CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Constance Ford
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Else Reval



Date et Lieu de naissance : 14 juin 1893 (Berlin, Empire Allemand)
Date et Lieu de décès : 25 janvier 1978 (Berlin, Allemagne)
Nom Réel : Else Langer

ACTRICE

Else Reval (née Langer) voit le jour à Berlin le 14 juin 1893, sous le règne de Guillaume II, Roi de Prusse et Empereur Allemand, souverain qui mènera à la ruine son pays en provoquant en grande partie la première guerre mondiale. Après des débuts prometteurs sur les scènes allemandes, la jeune comédienne apparaît pour la première fois devant les caméras, en 1919, dans une production de Rudolf Meinert. Cette expérience reste sans lendemain immédiat, Elsa préférant le théâtre au cinéma. Elle fait néanmoins deux autres apparitions cinématographiques en 1922, puis, sur l’insistance de l’acteur Johannes Riemann, elle retrouve le grand écran en 1925, dans «Heiratsannoncen» de Fritz Kaufmann.

Else Reval enchaîne alors les tournages dans des comédies familiales à succès. Elle y joue les bonnes copines ou les femmes de notables. Elle n’obtiendra que rarement le rôle principal mais deviendra pourtant un personnage incontournable dans les productions de cette époque. Au début du cinéma parlant, Else a déjà une quarantaine de films à son actif. Elle s’oriente alors vers une des plus belles carrières de seconds rôles du cinéma germanique. Dans les années trente et quarante, elle participe à des dizaines de productions «bon enfant» qui ne franchissent que rarement les frontières allemandes. Parmi les films les plus célèbres, nous pouvons citer: «La femme et le rossignol» (1931) avec Werner Fuetterer, «Liebelei» (1932) de Max Ophüls avec Magda Schneider, «Scandale à Budapest» (1933) de Géza von Bolváry, «Un mariage anglais» (1933) de Reinhold Schünzel avec Georg Alexander, «Michel Strogoff» (1935) de Richard Eichberg avec Anton Walbrook et «L’orchidée rouge» (1937) de Nunzio Malasomma avec Hans Nielsen. Elle tourne régulièrement sous la direction des plus grands cinéastes d’avant guerre: Georg Jacoby, Carl Boese, Paul Wegener, Carl Lamac, Hans Deppe, Victor Tourjansky, Harry Piel, etc.

Sous le troisième Reich, Else Reval ne participe à aucun film véritablement de propagande nazie et alterne le cinéma et le théâtre sans se compromettre. Sa popularité reste intacte pendant les années sombres. Elle n’est pas inquiétée après la chute de Berlin et poursuit sa carrière sur les planches.

Dans les années cinquante, dès la reprise de l’industrie cinématographique, l’actrice est un peu oubliée par la nouvelle génération de réalisateurs. Elle apparaît cependant dans quelques productions mais reste reléguée aux rôles d’une domestique s’appuyant sur son manche à balai ou d’une concierge en train de papoter dans une cour d’immeuble. On la remarque notamment en Frau Wirth, dans «Emile et les détectives» (1954) de Robert A. Stemmle. La même année, elle est aux côtés de Hans Albers et Heinz Rühmann dans «La nuit sur la Reeperbahn», une comédie dirigée par Wolfgang Liebeneiner. Lasse de jouer les troisièmes couteaux, elle décide de disparaître des écrans et ne fait plus que quelques brèves et rares apparitions à la télévision jusqu’au début des années soixante.

En 1962, après un dernier rôle auprès de Bernhard Wicki dans le téléfilm «Das nashörner» Else Reval se retire définitivement du monde du spectacle. Elle s’éteint discrètement à Berlin, le 25 janvier 1978. Avec elle disparaît encore un peu plus cette lignée d’artistes qui, d’une silhouette et de trois lignes de textes, faisait un rôle marquant et souvent inoubliable.

© Philippe PELLETIER

copyright
1919Diskretion – de Rudolf Meinert avec Fritz Felix
1922Firnenrausch – de William Karfiol avec Margarete Schön
Le connu inconnu ( der bekannte unbekannte ) de Erik Lund avec Eugen Burg
1925Heiratsannoncen – de Fritz Kaufmann avec Johannes Riemann
Krieg im frieden – de Carl Boese avec Max Schreck
1926Der soldat der Marie – de Eric Schönfelder avec Xenia Desni
Les onze officiers de Schill ( die elf Schill’schen offiziere ) de Rudolf Meinert avec Werner Pittschau
Mentir ( die welt will belogen sein ) de Peter Paul Felner avec Georg Alexander
Une Dubarry moderne ( eine Dubarry von heute ) de Alexander Korda avec Maria Corda
1927Le faux prince ( der falsche prinz ) de Heinz Paul avec Wilhelm Bendow
Eheferien – de Victor Janson avec Lilian Harvey
Der mann ohne kopf – de Nunzio Malasomma avec Sig Arno
Bigamie – de Jaap Speyer avec Heinrich George
Gustav Mond, du gehst so stille – de Reinhold Schünzel avec Käthe von Nagy
On demande une danseuse ( das frauenhaus von Rio / Plüsch und Plümowski / die hölle von Rio ) de Hans Steinhoff avec Ernst Deutsch
Der fröhliche weinberg – de Jakob Fleck & Luise Fleck avec Paul Morgan
Schewre jungens, leichte mädchen – de Carl Boese avec Lissy Arna
Comment épouser mon patron ? ( wie heirate ich meinen chef ? ) de Eric Schönfelder avec Harry Halm
1928Der tanzstudent – de Johannes Guter avec Willy Fritsch
Der herzenherzensphotograph – de Max Reichmann avec Harry Liedtke
Polnische wirtschaft – de E.W. Emo avec Iwa Wanja
Le monsieur du fisc ( der herr vom finanzamt ) de Siegfried Philippi avec Julius Falkenstein
Flucht aus der hölle / Die hölle von Cayenne – de Georg Asagaroff avec Jean Murat
Seize filles et pas de père ( sechzehn töchter und kein papa ) de Adolf Trotz avec Anton Pointner
Qui a inventé le divorce ? ( wer das scheiden hat erfunden ) de Wolfgang Neff avec Jack Mylong-Münz
La girl de la revue ( das girl von der revue ) de Richard Eichberg avec Julius Falkenstein
1929Pourquoi pleurer ? ( wer wird denn weinen, wenn man auseinandergeht ? ) de Richard Eichberg avec Harry Halm
Drei machen ihr Glück / Teure heimat – de Carl Wilhelm avec Jakob Tietdke
Reviens ! Tout est pardonné ! ( kehre zurück ! Alles vergeben ! ) de Eric Schönfelder avec Dina Gralla
Le légionnaire 67.82 ( flucht in die fremdenlegion / die flucht ) de Louis Ralph avec Harry Hardt
Une fille endiablée ( fräulein Lausbub ) de Ercih Schönfelder avec Arthur Duarte
Jennys Bummel durch die männer – de Jaap Speyer avec Truus Van Aalten
CM Alte kleider – de Johannes Guter avec Paul Morgan
CM Des haares und der liebe wellen – de Walther Ruttmann avec Steffie Spira
1930Le cabinet du docteur Larifari ( das kabinett des Dr. Larifari ) de Robert Wolmuth avec Max Hansen
Couvre-feu sur le Rhin ( zapfenstreich am Rhein / zapfenstreich ) de Jaap Speyer avec Hans Stüwe
Va banque – de Erich Waschneck avec Rolf von Goth
Le marché du mariage ( namensheirat / diskretion : Ehrensache ) de Heinz Paul avec Walter Rilla
Die lindenwirtin – de Georg Jacoby avec Käthe Dorsch
Pension Schöller – de Georg Jacoby avec Truus Van Aalten
1931Quand les soldats… ( wenn die soldaten... ) de Jacob Fleck & Luise Fleck avec Hermann Thimig
Etre étudiant quand les violette fleurissent ( student sein, wenn die veilchen blühen ) de Heinz Paul avec Karl Platen
Chorale Sans-Souci ( gesangverein Sorgenfrei ) de Robert Wohlmuth avec Else Elster
La femme et le rossignol ( die frau – Die nachtigall / die perle des Südens / liebesabenteuer auf Hawaii / liebesnächte auf Hawaii ) de Léo Lasko avec Werner Fuetterer
Der storch streikt / Siegfried der matrose – de E.W. Emo avec Sig Arno
Er und sein diener – de Steve Sekely avec Paul Henckels
Keine feier ohne meyer / Hotel « Zur stillen liebe » – de Carl Boese avec Adele Sandrock
Coiffé au poteau / D’une longueur de nez ( um eine nasenlänge ) de Johannes Guter avec Hugo Döblin
Le secret du chat rouge ( das geheimnis der roten katze / die rote katze ) de Erich Schönfelder avec Sig Arno
Son altesse s’amuse… ( durchlaucht amüsiert sich / ein Prinz verliebt sich ) de Conrad Wiene avec Georg Alexander
1932Le testament de Cornelius Gulden ( das testament des Cornelius Gulden / eine erbschaft mit Hindernissen ) de E.W. Emo avec Magda Schneider
L’Orlov / Le diamant du Tsar ( der diamant des zaren / der Orlow ) de Max Neufeld avec Viktor de Kowa
Le bal de l’Ange d’Or ( ballhaus Goldener Engel ) de Georg C. Klaren avec Hilde Hildebrand
Strafsache von geldern / Willi Vogel, der Ausbrecherkönig / Case Van Geldern – de Willi Wolff avec Vladimir Sokoloff
Lui et sa dactylo ( wenn dem esel zu wohl ist / er und sein tippfräulein ) de Franz Seitz avec Wolfgang Liebeneiner
Liebelei – de Max Ophüls avec Magda Schneider
CM Was gibt’s neues heut ? – de Phil Jutzi avec Wolfgang Zilzer
1933Une jeune fille décidée ( die kalte mamsell / Lucie, die kalte mamsell ) de Carl Boese avec Kurt Vespermann
Es war einmal ein musikus – de Frederic Zelnik avec Ernö Verebes
Deux sous le soleil ( zwei in sonnenschein ) de Georg Jacoby avec Theo Lingen
Scandale à Budapest ( skandal in Budapest / pesti szerelem ) de Steve Sekely & Géza von Bolváry avec Ursula Grabley
Un mariage anglais ( die englische heirat ) de Reinhold Schünzel avec Fritz Odemar
Si j’étais le roy ( wenn ich könig wär / sehnsucht nach dem glück ) de J.A. Hübler-Kahla avec Franz Weber
CM Achten sie auf meyer – de Paul Heidemann avec Ida Perry
CM Ein kleiner irrtum – de Rolf Randolf avec Jakob Tietdke
1934Un homme veut l’Allemagne ( ein mann will nach Deutschland / ein mann will in die heimat ) de Paul Wegener avec Karl Ludwig Diehl
Schützenkönig wird der Felix – de Carl Boese avec Grethe Weiser
Der kühne schwimmer – de Georg Jacoby avec Harald Paulsen
Toutes les femme ont un secret ( jede frau hat ein geheimnis ) de Max Obal avec Karin Hardt
Valses sur la Neva ( Petersburger nächte / walzer an der Newa ) de E.W. Emo avec Adele Sandrock
Ferien vom ich – de Hans Deppe avec Hermann Braun
CM Hilfe, ich erbe – de Toni Attenberger avec Gustav Püttjer
CM Halb und halb – de Phil Jutzi avec Werner Finck
CM Und sie singt doch – de Phil Jutzi avec Paul Heidemann
CM Schwindelfreie heilgymnastik – de Toni Attenberger avec Gustav Püttjer
CM Die bunte platte – de Walter Schmidt avec Grethe Weiser
CM Abschieds-symphonie – de Carl Behr avec Theo Lingen
CM Blaufuchs, der schrecken des Kilimandscharo – de Toni Attenberger avec Hans Stiebner
1935Les surprises du grand prix / L’outsider ( der außenseiter ) de Hans Deppe avec Gustav Waldau
Variétés ( variete ) de Nicolas Farkas avec Hans Albers
Warum lügt fräulein Käthe? – de Georg Jacoby avec Dolly Haas
Alle tage ist kein sonntag – de Walter Janssen avec Wolfgang Liebeneiner
Die lustigen weiber – de Carl Hoffmann avec Leo Slezak
Michel Strogoff ( der kurier des Zaren ) de Richard Eichberg avec Anton Walbrook
CM Eine braut in eile gesucht – de Günther Rennert avec Karl Harbacher
CM Achte mir auf Gakeki – de Alwin Elling avec Rudolf Klicks
1936Straßenmusik – de Hans Deppe avec Ernst Legal
Faux départ ( flitterwochen ) de Carl Lamac avec Anny Ondra
Stadt Anatol ( kampf um das flüssige gold ) de Victor Tourjansky avec Paul Bildt
Quand on est matelot ( hummel, hummel / ein kleiner goldener ring ) de Alwin Elling avec Hans Junkermann
Sein bester freund – de Harry Piel avec Edna Greyff
Das hermännchen – de Heinz Paul avec Leo Peuckert
Fiakerlied – de E.W. Emo avec Paul Hörbiger
Les ordres sont les ordres ( befehl ist befehl ) de Alwin Elling avec Weiss Ferdl
1937Deux fois deux dans un lit à baldaquin ( 2x2 im himmelbett / zweimal zwei im himmelbett ) de Hans Deppe avec Georg Alexander
Trafic de diamants ( brillanten ) de Eduard von Borsody avec Hilde Körber
L’énigme de Beate ( Rätsel um Beate / eine zweifelhafte frau ) de Johannes Meyer avec Albrecht Schoenhals
Gewitter im Mai – de Hans Deppe avec Hans Richter
Entre les parents ( zwischen den eltern ) de Hans Hinrich avec Erna Morena
CM Der andere mann – de Piel Jutzi avec Werner Finck
CM Papas fehltritt – de Fritz Kirchhoff avec Dorothea Thiess
CM Augenzeugen – de Hans Morschel avec Hans Mierendorff
CM Oh, diese ehemänner – de Fritz Kirchhoff avec Ernst Waldau
1938Gewitter im mai – de Hans Deppe avec Viktor Staal
Amour et flirt / L’amour n’est pas un jeu ( liebelei und liebe ) de Arthur Maria Rabenalt avec Hanni Weisse
Altes herz geht auf die reise – de Carl Junghans avec Ernst Legal
Fille d’Eve / Une nuit de mai ( eine nacht im mai ) de Georg Jacoby avec Marika Rökk
L’orchidée rouge ( rote orchideen ) de Nunzio Malasomma avec Hans Nielsen
Frühlingsluft – de Carl Lamac avec Rudolf Platte
Skandal um den hahn – de Franz Seitz avec Ilse Fürstenberg
Was tun, Sybille ? – de Peter Paul Brauer avec Jutta Freybe
Im namen des volkes / Autobanditen – de Erich Engels avec Rudolf Fernau
Die stimme aus dem äther – de Harald Paulsen avec Anneliese Uhlig
CM Allzuviel ist ungesund – de Georg Zoch avec Trude Marlen
CM Es kann der beste nicht in frieden leben – de Phil Jutzi avec Eduard Wesener
1939Eine frau wie du – de Victor Tourjansky avec Kurt Meisel
Un beau gars ( ein ganzer kerl ) de Fritz Peter Buch avec Erich Dunskus
Mein mann darf es nicht wissen – de Paul Heidemann avec Mady Rahl
Hochzeit mit Hindernissen – de Franz Seitz avec Erwin Biegel
CM Mann im schranck – de Georg Zoch avec Dorit Kreysler
CM Das fenster im 2. stock – de Phil Jutzi avec Günther Lüders
CM Barbara, wo bist du ? – de Milo Harbich avec Lothar Geist
1940Tip auf Amalia – de Carl Heinz Wolff avec Klaus Pohl
Stern von Rio – de Karl Anton avec Fritz Kampers
1941Immer nur du / Man müßte klavier spielen können – de Karl Anton avec Wilhelm Bendow
1942Hochzeit auf dem Bärenhof – de Carl Froelich avec Paul Wegener
Meine freundin Josefine – de Hans H. Zerlett avec Roma Bahn
1943Wenn der junge Wein blüht – de Fritz Kirschhoff avec René Deltgen
Der kleine grenzverkehr – de Hans Deppe avec Hertha Feiler
1944Ein schöner tag – de Philipp Lothar Mayring avec Gunther Lüders
Eine kleine sommermelodie – de Volker von Collande avec Curd Jürgens
Das mädchen Juanita / Frau über bord – de Wolfgang Staudte avec Heinrich George
1945Dites la vérité ( sag’die wahrheit ) de Helmut Weiss avec Heinz Rühmann
1948Ne rêve pas Annette ! ( träum’ nicht, Annette ) de Eberhard Klagemann & Helmut Weiss avec Max Eckard
Vor uns liegt das leben – de Günther Rittau avec Josef Sieber
1949Die buntkarierten – de Kurt Maetzig avec Werner Hinz
Ne jouez pas avec l’amour / On ne badine pas avec l’amour ( man spielt nich mit der liebe ) de Hans Deppe avec Paul Klinger
1950Verlobte leute / Das dementi / Viel-weiberei – de Karl Anton avec Gustav Bertram
1951Verte vallée / Ma verte bruyère ( grün ist die heide ) de Hans Deppe avec Hans Stüwe
Es geschehen noch wunder – de Willi Forst avec Hildegard Knef
CM Das goldene band – de Hans Vietzke avec Albert Hehn
1952Wenn abends die Heide träumt – de Paul Martin avec Rudolf Prack
Ferien vom ich – de Hans Deppe avec Willy Fritsch
Pour l’amour d’une femme ( am brunnen vor dem tore ) de Hans Wolff avec Sonja Ziemann
Der tag vor der hochzeit – de Rolf Thiele avec Paul Dahlke
Cupidon s‘en va-t-en guerre / On parlera d’amour plus tard ( von liebe reden wir später ) de Karl Anton avec Maria Holst
1953Hourra, un garçon ! / Bravo je suis papa ! ( hurra : Ein junge! ) de Ernst Marischka avec Theo Lingen
Facteur Müller ( briefträger Müller ) de John Reinhardt & Heinz Rühmann avec Gisela Mayen
Une secrétaire à la page ( die privatsekretärin ) de Paul Martin avec Paul Hörbiger
Damenwahl – de E.W. Emo avec Oskar Sima
1954König Drosselbart – de Herbert B. Fredersdorf avec Gisela Fritsch
Emile et les détectives ( Emil und die detektiv ) de Robert A. Stemmle avec Peter Finkbeiner
Docteur de femmes / Docteur pour femmes ( roman eines frauenarztes ) de Falk Harnack avec Anne-Marie Blanc
La nuit sur la Reeperbahn ( auf der Reeperbahn nachts um halb eins ) de Wolfgang Liebeneiner avec Hans Albers
1955Der hauptmann und sein held – de Max Nosseck avec Ingeborg Schöner
Musikparade – de Géza von Cziffra avec Peter Alexander
Mes seize fils ( meine 16 söhne ) de Hans Domnik avec Lil Dagover
1956Les cosaques du Don ( das donkosakenlied ) de Géza von Bolváry avec Sabine Bethmann
1957Ça barde ( das haut hin ) de Géza von Cziffra avec Hans Olden
L’étau ( der greifer ) de Eugen York avec Susanne Cramer
Fiche créée le 19 janvier 2007 | Modifiée le 2 juillet 2016 | Cette fiche a été vue 4941 fois
PREVIOUSGermaine Reuver || Else Reval || Anne RevereNEXT