CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Frank Thornton
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Françoise Seigner



Date et Lieu de naissance : 7 avril 1928 (Paris, France)►
Date et Lieu de décès : 13 octobre 2008 (Paris, France)►
Nom Réel : Françoise Louise Emma Seigner

ACTRICE
Image
1969 L’enfant sauvage – de François Truffaut avec François Truffaut, Jean Dasté & Jean-Pierre Cargol
Image
1982 Les misérables – de Robert Hossein avec Lino Ventura, Michel Bouquet, Jean Carmet & Louis Seigner
Image
1983 Le jeune marié – de Bernard Stora avec Richard Berry, Brigitte Fossey, Zoë Chauveau & Daniel Russo
Image
2004 Mon petit doigt m’a dit – de Pascal Thomas avec André Dussollier, Catherine Frot & Laurent Terzieff

Née le 7 avril 1928 à Paris, Françoise Seigner est la fille du sociétaire de la Comédie-Française Louis Seigner et de la comédienne Marie Cazeaux qui abandonne sa carrière pour donner naissance à ses enfants. Aînée d’une fratrie de trois enfants, elle est la sœur de la journaliste Anne-Marie Seigner et du photographe Jean-Louis Seigner. Ce dernier est le père de Emmanuelle, Mathilde et Marie-Amélie Seigner. Dans l’immédiate après-guerre, elle s’engage dans une carrière de comédienne encouragée par sa mère en dépit des réticences de son père. Elle suit les cours de Denis D’Inès avant d’intégrer le Conservatoire national d’art dramatique. En 1953, après avoir obtenu le 2ème Prix de comédie classique et ler Accessit de comédie moderne, elle entre comme pensionnaire au Français où elle ne reste que trois ans.

En 1956, Françoise Seigner intègre la troupe de Jacques Fabbri qui se produit essentiellement au Théâtre de Paris. Au sein du Théâtre National Populaire de Villeurbanne, elle est dirigée par Roger Planchon dans «Le Tartuffe» (1962) de Molière qui lui confie le rôle de Dorine. Elle est mise en scène à plusieurs reprises par Jean-Laurent Cochet et est la partenaire de Michel Simon dans «Du vent dans les branches de sassafras» (1965) de René de Obaldia. En 1967, elle revient à la Comédie Française, appelée par Michel Duchaussoy qui lui propose «La commère», un texte inédit de Marivaux. Elle ne quittera plus la Maison de Molière jusqu’à sa retraite en 1998. Devenue la 446ème sociétaire, cette femme au caractère bien trempé interprète l’ensemble des pièces du répertoire. Elle est remarquée pour ses compositions dans «La trilogie de la villégiature» (1978) de Carlo Goldoni et «Le mystère de la charité de Jeanne d’Arc» (1983) d’après Charles Péguy.

Accaparée par le théâtre, Françoise Seigner apparaît épisodiquement au cinéma. Elle débute avec un second rôle dans la comédie «Les pieds dans le plâtre» (1964) de et avec Jacques Fabbri. Elle interprète Madame Guérin dans le chef-d’œuvre de François Truffaut «L’enfant sauvage» (1969). En dépit de cette prestation remarquée, elle est peu sollicitée par les cinéastes dans la décennie suivante. En 1982, elle compose, avec Jean Carmet, le couple Thénardier dans «Les misérables» de Robert Hossein avec Lino Ventura en crédible Jean Valjean. Elle joue le rôle de la mère de Richard Berry dans «Le jeune marié» (1982) de Bernard Stora. Après vingt ans d’absence, elle interprète la Tante Ada de André Dussollier dans «Mon petit doigt m’a dit» (2004) de Pascal Thomas avec Catherine Fort, un film qui reste sa dernière apparition au cinéma. Entre-temps, elle est sollicitée régulièrement à la télévision. Elle participe à des adaptations: le conte de Maupassant «L’enfant» (1985) par Claude Santelli ou la nouvelle de Colette «La seconde» (1989) par Christopher Frank. Elle interprète la femme de Guy Tréjan dans «Princesse Alexandra» (1991) de Denis Amar. Elle participe à des sagas familiales dirigées par Hervé Baslé «Les maîtres du pain» (1993) et «Le fils du cordonnier» (1994).

Devenue Sociétaire honoraire de la Comédie Française, Françoise Seigner consacre une biographie à son père intitulée «Louis Seigner, une biographie affective». Atteinte d’un cancer du pancréas, Françoise Seigner décède le 13 octobre 2008, à Paris, à l’âge de 80 ans. Elle est inhumée dans le cimetière d’Arcisse de Saint-Chef en Isère, commune de naissance de son père.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1964Les pieds dans le plâtre – de Jacques Fabbri avec Luis Mariano
1969L’enfant sauvage – de François Truffaut avec Jean Dasté
1982Les misérables – de Robert Hossein avec Lino Ventura
1983Le jeune marié – de Bernard Stora avec Richard Berry
2004Mon petit doigt m’a dit – de Pascal Thomas avec André Dussollier
Fiche créée le 1 septembre 2020 | Modifiée le 10 septembre 2020 | Cette fiche a été vue 663 fois
PREVIOUSFrancia Séguy || Françoise Seigner || Louis SeignerNEXT