CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Bella Darvi
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Etienne Bierry



Date et Lieu de naissance : 13 octobre 1918 (Bordeaux, France)
Date et Lieu de décès : 4 juillet 2015 (Thiais, France)
Nom Réel : Etienne René Bierry

ACTEUR
Image
1962 Les culottes rouges – de Alex Joffé avec Bourvil, Laurent Terzieff, Teddy Bilis & Jacques Balutin
Image
1965 Objectif 500 millions – de Pierre Schoendoerffer avec Bruno Cremer, Marisa Mell & Jean-Claude Rolland
Image
1971 Le saut de l’ange – de Yves Boisset avec Jean Yanne, Senta Berger & Sterling Hayden
Image
1974 La soupe froide – de Robert Pouret avec Julian Negulesco, Jean-Jacques Moreau & Christine Laurent

Né le 13 octobre 1918 à Bordeaux, Etienne Bierry fait ses débuts sur scène dans une troupe de la région parisienne. Dès 1936, il prend des cours d’art dramatique au Théâtre du Peuple dirigé par le metteur en scène Henri Lesieur qui s’est installé dans les locaux du Théâtre Sarah-Bernhardt. En 1938, il effectue son service militaire au sein du 172ème Régiment d’Infanterie de Forteresse spécialisé dans la défense des fortifications de la ligne Maginot à Sélestat dans le Bas-Rhin. Au cours d’une permission, il est reçu au concours d’entrée du Conservatoire national d’art dramatique. Mais le 24 juin 1940, il est fait prisonnier et interné au Camp de Mulbherg dont il s’évade en février 1944. Le récit de son évasion est relaté par Jacques Antoine sous le titre «Une histoire vraie» adapté par Henri Verneuil dans «La vache et le prisonnier» (1959) avec Fernandel. Sa captivité inspire aussi le sujet du film «Les culottes rouges» (1962) de Alex Joffé avec Bourvil et Laurent Terzieff.

À la Libération, Etienne Bierry entre en tant que régisseur au Théâtre de l’Athénée sur les conseils de Maurice Escande, président de l’association des comédiens combattants. Il intègre le Théâtre de la Nation avant de fonder sa propre compagnie «Les Comédiens Libres». En 1952, Il fonde sa propre société radiophonique «Télé radio pro» et devient réalisateur d’émissions sur Radio Luxembourg et Europe n°1. Finalement, il revient à ses premières amours en remontant sur scène ce qui lui permet de rencontrer son épouse Renée Delmas. Ensemble, ils dirigent le Théâtre de Poche Montparnasse (de 1958 à 2011) où sont créées des pièces d’auteurs contemporains comme François Billetdoux, Roland Dubillard, Eugène Ionesco, Victor Haïm, Israël Horovitz, Sam Shepard ou Daniel Besse. Sur d’autres scènes parisiennes, il interprète «Les bas-fonds» (1956) de Gorki, «La vie de Galilée» (1963) de Bretch, «Oncle Vania» (1964) et «Les trois sœurs» (1979) de Tchékov, «En attendant Godot» (1961) de Beckett ou «Amédée» (1970) de Ionesco. Une vie entière consacrée au théâtre Récompensé du Brigadier d’honneur pour l’ensemble de sa carrière en 2010. Ses enfants Marion et Stéphane poursuivent la tradition familiale.

Dès la fin des années 1950, Etienne Bierry figure dans des dramatiques filmées en direct dans le cadre de l’émission «La caméra explore le temps» sous la direction de Stellio Lorenzi. Par la suite, il devient un visage familier du petit écran notamment dans un épisode des «Enquêtes du Commissaire Maigret» réalisé par Michel Drach ou la série «Les nouvelles aventures de Vidocq» de Marcel Bluwal. À la quarantaine passée, il apparaît pour la première fois au cinéma dans «La peau et les os» (1960) de Jean-Paul Sassy avec Gérard Blain. Dès lors, sa carrière sur le grand écran ne dépasse le stade de second rôle. Il est dirigé par Denys de La Patellière dans «Le bateau d’Emile» (1961) ou Pierre Schoendoerffer dans «Objectif 500 millions» (1965). Sa prestation la plus marquante demeure l’interprétation du fils de Louise Sylvie dans «La vieille dame indigne» (1964) de René Allio. Mais peu à peu, il est cantonné dans un cinéma d’auteur qui cloisonne sa carrière à l’image du rôle du père d’un adolescent drogué dans «Pourquoi?» (1976) de Anouk Bernard. Pour sa dernière apparition au cinéma, il interprète un patient de Albert Dupontel dans «La maladie de Sachs» (1999) de Michel Deville. Il joue une dernière fois sur scène dans «Ivanov» de Tchekhov mis en scène par Philippe Adrien au Théâtre de la Tempête en 2012. Etienne Bierry décède le 4 juillet 2015 à son domicile de Thiais, dans le Val-de-Marne.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1959La vache et le prisonnier – de Henri Verneuil avec Fernandel
    Seulement sujet original
1960La peau et les os – de Jean-Paul Sassy avec Gérard Blain
1961L’affaire Nina B. ( affäre Nina B. / the Nina B. affair ) de Robert Siodmak avec Pierre Brasseur
Le tracassin / Les plaisirs de la ville – de Alex Joffé avec Bourvil
Horace 62 – de André Versini avec Charles Aznavour
Le bateau d’Émile / Le homard flambé – de Denys de La Patellière avec Michel Simon
Le monte-charge – de Marcel Bluwal avec Lea Massari
1962Les culottes rouges – de Alex Joffé avec Laurent Terzieff
    + sujet original
Ballade pour un voyou – de Jean-Claude Bonnardot avec Hildegard Knef
1963Le gros coup – de Jean Valère avec Emmanuelle Riva
Requiem pour un caïd – de Maurice Cloche avec Magali Noël
1964La vieille dame indigne – de René Allio avec Louise Sylvie
1965Objectif 500 millions – de Pierre Schoendoerffer avec Bruno Cremer
1966Le voyage du père – de Denys de La Patellière avec Fernandel
Jeudi on chantera comme dimanche – de Luc de Heusch avec Marie-France Boyer
1968Sous le signe du taureau – de Gilles Grangier avec Jean Gabin
1971Le saut de l’ange / Cobra – de Yves Boisset avec Senta Berger
1973La rage au poing – de Eric Le Hung avec Pascale Roberts
1974L’homme du fleuve / Malédiction – de Jean-Pierre Prévost avec Jean-Luc Bideau
La soupe froide – de Robert Pouret avec Julian Negulesco
Un divorce heureux – de Henning Carlsen avec Jean Rochefort
1976Pourquoi ? – de Anouk Bernard avec Gérard Barray
1988Pentimento – de Tonie Marshall avec Antoine de Caunes
1999La maladie de Sachs – de Michel Deville avec Albert Dupontel
2004 CM Un 14 juillet – de Nathalie Saugeon avec Martine Sarcey
Fiche créée le 5 juillet 2015 | Modifiée le 18 août 2015 | Cette fiche a été vue 1721 fois
PREVIOUSDidier Bienaimé || Etienne Bierry || Bigas LunaNEXT