CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Michel Aumont
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Ellen Drew



Date et Lieu de naissance : 23 novembre 1915 (Kansas City, Missouri, USA)
Date et Lieu de décès : 3 décembre 2003 (Palm Desert, Californie, USA)
Nom Réel : Esther Loretta Ray

ACTRICE
Image
1939 Geronimo le Peau-Rouge (Geronimo) de Paul Sloane avec Preston Foster, Ralph Morgan & Andy Devine
Image
1941 André et les fantômes (the remarkable Andrew) de Stuart Heisler avec Brian Donlevy & William Holden
Image
1943 L’imposteur (the impostor) de Julien Duvivier avec Jean Gabin, Peter van Eyck & Ralph Morgan
Image
1949 S.O.S. cargo en flammes (cargo to Capetown) de Earl McEvoy avec John Ireland & Broderick Crawford

Fille d’un barbier irlandais, Ellen Drew est née Esther Loretta Ray, le 23 novembre 1915 à Kansas City dans le Missouri, Etat du Midwest des Etats-Unis. En 1931 ses parents se séparent. À peine sa scolarité terminée, elle occupe plusieurs emplois, pour aider sa mère financièrement, notamment comptable, vendeuse de bijoux fantaisie et de vêtements pour bébé.

D’une élégante beauté, le visage rayonnant au sourire éclatant, lui permet de gagner plusieurs concours de beauté de sa ville natale. À dix-neuf ans, encouragée pour tenter sa chance au cinéma, elle se rend à Los Angeles. Elle trouve d’abord un emploi dans un salon de crème glacée, lors de son service, elle fait la rencontre du beau Fred Wallace, amoureux ils se marient en 1935, Ellen donne naissance à son unique enfant David, mais cinq ans plus tard, le couple divorce. La chance lui sourit lorsque l’un des clients, l’acteur William Demarest, la recommande auprès de ses producteurs. Elle obtient un contrat avec la Paramount Pictures, et débute en 1936, sous le nom de Terry Ray, par de la figuration et quelques séquences mineures pas toujours mentionnée au générique. Par exemple, elle est une nurse dans «La loi du milieu» (1937) de Alfred Santell; une secrétaire dans «La nuit du mystère» de Ewald André Dupont; une standardiste dans «Hôtel haywire» de Arthur Archainbaud.

En 1938, Ellen Drew décroche la célébrité avec le film historique «Le roi des gueux» de Frank Lloyd qui lui confie le rôle tragique de la petite amie du poète renégat François Villon incarné par Ronald Colman. Elle enchaîne avec «Geronimo le peau rouge» (1939) de Paul Sloane, elle y est la petite amie du Lieutenant Steele, William Henry, qui tente de capturer le terrible chef des Apaches Geronimo, personnifié par Chief Thundercloud. Dans «Femmes sans nom» (1939) de Robert Florey, elle campe une femme accusé de l’assassinat d’un policier. En août 1941 elle épouse le scénariste et producteur Sy Bartlett. Durant la Seconde Guerre mondiale, il rejoint l’armée des Etats-Unis en Angleterre pour servir dans la 8th Air Force. Son épouse le rejoint pour un an. En avril 1942, elle est engagée dans la comédie musicale «Des espions pourtant» (1942) de Tay Garnett; elle interprète une infirmière de la Croix Rouge, dans «Sous le signe du dragon jaune» (1943) de Ralph Murphy; la fiancée de Jean Gabin «L’imposteur» (1943) de Julien Duvivier; l’épouse de Randolph Scott dans «Sous le ciel d’Orient» (1945) de Ray Enright; une créature maléfique dans «L’île de la mort» (1945) de Mark Robson. Citons encore l’épouse de Glenn Ford, juge atteint de troubles psychotiques, dans «La peine du talion» (1948) de Henry Levin.

Malgré de bonnes prestations, Ellen Drew se retire sans regret du cinéma après le western «Outlaw’s son» de Lesley Selander, où elle élève le fils d’un hors-la loi, Dane Clark, qui a abandonné l’enfant. C’est la télévision qui lui offre une fin de carrière honorable jusqu’en 1961. Après son divorce avec Sy Bartlett en 1949, Ellen Drew convole en troisième noces en 1951 avec William T. Walker, un ancien directeur de publicité. En 1967, ils se poursuivent en justice pour un divorce difficile. Un quatrième mariage avec James Edward Herbert en 1971 pour encore divorcer en 1976. En 1996, Ellen Drew s’installe dans une résidence pour personnes âgées, la Casa Carillon à San Diego. Elle décédé le 3 décembre 2003, d’une maladie du foie. Incinérée, ses cendres ont été dispersées en mer.

© Gary RICHARDSON

copyright
1936Le retour de Sophie Lang ( return of Sophie Lang ) de George Archainbaud avec Ray Milland
Rhythm on the range – de Norman Taurog avec Bing Crosby
Yours for the asking – de Alexander Hall avec George Raft
Ma femme américaine ( my american wife ) de Harold Young avec Francis Lederer
Hollywood Boulevard – de Robert Florey avec Robert Cummings
Lady be careful – de Theodore Reed avec Lew Ayres
Wives never know – de Elliott Nugent avec Adolphe Menjou
Murder with pictures – de Charles Barton avec Paul Kelly
Radio Folies 1937 / Folies burlesques / Miousic 37 ( the big broadcast of 1937 ) de Mitchell Leisen avec George Burns
The Rose Bowl / O’Riley’s luck – de Charles Barton avec Tom Brown
Le doigt qui accuse ( the accusing finger / the turning point ) de James P. Hogan avec Kent Taylor
L’appel de la folie ( college holiday ) de Frank Tuttle avec Jack Benny
Murder goes to college – de Charles Reisner avec Roscoe Karns
Le crime que personne n’a vu ( the crime nobody saw ) de Charles Barton avec Eugene Pallette
1937La loi du milieu ( interns can’t take money / you can’t take money ) de Alfred Santell avec Joel McCrea
Place aux jeunes / Le crépuscule de la vie ( make way for tomorrow ) de Leo McCarey avec Thomas Mitchell
Eteignez la lune / Attrapons la lune ( turn off the moon ) de Lewis Seiler avec Charles Ruggles
La nuit du mystère / Nuit de mystère ( night of mystery / the green murder case ) de Ewald André Dupont avec Grant Richards
Hotel haywire – de Arthur Archainbaud avec Leo Carrillo
Mountain music – de Robert Florey avec Bob Burns
This way please – de Robert Florey avec Charles Buddy Rogers
Les flibustiers / Les boucaniers ( the buccaneer ) de Cecil B. DeMille avec Fredric March
Scandal Street – de James P. Hogan avec Lew Ayres
Dangereux à connaître ( dangerous to know ) de Robert Florey avec Akim Tamiroff
1938Noix-de-Coco Bar / À la Noix-de-Coco Bar ( Cocoanut Grove ) de Alfred Santell avec Fred MacMurray
Casier judiciaire ( you and me ) de Fritz Lang avec George Raft
Bébés turbulents ( sing you sinners ) de Wesley Ruggles avec Donald O’Connor
Le roi des gueux ( if I were king ) de Frank Lloyd avec Ronald Colman
Gagnant et placé ( the lady’s from Kentucky ) de Alexander Hall avec George Raft
1939L’affaire Gracie Allen ( the Gracie Allen murder case ) de Alfred E. Green avec Warren William
Geronimo le Peau-Rouge ( Geronimo ) de Paul Sloane avec Preston Foster
L’écurie Watson / En français messieurs ( french without tears ) de Anthony Asquith avec Roland Culver
Femmes sans nom ( women without names ) de Robert Florey avec Robert Paige
1940Héros malgré lui ( Buck Benny rides again ) de Mark Sandrich avec Jack Benny
    + chansons
Le gros lot ( Christmas in july ) de Preston Sturges avec Dick Powell
La légion des damnés ressuscite ( the Texas rangers ride again ) de James P. Hogan avec Broderick Crawford
Le vampire mondain / L’appel du destin ( the mad doctor / a date with destiny ) de Tim Whelan avec Basil Rathbone
Terreur sur la ville ( the monster and the girl / the avenging brain / D.O.A. ) de Stuart Heisler avec Paul Lukas
Le tombeur du Michigan ( reaching for the sun ) de William A. Wellman avec Joel McCrea
1941The Parson of Panamint – de William McGann avec Joseph Schildkraut
    + chansons
Une femme de trop ( our wife ) de John M. Stahl avec Melvyn Douglas
Minuit, 16 janvier / La nuit du 16 janvier ( night of january sixteenth ) de William Clemens avec Robert Preston
André et les fantômes ( the remarkable Andrew / at good old siwash ) de Stuart Heisler avec Brian Donlevy
1942Des espions partout / Mon espionne favorite ( my favorite spy ) de Tay Garnett avec Kay Kyser
Au pays du rythme ( star spangled rhythm ) de George Marshall avec Bob Hope
Ice-capades revue / Ice-capades / Rhythm hits the ice – de Richard Vorhaus avec Richard Denning
1943Sous le signe du dragon jaune ( night plane from Chungking ) de Ralph Murphy avec Otto Kruger
L’imposteur ( the impostor / bayonet charge / strange confession ) de Julien Duvivier avec Jean Gabin
1944That’s my baby – de William A. Berke avec Richard Arlen
Dark mountain – de William A. Berke avec Robert Lowery
1945Sous le ciel d’Orient ( China sky ) de Ray Enright avec Randolph Scott
L’île de la mort / L’île des morts ( isle of the dead ) de Mark Robson avec Boris Karloff
Man alive – de Ray Enright avec Pat O’Brien
1946Sing while you dance – de D. Ross Lederman avec Kirby Grant
Crime doctor’s man hunt – de William Castle avec Warner Baxter
L’heure du crime ( Johnny O’Clock ) de Robert Rossen avec Dick Powell
1947Le manoir de la haine ( the swordman ) de Joseph H. Lewis avec Larry Parks
1948La peine du talion / L’homme du Colorado ( the man from Colorado ) de Henry Levin avec Glenn Ford
1949Le passé se venge ( the crooked way ) de Robert Florey avec Sonny Tufts
Eclaireur indien ( Davy Crockett, indian scout / indian scout ) de Lew Landers avec George Montgomery
Le baron de l’Arizona ( the baron of Arizona ) de Samuel Fuller avec Vincent Price
S.O.S. cargo en flammes ( cargo to Capetown ) de Earl McEvoy avec John Ireland
1950Les fleurons de ma couronne ( stars in my crown ) de Jacques Tourneur avec Dean Stockwell
Les rebelles du Missouri ( the great Missouri raid ) de Gordon Douglas avec Wendell Corey
1951Le cavalier de la mort ( man in the saddle / the outcast ) de André De Toth avec Randolph Scott
1953 CM America for me – de Albert H. Kelley avec John Archer
1957 Outlaw’s son / Gambling man / His father’s son – de Lesley Selander avec Dane Clark
Fiche créée le 8 août 2013 | Modifiée le 29 septembre 2019 | Cette fiche a été vue 3116 fois
PREVIOUSJean Dréville || Ellen Drew || Berta DrewsNEXT