CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Donald Crisp
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Emilio Fernández



Date et Lieu de naissance : 26 mars 1904 (El Hondo, Coahuila, Mexique)
Date et Lieu de décès : 6 août 1986 (Mexico, District Fédéral, Mexique)
Nom Réel : Emilio Fernández Romo

ACTEUR

Faire la biographie de Emilio Fernández dit l’Indien est une gageure tellement sa vie est riche d’événements devenus légendaires y compris du fait des récits de l’intéressé lui-même. Il semble être né le 26 mars 1904, dans la localité minière de El Hondo, dans l’état du Coahuila, dans le centre nord-est du Mexique. Son père est un métisse d’ascendance espagnole et sa mère une pure Indienne. Élève dans un collège militaire, il suit son père officier, pour participer vers 1915 à la fin de la très sanguinaire et confuse guerre civile mexicaine. En 1920, partisan d’Adolfo de la Huerta contre le gouvernement alors en place, il doit s’exiler aux États-Unis et devient notamment soutier dans un cargo qui l’emmène jusqu’au Japon. Puis il se retrouve à Hollywood où il rencontre de nombreux compatriotes: Dolores del Rio, José Mojica, Ramon Novarro.

Doté d’un magnifique physique, Emilio Fernández fait de la figuration dans un film muet (1928) puis dans des westerns de John P. McCarthy (1930). Il retire, dira-t-il, de son exil forcé, une connaissance de l’anglais et des techniques cinématographiques. Rentré au pays, il est d’abord figurant dans des films de Fernando de Fuentes. Il a son premier grand rôle en 1934 dans le drame indien de Carlos Navarro «Janitzio» du nom de île lacustre où il habite avec sa fiancée qui s’est donné à un blanc pour le faire sortir de prison. Mais Fernández souhaite surtout exprimer ses idées en devenant réalisateur. Il tourne son premier film en 1941, «L’île de la passion» qui raconte l’oubli pendant la révolution mexicaine d’une garnison et des familles de soldats sur l’îlot de Clipperton en plein Pacifique (terre revendiquée par le Mexique tandis que la France affronte la première guerre mondiale). En 1942, il prend en compte l’actualité internationale en racontant dans «Soy puro mexicano» un complot fomenté par des Japonais, des Allemands et des Italiens mais déjoué par un paysan de Jalisco, Pedro Armendariz. Ce dernier devient d’ailleurs son interprète favori en formant avec Dolores del Rio un couple mythique dans des films où Fernández veut afficher «le nationalisme et l’indigénisme» de son pays. Il y parle d’amours contrariées, il oppose tradition et modernité et montre ses revendications sociales en restant marqué par la filmographie de Sergei M. Eisenstein qui a fait un bref séjour au Mexique (1930). Citons notamment «Maria Candelaria» (1944), grand prix au festival de Cannes en 1946, et «Bugambilia» (1944). Évoquons également «Enamorada» (1946), où la dédaigneuse Maria Félix, fille d’un grand propriétaire terrien, suit finalement un général révolutionnaire interprété par Armendariz. Parmi les films de la décennie suivante, notons aussi «Le filet» (1953) avec la trop belle Rossana Podesta au destin tragique dans un village de pêcheurs d’éponges.

Emilio Fernández est ainsi le réalisateur mexicain le plus en vue des années quarante et cinquante avec une trentaine de films parmi les meilleurs jamais tournés au Mexique. Mais à partir de la décennie suivante et malgré une récompense pour «Pueblito» (1961) avec Lilia Prado, au festival de San Sebastian en Espagne, sa cote décline. Il ne réalise plus qu’une dizaine de films jusqu’en 1978 et doit redevenir acteur y compris pour des petits rôles. Cet immense et très symbolique cinéaste mexicain, père d’un fille unique, Adela Fernández, décède d’un infarctus à plus de quatre-vingts ans dans sa résidence du centre de Mexico (Coyoacán), le 5 août 1986.

© Caroline HANOTTE

copyright
1928El destino – de Chano Urueta avec Enrique Ramos
1930Oklahoma cyclone – de John P. McCarthy avec Bob Steele
The land of missing men – de John P. McCarthy avec Al St. John
Headin’ North – de John P. McCarthy avec Barbara Luddy
1931Sunrise Trail – de John P. McCarthy avec Blanche Mehaffey
1932The western code – de John P. McCarthy avec Tim McCoy
La benaventura – de William C. McGann avec Enrico Caruso Jr.
1934Cœur de bandit ( corazón bandolero ) de Raphael J. Sevilla avec Victoria Blanco
Cruz Diablo – de Fernando de Fuentes avec Ramón Pereda
Janitzio – de Carlos Navarro avec María Teresa Orozco
1935Martín Garatuza – de Gabriel Soria avec Víctor Junco
Tribu – de Miguel Contreras Torres avec Eduardo Arozamena
Marihuana / Mariguana / El monstruo verde – de José Bohr avec Lupita Tovar
1936Celos – de Arcady Boytler avec Fernando Soler
Cielito lindo – de Roberto Gavaldón & Robert Quigley avec Felipe de Flores
    Seulement scénario
María Elena – de Raphael J. Sevilla avec Amparo Arozamena
The traitor – de Sam Newfield avec Frances Grant
Retour à Rancho Grande ( allá en el Rancho Grande / Cruz ) de Fernando de Fuentes avec René Cardona
1937Adiós Nicanor – de Rafael E. Portas avec Carmen Molina
    + scénario
El superloco – de Juan José Segura avec Raúl Urquijo
Las mujeres mandan / Su gran aventura – de Fernando de Fuentes avec Carmen Conde
Las cuatro milpas – de Ramón Pereda avec Adriana López
Almas rebeldes – de Alejandro Galindo avec Raúl de Anda
1938Aqui llegó el valentón / El fanfarrón – de Fernando A. Rivero avec Jorge Negrete
Abnegación – de Rafael E. Portas avec Fernando Soler
    Seulement assistant réalisateur
1939Juan sin miedo – de Juan José Segura avec Manolita Arriola
Con los dorados de Villa – de Raúl de Anda avec Pedro Armendariz
Los de abajo / Con la división del norte – de Chano Urueta avec Isabela Corona
1940El charro negro – de Raúl de Anda avec María Luisa Zea
El zorro de Jalisco – de José Benavides Hijo avec Lucha Reyes
1941Rancho Alegre – de Rolando Aguilar avec Enrique Carrillo
L’île de la passion ( la isla de la pasión ) de Emilio Fernández avec David Silva
1942La isla de la pasión – de Emilio Fernández avec David Silva
    Seulement réalisation, sujet & scénario
Je suis un vrai mexicain ( soy puro mexicano ) de Emilio Fernández avec Janet Alcoriza
    Seulement réalisation & scénario
1943L’ouragan ( Flor Silvestre / wild flower ) de Emilio Fernández avec Dolores del Rio
    + scénario
Entre hermanos – de Ramón Peón avec Isabela Corona
    Seulement scénario
1944Bugambilia, amour maudit / Bougainvillier ( Bugambilia ) de Emilio Fernández avec Alberto Galán
    Seulement réalisation & scénario
Maria Candelaria ( Xochimilco / portrait of Maria ) de Emilio Fernández avec Miguel Inclán
    Seulement réalisation & scénario
    Grand Prix du Festival au festival du cinéma de Cannes, France
1945Les abandonnées ( los abandonadas ) de Emilio Fernández avec Victor Junco
    Seulement réalisation & scénario
La perle / La perle maudite ( la perla ) de Emilio Fernández avec Maria Elena Marquez
    Seulement réalisation & scénario
    Ariel d’Or du meilleur film, Mexique

    Ariel d’Argent du meilleur réalisateur, Mexique

    Prix International pour la contribution au progrès du cinéma au festival du cinéma de Venise, Italie
1946Pepita Jiménez– de Emilio Fernández avec Ricardo Montalban
    Seulement réalisation & scénario
Enamorada – de Emilio Fernández avec Fernando Fernández
    Seulement réalisation & scénario
    Ariel d’Or du meilleur film, Mexique

    Ariel d’Argent du meilleur réalisateur, Mexique
1947Dieu est mort / Le fugitif ( the fugitive / el fugitivo ) de John Ford avec Henry Fonda
    Seulement producteur associé & réalisation de quelques scènes – Non crédité
Rio Escondido, ville d’enfer ( Rio Escondido ) de Emilio Fernández avec Domingo Soler
    Seulement réalisation & scénario
    Ariel d’Or du meilleur film, Mexique

    Ariel d’Argent du meilleur réalisateur, Mexique

    Ariel d’Argent du meilleur scénario original, Mexique

    Ariel d’Argent du meilleur film d’intérêt national, Mexique
1948Maclovia – de Emilio Fernández avec Maria Félix
    Seulement réalisation & scénario
Les bas-fonds de Mexico ( salón México / mujer mala ) de Emilio Fernández avec Rodolfo Acosta
    Seulement réalisation & scénario
1949La villageoise ( pueblerina ) de Emilio Fernández avec Ismael Pérez
    Seulement réalisation & scénario
La mal aimée ( la malquerida ) de Emilio Fernández avec Dolores del Rio
    Seulement réalisation & scénario
Le bandit général ( the torch / bandit general / del adio nace el amor ) de Emilio Fernández avec Paulette Goddard
    Seulement réalisation & scénario
1950Duelo en las montañas – de Emilio Fernández avec Rita Macedo
    Seulement réalisation & scénario
Un día de vida – de Emilio Fernández avec Columba Domínguez
    Seulement réalisation & scénario
Quartier interdit ( víctimas del pecado ) de Emilio Fernández avec Tito Junco
    Seulement réalisation & scénario
1951Islas Marías – de Emilio Fernández avec Pedro Infante
    Seulement réalisation & scénario
La bienamada – de Emilio Fernández avec Julio Villarreal
    Seulement réalisation & scénario
Acapulco – de Emilio Fernández avec Elsa Aguirre
    Seulement réalisation & scénario
El mar y tú – de Emilio Fernández avec Jorge Mistral
    Seulement réalisation & scénario
1952La révolte des pendus ( la rebelión de los colgados ) de Alfredo B. Crevenna & Emilio Fernández avec Eduardo Alcazar
    Seulement réalisation
Siempre tuya – de Emilio Fernández avec Abel López
    Seulement réalisation & scénario
Désirs interdits ( cuando levanta la niebla ) de Emilio Fernández avec Arturo de Córdova
    Seulement réalisation
1953Le filet ( la red / Rosanna ) de Emilio Fernández avec Rossana Podesta
    Seulement réalisation & scénario
Reportaje – de Emilio Fernández avec Pedro Infante
    Seulement réalisation & scénario
El rapto – de Emilio Fernández avec Jorge Negrete
    Seulement réalisation & scénario
1954La rose blanche ( la rosa blanca / momentos de la vida de Martí ) de Emilio Fernández avec Gina Cabrera
    Seulement réalisation & scénario
Nous deux ( nosotros dos ) de Emilio Fernández avec Marco Vicario
    Seulement réalisation & scénario
1955La terre de feu s’éteint ( la tierra del fuego se apaga ) de Emilio Fernández avec Erno Crisa
    Seulement réalisation & scénario
1956El impostor – de Emilio Fernández avec Sylvia Derbez
    Seulement réalisation
1957Le rebelle ( una cita de amor ) de Emilio Fernández avec Silvia Pinal
    Seulement réalisation
1959La cucaracha – de Ismael Rodríguez avec Maria Félix
Le vent de la plaine ( the unforgiven ) de John Huston avec Burt Lancaster
    Seulement réalisateur de la deuxième équipe
1961Los hermanos del hierro – de Ismael Rodríguez avec Luis Aragón
Pueblito – de Emilio Fernández avec Lilia Prado
    + scénario
    Prix du meilleur film en langue espagnole au festival international du film de San Sebastián, Espagne
1962La bandida – de Roberto Rodríguez avec Katy Jurado
1963Paloma herida – de Emilio Fernández avec Andrés Soler
    + scénario
Yo, el valiente – de Alfonso Corona Blake avec Rebeca Iturbide
Le revolver sanglant ( el revólver sangriento ) de Miguel M. Delgado avec Antonio Aguilar
1964La nuit de l’iguane ( the night of the iguana ) de John Huston avec Ava Gardner
Los hermanos muerte – de Rafael Baledón avec Fernando Soler
1965La conquista de El Dorado – de Rafael Portillo avec Irma Serrano
La récompense / La rançon ( the reward ) de Serge Bourguignon avec Max von Sydow
Un callejón sin salida – de Rafael Baledón avec Evangelina Elizondo
Un tipo dificil de matar – de Rafael Portillo avec Slim Pickens
Duelo de pistoleros – de Miguel M. Delgado avec Armando Soto La Marina
1966La recta final / El último empujón – de Carlos Enrique Taboada avec Elsa Cárdenas
Le retour des sept ( return of the seven / return of the magnifient seven ) de Burt Kennedy avec Yul Brynner
L’homme de la Sierra / Matéo, l’homme de la Sierra ( the Appaloosa ) de Sidney J. Furie avec Marlon Brando
La caravane de feu ( the war wagon ) de Burt Kennedy avec Kirk Douglas
1967Un dorado de Pancho Villa – de Emilio Fernández avec Sonia Amelio
    + production & scénario
A covenant with death – de Lamont Johnson avec Gene Hackman
La chamuscada / Tierra y libertad – de Alberto Mariscal avec Tito Navaro
La bataille de San Sebastian ( guns for San Sebastian / i cannoni di San Sebastian ) de Henri Verneuil avec Anthony Quinn
Le silencieux ( el silencioso ) de Alberto Mariscal avec Gastón Santos
1968El caudillo – de Alberto Mariscal avec Irma Serrano
Un toro me llama – de Miguel Angel Mendoza avec Jean Brand
Duel à El Dorado ( duelo en El Dorado ) de René Cardona avec Lupita Ferrer
1969La horde sauvage ( the wild bunch ) de Sam Peckinpah avec William Holden
El crepúsculo de un dios – de Emilio Fernández avec Sara Levy
    + production & scénario
The phantom gunslinger / El pistolero fantasma – de Albert Zugsmith avec Troy Donahue
1970Chisum – de Andrew V. McLaglen avec John Wayne
    Seulement réalisateur de la deuxième équipe – Non crédité
La chamuscada / Tierra y libertad – de Alberto Mariscal avec Irma Serrano
1971El rincón de las vírgenes – de Alberto Isaac avec Alfonso Arau
La sangre enemiga – de Rogelio A. González avec Mercedes Carreño
1972Pat Garrett et Billy the Kid ( Pat Garrett & Billy the Kid ) de Sam Peckinpah avec James Coburn
Indio – de Rodolfo de Anda avec Amparo Rivelles
1973Apportez-moi la tête d’Alfredo Garcia ( bring me the head of Alfredo Garcia ) de Sam Peckinpah avec Warren Oates
La choca – de Emilio Fernández avec Gregorio Casal
    Seulement réalisation & scénario
    Ariel d’Or du meilleur film, Mexique
1974L’évadé ( breakout ) de Tom Gries avec Charles Bronson
1975Les aventuriers du Lucky Lady ( Lucky Lady ) de Stanley Donen avec Liza Minnelli
CM El indio Pluma Roja – de Francisco G. Siurana avec Carlos Frigola
1976Destras de esa puerta – de Manuel Zecena Diéguez avec Cameron Mitchell
Zona roja – de Emilio Fernández avec Fanny Cano
    + scénario
1978Erótica – de Emilio Fernández avec Jorge Rivero
    + scénario
México Norte – de Emilio Fernández avec Bruno Rey
    Seulement réalisation & scénario
1979La cabaretas – de Icaro Cisneros avec Eduardo de la Peña
1980Una gallina muy ponedora – de Rafael Portillo avec Erika Carlson
1982Les mercenaires de la mort ( mercenários de la muerte ) de Gregorio Casal & Manuel Muñoz avec Jaime Moreno
1983Los amantes del señor de la noche – de Isela Vega avec Irma Serrano
Lola la camionneuse ( Lola la trailera ) de Raúl Fernández avec Rosa Gloria Chagoyán
1984Au-dessous du volcan ( under the volcano ) de John Huston avec Albert Finney
Les diamants de l’Amazone ( the treasure of the Amazon / greed / el tresoro del Amazones ) de René Cardona Jr. avec Donald Pleasence
1985Pirates – de Roman Polanski avec Walter Matthau
DO Un retrato del indio – de Alfredo Joskowicz
1986Ahora mis pistolas hablan – de Fernando Orozco & Aldo Sambrell avec Beatriz Adriana
Lola la camionneuse 2 ( el secuestro de Lola / Lola la trailera II ) de Raúl Fernández avec Rosa Gloria Chagoyán
Arriba Michoacán – de Francisco Guerrero avec Pedro Villa
Fiche créée le 9 mars 2007 | Modifiée le 21 janvier 2016 | Cette fiche a été vue 7973 fois
PREVIOUSFranck Fernandel || Emilio Fernández || Esther FernándezNEXT