par exemple, Electre – de Jeanne Balibar & Pierre Léon avec Emmanuelle Béart
DO La cavale blanche – de Guy Bordin & Renaud De Putter avec Isabelle Bats
    Seulement voix
CM Argile – de Michael Guerraz avec Laurent Delbecque
2013Les yeux jaunes des crocodiles – de Cécile Telerman avec Patrick Bruel
Le règne de la beauté – de Denys Arcand avec Mélanie Thierry
Gemma Bovery – de Anne Fontaine avec Niels Schneider
Pan pleure pas ( Taprobana ) de Gabriel Abrantes avec Laetitia Dosch
    Segment « Ennui ennui »
CM Eclipse [The muse] – de Shirley Monsarrat avec Nino Gamet
CM Ennui ennui – de Gabriel Abrantes avec Laetitia Dosch
2014Une famille à louer – de Jean-Pierre Améris avec Benoît Poelvoorde
2015L’avenir – de Mia Hansen-Løve avec Isabelle Huppert
Le cancre – de Paul Vecchiali avec Catherine Deneuve
2018Mon inconnue – de Hugo Gélin avec François Civil
CM Amor maman – de Roland Menou avec Arielle Dombasle
2019Ni dieux ni maîtres – de Eric Cherrière avec Pascal Greggory
Fiche créée le 26 juin 2019 | Modifiée le 5 novembre 2019 | Cette fiche a été vue 1485 fois
PREVIOUSEllen Schwiers || Edith Scob || Alain ScoffNEXT